MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

"tu verras, avec l'expérience.."

34 ans 92 / 69 5897
Alors voilà, c'est "the" citation, peut être même un stéréotype facile parfois, que l'on peut sortir
- quand une copine vous appelle en pleurs ... "Mais mais pourquoi je suis tombée  
dans le panneau" et on répond "tu verras, tu t'es fait avoir mais avec l'expérience cela ne t'arrivera plus, on passe tous par là, mais quand même c'est vrai qu'il est horrible ma petite...etc"..
-ou encore on s'est tou(s)(tes) entendu dire "et bien au moins, cela me servira d'expérience, et je ne recommencerai pas cette bêtise"...
-aussi utilisable dans cette situation : "ah tu manques d'expérience", "par exemple, tu vios, j'aurais fait ainsi, tu sais l'histoire avec M..., et bien c'était la même chose, maintenant je sais que ..."
-...

Alors comment pourrait t-on définir l'expérience amoureuse ?
ou disons qu'est ce qu'elle vous a appris finalement cette fameuse expérience pour vos futurs relations, dans votre vie quotidienne ?
Vous arrive encore de vous dire, mince alors, ... j'ai agi comme au début "de mes expériences amoureuses ?"
Perdons nous de notre naïveté, nos valeurs utopiques à cause justement de ces "experiences amoureuses" ?..

J'espère que ce n'est pas trop confus !!! :roll:
40 ans 78 3901
Non t'inquiète pas tu es très claire...

Effectivement combien de fois n'a-t'on pas entendu cette phrase ?
Pour ma part, très souvent...
J'avais même des amis qui se faisaient un devoir de me dire quoi faire en fonction de leur propre expérience... Pourtant j'ai toujours mis un point d'honneur à me faire ma propre expérience... même si je dois avouer qu'ils n'avaient pas toujours tort, mes chers amis...

Comment peut on définir l'expérience amoureuse ?
Pour moi, elle est unique à chaque personne, il n'y a pas d'expérience semblable... Chaque homme et chaque femme étant différents, les caractères étant différents et les façons de voir les choses etc... tout plein de différence...
Notre expérience amoureuse nous ait propre, en fonction des gens qu'on a aimé et qui nous ont aimé... Pour moi, c'est comme un patchwork (chuis pas sûre de l'orthographe ;)), tout plein d'histoires différentes liées par de petits fils qui nous represente...

Ce que je retiens de mes expériences ?
Déjà j'en ai pas eu beaucoup... mais j'en ai loupé quelques unes à cause de ma timidité... la peur d'être aimée et d'aimer... la peur de ne pas être à la hauteur...
j'ai toujours un peu ces peurs mais je verrais quand une prochaine histoire s'annoncera...
sinon j'ai appris aussi que j'avais besoin d'indépendance dans mon couple.. j'ai eu beaucoup de mal à vivre une histoire où il était toujours après moi, savoir où j'étais avec qui, subir des reproches... la jalousie et la possessivité...
je suis moi même quelque peu jalouse, mais j'ai relativisé les choses après cette dernière histoire...
Il y a également des choses que je me suis promise de ne pas réitérer et pourtant je l'ai fait... j'en ai subi les conséquences...

Moi à travers mes histoires j'ai perdu ma naïveté... je n'ai plus le même regard qu'au tout début sur l'amour... Je pensais que l'Amour était la chose la plus importante et qu'elle pouvait tout surpasser... ben c'est pas vrai mais ça reste que mon avis... D'illusions en désillusions on se rend compte qu'on rêve d'un amour parfait mais que ça n'existe pas... (blasée moi ? non :lol: ) un Amour ça se construit à deux, avec les valeurs des deux, avec des concessions... et que surtout rien n'est jamais acquis !!

je suis pas sûre d'avoir coller tout à fait au sujet....
je comptais faire une longue reponse et puis j'ai changé d'avis ...
mes relations amoureuses m'ont appris une seule chose ... que j'etais trop pour certains et pas assez pour d'autres .. que dans ma vie il fallait la passion et que sans ça je ne faisais que gacher l'histoire ...
pas motivée pour continuer ...
desolée
40 ans Genève 138
quand on parle d'amour, on parle de sentiments, de coeur...

l'amour vaut la peine d'être vécu, même si on se fait avoir plusieurs fois, même si on refait les mêmes erreurs et qu'on se dit, on ne m'y rependra plus, je n'y crois pas trop...quand on aime, on parle avec le coeur.

ne dit-on pas : "le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point" à méditer...
56 ans 91 25732
Je ne sais plus qui a dit ça mais voilà : "les expériences ne sont profitables qu'à soi-même".
Autrement dit, l'expérience des autres, il est un temps où on s'assoit dessus. Et je trouve que c'est mieux. D'abord parce que toutes les situations sont différentes. Et parce que chacun n'a pas la même façon de voir ou de vivre les choses. Alors l'expérience des autres peut-être utile dans la mesure où elle peut donner des pistes de réflexion. Mais si on s'arrêtait à l'expérience des autres sans vivre les siennes, on ne deviendrait jamais adulte.

Pour mon cas personnel, l'expérience m'a appris plusieurs choses :
- que ça vaut la peine d'aimer même si ça n'est pas toujours facile;
- que tout échec est utile pour plus tard;
- à éviter de juger trop vite la situation de qq'un d'autre qui parait avoir une solution hyper simple pour soi. Quand il s'agit de la vie des autres, il est rare qu'on ait tous les éléments en main pour tout appréhender. Conseiller oui, juger non.
- à être patiente et à relativiser les choses. Par exemple un coup de canif dans le contrat, ça n'est pas un drame (sauf si c'est une histoire qui dure).
- qu'il n'est pas besoin de tout dire dans un couple et qu'il est bien mieux que chacun ait son espace à soi.
- que l'amour se transforme et devient ce qu'on en fait.

S'il m'arrive de me dire "tiens j'ai encore réagi comme au début" ? Ah oui alors ! Et pourvu que ça dure ! Je n'ose même pas penser à ce qui se passerait si l'amour devenait une sorte de truc mathématique avec des règles strictes. Mais il y a des choses que j'accepte mieux.

Je pense qu'on perd un peu de naïveté (tant mieux), on repère mieux les histoires qui peuvent marcher de celles qui n'ont aucun avenir (mais pas à chaque fois !). En fait ce qui est important c'est qu'au bout d'un moment on sait ce qu'on veut et ce qu'on peut accepter dans son couple. On sait aussi ce qu'on peut donner à l'autre ou pas.

L'utopie... Oui on en perd un peu ! Mais pas tout (et pas tous !) J'en reviens toujours à ma phrase : l'expérience n'est profitable qu'à soi-même...
5210
Je ne peux pas vraiment répondre dans le sens ou je n'ai qu'une veritable relation et qu'elle existe toujours ;), bien sur j'ai eu des amourettes mais un seul amour et il l'est toujours.
13610
Combien de fois je l'ai entendu moi "tu verra quand tu sera plus âgée et que tu aura de l'expérience".
Ca avait un sacré don de m'énerver.

Au jour d'aujourd'hui, je me rend compte que les gens qui me disaient ça n'avaient pas forcément tort et aujourd'hui je le dis moi-même (même si je ne suis pas bien vieille).

Il m'est arrivé récemment qu'il m'arrive des choses semblables à celles qui m'étaient déjà arrivées, et grâce à cette expérience passée j'ai pu m'en sortir d'une autre manière.

Un truc typique.
Avant lors de ma première relation, j'étais super jalouse et possessive, et avec le temps, en m'étudiant un peu j'ai changé. Tant mieux parce que c'était insuportable pour l'autre et pour moi-même.

Bref, tout ça pour dire, que oui, "tu verras, avec l'expérience"...
41 ans France 5623
c'est un truc que je me dis moi même assez souvent, genre:
- " ah lalala la prochaine fois j'essaierais de ne pas m'enflammer super rapidement" , ou bien
- "j'essaierais de garder pour moi dans un premier temps mes sentiments à son encontre, pas tout dire des suite"
- " je ne tomberai plus dans le panneau des belles phrases: tu es la femme de ma vie, etc"
- "j'essaierais de me laisser désirer un peu avant de dire oui", etc

et puis bah....finalement à chaque fois j'ai du mal à ne pas m'enflammer, j'ai du mal à me retenir de dire tout plien de truc super câlins , je suis un vrai coeur d'artichaut , j'ai du mal à résister longtemps ....

bref!!! la seule expérience que j'acquiers au fil des relations finalement c'est de relativiser, je me donne toujours le droit de m'enflammer, mais en me disant malgré tout que si ça s'arrête ça ne sera pas dramatique...enfin là j'ai du mal à exprimer correctement le truc et à être intelligible , mais bon..;je me comprends.

autre truc que j'acquiers progressivement: moins montrer mes complexes, j'en ai toujours, mais j'essaye de moins me plaindre devant mon copain, c'est lourd pour eux, j'en ai conscience...
693
Patty a écrit:
"les expériences ne sont profitables qu'à soi-même".


Et toujours dans le même état d'esprit :

"L'expérience est une lumière qui éclaire derrière soi."

Bref, on peut très bien faire sans.
Et c'est l'expérience qui parle. ;)

Yojik (éleveur de paradoxes)
48 ans Ici-là 1730
je trouve que l'expérience amoureuse est la plus difficile à "exploiter" pour soi, pardon pour le terme.

Ben oui, quand j'y réfléchis, je suis parfois sous l'emprise de l'émotion et pas forcément de la raison. L'exercice de recul est très difficile pour moi... il faut du temps, comme dirait l'autre.

Je me dis, la prochaine fois, faudra que je fasse attention à ceci-cela, pour ne pas qu'on arrive à telle situation délicate mais bien à une situation qu'on voulait.
Il faudra que je m'exprime plus justement, d'ailleurs qu'est-ce que je pourrais dire... :roll: Oarystis, future championne olympique des actions correctrices !

Puis la prochaine fois, ben soit le zom a entrepris aussi de faire un exercice (ou pas), soit par exemple, on peut avoir changé de zom en apparence, mais c'est du même acabit au fond... là faudrait que j'aie l'oeil !

L'expérience amoureuse, c'est pas un calcul qu'on peut répéter à l'infini, c'est pas un protocole expérimental défini avec des standards.
ça me sert juste à voir et à savoir ce que je ne veux pas faire, ce que je peux faire (sans y avoir pensé toute seule), avec qui je peux et veux le faire et surtout avoir une base solide pour pouvoir évoluer ensemble.
de toutes façons à chaque fois qu'on est amoureuse on est irrationnelle alors toutes les expériences qu'on a pu avoir et surtout les pas bonnes et ben on les oublie ! pfuit ! envolés les 'si j'avais su' ou 'on m'y repprendra plus' et ben si! ça nous reprend ! mais c'est pas grave : un clou chasse l'autre ! et re-belote ! :P
47 ans Guadeloupe 1369
Oui l'expérience... les années qui passent, les gens rencontrés, les histoires vécues, tout ça forge l'expérience.
Plus jeune, je pensais naivement vivre l'Amour comme dans les reves, l'amour passionné, l'amour immortel, l'amour qui dure toujours... je lisais trop de romans à l'eau de rose...
Je peux affirmer avoir une certaine expérience, pas la meilleure bien sur, mais je ne regrette rien de ce que j'ai vécu, meme si j'ai souffert, je ne regrette rien, car il faut vivre à fond ce que nous offre la vie.
Et tu sais Shabishoo, meme avec de l'expérience, y en a comme moi qui se plante encore, tu sais et meme en beauté, mais je me dis au moins j'ai fait bouger les choses, j'ai vécu des choses, et tant mieux pour moi !
39 ans Brest (29) 114
C'est la première et quasi unique chose que ma mère m'a dite lorsque je me suis faite larguée ( il a cassé comme on dit quand on a 14 ans ^^) et que j'etais en pleurs à mon bureau :
"Tu verras ça sera probablement pas la dernière fois"


Elle avait raison !!!! :lol:

On le vit mieux aprés, on relativise. Ce jour là je me suis dit " Jamais je me suicide pour un homme ca serait vraiment _trop_ con"
Comme quoi au moins j'en ai retiré la bonne leçon :)
B I U


Discussions liées