MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

imc 33 pour by pass?

C
40 ans ligny en cambresis 41
BONSOIR,

je voulais savoir ma mere mesure 1m69 est pese actuellement 96 kilos et a un imc de 33 et veux faire un by pass

doit'elle le faire? la secu  
va telle est d'accord? le chir peut'il lui faire?

merci d'avance
38 ans 12494
Heu honnêtement je doute qu'un chirurgien même avec co-morbidité avec un imc si bas ne lui fasse un bypass..

Pour te donner un ex , 1M63 et plus de 120 kg au moment du rdv pour me conforter dnas mon idée que la chirurgie n'etait pas pour moi, donc avec un imc à 43 ou 44 je sais plus il ne me proposait qu'un anneau ;) et pourtant je suis diabétique...
53 ans 14650
Carlottalapatatesexy a écrit:
Heu honnêtement je doute qu'un chirurgien même avec co-morbidité avec un imc si bas ne lui fasse un bypass..



Un by pass je ne sais pas mais ca m'etonnerais pas vu que il ya des chirurgiens pret à faire n'importe à quoi au moment tu paye...

Par contre quand j'etais à 32 imc sans aucun pbs ni rien j'aurais pu avoir un anneau au moment que je payé tout moi meme :?
L
72 ans 7508
Ta maman sait elle vraiment ce qu'impliquent un by pass? Toutes les contraintes et tous les risques?
68 ans Charente Maritime 3080
Cagnon, tu as subi un bypass, et cela se passe bien pour toi. Mais tu savais qu'en allant vers cette opération, tu prenais des risques et tu as pesé le pour et le contre. Ce n'est pas parce que cela s'est bien passé pour toi que ta maman va elle aussi échaper au 16% de complications graves au moment de l"opération et autant l'année de l'opération. Le risque mortel aussi augmente lentement avec l'age.
De plus, à son age, car je vais lui doner 20 ans de plus que toi, les risques liés au surpoids sont moins nets que plus jeune et diminuent avec le temps, tandis que lle poids se stabilise ou diminue en général.

Alors, pourquoi vouloir aller vers une telle opération ?

Accessoirement, en France, il n'y a aucune chance pour que l'opération soi prise en charge par la sécu avec un tel IMC, et vraiment très peu pour qu'un chirurgiena cccepte d'aller vers un bypass.
48 ans 76 10598
Simple question : pourquoi voudrait-elle avoir recours à une telle opération? :-k
C
40 ans ligny en cambresis 41
bonjour,

merci de m'avoir repondu oui j'ai subi by pass est tres heureuse mais moi j'ai en tout 60kilos a perdre la j'en ait deja perdu 32 kilos me reste 20kilos aperdre fait operation novembre 2007

pour moi elle ne devrait pas faire cette operation mais m'ecooutera pas elle veux le faire pour maigrir je crois mais pas sur que le fait car jalouse de moi qui maigris mais ce n'est pas la meme chose!!!!

mais meme si le chrir veux je crois pas que la secu va vouloir car il faut un IMC important!!!
40 ans france 25
Je ne pense pas qu'elle trouvera un chirurgien non plus. Un IMC de 33 à cet âge pour moi c'est presque normal.
57 ans 91 25732
Normalement la sécu accepte l'intervention du by-pass pour un IMC supérieur à 50. Elle peut l'accepter pour un IMC à partir de 45 s'il y a des facteurs de comorbidité importants.

Avec un IMC de 33, sauf dossier très très étayé du médecin, la prise en charge devrait être refusée.

Je crois que ta maman est un peu "jalouse" de ta perte de poids et qu'elle voit dans le bypass la solution miracle pour en perdre aussi, sans forcément appréhender les conséquences de l'intervention et les risques qui y sont liés.

Espérons qu'elle tombera sur un chirurgien compétent qui saura lui expliquer que ce genre d'intervention n'est pas pour elle. ;)
40 ans france 25
Patty a écrit:
Normalement la sécu accepte l'intervention du by-pass pour un IMC supérieur à 50. Elle peut l'accepter pour un IMC à partir de 45 s'il y a des facteurs de comorbidité importants.



Il me semblait que c'était à partir du moment où tu dépasses l'IMC de l'obésité morbide c'est à dire 41 + bien sûr des effets sur la santé.
57 ans 91 25732
L'IMC de 40 c'est normalement pour l'anneau gastrique, que l'on peut poser aussi avec un IMC de 35 s'il y a des facteurs de comorbidité.

Toutefois en fonction des cas des patients, on peut voir des bypass avec des IMC à partir de 40. Mais en dessous de 35, sauf facteurs de comorbidité importants, je ne crois pas en avoir vu.
40 ans france 25
Patty a écrit:
L'IMC de 40 c'est normalement pour l'anneau gastrique, que l'on peut poser aussi avec un IMC de 35 s'il y a des facteurs de comorbidité.

Toutefois en fonction des cas des patients, on peut voir des bypass avec des IMC à partir de 40. Mais en dessous de 35, sauf facteurs de comorbidité importants, je ne crois pas en avoir vu.


Je suis d'accord.
J'ai déjà vu des by pass à partir de 41 mais jamais en dessous.
68 ans Charente Maritime 3080
Patty a écrit:
Normalement la sécu accepte l'intervention du by-pass pour un IMC supérieur à 50. Elle peut l'accepter pour un IMC à partir de 45 s'il y a des facteurs de comorbidité importants.

En fait, il y a trois principales opérations à la fois de restrictions et de malabsorption au niveau de la chirurgie de l'obsésité.
-> le bypass (importante réduction stomacale, anastomose en sortie de l'estomac à 11 mm se comportant à l'identique d'un anneau légèrement sérré au départ, elle s'élargie peut à peu, mais longue portion instestinale dite commune, donc peu de malabsorpttion)
-> le switch duodénal (réduction stomacale assez importante mais pylore conserve => peu de dumping syndrome, moins de partie commune au niveau de l'instestin)
-> la dérivation bilio pancréatique ou Scopinaro (estomac largement préservé, mais ablation du pylore et partie commune la plus faible)

Dans la nomenclature de la sécu française, le switch n'est pas répertorie (pas plus que la sleeve d'ailleurs).

Mais si le scopinaro est réservé au IMC > 50
Citation:
Code : HFFA001
Libellé : Gastrectomie avec court-circuit biliopancréatique ou intestinal pour obésité morbide, par laparotomie
Note de l'acte : Opération selon Marceau Opération selon Scopinaro
Indication : à réserver aux échec d’une autre technique et/ou aux patients avec IMC > 50 ; technique de réalisation exceptionnelle, compte-tenu des complications
Formation : spécifique à cet acte en plus de la formation initiale ; établie par les recommandations de bonne pratique
Environnement : spécifique : établi par les recommandations de bonne pratique ; à réaliser par une équipe multidisciplinaire expérimentée
Recueil prospectif de données : nécessaire

Ce n'est pas le cas du bypass :
Citation:
Code : HFCA001
Libellé : Court-circuit [Bypass] gastrique pour obésité morbide, par laparotomie
Note de l'acte : Indication : recommandations de bonne pratique
Formation : spécifique à cet acte en plus de la formation initiale ; établie par les recommandations de bonne pratique
Environnement : spécifique ; établi par les recommandations de bonne pratique ; équipe multidisciplinaire
Recueil prospectif de données : nécessaire

Et les indications de bonne pratique sont celles que rappellent cette page
Citation:
http://cedit.aphp.fr/s...n=reco&numArticle=02.12/Re1/03
La chirurgie de l'obésité est réservée aux grandes obésités. Aujourd'hui, sont pratiquées 2 types d'interventions : celles qui entraînent une restriction gastrique, c'est à dire les gastroplasties par agrafage (verticale calibrée) (GVC) ou par anneaux gastriques ajustables, et celles qui combinent restriction gastrique et malabsorption intestinale, c'est à dire le court-circuit (ou by-pass) gastrique (BPG) et la diversion bilio-pancréatique (DBP).
Indications de la chirurgie de l'obésité : La chirurgie est réservée aux adultes (18 - 65 ans) dont l'obésité morbide (IMC>= 40 kg/m2), ou sévère (35<=IMC<=40 avec co-morbidités menaçant le pronostic vital ou fonctionnel), est résistante à la prise en charge médicale spécialisée d'au moins 1 an (psychothérapie, activité physique, régime alimentaire, médicaments).
[...]
Le CEDIT est en adéquation avec les " Recommandations sur la chirurgie de l'obésité " de l'Association Française d'Etude et de Recherche sur l'Obésité, l'Association de Langue Française d'Etude du Diabète et des Maladies Métaboliques, la Société Française de Nutrition, et enfin de la Société Française de Chirurgie de l'Obésité, actualisées en 2003 :
* La décision d'intervention doit être basée sur une évaluation collégiale, multidisciplinaire. Aussi, doit être prévue une organisation structurée pour la sélection et le suivi des patients qui bénéficient de ces techniques.
* Une information écrite doit être fournie au patient.
* Etant donné l'insuffisance de données comparatives des différentes techniques chirurgicales, il n'est pas possible de les distinguer au plan coût/efficacité ; le choix de la technique revient conjointement au patient et à l'équipe médico-chirurgicale en charge du projet thérapeutique, sur la base du meilleur rapport bénéfice/risque, des installations et équipements disponibles, et de l'expérience du chirurgien.


Au départ, quand on lit ces documentations, il est difficil de faire la différence entre toutes ces opérations, d'où l'impression parfois que le bypass est réservé au IMC > 50.
38 ans montpellier 3
kikou
moi je suis de montpellier j ai 27 ans dans ma vie j ai du mal a perdre du poid je fais yoyo mais quans je perd je prend le double alors je me tourne vers le bypass je mesure 1m66 pour 90kg j ai imc a 33 je voudrai savoir ou et si c possible de me faire operer je suis prete a tous mare d etre comme je suis car je fais depression sur depression ...
2812
ange1283 a écrit:
kikou
moi je suis de montpellier j ai 27 ans dans ma vie j ai du mal a perdre du poid je fais yoyo mais quans je perd je prend le double alors je me tourne vers le bypass je mesure 1m66 pour 90kg j ai imc a 33 je voudrai savoir ou et si c possible de me faire operer je suis prete a tous mare d etre comme je suis car je fais depression sur depression ...


Les règles n'ont pas changé. Ton IMC est trop bas pour que tu puisses bénéficier d'une telle chirurgie.
B I U


Discussions liées