MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Grossesse et travail de nuit

45 ans 17521
Pour celles qui ont vécu des grossesses tout en travaillant de nuit, avez-vous du changer votre organisation ? votre rythme de sommeil a t-il évolué ? ou avez-vous simplement changé  
de poste pour passer de jour ?

Pour ma part, je suis toujours à mon poste de nuit (21 h - 7 h), pas de difficultés notoires, sauf qu'en journée, je ne peux vraiment plus rien faire d'autre, je dors comme une grosse loutre :lol: , j'arrete pas de dormir, et puis de refaire des siestes... même au boulot, j'arrive plus trop à tenir toute la nuit éveillée, je finis par somnoler en fin de nuit (sur le coup des 4 ou 5 h du mat)...

J'avais épluché le code du travail, afin de m'assurer que j'allais pouvoir rester de nuit, car ça ne m'aurait pas arrangé du tout de passer en planning de jour à cause de mes déplacements en province lors de mes congés (qui sont plus nombreux en terme de jours, parce que je fais des nuits de 10 h, au lieu de jours de 8 h)... bref, au niveau du code du travail, rien n'oblige à changer de poste, juste "il est recommandé d'informer les personnes âgées et femmes enceintes de la dangerosité du travail de nuit"... d'ailleurs, je suis beaucoup plus tranquille la nuit, puisque je travaille seule, donc moins soumise au stress...

On m'avait prédit un arret de travail précoce, en raison de mon rythme de nuit, justement... mais je suis quand même à 6 mois, et ça va toujours, je suis censée m'arreter fin juin... je verrai bien si j'arrive à aller au bout...

Et vous ? ça s'est passé comment ?
40 ans là 5969
bon moi je travaillais pas de nuit mais une partie de la nuit, et quand ils ont eu ma déclaration de grossesse, pouf je me suis retrouvée à faire quasi que des matins :roll: :lol:

sinon ma mère à toujours travaillé de nuit, et je me souviens que pour ma soeur elle a arreté de travailler vers 6 mois et demi...
pareil elle faisait de grosses nuits de 10 heures.

voilà je sais pas si ça t'aide, c'est tout ce que je sais...par contre si il me semble que enceinte tu peux partir ou arriver une heure plus tôt (ou plus trad ça dépend dans quel sens tu prends ton heure)
et vu que tu n'utilise pas tes heures "visites médivales" si ça se trouve tu peux en récupérer un peu..., je sais pas trop comment ça marche, si c'est une question de convension collective ou quoi...
mais normalement une femme enceinte à droit de prendre des heures pour ses rendez-vous de suivi, vu que tu bosses la nuit, tu pioche pas dedans...
P
36 ans beaune 120
Bonjour.
J ai une collegue de travail qui est enceinte et travaille la nuit ( mais seule ). Elle va a la medecine du travail le 15 mai et va etre declare inapte car la loi interdit a une femme enceinte de travailler seule la nuit.
Donc tous depend si tu as des collegues ou pas avec toi.
Voila
Bonne grossesse et bon courage
E
99 ans Occitanie 3854
Amnesis a écrit:
voilà je sais pas si ça t'aide, c'est tout ce que je sais...par contre si il me semble que enceinte tu peux partir ou arriver une heure plus tôt (ou plus trad ça dépend dans quel sens tu prends ton heure)
et vu que tu n'utilise pas tes heures "visites médivales" si ça se trouve tu peux en récupérer un peu..., je sais pas trop comment ça marche, si c'est une question de convension collective ou quoi...
mais normalement une femme enceinte à droit de prendre des heures pour ses rendez-vous de suivi, vu que tu bosses la nuit, tu pioche pas dedans...


Pour les heures de boulot en moins et la possibilité de s'absenter pour les visites obligatoires c'est selon la convention.

Moi j'avais une heure en moins par jour (j'avais coupé en 30 min le matin et 30 min le soir) et je faisais toutes mes visites obligatoires sur les heures de boulot
B
37 ans ile de france 188
Coucou

moi aussi je travaillais de nuit pendant ma grosssesse en revanche ne 12h (quoique 10 ou 12 ça change pas grand chose!)

ça c'est super bien passé mais à partir de 6 mois et demi j'ai été arrêté

je voyais plus le jour en plus mon sommeil n'était pas du tout réparateur j'etais sur les rotules!!

je sais pas si tu y a droit mais profite si tu peux de l'heure octroyée aux femmes enceintes c'est toujours ça en moins

pour le coup de fatigue à 4h moi je l'ai même pas enceinte c'est vraiment la mauvaise heure!!

en tout les cas je reprendrais de nuit je trouve ça plus facile pour l'orgaisation et pour mon porte monnaie!!

bon courage pour le temps qu'il te reste prends soin de toi et du bibou




:kiss:
45 ans 17521
poussteline a écrit:
Bonjour.
J ai une collegue de travail qui est enceinte et travaille la nuit ( mais seule ). Elle va a la medecine du travail le 15 mai et va etre declare inapte car la loi interdit a une femme enceinte de travailler seule la nuit.
Donc tous depend si tu as des collegues ou pas avec toi.
Voila
Bonne grossesse et bon courage


Et bien oui, je travaille toute seule, mais en cherchant partout dans le code du travail, je n'ai trouvé absoluement nulle part que les femmes enceintes n'ont pas le droit de travailler seules... Mes deux oncles qui sont dans l'inspection du travail ne m'ont d'ailleurs rien dit à ce sujet... donc si tu as une référence de texte, je suis preneuse... d'un autre côté, je n'ai pas forcement envie d'être arretée maintenant si ce n'est pas nécessaire...

Pour ce qui est de l'heure de réccup, on s'arrange autrement, parce que je ne peux pas arriver une heure plus tard, ou partir une heure plus tôt, vu que je relève quelqu'un à 21 h, et que je suis relevée à 7 h (et que je travaille seule, donc...)... par contre, on cumule une heure de reccup par nuit de travail, et ça me fait sauter une nuit toutes les 10 nuits... c'est ce qu'on a trouvé comme système pour que je puisse quand même profiter des heures de reccup...

Merci pour vos réponses... :kiss:
45 ans 17521
J'ai trouvé ceci : Grossesse, maternité et adoption (sur le site du ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité...

Extrait :

Citation:

Les conditions de travail

La salariée enceinte peut demander un changement provisoire d’emploi. Cette mutation peut aussi être demandée par l’employeur, après avis du médecin du travail. Le changement temporaire d’affectation ne doit pas entraîner une diminution de la rémunération. L’affectation prend fin dès que l’état de santé de la salariée lui permet de retrouver son emploi initial.

La salariée travaillant de nuit, enceinte ou venant d’accoucher, peut demander à être affectée à un poste de jour. Cette affectation peut aussi être demandée par le médecin du travail et prolongée, à sa demande, pour une durée maximale d’un mois. Ce changement d’affectation, éventuellement dans un autre établissement si la salariée donne son accord, ne doit pas entraîner une diminution de la rémunération. En cas d’impossibilité de reclassement sur un poste de jour, la salariée bénéficie d’une suspension de son contrat de travail en dehors de la période de congé de maternité, avec une garantie de maintien de sa rémunération (allocation journalière spécifique de la Sécurité sociale, complétée par l’employeur).

Il est interdit d’exposer les femmes enceintes ou allaitantes à certains risques, notamment aux risques toxiques pour la reproduction.


Ils ne parlent nulle part d'interdiction de faire travaille seule de nuit une femme enceinte...
48 ans le havre 1438
regardes la ma belle ça a l'air d'être assez complet

http://www.cfdt.fr/pra...questions_droits/maternite.htm

:kiss:
B
42 ans Là ou nous sommes pauvres mais fiers lol 2300
Tu as de la chance de pouvoir cumuler tes heures, c'est deja pas mal. Certaines boites ne l'autorisent pas.

Une amie s'est entendu dire, "vous n'avez qu'a prendre une heure de pause" quand elle a dit que une heure en debut ou fin de poste ne l'interessait pas car co-voiturage. Mais bien sur! Tu vas laissé tes collègues en sous effectifs en plein milieu du taff!!!


Je ne sais pas si tu es embauché, si tu perds du salaire en arrêt... mais 6 mois je trouve deja pas mal 10h de nuit. Ton medecin pourrais comprendre ta fatigue et surtout que tu es seule. Si jamais bb se manifeste au boulot et qu'il n'y a personne pour te relayer...


En raison d'un deéollement, j'ai été en arret a 11 semaines et malgré la frayeur du debut, je me suis rendue compte que je ne regrettait pas d'être chez moi.
Les circonstances financières (fonctionnaire) me permettait de tenir le coup et j'ai pu profiter a fond de cette premiere grossesse sans stress, sans horaires a la ***...
J'etais tellement fatiguée d'ailleurs avant mon arret que ne travaillant que d'après midi, je me levé a 12h pour bosser a 13h15 et me recoucher a mon retour.


Lors d'une future grossesse, il est clair que je ne me fatiguerai pas a rester jusque 7 mois et demie (sans m'arrêter bien sur a 3 si la santé suit) vu la penibilité et dangerosité de mon travail, sans parler du trajet.



Bref penses a toi, a ce petit bout et a te reposer. Bientot tu prieras pour dormir plus de 3h d'affilé :lol:
P
36 ans beaune 120
Bonjour
Bon alors en faite je me suis trompe mea culpa. Dans le code du travail il n y a rien de stipule. Mon boss a appele la medecine du travail et ils lui ont dit que vu le contexte dans lequel elle bosse, ils vont l arreter car ils ne veulent pas de risque. POurtant elle a 24 ans, en bonne sante et sa grossesse n est pas considere comme grossesse a risque.
Si elle etait de jour ou plusieurs a travaille la nuit, elle ne serait pas arreter.
Desole de t avoir induite en erreur.
45 ans 17521
boubou59 a écrit:

Je ne sais pas si tu es embauché, si tu perds du salaire en arrêt... mais 6 mois je trouve deja pas mal 10h de nuit. Ton medecin pourrais comprendre ta fatigue et surtout que tu es seule. Si jamais bb se manifeste au boulot et qu'il n'y a personne pour te relayer...


Je suis fonctionnaire titulaire, donc non, je ne perds rien du tout...

En fait, je crois que c'est un autre problême, car je suis sur paris depuis des années, et là, quand je serai arretée, je vais partir m'installer à nice chez mon ami... et à vrai dire, j'appréhende complétement de me retrouver là-bas, dans une ville où je vais être complétement isolée, où je n'ai pas envie d'aller particulièrement, et laisser mon travail, tous mes amis (je suis sur paris depuis 1995, certaines années en pointillés, mais quand même... )... donc je pense que j'ai une grosse appréhension de quitter tout ça, ce qui fait que je ne suis pas du tout pressée de m'arreter, surtout tant que tout va bien et que je gère, quoi... :oops: je sais bien que c'est con, mais bon... j'appréhende mon arret.
E
99 ans Occitanie 3854
karen a écrit:
boubou59 a écrit:

Je ne sais pas si tu es embauché, si tu perds du salaire en arrêt... mais 6 mois je trouve deja pas mal 10h de nuit. Ton medecin pourrais comprendre ta fatigue et surtout que tu es seule. Si jamais bb se manifeste au boulot et qu'il n'y a personne pour te relayer...


Je suis fonctionnaire titulaire, donc non, je ne perds rien du tout...

En fait, je crois que c'est un autre problême, car je suis sur paris depuis des années, et là, quand je serai arretée, je vais partir m'installer à nice chez mon ami... et à vrai dire, j'appréhende complétement de me retrouver là-bas, dans une ville où je vais être complétement isolée, où je n'ai pas envie d'aller particulièrement, et laisser mon travail, tous mes amis (je suis sur paris depuis 1995, certaines années en pointillés, mais quand même... )... donc je pense que j'ai une grosse appréhension de quitter tout ça, ce qui fait que je ne suis pas du tout pressée de m'arreter, surtout tant que tout va bien et que je gère, quoi... :oops: je sais bien que c'est con, mais bon... j'appréhende mon arret.


Euh n'attends ptet pas trop tard non plus pour te faire le voyage Paris - Nice... que t'accouches pas sur la route :lol:

Sinon il est vrai que changer comme ça de région doit pas être simple, jamais pu le faire moi d'ailleurs... surtout à cette période là pour finir. Fin de grossesse en général plus trop motivée pour se bouger, et une fois bébé nait on a parfois besoin de soutien, et là les copines c'est bien sympa qu'elles puissent passer
45 ans 17521
elfeline a écrit:


Euh n'attends ptet pas trop tard non plus pour te faire le voyage Paris - Nice... que t'accouches pas sur la route :lol:

Sinon il est vrai que changer comme ça de région doit pas être simple, jamais pu le faire moi d'ailleurs... surtout à cette période là pour finir. Fin de grossesse en général plus trop motivée pour se bouger, et une fois bébé nait on a parfois besoin de soutien, et là les copines c'est bien sympa qu'elles puissent passer


ben je fais les trajets une ou deux fois par mois, en train toujours... je suis d'ailleurs suivie là-bas... et je vais y rester définitivement dès le début de mon congé mater... donc je ne m'inquiète pas trop pour le moment... du moins pas pour ça...
45 ans 17521
Alors... aujourd'hui j'ai eu un nouvel aperçu de la difficulté du travail de nuit, j'y avais pas pensé mais... impossible de dormir aujourd'hui, tellement il faisait chaud dans le studio que j'occupe actuellement, avec impossibilité d'ouvrir mes fenètres car la rue est très bruyante... donc soit je dors mal à cause de la chaleur étouffante, soit je ne dors pas à cause du bruit... :? et travailler de nuit, en étant enceinte, et sans pouvoir réccupérer comme il faut... mouais... c'est peut-être ça qui aura ma peau et me fera arreter le boulot plus tôt que prévu, en fin de compte... je vais voir...
37 ans France : Lille 3505
Et les boules quiès ne dissipent pas le bruit ?
B I U


Discussions liées