MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Cherche témoignage changement de prénom

F
37 ans Lorraine 791
Bonjour,

Je cherche des témoignages de personnes qui auraient changé de prénom car elles portaient le prénom d'un frère ou d'une soeur décédé avant leur naissance. J'ai cherché pendant des dizaines  
d'heures sur Internet et je n'ai rien trouvé.
Je suis dans ce cas et j'en souffre beaucoup, je vais faire les démarches auprès du juges aux affaires familiales, et je me suis renseignée sur la loi qui parle d'un "intérêt légitime" ce qui reste extrémement flou.
Les cas que j'ai trouvés son pour des personnes voulant franchiser leur prénom, pour raison de transexualité ou de religion... mais mon cas n'est mentionné qu'entre parenthèse sur des sites non officiels. (et j'ai lu toutes les jurisprudences de légifrance).

Je voulais savoir si quelqun avait changé de prénom officiellement pour cette raison, comment cela c'était passé...
Autrement, j'aimerai savoir, pour ceux qui portent le prénom d'un frère ou d'une soeur décédée, comment vous le vivez.

Merci
44 ans Moselle 1923
Tu devrais telephoner à un avocat ou à la mairie de Nancy,service Etat Civil,ils doivent pouvoir te renseigner ;)

Rhaaaaa,Nancy me manqueeeee(fin du HS :D )
A
36 ans Nice 21965
vi seul un avocat peut te repondre, il existe des consultations gratuites, faut se renseigner au tribunal de grande instance de ta ville
46 ans 91 2672
je pense que la notion d'intérêt légitime est laissée à l'appréciation du juge et peut être souple car j'ai connu une situation différente où cela a fonctionné:
le frere d'une amie (famille harkis où tous les enfants ont eu des prenoms français juste apres l'independance) qui a changé car il s'appelait robert et les gens ne le croyait pas au vu de son physique tres typé maghrebin et aussi qu'il trouvait ça ringard, il a changé pour un prenom maghrebin sans trop de probleme avec une requète


toutefois, si tu as plusieurs prenoms à l'etat civil, tu peux te servir de celui que tu prefere, c'est ton droit

voila, bon courage pour tes demarches
47 ans Face au vent 5339
Mon métier m'amènenant à m'intéresser de très très près aux problématiques d'état civil en France, le texte de loi (Article 60 du Code Civil) est extrêmement floue comme tu le dis. L'acceptation de ta requête au Tribunal restera à la pleine appréciation du juge.
C'est pourquoi tu ne peux te passer d'un avocat. Celui-ci saura t'aider en trouvant les jurisprudences qui correspondront à ton cas.

Sur le vécu, je n'ai pas vécu la même chose que toi, mais j'ai pu constater la souffrance que peut générer ce type de situation sur mon père, qui porte le même prénom que son frère aîné. Le frère en question n'est pas mort, mais mon père est issu d'une 2e union, et n'a fait connaissance de son frère qu'à l'âge de 40 ans. Ce fut un choc énorme pour lui d'apprendre (parce qu'il ne le savait pas) qu'il portait le même prénom que ce fils aîné auquel son père avait dû renoncer en quittant sa 1e femme, d'autant plus fort que son père avait fait une action pour franciser son prénom (eh oui : mon père s'appelait Jàn, et mon grand-père a fait une action pour qu'il s'appelle Jean...)
En plus ce frère aîné, qui avait bien 15 ans de plus que mon père, a complètement rejetté mon père, le portant responsable du divorce de ses parents.
Beaucoup de choses se cristallisent autour d'un prénom... :? ça ne peut pas ne pas être pris en compte par un juge je pense !
56 ans 91 25732
L'article 60 du Code Civil reconnait effectivement que le changement de prénom doit être motivée par un intérêt légitime.

Le fait de porter le prénom d'une personne décédée rentre dans les cas d'intérêt légitime, car on considère que l'équilibre psychologique d'une personne peut être perturbé par cet "héritage" lourd à porter.

En règle générale, les juges ne font aucune difficulté à accéder aux requêtes de changement de prénom pour ce motif, mais il faut produire à l'appui de la demande de changement de prénom le certificat d'un psy qui atteste des difficultés rencontrées par la personne en raison de cette situation.
44 ans 17521
Je sais qu'il y a eu de nombreuses études démontrant la nocivité de donner à un enfant le prénom d'un frère ou d'une soeur décédée précédemment... mais là, comme ça, je ne retrouve pas... du côté des grands artistes fous, on a van gogh et salvadore dali, dans ce cas, me semble t-il... en te basant sur des exemples de ce style, tu ne devrais pas avoir trop de mal à convaincre du problème que cela peut te poser...

j'ai trouvé un petit article ICI qui relate un cas d'un personne qui porte le prénom de sa sœur décédée et qui s'en approprie la symbolique différemment... c'est pas vraiment ce que tu cherches, mais bon...

je pense qu'en cherchant du côté des bouquins de psy tu devrait trouver de quoi étayer ton souhait tout à fait légitime de changer ton prénom...

tiens nous au courant de tes démarches, si cela ne t'ennuie pas... :kiss:
Ouille, dur.

je n'ai pas de retour d'experience là dessus, mais on choisit trois beaux prenoms pour chacun de nos enfants justement pour qu'ils puissent eventuellement choisir leur préféré plus tard...
40 ans là 5969
je me souviens au lycée d'une nana qui avait changé de prénom, pas pour les mêmes raisons, mais elle avait pu changer...
par contre elle a du prendre un des autres prénoms...
F
37 ans Lorraine 791
Merci de vos réponses. Je sais pour la loi, la nécessité d'un avocat, et tout et tout...
J'avais lu l'article sur Cairn, et plein d'autre. Effectivement Salvador Dali, Vincent Van Gogh, Beetoven et d'autres (écrivains, tueurs en série...) sont ou étaient dans le même cas que moi. A noter que la pluspart étaient psychotiques...
Je pense aussi que c'est un intérêt légitime, je fait des études de psychologie et je sais que redonner un prénom d'un enfant mort au suivant est extrêmement délétère, mais le juge comprendra-t-il?

En fait je cherche surtout des témoignages de personnes portant le prénom d'un frère ou d'une soeur décédé avant leur naissance, savoir comment eux ils le vivent, car je n'ai pas pu en trouver sur Internet (en Français). J'ai lu quelques citations qui m'ont fait un drôle d'effet: c'est étrange de voir ce que l'on ressent exprimé par d'autres personnes, alors qu'il n'y a rien de tangible: l'impression que sa mère regarde à travers soi.

Merci de vos réponses, je ne pensais pas qu'il y en aurait tant, mais je cherche toujours des témoignages de personnes vivant cela ou ayant un proche qui le vit.
Merci...
F
37 ans Lorraine 791
Isonami, je suis désolée pour ton père car effectivement beaucoup de choses se critalisent autour d'un prénom, comme tu le dis si bien.

Concernant la loi, j'ai bien regardé tout les textes, les jurisprudences, les exemples de cas, mais je ne retrouve jamais ce cas précis ou alors mentionné entre parenthèse sur des sites non officiels.

Je vais déposer ma demande d'aide juridictionnelle (l'avocat est obligatoire et ça coûte cher).

Pour moi il est important de tourner la page, de me séparer d'elle et d'affirmer mon identité, c'est pour cela que je veux officiellement changer de prénom, en rajouter un autre que j'utiliserai.
J'ai trois prénom, celui de ma soeur, un que je n'aime pas, et celui de ma marraine; donc je veux rajouter en premier celui que j'ai choisit, sans enlever celui de ma soeur qui se retrouvera en deuxième et que j'ai porté pendant près de 25 ans.
On peut utiliser n'importe lequel de ses prénoms, cela ne demande pas de faire un changement de prénom (il faut pour cela passer devant le juge aux affaires familiales), c'est prévu par la loi.

merci
U
44 ans 1910
Ma mère porte officiellement le prénom d'une de ses soeurs ainées, qui a survécu une semaine. En fait, elle a l'air de s'en ficher un peu, parce que ce prénom n'est utilisé que pour les courriers officiels. Dans la vie de tous les jours, on l'a toujours appelé de son 2ème prénom... et maintenant, elle a en plus des diminutifs. Presque personne ne sait son prénom officiel.
Qu'est ce qui t'empêche d'utiliser ton 2è ou 3è prénom s'ils te conviennent mieux (à moins que tu n'aies le même 2è prénom que moi auquel cas, forcément, le choix est difficile ! argh... :lol: )? Au bout d'un temps, l'autre ne sera utilisé que de manière très officiel, et te gênera moins...
F
37 ans Lorraine 791
je déteste mon deuxième prénom, qui est pour moi associé au soit disant petites filles sages mais qui cachent des choses, qui est aussi le féminin d'un prénom masculin associé à la décapitation: je ne veux pas me faire appeler Louise. Je sais je suis difficile, mais mon passé me rend particulièrement sensible aux connotations des prénoms. Louise c'est très joli, mais ce n'est pas moi!
Mon troisième prénom est celui de ma marraine, que je fréquente encore, qui est toujours une amie de la famille...
c'est pour cela que je ne veux pas utiliser mes autres prénoms, mais je veux en utiliser un autre bien à moi que j'adore...

Mais ta réponse m'a intéressée, quand elle était petite je me demande si ses parents utilisaient déjà son deuxième prénom ou qu'elle a choisi de l'utiliser plus tard...

Merci
F
37 ans Lorraine 791
Donc si ça intéresse quelqu'un je donne des nouvelles, je reçois la semaine prochaine la réponse à ma demande d'aide juridique (parce que franchement j'ai pas vraiment les moyens de me payer un avocat), j'ai téléphoné aujourd'hui, d'ailleurs c'est mes 25 ans, et ils m'envoient la réponse par la poste... je croise les doigts et je vous tiens au courant plus tard.

La gentille dame m'a dit que ce n'était pas parce que c'était mon anniversaire que je pouvais avoir la réponse par téléphone, dommage.
45 ans derrière toi!! 3399
Joyeux anniversaire, alors!et bon courage pour la suite
B I U