MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Elle ne pleure pas elle hurle

M
43 ans Pau 568
Bonjour
Je reviens vers vous car je suis un peu désemparée devant l'attitude de ma puce. Elle a un peu plus de trois mois et quasi depuis sa naissance  
elle pique des crises. Je m'explique : Prisca est un bébé qui pleure très peu en journée mais au moins une fois par jour (parfois deux ou trois) elle hurle. C'est très impressionnant pour nous mais aussi pour les autres (même la nounou a été impressionnée pourtant elle doit en voir d'autre) : elle devient toute rouge, hurle, se casse la voix à force de hurler, s'étouffe. Avec son père, on flippe : on a peur qu'elle s'étouffe pour de bon mais on ne sait pas quoi faire alors on essaie tout : la faim, la couche, les massages du ventre...Le pire c'est qu'après (ca peut durer 2 minutes ou un quart d'heure) soit elle s'endort soit elle fait des sourires. Je précise que c'est souvent le soir au moment de la coucher mais pas systématiquement. J'ai peur qu'elle ait mal quelque part et je m'en veux de ne pas pouvoir la soulager; pour tout dire j'en pleure. Qu'en pensez-vous ? Vos bébés vous ont-ils fait ça ? Avez-vous compris pourquoi ? Je précise que j'en ai parlé au pédiatre (Prisca a même fait une crise dans son cabinet) ça a pas eu l'air de l'interesser :? Merci de vos réponses
L
71 ans 7508
Je ne sais pas si tu connais mais il y existe les pleurs de décharges ou le bébé va pleurer sans raison notamment en fin de journée pour décharger le trop plein.
De toute façon vous faites déjà le nécessaire puisque vous vérifier l'essentiel, le ce que j'appelle pipi-caca-miam-dodo-calin à savoir si sa couche est propre, s'il a faim, s'il confortablement installé et un gros calin pour le rassur. A partir de ce moment-là, je me dis qu'il a besoin de pleurer surtout quand ils sont petits on oublie souvent que les pleurs ne sont pas forcèment que des pleurs de douleurs mais que c'est la seule façon qu'ils ont de s'exprimer.
Puis elle n'a que 3 mois et on sait déjà à quel point un accouchement c'est boulversant pour bébé aussi.
M
43 ans Pau 568
Coucou Yubaba et merci de ta réponse
J'avais pensé à ça aussi. Prisca est un bébé qui est très entouré, très caliné (c'est la première de la famille et ils habitent tous à proximité :roll: ). Je me dis que parfois elle a un peu de mal à gérer toutes ces émotions. Peut être aurait'elle besoin de plus de calme ? J'ai oublié de préciser que pendant ses crises, elle a des larmes qui coulent :(
40 ans là 5969
ben ce que tu décris ça ressemble quand même vachement aux "coliques"
ou aux pleurs de décharge...

bébé vide ses batteries le soir ;)

pas de soucis à te faire ça va passer
je me souviens quand marezia faisait ça des fois j'allais pleurer dans mon coin... c'est d'ailleurs une des excuses au fait que j'avais repris la clope... l'envie de partir loin des poleurs parceque t'es impuissante t'as l'impression que bébé souffre et en même temps ces hurlements c'est super horipilant...

alors zen...
si tu sens que t'en peux plus tu la met dans les bras de son papa et hop tu fais un tour prendre l'air... (parceque aussi je me demande si quand ils font ça, le fait de les garder contre nous ça les énnerve pas plus (ça chauffe quoi)

aller courrage, elle a 3 mois?
ça acommencé vers quel âge? 2-3 semaines?
si c'est ça c'est bientôt fini ;)
34 ans 2384
Ca me fait penser aussi aux colliques, mon filleul faisait ce genre de crises et c'était bien ça.Quand c'est comme ça essai de la bercer en la tenant sur ton bras, la main sur son ventre, mon filleul ça le calmait.
43 ans nice 1157
mimine80000 a écrit:
Ca me fait penser aussi aux colliques, mon filleul faisait ce genre de crises et c'était bien ça.Quand c'est comme ça essai de la bercer en la tenant sur ton bras, la main sur son ventre, mon filleul ça le calmait.

moi aussi mon fils a fait des colliques et cette technique le soulageait...
40 ans caudrot 1384
Jules me faisait la même chose et comme toi, j'ai ma famille à proximité et c'était la foire au bébé ici : et que je le prends dans mes bras, et que je l'embrasse, et que je l'asseois et que le le fais jouer avec son hochet. Bref, une poupée !

J'ai poussé une gueulante, zhom a remis les choses en place.

Maintenant la famille passe quand il est réveillé et c'est pas pour le passer de bras en bras ou l'exciter en le faisant jouer. Et bien depuis ça va mieux, il pique encore des crises comme ça mais c'est plutôt quand il est mécontent. Les pleurs de décharge, ça lui arrive de temps en temps, là y'a rien à faire.


J'ai remarqué aussi que si on va dans les magasins, faire des courses etc, il a tendance le soir ou dans l'après midi à être pénible car fatigué je pense. Donc on limite, car ils sont encore petits, et, à cet âge, ça mange et une heure après ça part refaire un gros dodo, il ont besoin de sommeil pour "se fabriquer".

Si ta famille peut pas comprendre, tant pis, c'est ton bébé et c'est toi qui vit ses pleurs comme un déchirement, pas eux.

courage

Moi aussi j'allais pleurer dans un coin, d'une parce que ça fait mal au coeur de voir son bébé dans cet état et de deux car ça met les nerfs vraiment à vif (j'ai pas repris la clope mais c'était pas loin, en même temps, les beaux parents sont en cure depuis 2 semaines, c'est peut-être ça :lol:)
48 ans dans mes baskets 635
En effet ce que tu décris ressemble au pleurs de chien-loup, c'est à dire les pleurs en fin de journée pour évacuer les tensions...

Ma fille me le faisait CHAQUE soir, il n'y avait rien a faire si ce n'est ne pas trop l'exciter en fin d'après-midi pour minimiser le truc, ça va passer ne t'inquiètes pas (arf facile à dire ça !!! quand on me le disait il y a quelques années ça me rendais dingue ) :lol:

Perso, je la laissais piquer sa crise puis après je la calinais pour l'aider à se calmer, surtout crier ou paniquer ne sert à rien sinon à l'angoisser. Je me souviens de ma mère qui après la prenait quand elle était là et lui parlais : "c'est dur ma puce hein ? mais c'est bien tu as réussi à te calmer, tu veux venir dans les bras ?" la puce tendait ses mains et c'était fini !

Bon courage :kiss:
M
43 ans Pau 568
Bonjour et merci à toutes pour vos réponses et vos conseils
Je vais essayer de faire mener à ma fille une vie un peu plus calme et mettre les choses au point avec les gens qui passent nous voir. En attendant, j'ai été rassurée de voir que ma fille n'était pas un cas unique comme le laissait entendre ma belle-mère :roll: Heureusement, le papa est toujours là pour prendre le relai et je trouve que souvent il arrive mieux que moi à la calmer. Ou alors c'est parcequ'elle a bien hurlé dans mes bras et lorsqu'il la prend elle est épuisée :? Petit message à Amnésis : quel courage de faire deux petits aussi rapprochés ! tu la trouve où ton énergie ?
47 ans 76 10598
Citation:
En attendant, j'ai été rassurée de voir que ma fille n'était pas un cas unique comme le laissait entendre ma belle-mère


Ahlala, les belles-mères et leur façon très personnelle que laisser entendre que elles, elles n'avaient pas ces difficultés ... ouais, mon oeil. :roll:

Je confirme, mes deux filles avaient également une phase le soir où elles hurlaient sans qu'on arrive vraiment à les calmer.
Comme cela a été dit, ce serait une façon pour bébé de se décharger d'un trop plein d'émotions, d'énergie.

Alors oui, cela nous fend le coeur mais tant qu'on a bien vérifié qu'il n'y a pas une cause "identifiable" ( couche, faim, douleurs etc...), il ne reste plus qu'à rassurer bébé et le caliner en attendant que cela passe. ;)
40 ans là 5969
Maore a écrit:
Heureusement, le papa est toujours là pour prendre le relai et je trouve que souvent il arrive mieux que moi à la calmer. Ou alors c'est parcequ'elle a bien hurlé dans mes bras et lorsqu'il la prend elle est épuisée :?


y a aussi que quand son papa la prend, il est tout "neuf", pas encore epuisé et stressé de ses pleurs, et ça elle le ressent...
je suis persuadée que si ces pleurs arrivaient en début de journée quand on a la patate on gererai mieux :lol: mais en fin de journée une maman c'est naze (et c'est normal ;) )

Maore a écrit:
Petit message à Amnésis : quel courage de faire deux petits aussi rapprochés ! tu la trouve où ton énergie ?
ben... là où je peux :lol: et quand je lis des post comme ça d'un coup je me souviens que finalement c'est pas du gateau... mais sinon je pense qu'aux côtés agréables et ça personne ne me contredira, y en a plus que de mauvais ;)
B I U