MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

comment avoir de la répartie ?!

35 ans région parisienne 1309
Bonjour !
Voilà, je vous écris pour vous demander des conseils, si vous avez déjà connu ça, si vous savez remettre les gens à leur place ?!

En temps normal je suis  
assez "bonne pate", j'ai beaucoup de mal à dire non aux gens, j'essaye toujours de faire plaisir/rendre service, meme si c'est parfois à mes dépends...

Au mois d'avril j'étais en stage dans un hopital, et ça s'est très mal passé...
(je précise que tous mes autres stages se sont bien passés, vu que je suis qq'un d'assez sociable je n'ai jamais eu aucun mal à m'intégrer dans une équipe)
Mais là, dès le début, rejet en bloc de la part de l'équipe... humiliations et dénigrements incessants pendant un mois...
C'est la 1ère fois que j'étais confrontée à des personnes aussi mauvaises, aussi sadiques, et je me suis laissée dépasser, je ne savais pas comment réagir... du coup je n'arretais pas de pleurer !

Bref maintenant que le stage est fini, je remonte doucement la pente, j'essaye de reprendre confiance en moi...

Mais je me demande, si jamais la situation devait se reproduire, comment je devrais réagir pour ne pas me laisser détruire ?! que dire à ce genre de personnes pour arreter le harcèlement moral ?!
43 ans chez nous 1844
perso moi c'est justement à force de moqueries et autres conneries des gens que j'ai pris de l'assurance.
Avec le temps j'ai pris de la répartie et de l 'assurance.
Et heureusement car je travaille dans un milieu ou je suis la seule femme dans mon service donc il faut remettre les pendules à l'heure par momant et s'imposer :lol:
Malheureusement les cours sur l'assurance et la répartie n'éxistent pas courage à toi ;)
46 ans albertville 1799
Pour ma part, c'est très clairement la confiance en moi qui me fait avoir de la répartie.

Lorsque je rencontre quelqu'un, je suis très réservé et généralement je ne la ramène pas sauf si je dois jouer un rôle (exemple mon comportement de financier dans mon entreprise).

Je suis donc plutôt effacé mais ce n'est pas ma nature pour autant. Dès lors que je prends confiance en moi au sein d'un groupe, je passe plutôt à un comportement plus naturel de leader et j'ai de la répartie pour chaque situation.

Peut-être la solution serait de "jouer un rôle" comme pour le théatre. C'est cette méthode que j'applique pour mon comportement en entreprise. Je me dis que je suis toujours en "représentation théatrale". Donc le cheminement est:
1) j'établis très clairement ce que l'on attend de moi en termes de comportement
2) j'élabore des scenarii types
3) Je les joue (comme au théatre) en sachant très bien que je n'y arriverais pas facilement eu égard à ma timidité
4) Ce qui me permet d'acquérir confiance en moi dans le groupe finalement

Je ne sais pas si j'ai été bien clair............. lol
44 ans neuvy pailloux(36) 630
salut
j'ai vécu la même situation que toi
j'ai été en stage dû a ma formation et mon dernier c'est pas bien passer, j'y suis allé a reculons tu vois le genre

Ce qui était en causse n'étais pas moi en tant que personne mais plutôt mon statut de stagiaire
et c'est déstabilisant car tu doute de toi et des tes capacités....

Mais si tu réfléchis avec le recul vivrais tu la même situation en faisant partie du personnel et non plus comme stagiaire?
54 ans 671
carabine a écrit:
Mais là, dès le début, rejet en bloc de la part de l'équipe... humiliations et dénigrements incessants pendant un mois...
C'est la 1ère fois que j'étais confrontée à des personnes aussi mauvaises, aussi sadiques, et je me suis laissée dépasser, je ne savais pas comment réagir... du coup je n'arretais pas de pleurer !

Je crois malheureusement qu'il n'y a rien à faire avec une bande de personnes réunies par cet esprit sadique, à part te montrer encore plus méchante qu'elles - jusqu'à entrer dans leur clan ou obtenir leur respect.
A toi de voir alors si c'est une stratégie qui te convient.

L'esprit de répartie, à mon avis ça ne s'invente pas, il vaut mieux trouver une stratégie qui colle avec ta personnalité, sans te laisser déstabiliser pour autant.

Ce genre de mésaventure m'est arrivé une seule fois dans ma vie, et j'ai préféré rester moi-même : je suis plutôt sympa en société, j'ai horreur des embrouilles, en général j'essaye de discuter pour tout mettre à plat et si ça ne fonctionne pas... je m'en vais ! ;)
36 ans Allier 200
A part tenter la surenchère je ne vois pas.
Les seuls cas ou celà m'est arrivé, il faut de préférence moucher le "leader".
Il y a toujours un meneur/meneuse de troupe, identifie le et quand il te rentre dedans répond encore plus fort.
Parfois c'est la loie de la jungle, et au boulot les prédateurs sont coriaces et nombreux.
Alors oui c'est un comportement primaire mais :
1) Si tu dois faire du social pour chaque personne qui se sent mal/est aggressive tu n'as pas finie.
2) Se mettre dans sa carapace çà va bien 5 minutes, mais au bout d'un moment on craque.

Moralité mieux vaut passer pour quelqu'un de con/agressif que pour la bonne pate.
Au moins on ne te rabaissera pas plus bas que terre ;)
45 ans ze youniverse 1623
Aalut Carabine!

Ah, les stages... :evil: J'ai vécu les pires moments de ma vie (si si...) en stage! Tu sais, avoir de la repartie et s'en prendre plein la tête en stage ça n'a rien à voir. Tu es (étais) ds une situation où, si l'équipe a décidé de ne pas faire d'efforts et de te prendre comme souffre douleurs, le mieux est de te concentrer sur ce que tu as à faire en tant que stagiaire (poser des questions, être dynamique, faire tes travaux, arriver à l'heure...etc)
Avoir le sens de la repartie ne fait qu'accentuer les pbs ds ce type de contexte: elles prennent l'humour pour de l'arrogance et les réflexions pour des piques alors... :?

Avoir le sens de la repartie ds la vie "normale", je crois comme te l'ont dit les filles que ça s'apprend au fil du tps et des expériences, avec l'assurance aussi. Et c'est bien ça le plus important! Tu ne seras pas stagiaire tte ta vie et une fois pro, tu auras un champ d'action et de parole plus larges car légitimé par ton diplôme!
En tous les cas, c'est ma petite expérience qui me l'a montré.
En tous les cas, ne pousses pas la remise en question de toi mm trop loin: parfois, le pb ne vient tt simplement pas de soi... ;)
Gros bisous!
35 ans région parisienne 1309
merci pour vos réponses !

comme je l'ai dit à louna63 en mp, j'ai l'impression que pour un stage court d'un mois qui se passe mal, il n'y a pas trop de solution...
J'ai été en parler à la cadre du service, mais évidemment elle n'allait pas risquer de se mettre ses infirmières à dos pour une stagiaire là pour un mois !
Et j'avais été aussi en parler à mon école avec des formateurs... là aussi ils m'ont écoutée, mais n'ont rien fait... c'est pareil, ils ont trop besoin de terrains de stages pour envoyer leurs futurs stagiaires pour se mettre des services à dos !
Bref j'espère que je retomberais plus jamais sur un stage comme ça (enfin c'était le 1er sur 8 qui se passait mal), mais comme j'en suis encore qu'à la moitié de ma formation... je croise les doigts !
Ca fait un peu défaitiste, mais je sais que psychologiquement je supporterai pas à nouveau une telle situation... et je préfèrerais encore me mettre en arrêt maladie, plutot que me détruire à nouveau mon moral et ma confiance en moi !
Bref vive le statut de stagiaire...
109 ans Bretagne 1920
Je pense pas que la question se pose de savoir comment avoir plus de répartie, car s'il est dans ton caractère d'être gentil, sensible et effacé (comme moi ;) ), c'est facile de se laisser bouffer par des personnes qui sauront tout de suite trouver tes points faibles pour les exploiter.

Je pense qu'il faut faire un travail sur toi-même pour ne plus que cela te rende malade, il faut arriver à prendre les choses avec du recul.

Perso, lors de ma formation initiale, dans le cadre de mon travail, j'ai suivi des stages de communication, gestion des conflits, organisation du travail absolument extraordinaires. Tu peux retrouver le même esprit dans les livres sur le développement personnel.

Et avec le temps j'ai appris à cultiver un certain détachement par rapport aux autres, dans le travail. Tu sais, tu ne va pas au boulot pour te faire des amis, tu n'es pas obligé de t'entendre avec tout le monde, le tout c'est d'arriver à faire ton travail dans les meilleures conditions possibles.

Il n'est pas acceptable qu'on dénigre ton travail si tu estime l'avoir bien fait. la il faut apprendre à prendre la personne à part (pour casser l'effet de groupe), entre 4 yeux et lui dire calmement que tu n'appprécie pas son comportement, que cela n'est pas acceptable.

Je pense aussi que l'humour peut faire passer bien des choses. Quand je suis arrivée dansle poste que j'occupe actuellement, il y avait une collègue qui envoyait systématiquement des "piques" à d'autres personnes (seules ses copines étaient épargnées). J'ai appris à lui répondre sur le même ton et elle s'est calmée (enfin maintenant elle n'est plus dans le même service, c'est encore mieux :lol: ).

Je te souhaite bon courage ;)
B
34 ans quelque part ds le monde 595
aaahhhhh le bonheur des stages !!!

j'ai connu également des stages pourris (enfin surtout un :!: )

comme toi je me sentais mal, pas à ma place, les infirmières m'envoyaient vers les AS, les AS vers les inf ...

à l'époque j'tais trop timide, effacée pour me "défendre"

C'était mon premier stage de première année, avec à la suite une remise en question de ma part (bon je n'avais pas eu une note catastrophique mais bon :roll: )

tu as eu je pense le réflexe le plus "professionnel", à savoir en parler avec la cadre et l'école, car avoir de la répartie avec l'équipe aurait pu envenimer les choses :?

Bref, je sais que ce n'est pas facile mais dis toi que ce n'est qu'un mois et que ce n'est pas un stage avec une équipe "difficile" qui va t'empecher de devenir infirmière :!:

si tu as besoin de parler en mp je suis à l'écoute ;)

bises
35 ans Paris 2114
Reste comme tu es ;) Tu m'as l'air d'être une personne sociable et très douce...garde ça précieusement, car ça se perd !

Personnellement, j'ai de la répartie, surtout quand je commence à cerner la personne. Mais généralement ce n'est pas gentil et typiquement un réflexe de défense. D'ailleurs mon médecin l'a senti : "Tu es intelligente, tu cernes bien les gens autour de toi, et c'est très facile pour toi de leur faire du mal" :roll: Alors parfois, je préfère faire ma bébête (pour être honnête aussi ici), plutôt que d'activer ce réflexe là.

Après pour tout ce qui est stages,job d'été ... je compatis ma belle :( Je suis déjà passée, j'y passe et j'y passerai encore. Il n'y a pas 36 solutions :

- tu te cherches un autre stage (il faut du courage)
- tu dialogues, surtout quand tu as un stage de plus de 3/4 mois (très bien de ta part, mais je comprends aussi la réaction de tes interlocuteurs, c'est délicat pour eux)
- Tu serres les dents :?

Dans ton cas, je te conseille de laisser couler, et de t'accrocher.

Comme il a été dit la répartie et ton comportement dans le monde du travail, c'est deux choses complètement différentes.
Et avoir de la répartie ce n'est pas toujours un cadeau !

Bisous
35 ans Paris 2114
Zut, tu n'y es plus là-bas...mais mon post est tjs valable
57 ans 63 609
Pour lutter efficacement contre le harcèlement moral quant on a une emploi stable :
http://www.inrs.fr/dossiers/harcelement.html
33 ans Dans mon Antre 632
pour avoir de la reparti : être méchant naturellement!!!

être franc : dire merde quand tu le penses, ou vas chier(selon les occasions! car être vulgaire et arrogant ne doit pas limiter l'imagination..)
B I U


Discussions liées