MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Si j'existe, c'est d'être fan !

57 ans 91 25732
Vous vous souvenez de ce titre d'Obispo ? Si j'existe, c'est d'être fan ! :D

J'avoue que c'est quelque chose que j'ai du mal à comprendre... J'ai été "fan" de  
chanteurs ou d'acteurs quand j'étais ado, je le suis encore, mais pas question de faire des km pour voir quelq'un en concert, ni de passer trois nuits sous la pluie pour avoir un billet, ni de claquer des sommes folles pour ça, ni de poireauter des heures à la sortie d'un lieu pour faire une photo, avoir un autographe ou simplement voir en vrai ma star, ou encore mieux, la toucher !

Le "pire" que j'ai fait a été de mettre un poster (un seul) dans ma chambre et d'acheter les disques de ceux que j'aimais le plus. :lol: (Vous voulez tout savoir ? J'étais fan de Dave et de C Jérôme ! Ben oui ! Mais j'ai des excuses Msieur le juge ! J'étais jeune ! :lol: ) (Ah au fait le poster, c'était ni l'un ni l'autre, c'étaient Les Rubettes, j'étais fan du batteur ! :oops: :lol: ).

Je vois parfois à la télévision des fans dont le comportement me semble excessif :

Cette fan de George Clooney qui s'évanouit dans les bras de sa copine, parce que George vient de lui faire la bise et qui dit "il m'a embrassée, maintenant je peux mourir !"

Cette fan de Bill des Tokio Hotel transformée en furie parce qu'un journaliste a osé dire que Bill préférait les garçons !

Ce fan de Johnny Hallyday dont la maison est truffée de "souvenirs" (disques d'or, tenues, billets de concert, disques anciens et récents, affiches, photos, goodies...) et qui s'habille et se coiffe comme son idole.

Ces hystéries collectives à l'apparition des Beatles...

J'ai du mal à comprendre tout ça, et vous ?

Etes vous un fan comme ça ou l'avez vous été ? ;) Quel est ou était votre degré de "fanitude" et pour qui ? Allez on avoue ! ;) :lol:
61 ans Au bord de la mer 15536
Je suis fan oui, dans la mesure où je suis capable d'écouter 15 fois d'affilée un disque ou de regarder inlassablement certains films....

Et j'ai déjà fait jusqu'à 300 km (soit 600 aller/retour) dans la nuit pour un concert (Zappa, Clapton), et je suis déjà allée jusqu'en Angleterre pour un festival où se produisait un groupe mythique, Led zeppelin (en 1979 !!!)

Ah oui, et aussi poireauter toute une après-midi devant une salle de concert pour être parmis les premiers à entrer, pour être "devant" (çà c'était l'été dernier pour Polnareff)

Mais il me semble que c'est assez raisonnable.... je ne suis pas une "groupie", je ne suivrai jamais les tournées. Je n'ai jamais eu les photos de qui que ce soit au mur, je ne collectionne rien, et je ne m'intéresse pas particulièrement à leur vie privée ;)

Mais un concert peut être un évènement important, et y assister un moment rare... là oui je suis prête à faire des sacrifices, mais pas au détriment de n'importe quoi non plus. Il faut que çà reste dans le raisonnable et le maitrisable.
37 ans Baiona City 876
Bon je me lance, c'est la honte quand même :oops: J'étais, je suis et je resterais fan des Spice Girls :lol: J'ai leur "énorme" discographie sur mon pc et j'avoue que si y avait eu un concert dans ma ville j'y aurais sûrement été :oops: :oops: :oops: Bon maintenant c'est plus un trip mais j'avoue que j'écoute parfois et que j'adore toujours :oops: :oops: :oops: :D

Puis j'adore ce qu'elles ont représenté, pour les chanteuses, pour les femmes et je suis particulièrement fan de Geri :oops: :oops:

Bon sur ce, je m'en vais me cacher :peur:
45 ans chez nous 1844
J'ai été fan et je le suis restée mais beaucoup plus modérement.
Des posters en guise de papier peint, t shirt bibelots et enregistrement de toutes les émissions ou films :lol: Bref c'était à l'adolescence ;)
Mais pas de là à faire des heures de file d'attente et des kms non plus.
Maintenant j'apprécie ses concerts quand il vient par chez moi et je reste abonné au fan club :lol:
46 ans 17521
J'ai été "fan de..." sans être "groupie" non plus... à guetter l'ouverture pour avoir des places de concert qui partent très très vite (dead can dance à la salle pleyel il y a une dizaine d'années), ou l'édition limitée de tel coffret (Die Form, Rosa crux), etc... faire des 500 km pour un unique concert en france aussi... mais c'était pas non plus très grave...

J'éprouve une certaine pitié pour les personnes qui vivent à travers leur idole comme ça... comme si leur propre vie n'avait aucune valeur... je trouve ça très glauque... j'avais une copine de lycée qui était fan de france gall, et tout ce qui s'y rapportait... elle s'est d'ailleurs marié à un fan, et ses gamins ont les prénoms des enfants de france gall... et pis je vous raconte pas les dépenses, tous les concerts à voir, tous les objets à collecter... ça confine à de la folie douce... elle avait quand même été hospitalisée de s'être tapé la tête contre les murs chez sa mère, lorsqu'elle a appris la mort de michel berger... ](*,) ça craint...
10361
*** fan d'acdc a un point que j'ai fait 5 dates en france pour leur tournée back in black a l'époque ..
***Fan de trust pour avoir fait presque pareil pour répression tour
*** fan des ultras de foot qui durant 9 ans mon fait suivre mon groupe et l'om en long en large et en travers tout les week end en en france et en europe ( et nottament revenir en stop de bari (italie)en 91 apres une finale de coupe d'europe)...
*** fan de paintball, sport qui me coute un bras, qui me fait lever le dimanche matin aux aurores, qui me fait trainer dans la boue, et qui me fait tirer sur des gens :lol:

etc etc etc ( mais attention fan peut etre mais ca tourne pas a l'obscession non plus hein ? cela a coïncidé avec des périodes de ma vie)
G
31 ans 1593
Je suis fan dans le sens où jpeux sécher pour aller chercher des places de concert à 500 bornes de chez moi ou faire la queue 14h devant une salle de spectacle, mais je suis fan de l'artiste, pas de la personne. Je m'explique : je ne suis pas de celles qui attendent les artistes à la sortie des concerts ou qui se pament parce qu'il lui a signé un autographe, je ne suis pas du tout fétichiste. En fait, pour moi c'ets essentiel que l'artiste reste intouchable.

En plus j'ai énormément de chance parce que les personnes que j'admire me remarquent souvent en concert et je partage des moments avec eux pendant le show, par contre je ne me sers jamais des pass ou je ne les accompagne pas dans les after parce que cette partie de leur personnalité ne m'intéresse pas.

Je trouve pathétique les gens qui fantasment sur une vie avec leur idole, j'ai pitié d'eux, je sais c'est méchant mais c'est quelque chose que je ne comprends pas :?
49 ans Nord 3084
Ma limite de fan s'est arrêtée à l'achat de disque et de les écouter en boucle et quelques posters dans ma chambre d'ado. Rien de plus.

J'ai déjà vu des reportages où comme Patty le dit, la maison est transformée en musée. Le monsieur dort avec Johnny plutôt que sa femme. Ou la dame qui ne veut pas quitter sa maison le temps d'un week end pour aller voir ses enfants pour ne pas abandonner Cloclo :shock:

Mouais... j'avoue j'ai du mal à comprendre. C'est limite de la folie pour moi.
41 ans Chez les ch'tis. 2091
Je n'ai jamais été fan d'aucun chanteur,ni d'aucun acteur.

J'avoues aussi avoir du mal a comprendre comment on peut dire "maintenant que untel m'a fait la bise,je peux mourir" ou que l'on puisse faire passer sa passion pour son idole plutôt que de profiter de sa famille.
33 ans Lyon 7 295
Je suis fan de Mylène Farmer (épargnez-moi les clichés pleaaaaaaaase :roll: )
Je me suis calmée avec les années. Mais y a deux ans, durant ces 13 concerts à Bercy, j'en ai fait 4. En gros, j'ai passé limite tout le mois à Paris alors que j'avais mes bacs blancs [ j'étAIS douée pour faire du chantage ] . On a aussi attendu deux fois lors des répétitions et on l'a vu , attentes allant de 2 à 6h00. Lors des concerts en fosse (placée deuxième rang pile poil devant le milieu de la scène, meilleure position ^^), on était venus à 5h00 du matin devant Bercy, le tout trois fois (pas d'affilée pour les dates).

Maintenant, je me contente de concerts, d'acheter les cd et de gérer un forum sur elle.
:D
I
44 ans NANCY 5017
fan de u2 au point d'avoir beaucoup de disques ( et même des vinyls alors que je n'ai plus de platine :roll: ) et au point d'avoir claqué 100 € la place pour les voir à Bercy ( ah la jeunesse ! papa / maman qui vous entretiennent alors qu'on commence à bosser :oops: )
je plains sincérement les fans et ils commencent pour certains - disons les "fans d'un chanteur allemand à la coupe de hérisson sous acides qui manquent d'humour en classe de quatrième dans mon collège " à me pomper l'air ...
sérieux , je commence à détester les fans de Tokio Hotel , déformation professionnelle je dirais :lol: :lol: :lol:
37 ans In the middle of nowhere 1245
Comme toi j'ai du mal a comprendre tout ca...
Bien que faire 300 km pour voir un concert (une star qui ne se produit qu'à Paris par exemple) ne me choque pas plus que ca, qu'on achete des CD, qu'on se les passe en boucle non plus.

Ce que je trouve abusif c'est ceux qui font passer leur conjoint (of course) apres leur idole... qui s'habillent et se comportent comme leur idole, collectionnent les objets, cd, disques, articles de presse etc..

Plus jeune j'ai moi aussi tapissé les murs de ma chambre avec les posters des worlds appart, 2be3, spice girls et compagnie mais ca ne me viendrait plus à l'idée de le faire!
58 ans à la campagne 771
J'étais une fan de Daniel Balavoine et de Dominique Rocheteau !
Et comme toutes les ados, j'ai accroché quelques posters de "mes idoles" sur les murs de ma chambre.....et ça c'est arrêté là !

J'ai beaucoup de mal à comprendre certains comportements : les collections d'objets qui transforment une maison en musée, attendre des heures pour un autographe ou tomber dans les pommes.....ça me dépasse complètement et, sans être méchante, je trouve ça lamentable.

(H.S. Si George Clooney vient m'embrasser, c'est promis, je me tiendrai correctement, je ne m'évanouirai pas et je ne crierai pas comme une folle "Encore, encore!" :lol: )
39 ans vaucluse 236
Plus jeune j'étais fan des Guns 'n roses, ma chambre était tapissée de posters, mais j'avais 12ans!

Maintenant c'est trés modéré, quand j'aime beaucoup, j'achete les cd ou vais aux concerts si c'est pas trop loin de chez moi. (k's choice)
Mais je connais des hystériques! L'année dernière ou il y a deux ans (me souviens plus), j'ai accompagné ma meilleure amie de l'époque a un concert de Ricky Martin a Marseilles. Nous avons attendu 8h dehors, dont 2h sous la pluie, alors que je n'aime vraiment pas ce chanteur!
Elles etaient toutes en transe debout sur les chaises, j'étais la seule assise au téléphone! :? A l'amitié....
X
82 ans 2365
j'ai toujours dit "fan oui, mais fanatique jamais". Je trouve que le fanatisme people est comparable au fanatisme religieux... Le fanatique est quelqu'un de dangereux prêt à tuer pour son idole.

J'ai été fan (pouaaah, je déteste ce mot, fan implique starisation et j'ai une sainte horreur de ça) de Marilyn Manson entre 2001 et 2003. Enfin, fan, un bien grand mot, ça devait occuper 10% de ma vie, guère plus. Ca a commencé avec la découverte de sa reprise de "sweet dreams". J'ai monté la collection d'albums qui tournaient en boucle, j'ai acheté son autobiographie... Puis début 2003 j'ai appris qu'il faisait un concert en Belgique, j'ai acheté la place dans les premiers, puis j'ai été au concert... Et j'ai rangé le tout directement après :lol: . Ce n'est pas que le concert était décevant (même s'il l'était), je crois qu'il a plutôt bouclé la boucle. Puis j'étais fan d'un personnage médiatique, fan de sa musique qui me parlait beaucoup à cette époque, mais pas fan au point de vouloir connaitre sa vie, genre s'il utilisait plutôt du papier-cul rose ou blanc, ce qui fait qu'un concert après avoir collectionné les albums marquait la fin d'un truc. Pas fan au point d'adopter le look goth légion à ses concerts (ni le look "papy reste jeune et a le look fan de johnny, mais va voir manson").

Sinon en tant qu'ado (car j'avais 21 ans pour manson ;) ), je n'ai pas été fan. Certes je collectionnais des articles ciblés sur des acteurs ou chanteurs que j'aimais bien (c'était surtout parce qu'ils étaient beaux je présume, parce que la majorité - surtout les chanteurs - je ne savais même pas ce qu'ils faisaient ^ ^), certes c'était plein de posters (surtout Tom Cruise) sur les murs de ma chambre, mais rien de concret.

J'ai côtoyé 2 connes fanatiques... Qui ne vivaient plus que par et pour leur groupe adoré, qui ne parlaient plus que de lui, qui mouillaient (excusez l'expression, mais ça avait bien l'air de ça) quand elles reparlaient entre elles de la photo qu'elles ont pris avec... C'est ça, le souci d'un "fan fanatique", c'est qu'il devient totalement inintéressant et sa vie insipide, il lasse très vite et donne l'air d'être débile à ne parler que de son idole. Dans le genre no-life, c'est des sacrés!

Voilà... De toute façon j'en reviens à l'histoire de starisation qui m'insupporte... J'ai fait un choix musical y'a quelques années qui me convient parfaitement et sans starisation d'une personne mais bien fan de ce qu'il produit, de ce qu'il crée, des atmosphères... Notez qu'il y en a quand même qui se la sont joué star... J'ai même vu des groupies à un moment dans ce milieu (un type certes plein de talents, mais il aurait mieux fait de s'abstenir de faire des pitreries sur scène... des gens se déplaçaient uniquement pour photographier sa meilleure grimace et faisaient chier tous les autres venus pour la musique)... Je les ai encore trouvés plus pathétiques que les groupies de groupes de rock...
B I U


Discussions liées