MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

secret professionnel concernant mon poids pas réspécté

P
33 ans BREST 83
alors voila je suis en rage j'ai envoyé un dossier à la sécu concernant une chirurgie de l'obésité et dans ce dossier bien évidemment mon poids était inscrit et je  
viens d'apprendre que une des secrétaire de la sécu se touve dans ma belle famille que je n'apprécie guére pour des raisons de franchise et d'intolérance.enfin bref...
Cette personne en question à consulté mon dossier et c'est empréssé d'allé dévoilé mon poids que je n'assume pas à ma belle mere et ma belle soeur.Alors depuis j'ai pleins d'écos et le regard méchant de pas mal de personne de ce petit village est encor plus mal saint.Je suis trés mal depuis cela.Je me sens trahie.
36 ans yvelines 199
Tu es en droit de porter plainte pour non respect du secret professionnel. Maintenant es-tu prête à en arriver là?
Je comprends ta gène, ce que cette personne a fait est intolérable.
B
34 ans quelque part ds le monde 595
+1 c'est intolérable, c'est une faute professionnelle.

Elle n'avait pas à faire ça :evil:

je comprends ta gêne et te souhaite tout de même bon courage pour la démarche de chirurgie que tu as entreprise ;)
41 ans pres d'orleans 1304
elle n'a pas ete professionnelle du tout et il est vrai que tu es en droit de porter plainte mais comme c'est dans ta belle famille bonjour l'ambiance..... courage face a cette langue de vipere!!!!
38 ans 22/29 2570
Oh la la, quelle non respect. :evil:
Je n'irais pas jusqu'à porter plainte mais j'irais lui en parler directement, lui dire que ce qu'elle a fait n'est pas correcte et lui faire comprendre que son comportement peut aller à la plainte.
Il faut qu'elle se rende compte de son erreur.
Après je ne connais pas tes relations avec elle.
Bon courage en tout cas.
:kiss:
45 ans Paris 9866
Sans aller jusqu'à porter plainte, tu peux le signaler à sa direction...
Il faut que le courrier soit argumenté et pas anonyme.
Mais pèse bien le pour et le contre, car ça peut franchement déclencher une guerre familiale. A toi de voir où tu situes ta limite de dignité non négociable.
Bon courage!
109 ans 2475
C'est intolérable. Voilà bien un comportement bête et méchant ! :evil:

Maintenant, je suis d'accord avec les filles, porter plainte ou manifester ton mécontentement auprès de sa direction ne va pas améliorer tes rapports avec elle, loin de là ! Mais je pense qu'il faut quand même que tu lui dises en face ce que tu penses de son attitude, sinon c'est toi qui va cogiter sans fin...

Bon courage ! :kiss:
N
33 ans 39
Beh moi je porterais plainte...

Cette personne n'avais aucun droit de faire ça et elle le sait surement très bien!
Maintenant elle a qu'a assumer les conséquences de ses actes.

Non mais franchement c'est quoi ces mannières?! :?
L
39 ans st-lin-laurentides 67
Oh mais cette personne n'est vraiment pas professionnelle!!!

Tu es en droit de porter plainte contre elle.
Je sais que cela ne changera pas les choses aux niveaux de ta belle famille mais bon.

Quand on travail dans un tel endroit on est supposé savoir et comprendre que ses info ne sont pas pour raconter à tous.
42 ans 4830
poupoule a écrit:
Sans aller jusqu'à porter plainte, tu peux le signaler à sa direction...
Il faut que le courrier soit argumenté et pas anonyme.
Mais pèse bien le pour et le contre, car ça peut franchement déclencher une guerre familiale. A toi de voir où tu situes ta limite de dignité non négociable.
Bon courage!


+1

discuter entre 4 yeux avec elle, alors que c'est une vraie pouff?? vous rigolez là... sérieux??

Déposer plainte, c'est bien joli, encore faudrait-il avoir des preuves... je ne pense pas qu'elle puisse en apporter (et c'est bien dommage!).. par contre un petit courrier bien senti au directeur de son agence, avec copie à la direction générale.. quelque chose me dit que son futur avancement risquerait d'y prendre un coup, et elle ne serait pas à l'abri d'une enquête interne, voir d'un blâme ou d'un licenciement pour faute grave!

te laisses pas faire, c'est inadmissible ce genre de comportement! dans mon ancien boulot j'avais aussi accès à des données confidentielles sur les patients (le poids, mais aussi leurs maladies...contagieuses ou non d'ailleurs) et ça fait partie du secret professionnel que de garder ce genre d'info pour soi, quand bien même ça serait sa propre mère!!!
P
33 ans BREST 83
merci pour votre soutient les filles.J'y ai pensé de porté plainte mais c'est compliqué car je n'aurais jamais de preuve car ma belle famille est trés souder même si ils on tort! et je n'ai pas la force en ce moment d'affronté tous sa.Mon moral est un petit peu à la baisse du à un refus de la sécu pour mon opération d'ou j'entreprend les démarches depuis 2 ans enfin bref...
J'ai vraiment la haine envers cette personne car en plus venant d'elle je ne l'aurais jamais douté car elle a des problemes de poids aussi et je pensé qu'elle comprendrais que sa me ferait souffrir!
Je ne veut pas créer plus de probleme dans ma belle famille (enfin moche famille)lol car j'en ai déja pas mal avec eux.
Mais je l'aurais autrement cette personne,la roue tournera un jour pour moi!
en tout cas merci du fond du coeur de me soutenir
41 ans pres d'orleans 1304
oui tu as raison la roue tournera !!!!!! dommage pour le refus de la secu....
47 ans Face au vent 5339
Je connais un tout petit peu le sujet, de par mon métier (je bosse dans les instances de politique de santé de la sécu). Les personnes habilitées à consulter un dossier de demande d'entente préalable à un soin médical sont exclusivement des médecins. Si les médecins délèguent une partie de la gestoin administrative du dossier, ils prennent la responsabilité de leur confidentialité. La pouffe de ta belle-famille qui a fait sa vipère encourt donc 2 risques :
1- celui de perdre la confiance de sa hiérarchie administrative pour non-respect du secret médical
2- celui de devoir rendre compte au médecin qui sera mis en cause par son ordre pour cause de violation du secret médical.

Si cette abrutie est suffisamment retorse pour avoir été fouiller dans ton dossier, sous prétexte qu'elle te connaissait, que penser de ce qu'elle peut faire avec d'autres dossiers ?
Personnellement je ne travaille pas dans une Caisse, mais il m'arrive de voir passer des dossiers d'assurés. Si jamais il me remontait qu'un des membres de ma petite équipe violait le secret médical à ce point, non seulement il serait licencié aussi sec, mais en plus je m'arrangerais pour qu'il ne puisse retrouver de boulot dans l'Assurance-Maladie.

Tout ça pour dire que, si elle est assez conne pour parler à tort et à travers sur des informations confidentielles (aunquelles elle ne devrait sans doute pas avoir accès, car je le maintiens, ce genre de données est strictement à destination des médecins) juste pour bien rigoler en te foutant la honte dans ton village, je ne vois pas quelle gêne tu pourrais éprouver en racontant à tout le monde ce qu'elle a fait. Parce qu'au final, je comprends bien que tu souffres que tout le monde connaisse ce chiffre mais les gens voient bien que tu es ronde, non ? En revanche ce qu'ils ne voient pas forcément, c'est que cette bonne femme n'est juste pas digne de confiance professionnellement.

Personnellement, j'écrirais une lettre au directeur de ta CPAM. Si tu veux, tu me donnes ton département et je peux t'avoir son nom pour que tu lui écrives personnellement (enveloppe anonyme, mais courrier signé de ton nom relatant juste l'incident de manière factuelle, et ton indignation vis à vis du secret médical).
U
44 ans 1910
isonami a écrit:
Je connais un tout petit peu le sujet, de par mon métier (je bosse dans les instances de politique de santé de la sécu). Les personnes habilitées à consulter un dossier de demande d'entente préalable à un soin médical sont exclusivement des médecins. Si les médecins délèguent une partie de la gestoin administrative du dossier, ils prennent la responsabilité de leur confidentialité. La pouffe de ta belle-famille qui a fait sa vipère encourt donc 2 risques :
1- celui de perdre la confiance de sa hiérarchie administrative pour non-respect du secret médical
2- celui de devoir rendre compte au médecin qui sera mis en cause par son ordre pour cause de violation du secret médical.

Si cette abrutie est suffisamment retorse pour avoir été fouiller dans ton dossier, sous prétexte qu'elle te connaissait, que penser de ce qu'elle peut faire avec d'autres dossiers ?
Personnellement je ne travaille pas dans une Caisse, mais il m'arrive de voir passer des dossiers d'assurés. Si jamais il me remontait qu'un des membres de ma petite équipe violait le secret médical à ce point, non seulement il serait licencié aussi sec, mais en plus je m'arrangerais pour qu'il ne puisse retrouver de boulot dans l'Assurance-Maladie.

Tout ça pour dire que, si elle est assez conne pour parler à tort et à travers sur des informations confidentielles (aunquelles elle ne devrait sans doute pas avoir accès, car je le maintiens, ce genre de données est strictement à destination des médecins) juste pour bien rigoler en te foutant la honte dans ton village, je ne vois pas quelle gêne tu pourrais éprouver en racontant à tout le monde ce qu'elle a fait. Parce qu'au final, je comprends bien que tu souffres que tout le monde connaisse ce chiffre mais les gens voient bien que tu es ronde, non ? En revanche ce qu'ils ne voient pas forcément, c'est que cette bonne femme n'est juste pas digne de confiance professionnellement.

Personnellement, j'écrirais une lettre au directeur de ta CPAM. Si tu veux, tu me donnes ton département et je peux t'avoir son nom pour que tu lui écrives personnellement (enveloppe anonyme, mais courrier signé de ton nom relatant juste l'incident de manière factuelle, et ton indignation vis à vis du secret médical).


ça c'est du concret !! hésite pas !
35 ans Sud-Gironde 236
Diine a écrit:
isonami a écrit:
Je connais un tout petit peu le sujet, de par mon métier (je bosse dans les instances de politique de santé de la sécu). Les personnes habilitées à consulter un dossier de demande d'entente préalable à un soin médical sont exclusivement des médecins. Si les médecins délèguent une partie de la gestoin administrative du dossier, ils prennent la responsabilité de leur confidentialité. La pouffe de ta belle-famille qui a fait sa vipère encourt donc 2 risques :
1- celui de perdre la confiance de sa hiérarchie administrative pour non-respect du secret médical
2- celui de devoir rendre compte au médecin qui sera mis en cause par son ordre pour cause de violation du secret médical.

Si cette abrutie est suffisamment retorse pour avoir été fouiller dans ton dossier, sous prétexte qu'elle te connaissait, que penser de ce qu'elle peut faire avec d'autres dossiers ?
Personnellement je ne travaille pas dans une Caisse, mais il m'arrive de voir passer des dossiers d'assurés. Si jamais il me remontait qu'un des membres de ma petite équipe violait le secret médical à ce point, non seulement il serait licencié aussi sec, mais en plus je m'arrangerais pour qu'il ne puisse retrouver de boulot dans l'Assurance-Maladie.

Tout ça pour dire que, si elle est assez conne pour parler à tort et à travers sur des informations confidentielles (aunquelles elle ne devrait sans doute pas avoir accès, car je le maintiens, ce genre de données est strictement à destination des médecins) juste pour bien rigoler en te foutant la honte dans ton village, je ne vois pas quelle gêne tu pourrais éprouver en racontant à tout le monde ce qu'elle a fait. Parce qu'au final, je comprends bien que tu souffres que tout le monde connaisse ce chiffre mais les gens voient bien que tu es ronde, non ? En revanche ce qu'ils ne voient pas forcément, c'est que cette bonne femme n'est juste pas digne de confiance professionnellement.

Personnellement, j'écrirais une lettre au directeur de ta CPAM. Si tu veux, tu me donnes ton département et je peux t'avoir son nom pour que tu lui écrives personnellement (enveloppe anonyme, mais courrier signé de ton nom relatant juste l'incident de manière factuelle, et ton indignation vis à vis du secret médical).


ça c'est du concret !! hésite pas !


C'est clair, fonce!

Elle n'avait pas à faire ça, il fallait qu'elle s'attende aux conséquences.
Les conseils d'isonami sont une réponse adaptée et proportionnelle à son acte: tu reportes sa faute professionnelle, pour obtenir un semblant de justice. Alors que riposter plus tard, en lui faisant à ton tour un sale coup ou une réflexion, pourrait se retourner contre toi...

Tu as le droit de te plaindre de quelque chose qu'elle n'avait pas à faire, pour toi et pour les autres à qui elle pourrait le faire si personne ne lui dit rien!

Bon courage à toi ma belle :kiss:
B I U


Discussions liées