MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le co-allaitement (ou co-nursing)

45 ans 17521
boubou59 a écrit:
c'est pour cela que je parle de seringue ou meme de cuillere adaptée.

POur le bébé meme si il retrouve un sein, ca doit etre aussi perturbant  
de ne pas avoir l'odeur de sa mere mais d'une autre?

Alors sein d'une "autre" ou cuillère avec maman?

Dans le sens inverse, si j'avais du avoir le lait d'un autre j'aurai aussi preferé le donner moi meme.
COmme il a été la charge emotionnelle se ressent aussi bien par bébé que par nous et induire une tiers personne, je n'aimerai pas.




Avec papa c'est different. Je sais que nous pour habituer bébé au bib, c'est papa qui lui a donné avec mon lait tiré mais j'etais absente de la maison pour qu'il ne me sente pas et soit perturbé.


Je comprends ce que tu veux dire...
48 ans 76 10598
boubou59 a écrit:
POur le bébé meme si il retrouve un sein, ca doit etre aussi perturbant de ne pas avoir l'odeur de sa mere mais d'une autre?


J'avais vu une vidéo à ce sujet. Deux amies allaitées leur bébé en même temps puis décidaient d'échanger.
Pendant les toutes premières secondes, les bébés ont têté comme d'habitude puis se sont arrêtés. je me demande même si ils n'ont pas commencé à pleurer ( faudrait que je retrouve cette vidéo :? ).

C'est pour cela que je pense que la charge émotionnelle est trop forte, du coté de la maman mais aussi du coté de l'enfant.
Je n'ai absolument aucun mal à donner le sein à mon enfant mais à celui d'une autre??? Non, je ne pense pas, c'est trop intime.

De toute façon, on est dans la théorie pure et dure ... Qui sait comment on réagirait en face de cette situation?
41 ans là 5969
ben moi ça choque pas, et je pense que je le ferai...
mon père nous racconte souvent que jusqu'à deux ans il était allaité, mais quand ma mamie n'était pas dispo (travail ou autre) il allait tout naturellement trouver d'autres "tétés"...

d'ailleurs mon parrain et mon papa sont freres de lait...

je le ferai pour ma soeur ça c'est sur...
ensuite je sais pas, faut le sentir...

chloeecamille, peut être les bébés de la vidéo dont tu parle se sont arrétés parceque le gout était différent... ou la façon d'être tenus...
48 ans 76 10598
Attention, je n'ai pas dit que cela me choquait. ;)

Mais juste que je ne pense pas en être capable, moi, ni dans un sens ni dans l'autre d'ailleurs.

Et pour la vidéo, il est clair que de nombreux facteurs doivent jouer. ;)
41 ans là 5969
j'avais pas interpreté comme ça ;)
juste cherché une explication (parmis d'autres...)
S
43 ans Haute Savoie 517
Pour répondre à Karen:
je préférerai abandonner l'allaitement et le passer au biberon plutot qu'il soit allaité par une autre femme!!!!
Même son lait, j'en veux pas.
Je suis du genre à pas faire confiance comme ca. J'ai pas de controle si prise d'alcool, fumée, alimentation....
Par contre, dans le cas contraire, je serai d'accord d'allaiter un autre enfant.
Ca peut paraitre bizarre, j'en doute pas.
48 ans Puteaux 569
J'ai lu aussi cet article et je suis partagée.
En fait si c'était un neveu ou nièce, un enfant de la famille, oui sans doutes.

Si c'était un enfant que je ne connais pas trop, qui n'a pas de lien, là c'est une autre histoire.

Bien entendu ça va aussi dans l'autre sens.

Maintenant je pense aussi qu'il s'agit une question d'origine, on en parle aux USA ou au Canada, mais dans les pays beaucoup moins riches, les femmes n'hésites pas à nourrir l'enfant d'une autre parce qu'il n'y a pas le choix (je crois que ma tante a nourri une de ses nièces car l'autre tante manquait de lait, c'était à Madagascar, y'a 40 ans). Donc, une question de culture.

Enfin, l'idée d'en faire un commerce, me révolte car dans l'article, on parle aussi de femmes qui font ça "comme profession" ou "SAV après avoir porté l'enfant", et qui font ça comme si elle repassait du linge, là je trouce ça répugnant.
49 ans strasbourg 6049
ben moi je préfère que mon enfant tête une autre femme plutot que de perdre l'allaitement au complet... mm si je suis presque certaine que ma fille aurait refusé, il n'empêche que ca m'aurait vraiment posé soucis que de devoir passer au biberon pour cause de maladie.

les mères nourricières ca a existé et je pense mm que j'aurais pu faire ca à une époque...
46 ans eure 977
je pense que la seule personne à qui j'aurais pu confier lysis si il n'y avait pas eu d'autre solution pour elle, pour l'allaitement , c'est ma soeur (dans l'hypothèse où elle soit allaitante en même temps bien sur!
3431
Moi ça ne me dérangerait pas de donner mon lait à un autre enfant.
Mais je préférerait que le lait soit préalablement tiré puis donné au biberon car c'est vrai que c'est un moment intime que je préférerais réserver à mon enfant.
En revanche, ça ne me dérangerait pas d'allaiter le bébé de ma soeur parce qu'il est de ma famille et vice-versa.
B I U


Discussions liées