MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Vivre en couple sans contact avec la belle famille.

S
36 ans Belgique 206
bonjour à tous

eh bien voilà après 5 ans ou j'ai pardonné, j'ai fait des efforts etc... Ma relation avec mes beaux-parents a atteint ma limite. Je n'ai jamais voulu arrivé  
à ça, j'aurais aimé avoir des gens normaux avec qui je me serais entendue :cry: j'ai espéré un moment qu' elle allait comprendre. mais je me suis trompée :cry: c'est quelqu un (ma belle mère) d'autoritaire qui ne supporte pas qu'on ne vive pas selon SES principes.
Ce week end elle m'a traité de put... simplement parce que le mariage n'était pas dans nos projets (on vit ensemble depuis 5ans) et elle avait estimé qu'il fallait se marier :roll: . enfin voilà un petit résumé de la (triste) situation :( .
La question que je me pose c'est: est-ce possible à long terme de vivre sans aucun contact avec la famille de l'autre ?? en ne l'empêchant pas évidement d'y aller quand lui il veut.
là je suis à bout et je ne veux plus avoir de contact avec eux. :(

merci d'avance pour vos réponses.
46 ans albertville 1799
Biensur c'est possible mais je ne pense pas que ce soit la solution non plus.

J'ai vécu cela moi aussi. Je suis fils unique alors forcement pour ma mère, je représente la prunelle de ses yeux. Elle est ultra possessive et n'a pas eu une enfance facile, ce qui explique un peu les relations qu'elle avait avec moi.

Elle avait déjà eu du mal à supporter que je quitte la maison pour partir faire mes études mais alors me mettre en ménage.......Autant avec mes ex, il n'y avait pas de problème (normal je ne vivais pas avec elles), autant avec celle qui est aujourd'hui ma femme, ça a été difficile. Ma femme était devenue la personne à abattre. Et quant à ma femme, elle ne mettait pas d'eau dans son vin non plus.

Pendant des années j'ai essayé de temporiser un peu en évitant certains sujets quand nous etions tous ensemble ou alors en deformant un peu les propos des uns et des autres pour les tourner en messages de paix, ou encore en rattrapant auprès de l'une ou de l'autre les dires de son adversaire.

Et puis un jour une dispute a éclaté et j'ai arrêté ce jour là d'être consensuel. Ma femme venait de mettre mes parents à la porte de chez nous (ce fut la seule fois). J'ai rattrapé mes parents, les ai forcé à rentrer à la maison mais lors de l'explication j'ai bien insisté pour montrer que je partageais la façon de voir de ma femme (le lendemain, ma femme m'a dit : c'est la première fois que tu tiens avec moi).

Depuis cela va bien mieux. Ma mère a enfin compris que ma vie était ailleurs et que je ne l'oubliais pas pour autant et elle a aussi compris qu'être consensuel pouvait lui éviter un coupure de pont que pourrait lui imposer ma femme.

Je te raconte tout cela pour te montrer à quel point la position de ton homme est importante. Ma mère a un très fort caractère mais moi aussi alors j'ai pu tenir tête. Si ton homme peut prendre position en faveur de votre couple, cela coupe completement l'herbe sous le pied de ta belle-mere car elle ne me pas se "liguer contre son fils pour récupérer............son fils". Je persiste à penser que le fond du problème est bel et bien le problème de la coupure de la relation mère-enfant.
A
36 ans Nice 21965
bien sur que c'est possible, j'ai pas vu mes beaux parents pendant plus d'un moi aucun contact rien

par contre, ton copain n'a rien dis quand elle a dis ca, parce qu'il aurait du la remettre en place
45 ans 17521
Je pense que c'est tout à fait possible, et que même dans certains cas, c'est carrément souhaitable... mais il faut effectivement que le conjoint se sente libre de garder contact avec sa famille, sinon c'est le clash assuré... le problème peut également se poser si vous faites des enfants à un moment donné...

athy et mike ont raison quand ils disent qu'il est important que ton homme te défende, qu'il affirme son choix de vivre avec toi face aux débordements de sa mère, qu'elle comprenne aussi que son fils est adulte, et qu'elle ne le respecte pas quand elle te manque de respect... c'est par lui que les choses peuvent évoluer positivement, si cela doit se faire...

Mais pour les cas désespérés, je pense qu'il est tout à fait possible de n'avoir pas de contacts avec la belle famille (et heureusement encore :roll: )...
57 ans 63 609
C'est vrai, il aurait du intervenir.

Pour ce qui est de ne pas voir ta belle famille et bien rien ne t'empêche de le faire.
Quand mon papa était encore de ce monde, ma belle-soeur ne le voyait qu'une fois par an mais mon frère, son mari, venait trés souvent avec ou sans ses enfants. Pas de souci.
Donc oui, tu peux vivre en couple sans voir ta belle-maman pourvu que ton mec lui la voit seul à seule de temps en temps.
Maintenant, mon papa est décédé, ma maman aussi donc plus de souci du tout pour ma belle-soeur.
De plus, je me suis fachée avec elle il y a longtemps et donc je ne les vois pas souvent, celà ne me manque pas et à eux non plus, ils sont trés heureux d'aprés ce que je sais par mes soeurs.
Non seulement, un couple peux vivre sans sa belle mère mais sans sa belle-soeur et neveux :D
a+
56 ans 91 25732
Je pars du principe qu'on épouse (ou qu'on vit) avec quelqu'un mais pas forcément avec sa famille.

On dit toujours qu'on ne choisit pas sa famille mais qu'on la subit. C'est suffisant sans avoir à subir celle de l'autre non ? ;) :lol:

Et à plus forte raison quand la famille de l'autre vous manque de respect ou qu'on ne peut pas les encadrer (ça arrive, RIEN ne nous oblige à nous entendre avec la belle famille ou à l'aimer, c'est mieux si c'est le cas, mais on n'est JAMAIS obligé).

Pour ma part j'ai des rapports plutôt cordiaux avec ma belle-famille, mais ils sont espacés et courts, car il y a encore pas mal de choses que j'ai en travers... Je les aime bien hein ! Mais il y a des choses qui ont fait que j'ai préféré mettre et garder des distances. Par contre mon mari peut voir sa famille quand il veut, jamais je ne lui fais la gueule parce qu'il va voir sa mère ou son père. C'est normal, c'est sa famille, mais je ne veux pas qu'il m'oblige à l'accompagner.

Donc je respecte sa façon de vivre avec sa famille, j'entends qu'il respecte la mienne.

Pour le moment, je crois que vous avez atteint avec ta belle-mère un point de non-retour. Il n'est pas forcément définitif, mais se faire traiter de pu** c'est quand même trop, surtout pour ce motif. Et je suis d'accord avec Athy, j'espère que ton copain a relevé l'insulte et est intervenu (même après coup, on ne peut pas toujours réagir à chaud, ça aggrave parfois les choses), car si ce n'est pas le cas, il mérite un bon coup de douze ! :evil:

Donc à ta place, je signifierais clairement à mon copain qu'il est hors de question que je retourne chez sa mère tant que je n'aurai pas au minimum des excuses (et sincères les excuses !) et une vraie discussion avec lui et elle pour mettre les choses à plat. Bien sûr, comme tu le dis, lui pourra y aller quand il veut.

Si sa mère refuse, tu sauras à quoi t'en tenir et je doute qu'elle te manque ! ;) Tant pis pour elle, tant pis pour son fils, mais il faut qu'elle admette que son fils à fait un choix de vie et qu'elle le respecte et surtout qu'elle te respecte toi.

Si avec le temps elle finit par accepter, tu mets les choses au point avec elle et ton copain. Il faut qu'il soit là et te soutienne, sinon tu vas passer pour l'horrible monstre qui veut voler la prunelle de ses yeux à une pauvre mère sans défense ! (en fait tu passes déjà pour ça de toutes façons, alors pas de culpabilité ! :lol: ).

A part ça, bien sûr que c'est tout à fait possible de vivre à long terme sans contact avec la famille de l'autre, mais il faut savoir et accepter ce que ça implique.

Ce n'est pas drôle c'est vrai, mais encore une fois, tu n'es pas en couple avec la famille de ton copain, tu n'as pas à subir ce que tu ne veux pas subir et tu n'es pas obligée de les aimer ni même de les apprécier si ce n'est pas le cas.

Une seule chose : continue à respecter ta belle-famille. Ne fais pas de reproches à ton copain, ne dénigre pas sa mère sans raison devant lui. Si elle téléphone à son fils et que c'est toi qui décroche, dis poliment "bonjour je vous le passe", ne lui raccroche pas au nez. Il faut rester correct.

Montre ta désapprobation sans être insultante ou méprisante et n'en fais pas un sujet de conversation journalier (j'ai toujours fait ça, ça marche très bien).

Mais surtout n'oublie pas que ton copain a un rôle à jouer dans cette situation car si quelque part sa mère ne se sentait pas soutenue (même si ce n'est pas ouvertement) elle ne se conduirait pas comme ça. ;)
35 ans Parmis les terriens 592
C'est possible oui mais je pense que pour les repas de famille c'est plus sympa pour ton copain que tu sois avec,

mon copain ne veut plus voir mes parents, du coup ils viennent plus alors moi j'y vais seule, mais ça me fait de la peine dans le fond car je me dis pour Noel ou anniversaire c'est pas sympa, et puis pour le mariage ou les enfants j'imagine meme pas cette situation en fait. Mes parents habitent a 15km donc ils ne viennent de toute manière quasi jamais et moi je vais chez eux toutes les 2 semaines dire bonjour,

Par contre ses parents habitent à 2m et je vois sa mère presque tous les jours et j'en peux plus par moment....mais comment se debarasser quand on est collé....il faut demenager mais après il faut de l'argent....j'aimerais aussi couper les ponts avec ma belle famille et ne les voir que une fois par mois ou de temps à autre, mais mon copain n'entreprend rien et c'est un fils unique donc la maman est collé à lui....
S
36 ans Belgique 206
Je vais essayer de répondre à tout le monde ;-)

Non mon copain n'a pas relevé l'insulte sur le coup mais après il lui a dit (avec des gants jusqu au coude :twisted: ) que ça ne se disait pas. Il en a peur !!! il n'ose pas lui répondre!!!!

Il me soutient mais pas devant elle il n'a pas de caractère fort il a été dominé depuis l'enfance ça laisse des traces...

Pour le mariage c'est lui qui lui a laissé croire il n'a jamais osé lui avoué qu'il n'en était pas question alors évidement quand moi je l'ai dit elle a en quelque sorte pris sa défense en disant que lui ce n'est pas ce qu'il voulait :shock: et de là a commence la dispute car après il a du dire que il ne voulait pas non plus etc...

elle ne s'excusera pas elle a raison et de toute façon c'est elle la victime c'est moi qui l'ai agressée, elle a dit a mon copain que c'était une blague (heureusement qu'il était la sinon on dirait que je suis la folle)

je n'ose pas imaginer si il etait fils unique :roll: moi par contre je suis fille unique et je n'ai jamais eu aucun problème :lol:

je suis déjà l'horrible monstre qui a volé la prunelle de ses yeux et qui en plus le dévie du droit chemin hum :lol: .

ce n'est pas la première fois qu'elle fait des histoires ça fait 5 ans que ça dure et qd ce n'est pas une grosse dispute c'est des piques continuellement

je tiens a préciser pour bien cerner le phénomène qu'il est obligé de passer TOUT les jours (oui vs avez bien lu et il a 32 ans!!!!) et si il ne passe pas c'est la grande explication et pourquoi et comment etc... les dimanches même chose nous sommes tenu d'y aller 1/2 et aucune excuses sont valables sinon c'est la scène et faut être là a 12h30 et elle téléphone à 12h pour être sûr que tu sois bien là pour l'heure :roll:

pour moi c'est la goute d'eau qui a fait déborder le vase, et je ne veux plus rien avoir à faire avec eux. elle ne fera pas d'excuses elle a raison c'est moi qui ne me soumet pas comme les autres.

Il est évident que lui je ne l'empecherai pas d'y aller il va quand il veut même si je trouve que tt les jours c'est trop :roll: du moment que moi je ne dois pas y aller (je ne vais déjà pas la semaine j'ai déjà supprimer ça mais le w-e c'est la même chose samedi et dimanche faut aller même si c'est pas pour diner là!! ).

quand elle téléphone je ne décroche pas je vois les numéros et je demande à mon copain de retéléphoner quand il arrive. c'etait déjà comme ça avant.


tu as raison patty je dois continuer a les respecter je ne vais de toute façon pas m'abaisser à son niveau d'autant plus qu'après elle va dire que je lui manque de respect et ça je ne voudrais pas lui donner se plaisir.


Merci à tous pour vos réponses je suis contente d'avoir des opinions car c'est difficile une telle situation mais je ne peux pas accepter le manque de respect après l'insulte, elle va faire quoi ? la baffe ? (je sais qu'elle en est capable. :x

bonne fin de journée
A
36 ans Nice 21965
deja j'y mettrais meme plus les pieds chez elle, ensuite j'offrirais une pairede coucougnettes à ton homme parce que si à 32 il est pas capable de tenir tete à sa mere et de defendre sa copine quand sa mere l'insulte, je peux te dire qu'il peux retourner vivre chez elle!
35 ans Parmis les terriens 592
Tous les jours il doit aller chez elle ! A 32ans il serait temps qu'il s'impose devant sa mère et qu'il vive sa vie ! Et non vivre pour elle !
Tu devrais peut etre parler avec lui et dire ton point de vue.

Bonne fin d'aprem et bon courage car ça ne doit pas etre facile tous les jours !
56 ans 91 25732
MelyMelo68 a écrit:
C'est possible oui mais je pense que pour les repas de famille c'est plus sympa pour ton copain que tu sois avec,

Dans l'absolu c'est vrai, la famille ça devrait être sympa.

Mais quand le repas est synonyme de "je tire la gueule" voire de "pourvu que ça ne pète pas", ou de "oh put*** ça a pété !" je peux te dire que c'est nettement moins sympa ! :? :lol:

A une époque maman s'était fâchée avec zom et ne voulait plus le voir. Et j'ai insisté pour qu'il vienne quand même déjeuner chez elle, parce qu'on était une famille et que c'était plus "sympa". Et puis pour me faire plaisir !!! Allez quoi !!! Ah ben oui tiens ! :evil: En vlà une idée qu'elle était bonne !!! :roll: :evil:

Soit personne ne parlait (sympa !), soit on abordait des sujets passionnants sur la météo (sympa !), soit ils essayaient tous les deux de donner le change de façon pas naturelle du tout et sans aucune sincérité (sympa !), soit il y avait LE mot mal interprété et ça pétait (sympa !!!!!), soit il ne se passait rien mais j'avais tellement la trouille que ça pète que j'avais hâte de m'en aller (sympa !!) ! :evil:

En plus quand j'étais obligée de m'absenter, par exemple pour aller satisfaire un besoin naturel, je ne savais jamais comment j'allais les retrouver tous les deux ! :evil: En général j'entendais zom qui disait "Puisque c'est comme ça, je me casse !!!" et je me retrouvais chez ma mère, sans voiture pour rentrer chez moi. SYMPA je vous dis ! :evil: :evil: :evil:

Alors zut, j'ai renoncé aux "réjouissances familiales" jusqu'à ce que la situation s'améliore et heureusement, ça a été le cas (mais au bout de 2 ans quand même). Je vous jure que c'était intenable de gérer cette situation où je savais que ça allait péter, mais pas quand, et où personne ne se sent à l'aise ! :roll:

Donc si c'est juste pour que ça soit "sympa" Ginie, je te déconseille de faire l'effort, ça ne sert à rien tant que la situation n'est pas claire ! :lol:

Sinon, comme je te le disais, ton copain "soutient" implicitement sa mère puisqu'il n'ose pas s'opposer à elle, et ça elle le sait et elle en joue parce qu'elle ne craint rien de la part de son fils.

C'est vrai qu'à 32 ans il serait temps qu'il lui montre qu'il est un homme qui a coupé le cordon et qui est sorti des jupes de maman. Ca n'enlèvera rien à l'amour qu'il porte à môman, mais il se conduira en homme et pas en petit garçon qui a peur de recevoir sa fessée.

Ce n'est pas parce qu'il s'opposera à elle qu'elle ne l'aimera plus. Elle fera un petit caprice ou deux, lui reprochera son ingratitude envers la-seule-vraie-femme-de-sa-vie-qui-l'a-porté-9-mois-s'est-sacrifiée-pour-lui-et-l'a-même-veillé-chaque-nuit-pendant- ses-rhumes-où-il-a-failli-mourir (si, si !), elle ajoutera quelques larmes, elle lui parlera de l'horrible sorcière (toi ! :lol: ) dont le véritable dessein est de séparer une mère et son enfant, re-larmes, elle attendrira, elle râlera, elle se fâchera, mais s'il est ferme sur ce qu'il veut, elle cèdera ! ;)

La balle est dans son camp. Toi en attendant : dispensée de belle-doche ! :twisted: :lol:
S
36 ans Belgique 206
[quote]personne ne parlait (sympa !), soit on abordait des sujets passionnants sur la météo (sympa !), soit ils essayaient tous les deux de donner le change de façon pas naturelle du tout et sans aucune sincérité (sympa !), soit il y avait LE mot mal interprété et ça pétait (sympa !!!!!), soit il ne se passait rien mais j'avais tellement la trouille que ça pète que j'avais hâte de m'en aller (sympa !!) !

En plus quand j'étais obligée de m'absenter, par exemple pour aller satisfaire un besoin naturel, je ne savais jamais comment j'allais les retrouver tous les deux ! En général j'entendais zom qui disait "Puisque c'est comme ça, je me casse !!!" et je me retrouvais chez ma mère, sans voiture pour rentrer chez moi. SYMPA je vous dis !

je connais les repas comme ça c'est ce que je vis a chaque fois que je vais manger là :(


Elle fera un petit caprice ou deux, lui reprochera son ingratitude envers la-seule-vraie-femme-de-sa-vie-qui-l'a-porté-9-mois-s'est-sacrifiée-pour-lui-et-l'a-même-veillé-chaque-nuit-pendant- ses-rhumes-où-il-a-failli-mourir (si, si !), elle ajoutera quelques larmes, elle lui parlera de l'horrible sorcière (toi ! ) dont le véritable dessein est de séparer une mère et son enfant, re-larmes, elle attendrira, elle râlera, elle se fâchera, mais s'il est ferme sur ce qu'il veut, elle cèdera !
[quote]

je connais le caprice j'ai déjà vu (ça fait surement 4ans) quand il a une fois essayé c'est pas une petite crise c'est la crise d'hystérie! avec les larmes les cris, et finalement ça dure quelques mois et après ça recommence.


Tous les jours il doit aller chez elle ! A 32ans il serait temps qu'il s'impose devant sa mère et qu'il vive sa vie ! Et non vivre pour elle !
Tu devrais peut etre parler avec lui et dire ton point de vue.

Il connait mon point de vue j'en ai parlé reparlé re reparlé etc mais c'est comme ça depuis des générations !!! :roll: et le pire c'est que pour elle c'est pas assez!!!!! lui quand elle fait des scène il fait quelques jours sans y aller pour montrer qu'il n'est pas d'accord mais elle ne se remet pas en question!!! elle ne change pas...

ne plus devoir y aller ça va être un soulagement pour moi, je ne pouvais plus la supporter... c'etait devenu un calvaire :(

Bonne soirée
S
109 ans 3793
Patty a écrit:
Toi en attendant : dispensée de belle-doche ! :twisted: :lol:


Quelle chance... :lol: :lol: :lol:

Sinon je suis tout à fait d'accord avec Patty, ne cède pas, c'est à ton homme d'être ferme avec elle.

Courage ;)
37 ans France : Lille 3505
Euh ......

Je serais à ta place (hypothèse donc) ce serait un ultimatum clair et franc, pour les trois mois à venir, il ne va plus la voir, refuse de répondre au tel etc .... où je m'en vais un point un trait .

mais bon ce n'est que mon humble opinion .
S
36 ans Belgique 206
RuleSpider a écrit:
Euh ......

Je serais à ta place (hypothèse donc) ce serait un ultimatum clair et franc, pour les trois mois à venir, il ne va plus la voir, refuse de répondre au tel etc .... où je m'en vais un point un trait .

mais bon ce n'est que mon humble opinion .



oui je comprend ton opinion. Mais je ne veux pas l'empecher de voir sa famille surtout si ça ne vient pas de lui et que c'est moi qui l'oblige. car sinon il va dire que je le pousse a renier ses parents et après ça sera moi la méchante. Du moment que moi je n'ai plus aucun contact avec eux ça me va (mais il garde un espoir que ça s'arrange tant pis pour lui il devra comprendre)

bonne journée
B I U