MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

ces règles qui n'en font qu'à leur tête...

40 ans 77 5703
yeeeeep tout le monde!

comme chaque fois depuis plusieurs mois (alors qu'au bout de 4 ans d'arrêt pillule ça s'était presque remis en ordre...) mes règles arrivent en retard.

genre une à  
deux semaines de retard.

et elles sont douloureuses.

le souci est que je ressens les douleurs à partir du moment ou je devrai les avoir... et ça me gonfle!

ça s'accompagne de "coups de jus" dans le ventre, l'impression d'avoir des boules de feu à la place des ovaires, constipation, ventre gonflé, pertes bizarres, odeurs, irritation, déprime, boulimie...

et puis c'est relou de se promenner avec des serviettes in the slaiiip tout le temps, ça m'irrite à la longue.

le gyneco m'avait dit de prendre une pillule, même faiblement dosée, mais ça me branche pas... déjà car je n'ai pas besoin de contraceptif, je n'aime pas les saloperies chimiques (je leur doit bien des kilos, poils et autre) et en plus je suis sure à 200% de l'oublier tout le temps.

bref, puisque je n'ai pas voulu m'y plier, no solution! :evil:


je sais bien (oooooh oui) que les émotions jouent beaucoup dans le bon deroulement des choses, surtout chez moi. mais ça me gonfle!!!!!!!!!!
40 ans 77 5703
j'oublie un point important, c'est pourquoi j'avai posté à la base dans sexo, c'est que je n'ai déjà pas une vie sexuelle florissante, mais en plus, de ma campagne, quand je me deplace à perpette etc etc... faut que je sache quand même si ça va tomber à ce moment ou pas!

et quand j'ai mes 'syndrômes' menstruels quin'en finissent pas, je me sens tellement mal que je refuse de voir du monde ou de dormir chez des copines ou même d'aller boire un café avec un chéri potentiel...

genre ça fait des flous de 3 semaines...

et là, je devai retrouver un amour et tout et tout, il vient 10 jours en france, et ben BOUM, j'aurai du avoir mes trucs ya 1 semaine, lui il vient le 18 et c'est mort j'imagine...
37 ans France : Lille 3505
A moins d'être du genre irascible pendant le débarquement, qu'est ce qui t'empêche d'aller prendre un café avec un jeune homme :?:
Quand bien même le jeune homme en question peut comprendre que tu es une fille et que chez certaines demoiselles cette période engendre des douleurs difficilement supportables et qu'un peu de compréhension et de compassion feront mieux passer la pillule non :?:

Enfin moi en tant que jeune homme je peux te dire que je ne te blâmerais pas de ne pas être dans ton assiette à cause de ce desagrément féminin, au contraire dans ses moments là je fais généralement tout ce qui est en mon pouvoir pour me rendre agréable, même si c'est pas toujours évident .

Tu as essayé la sophrologie ??
40 ans 77 5703
et bien en fait, ce qui me gêne c'est surtout mon corps ces moments la... je gonfle de partout, j'ai des super poussées de chaleur, je sue comme un animal, j'ai l'impression de sentir le sang et mon ventre est enorme et dur...

sincerement, ça prend le dessus sur le plaisir du rv.

la encore cette nuit j'ai senti des pics violents au bas ventre, comme quand j'ai mes rèles alors que je suis dans la periode retard...
56 ans 91 25732
Ca ressemble à un déséquilibre hormonal ce que tu décris. Est ce qu'on t'a fait faire un bilan hormonal avant de te proposer une pilule ?

Il faudrait au moins contrôler oestrogènes, progestérone, prolactine, et les hormones thyroïdiennes aussi.
40 ans 77 5703
et bien j'ai déjà fait plusieurs bilans dans le passé avant de prendre androcur et provamès pour mon problème d'hirsutisme (qui la est à son maximum!!!!!!!) mais à chaque fois les medecins me disaient que ça allait..

niveau thyroide, il parait que tout va bien aussi.

on m'avait conseillé de voir au niveau du pancreas...

apparament tout va bien.
logique puisque j'ai une barbe masculine et des poils lourds sur le torse et maintenant epaules et dos... oui bien sur...


je retrouve la cmu dans moins d'un mois je pourrai me permettre de refaire des examens.
la financierement c'est impossible.
40 ans 2506
Salut !

Peut être qu'il serait bien, comme l'a dit Patty, de faire un bilan hormonal complet, même si tu l'as déjà fait , histoire de contrôler ;)

Avant de prendre la pilule, j'avais les mêmes problèmes que toi avec mes règles, elles s'invitaient du jour au lendemain :roll:
Pour en avoir discuter avec ma gynéco, il n'y avait que la pilule qui pouvait me convenir, pour règler tout ça. Et par la même occasion, tenter de résoudre ce problème d'hirsutisme que j'ai aussi.

Aujourd'hui je prends une pilule très faiblement dosée, avec androcur en même temps. Cette pilule je le prends tout le mois , en continu, ce qui fait que je n'ai plus mes règles, ou quelques rares pertes.
En ce qui me concerne, Androcur ne me fait pas grossir, et je vois clairement la différence sur ma pilosité :)

Tout ça pour te dire que même si tu n'es pas trop pour la pilule, essaie de voir avec un gynéco les solutions possibles pour tes problèmes ;)
40 ans 77 5703
merci de ta reponse Annel...

perso androcur m'a fait prendre 25kgs... je ne stygmatise pas gratos, mais pendant cette periode, j'ai bougé beaucoup, j'avai du taf, je mangeai sainement, je fesai des activités et je fesai beaucoup de marche etc... en gros, j'aurai dû perdre du poids mais nan!

j'avai toujours le problème de poils.
et mes règles n'existaient plus. ça m'a assez fait paniquer.
j'ai stoppé ce traitement car je le prenai pour les poils, et ça n'arrangeait rien réellement, plus le poids...

de plus, même si à chaque fois que je le dis, on me repond que c'est illogique et affabulation, j'ai rencontré des Femmes et lu sur noimbre de forums conernant l hirsutisme que ces medocs aboutissaient souvent à des problèmes importants de stérilité qui n'étaient pas là avant le traitement.

soit.

le gyneco a la même reponse, pillule.

mais je vai pousser les examens, car si on ne sait pas quoi traiter et qu'on donne des medocs, je trouve cela trés petit pour une personne que je paie pour qu'elle me soigne. (je suis souvent en petard contre le corps medical...faut pas m'en vouloir, je m'en suis toujours pris plein la tronche)


j'ai ependant une question...
si le taux de testosterone est effectivement trés élevé et qu'on donne son contraire pour equilibrer, ça ne règlera pas le pb de testosterone trop élévé pour mon metabolisme...
37 ans France : Lille 3505
/me se rend compte que les règles douloureuses ne sont que la face émergé de l'iceberg :shock:

Bin en tout Djaga j'espère de tout coeur que ton entourage te soutient . Avoir pris du poids à cause d'un médicament c'est vraiment pas chouette, (pour avoir vu le scénario inverse suite à une opération c'est pas chouette non plus ) et il y a vraiment aucun qui te croie ??????
32 ans Lyon 7 295
Tu as pris du poids à cause d'un médicament, peut-être que c'est ça qui t'a causé un dérèglement hormonal ?
56 ans 91 25732
Il faudrait quand même que tu fasses aussi une écho des ovaires, ça évoque le SOPK ce que tu décris.

Et puis une petite incursion vers les surrénales aussi... Et on en revient toujours à l'hypophyse et à un bilan où on rajouterait ACTH et cortisol.

Te donner une pilule, moi je veux bien. Mais si tu as un souci de santé, ça risque de le masquer plus qu'autre chose. Il vaudrait mieux savoir à quoi s'en tenir.

Si j'avais insisté auprès de mon médecin à l'époque où j'avais des règles anarchiques, si on avait cherché ce que j'avais au lieu de me donner une pilule qui a masqué des symptômes, peut-être qu'on aurait dépisté ma tumeur de l'hypophyse plus tôt, qu'on aurait pu la traiter plus facilement et sans chirurgie et que je ne serais pas devenue stérile à 25 ans...

Alors dès que tu as la CMU, fais des examens, vois un endocrino. C'est pas normal tout ça, il faut trouver d'où ça vient et rééquilibrer ton organisme. ;)
40 ans 77 5703
Patty a écrit:
Il faudrait quand même que tu fasses aussi une écho des ovaires, ça évoque le SOPK ce que tu décris.

Et puis une petite incursion vers les surrénales aussi... Et on en revient toujours à l'hypophyse et à un bilan où on rajouterait ACTH et cortisol.

Te donner une pilule, moi je veux bien. Mais si tu as un souci de santé, ça risque de le masquer plus qu'autre chose. Il vaudrait mieux savoir à quoi s'en tenir.

Si j'avais insisté auprès de mon médecin à l'époque où j'avais des règles anarchiques, si on avait cherché ce que j'avais au lieu de me donner une pilule qui a masqué des symptômes, peut-être qu'on aurait dépisté ma tumeur de l'hypophyse plus tôt, qu'on aurait pu la traiter plus facilement et sans chirurgie et que je ne serais pas devenue stérile à 25 ans...

Alors dès que tu as la CMU, fais des examens, vois un endocrino. C'est pas normal tout ça, il faut trouver d'où ça vient et rééquilibrer ton organisme. ;)




eh bien les ovaires polykistiques mon gyneco m'en a parlé à un moment, c'etait donc mon cas... j'y vai 2 à 3 fois par an et les kystes "voyant" sont beaucoup moins nombreux qu'avant, ça le rend content...

hypophyse et cortisol ont été faits il n'y a pas longtemps, apparament, rien n'en ressortait...

mais bon, une femme c'est changeant d'une seconde à l'autre uh uuuuh :lol: ... et parait-il, d'un point de vue hormonal, c'est assez compliqué à detecter une anomalie...
bon, moi je suis pas medecin heiiiin...

tumeur de l'hypophyse?... je suis désolée (trés sincèrement) de ce que tu subis maintenant... les symptômes étaient semblables aux miens?


autre chose, il y a 1 an et demi, lors d'une prise de sang pour les tests maladies sexuelles etc, il est apparu que j'avai une infection a chlamydiae (je ne sais jamais comment l'écrire) que j'ai donc soigné à base d'antibiotiques. apparament ça fesait longtemps que je portai cette saloperie, impossible de savoir ou j'ai choppé ça... soit, apprenant que sur du long terme, ça peut "boucher" les trompes, j'ai eu un coup de panique et supplié LOURDEMENT pour obtenir l'ordonnance pour cet examen.
après avoir été humiliée et charcutée par le radiomachinlogue, il m'a dit que mes trompes allaient bien...
cette infection peut elle avoir une influence quelconque?


NB : depuis environ 7 mois, mes règles tombaient pile poil et depuis 3/4 moi, c'est le boxon.

je me dis aussi que je stress à fond pour ça et que ça doit jouer quand même...
56 ans 91 25732
Non je n'avais pas vraiment les mêmes symptômes, enfin pas tous. Depuis l'âge de mes premières règles, je les avais de façon anarchique tous les 3 ou 4 mois, parfois moins, parfois plus. C'était hémorragique, ça durait 15 jours minimum et c'étaient les chutes du Niagara ! :evil:
(spéciale dédicace à ma prof de gym de l'époque qui disait que "toutes les femmes ont des règles, c'est normal, c'est pas un motif pour être dispensée de gym !" Conna*** !!! :evil: Va faire de la gym quand tu souffres et qu'en plus tu as une serviette format double super nuit dans ton short... - et les formats de l'époque hein, dans le genre Pampers ! - Quant t'as 14 ans, va vivre ça bien !!)

Avant les règles, je prenais entre 3 et 5 kg, j'étais gonflée comme un ballon. Je reperdais tout ça après les règles et puis ça recommençait...
J'avais aussi des bouffées de chaleur et l'impression de "sentir le sang". Et puis j'avais des nausées, je me sentais mal, j'étais très irritable (mais bon y avait de quoi !!!!!! :twisted: :lol: ). Pendant la puberté j'ai pris énormément de poids.

Dès qu'on m'a donné la pilule (j'avais 18 ou 19 ans) tout a été très bien : fausses "règles" tous les 28 jours, ça durait 5 jours maxi, flux normal, plus de gonflement.

Ensuite je ne sais pas ce qui se serait produit au niveau d'une éventuelle régularisation de mon cycle, car j'ai arrêté la pilule quand on a découvert la tumeur et je n'ai plus eu de règles depuis (sauf quand je faisais les traitements de PMA). En même temps, vu ce que je vivais quand je les avais, je ne peux pas dire que ça me manque ! :roll: :lol:

Par contre je n'ai pas eu de problème d'hirsutisme, ou d'acné. En fait si, juste un peu après l'opération, parce qu'on m'a laissée sans traitement substitutif pendant plus d'un an et j'avais les signes joyeux de la ménopause !!! :evil: Mais avec le traitement tout s'est régularisé.

Ca vaudrait quand même le coup de voir un endocrino digne de ce nom et qu'il te fasse un bilan. ;)
B I U