MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

une question de confiance...

39 ans toulouse 973
Diine a écrit:
Ben pour moi, je suis en ce moment même en train de perdre le minimum de confiance que j'avais réussi tant bien que mal à accumuler...  
et ça n'a pas grand chose à voir avec le poids je crois (bien qu'il doit prendre sa part aussi !). Mais bon, on survit quand même hein ! ;)


ha ben oui on "survit" j'aime bien ce terme qui veut tant dire.
Merci de ta reponse en tout les cas :)
39 ans toulouse 973
mamisha a écrit:
J'ai repondu "j'ai confiance en moi". Je doute encore, c'est sur, mais quand j'y reflechis bien, j'ai acquis, ces dernieres annees, une "bienveillance" vis a vis de moi meme qui me suis meme dans les moments de doutes ou de remise en question. Une forme d'amour, de confiance que l'on a pour soi, qui va au dela des aleas de la vie. En ce sens, oui, j'ai confiance en moi.

Pour mon physique, le contact avec d'autres cultures (et me sortir de cet environnement francais obsede des regimes, il faut bien l'avouer ;) ) m'a beaucoup apporte. Ici on admire mes grands yeux ( :shock: ), petits et banaux pour des occidentaux, mes courbes parfois, on remarque mon gros nez, mes cheveux boucles, leur couleur (un chatain on ne peut plus classique). Le rapport au corps, les criteres de beaute sont differents.
Me rendre compte que je pourrais bien me torturer toute ma vie sans jamais correspondre a des criteres universels... j'ai trouve ca stupide, et j'ai relache la pression pour m'accepter moi meme, sachant que tel detail plaira a untel mais pas a quelqu'un d'autre, et inversement.

Quand a ma personnalite, j'ai mis beaucoup plus de temps a me comprenre. La dessus, je pense en effet que l'age est un enorme avantage... avec le temps je me suis decouverte des ressources insoupconnees... et des defauts honteux, que j'ai appris a accepter, les uns comme les autres. Ca n'est pas facile mais j'ai appris a ne plus me faire une image monochrome de moi meme. Il y a encore des domaines ou je doute beaucoup (la vie de couple par exemple) cela est forcement tres lie a mon experience de la famille, mon manque d'experience positive dans ce domaine... mais cette bienveillance me guide toujours en me disant qu'avec le temps.... ;)


c'est clair que le contact avec d'autres cultures permet de mieux apprivoiser son corps et ses formes mais aussi les autres "defauts" physique que l'on peut se trouver. Et au final , le regard bienveillant des personnes qui nous entourent (proches ou pas ) y contribue enormement.
Ne plus etre regardé dans la rue il y a un panneau de slim fast ui justement essaye de onvaincre qu'il FAUT maigrir bref ne plus avoir à subir le regard transformé d'une société où les rondeurs sont encore tabous et signe de negligeance de soi.
Merci de ta reponse et il y a quelqu'un qui disait..."avec le temps ... tout s'en va...." ;)
39 ans toulouse 973
Lerenard a écrit:
Actuellement, j'ai confiance en moi mais chaque échec introduit un doute, et quand je doute, la confiance en prend un coup. Je n'aime donc pas rester sur un échec, au minimum, je dois savoir pourquoi ça n'a pas marché et au cas où comment mieux faire.

Je dois avoir confience en moi, c'est quasiment une obligation. Pourquoi? C'est simple. Si je n'ai pas confiance en moi, qui peut avoir confiance en moi? Personne!

Une timidité excessive m'a pourri la vie suffisamment longtemps, je n'osais pas, pas assez confiance. A force de ne pas oser, je ne croisais personne. Puis progressivement, j'en ai eu marre...


c'est vrai que chaque echec nous remet en pleine figure qu'on n'a pas reussit mais au final ça donne aussi la volonté de vouloir mieux faire apres non? ou tout du moins d'essayer de faire mieux.
et je suis d'accord avec toi quand tu dis "Si je n'ai pas confiance en moi, qui peut avoir confiance en moi? Personne!
"
c'est une question de ressentie mais aussi de ce qu'on "degage";
merci de ta reponse :)
L
50 ans 1194
momentsdesolitude a écrit:
Lerenard a écrit:
Actuellement, j'ai confiance en moi mais chaque échec introduit un doute, et quand je doute, la confiance en prend un coup. Je n'aime donc pas rester sur un échec, au minimum, je dois savoir pourquoi ça n'a pas marché et au cas où comment mieux faire.

Je dois avoir confience en moi, c'est quasiment une obligation. Pourquoi? C'est simple. Si je n'ai pas confiance en moi, qui peut avoir confiance en moi? Personne!

Une timidité excessive m'a pourri la vie suffisamment longtemps, je n'osais pas, pas assez confiance. A force de ne pas oser, je ne croisais personne. Puis progressivement, j'en ai eu marre...


c'est vrai que chaque echec nous remet en pleine figure qu'on n'a pas reussit mais au final ça donne aussi la volonté de vouloir mieux faire apres non? ou tout du moins d'essayer de faire mieux.
et je suis d'accord avec toi quand tu dis "Si je n'ai pas confiance en moi, qui peut avoir confiance en moi? Personne!
"
c'est une question de ressentie mais aussi de ce qu'on "degage";
merci de ta reponse :)


L'échec n'est pas forcement suivi d'une envie de recommencer. L'envie de repartir de l'avant reprend quand la confiance revient, ou que les événements impliquent de devoir faire un effort. Cette période n'est pas néfaste, mais je n'aime pas quand elle dure.

Tu as raison en disant qu'un personne qui n'a pas assez confiance en elle aura plus de difficulté à recevoir la confiance des autres.
U
45 ans 1910
oui, mais le cercle vicieux est toujours présent... pour redémarrer et reprendre confiance, il faut parfois un petit coup de pouce. Mais si on n'a pas confiance, impossible d'avoir ce coup de pouce etc etc etc :silly:
c'est bien beau de se dire : je vais bien tout va bien, je suis gai tout me plait... mais si on n'a pas parfois une petite preuve de ça... aïe, aïe...

Bon, on commence par quoi ?
39 ans toulouse 973
Diine a écrit:
oui, mais le cercle vicieux est toujours présent... pour redémarrer et reprendre confiance, il faut parfois un petit coup de pouce. Mais si on n'a pas confiance, impossible d'avoir ce coup de pouce etc etc etc :silly:
c'est bien beau de se dire : je vais bien tout va bien, je suis gai tout me plait... mais si on n'a pas parfois une petite preuve de ça... aïe, aïe...

Bon, on commence par quoi ?


oui un petit signe qui te montre que c'est bien que ce que tu fais c'est bien c'est ça que tu veux dire?
U
45 ans 1910
momentsdesolitude a écrit:

oui un petit signe qui te montre que c'est bien que ce que tu fais c'est bien c'est ça que tu veux dire?


voui, c'est exactement ça !
39 ans toulouse 973
un petit besoin d'etre rassuré pour t'aider à avoir confiance en toi?
c'est vrai que rien de tel que un petit mot ou signe d'encouragement pour donner de la vigueur à notre confiance en nous et ce dans n'importe quel domaine (que ce soit physique , moral ou meme au niveau du taf un petit "c'est bien" permet de rassurer ;))
39 ans toulouse 973
petit up pour ce sujet là aussi ;)
V
55 ans Nîmes 20
Pour avoir confiance en moi je m'autorise du "luxe"....
Je m'explique; sans exagérer et dans les limite de mon budjet, sans lèser le budjet familial, je me chouchoute;
Coiffure, manucure, séance d'UV pour préparer la peau et ne pas arriver sur la plage comme une endive, massages, etc....
J'ai repris posséssion de mon corps depuis quelques années, je soigne mon apparence, donc je me sens plus à l'aise;
Mais aussi ces moment de soins sont des moments privilègiés ou je ne pense qu'à moi et au plaisir de me détendre, je fais du bien a mon corps et lui en faisant du bien il me le rend.... je me sens a l'aise avec lui, j'ai l'impression que les autres, du coup, le sont aussi...C'est étrange comme sensation,; comme je m'autorise a le regarder , le toucher, le palper , le masser, ...je ne l'ai plus en horreur, donc les autres non-plus, donc ils me regardent avec bienveillance, donc je suis a l'aise!!!
Je sais que ça peut paraitre étrange mais pourtant c'est ce que je vis depuis quelques années!!
55 ans 251
Merci pour le up de ce sujet.
J'ai répondu "je n'ai pas confiance" car j'ai longtemps cherché à prendre confiance, j'ai travaillé le problème et finalement j'ai renoncé car j'ai appris à être heureuse malgré ça.
Je voudrais dire que je n'ai pas confiance, même quand je maîtrise le sujet. Et même je panique surtout quand je maîtrise car si j'échouais ça serait pire que tout, je m'en voudrais bien plus que si j'échouais sur un truc que je sais ne pas savoir faire.
B I U