MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

junk food

L
45 ans 95
Bonjour,
j'ai vu le film "super-size me" et bien que je ne sois pas d'accord avec une partie des thèses de l'auteur, il y a quelque chose qui m'étonne:
comment se fait-il  
qu'avec certains aliments il soit très dur de reconnaître les sensations de faim? J'ai l'impression que c'est particulièrement le cas avec ce qu'on noussert dans les fast-foods (je n'y vais plus mais quand j'y allais j'avais remarqué celà). Je ne pense pas que ce soit une question d'aliments "tabous" puisque ça arrive aussi avec des aliments que je n'apprécie pas particulièrement.
Moi ça me fait celà avec :
pistaches grillées salées (nature, non...)
biscuits apéritifs
pizza
beignets de poulet
frites
clafoutis
chocolat aux amandes

(sur la liste c'est le seul que j'aime particulièrement, et d'ailleurs celui avec lequel j'ai le moins de mal)
et vous?
qu'en pensez-vous? je me demande parfois si ces aliments n'ont pas "quelque chose" qui fait qu'on a du mal à s'arrêter? est-ce que les circonstances jouent ?
T
48
Je ne sais pas mais après travail dessus, je peux te dire que j'arrive aussi à repérer la satiété sur les aliments que tu cites d'ailleurs pour certains plus vite qu'avec des légumes. Les pistaches deviennent trop salées, le gateau au chocolat écoeurant, l'hamburger bof.

Bon après une fois repérer faut s'arrêter loool, ca va bien pour certains trucs, et pour d'autres ben faut encore que je les détabouise dans mon cas.

Ptete qu'en fait, un aliment tabou n'est pas un aliment qu'on apprécie par dessus tout mais surtout un aliment dont tout le monde dit "tention, tention, mange pas ca c'est pas bon pour ce que tu as, si tu en manges, tu vas prendre 10kg !!!!".. Ce qui me semble être le cas de la junk food mise au banc de la société comme la pire des choses au monde responsable de tout.
37 ans 4422
je pense que face à un aliment qui nous plait plus que les autres, pour une raison X, on fait moins attention à la sensation de satiété.

Je veux pas généraliser, alors je vais parler pour moi..
J'arrive mieux à sentir la satiété sur les plats "courants", comme un repas habituel. Mais avec le gateau au chocolat super moelleux ou le pain super frais super goutu ben... je crois que ma tete s'envole, et oublie de me dire qd elle en a assez ! Sans doute car ce sont des aliments qui on pris une dimension différente puisqu'avant je ne me les autorisais pas.
Mais meme sur ce genre d'aliments, la sensation de satiété arrive, il faut y accorder plus d'attention. Comme dit TitLuciole, le chocolat devient écoeurant...

Simplement, on s'est privé du gateau trop longtps.. alors on ne veut pas entendre la petite voix qui dit 'ce n'est plus bon mnt, arrete!'
L
45 ans 95
Je me demande s'il n'y a pas autre chose quand même. Parce que le chocolat noir, que j'adore et qui a longtemps été l'aliment tabou par excellence pour moi ne me fait pas cela... je ressent la satiété sans trop de problèmes. (peut-être ai-je plus travaillé sur le chocolat?). Là ce qui m'a particulièrement étonnée c'est que ça a fait celà à un type qui n'a pas de problème de poids ni de comportement alimentaire, a l'air de manger d'habitude normalement, à sa faim. Bon, est-ce que parce qu'au début il s'est volontairement gavé (un menu supersize du mac do de là-bas...)?
J'ai quand même l'impression que même sans avoir de restriction alimentaire, il y a des aliments (ou peut-être des mélanges) avec lesquels il est plus difficile de ressentir la satiété?
je n'ai pourtant pas l'impression d'avoir de tabous sur les aliments que j'ai cités, mais peut-être que je me trompe?
33 ans Bordeaux 738
je c pas, perso sur les hambruger, je ressens tres vite la satieté... alors que g bcp + de mal avec d'autres aliments... je pense plutot que ces aliments sont propres a chacun, apres je peux me tromper...
56 ans 91 25732
Je pense que l'attrait qu'on a pour un aliment particulier détourne la sensation de faim.

Par exemple, lors d'un repas copieux, on n'a souvent plus faim. On nous resservirait encore de la viande et des légumes que non, vraiment, on ne pourrait pas l'avaler. Il arrive même qu'on "cale". Et puis quand le dessert arrive, tout à coup, on se rend compte "qu'il reste une place". Pourtant on n'avait plus faim...

Alors je pense qu'il y a un mécanisme psychologique qui supprime peut-êre la sensation de satiété devant un aliment "plaisir". Le plaisir de le manger l'emporterait sur la faim véritable.
44 ans Salon de Provence (13) 617
Personnellement, c'est avec ces aliments là que je perçois le rassasiement le plus vite (j'ai pas dit que j'arretais d'en manger pour autant !).
En revanche, avec les légumes, le poulet, le jambon, le fromage, les fruits... Je ne perçois pas la baisse de plaisir quand j'en mange, ni le rassasiement.
39 ans Houilles 381
ouh lala!!!moi je devrais faire plus attention a mes sensations!!!
d'apres ce que je lis ici...je ne fais jamais attention a la sensation d'ecoeurement....

en fait,j'en ai pas... :?

enfait,dans un repas normal,j'ai pas de soucis...je mange des portions raisonnables,jusqu'a "plus faim"...et des fois je ne mange que la moitié de l'assiette...

donc pas de probleme de quantité au niveau des repas dits "normaux"...

mais pour ce qui est des "aliments plaisirs"...ben la j'ai un soucis... :oops:

je mange toujours sucré-salé...alors quand je sens que le chocolat m'ecoeure...hop!!un ptit morceau de fromage!!
et le chocolat retrouve toute sa saveur...
:?
vous m'avez aider a mettre le doigts sur un point tres interessant de mon alimentation...
plus de melange "degueu" chevre-chocolat!!!
vais voir si ca m'ecoeure vraiment...et si oui...ben logiquement les kilos vont disparaitrent...non??
41 ans Oise 778
Patty a écrit:

Par exemple, lors d'un repas copieux, on n'a souvent plus faim. On nous resservirait encore de la viande et des légumes que non, vraiment, on ne pourrait pas l'avaler. Il arrive même qu'on "cale". Et puis quand le dessert arrive, tout à coup, on se rend compte "qu'il reste une place". Pourtant on n'avait plus faim...




lol ça m'arrive tout le temps ça!
Moi aussi je me pose des questions là dessus. Le cerveau est-il capable "d'éteindre" le signal de satiété à la vue du dessert????? :lol:
37 ans 4422
bahia a écrit:
Le cerveau est-il capable "d'éteindre" le signal de satiété à la vue du dessert????? :lol:


Le mien l'est surement !
Mais mnt je prévois le coup : je mange moins avant, et je n'attends pas la satiété... pour avoir une "vraie" place pour le desert.
B I U