MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Manger pour se sentir "pleine"

A
36 ans Nice 21965
voila j'ai hesité à poster mais je ne suis decidé

j'ai remarqué plusieurs fois qu'une fois que j'ai mangé et arrivé a la satieté j'arrete de manger en etant "pleine", quelques  
minutes plus tard je remange sans avoir faim pour me sentir à nouveau "pleine"

du coup je me demandais si je ne faisais pas ca pour me sentir vivante car je vais bien mais j'ai l'impression que mon mal etre est pas si loin que ca
40 ans Paris 766
ça c'est tout moi.
J'ai exactement le même problème, et c'est sur que ça provient d'un mal-être.
Mais j'ai toujours pas trouvé la solution :cry:
L
49 ans Paris 20e 9
Moi aussi, avant que je ne décide de faire bouger les choses, c'est ce que je ressentait.

Il fallait que j'ai l'estomac plein (à la limite de la douleur) pour que je me sente bien. Comme si, il me fallait ma dose de bouffe pour être heureux.

Il m'est arrivé de manger en rentrant du boulot à 19h (que de la nourriture-bonheur, c'est à dire, chocolat et sucreries et autres cochonneries), puis lorsque mon ex-compagne rentrait à 21h, je refaisais un repas normal. Et là, après ce deuxième repas, j'étais bien. L'estomac calé (peut-être un peu même).
109 ans 2475
ornella80 a écrit:
ça c'est tout moi.
J'ai exactement le même problème, et c'est sur que ça provient d'un mal-être.
Mais j'ai toujours pas trouvé la solution :cry:


+ 1

Heureusement ça m'arrive de plus en plus rarement, mais je suis incapable d'expliquer ce qui provoque ça. Et encore plus incapable d'y remédier ! Et quand je sais que j'ai mangé plus que de raison et que je sens mon estomac prêt à déborder, je me sens à la fois bien et coupable... Pfff !
L
71 ans 7508
Dans mes moments les plus graves d'hyperphagie j'avais ce besoin. D'ailleurs une crise réussie était une crise où j'atteignais cette douleur sinon je recommençais très vite.

Parfois ça peut être juste parce qu'on angoisse inconsciemment pour des situations qui nous semblent pourtant loin d'être angoissante. C'est même dans mon cas juste un réflexe étant une habitude de le faire depuis toujours.

Par exemple je sais que tu prépares un grand évènement qui est pour bientôt ça peut être une source d'angoisse pour tout le monde.
A
36 ans Nice 21965
non j'angoisse pas pour ca car ca fait tres longtemps que je fais ca (au moins deux ans)

en fait ca me le fait a presque tous les repas, j'arrive au stade ou j'en peux plus, envie de vomir mais pas a la douleur
36 ans 3289
Moi c'est pareil, c'est une grande angoisse pour moi, à chaque repas il faut que je mange jusqu'à un certain stade ou je sens que je ne peux plus rien avaler d'autre... j'anticipe et j'angoisse si je sens qu'avec ce que j'ai à manger je ne vais pas etre remplie de la sorte....

quelque fois j'arrive à me raisonner et à me dire que si mon assiette n'est pas remplie à ras bord, je ne vais pas pour autant mourir de faim ou tomber d'inanition dans l'après midi.

Le soir quand je mange avec mon copain, devant lequel j'ai carrément honte de m'empiffrer, je me sers une assiette ou une portion normale, mais j'ai tendance à me rattraper sur le pain ou le dessert pour atteindre cette sensation :cry: :oops:
A
36 ans Nice 21965
moi c'est plus "tordu" je mange une premiere fois je finis pas mon assiette je digere un peu et je remange :roll:
45 ans ze youniverse 1623
Salut Athy!

Peut être que c'est ton timing de repas qui ne te convient pas? Je m'explique: moi aussi je mange, j'ai l'impression d'être "pleine", j'attends et je remange qqls tps après. Je me suis demandé si je ne mangais pas une quantité qui ne me convenait pas sur le moment et si je ne mangeais pas qd on me le demandait (qd le repas est prêt, on a tendance a s'asseoir et manger parceque c'est fait, qu'on est à plusieurs ou avec le copain)
C'est une piste que j'explore depuis peu parcequ'on m'a dit à plusieurs reprises que je mange comme un oiseau :shock: :shock: et que ma perception à moi, c'est que je mange bcp et tt le tps... :?:
:arrow: Qu'en penses tu?Ds quelles "conditions" prends tu tes repas?
A
36 ans Nice 21965
c'est pas une question de timing, je bosse pas en ce moment donc j'ai tout mon temps pour manger et preparer à manger, je prend un réel plaisir à faire à mange car je cuisine vraiment (sauf quand j'ai la flemme) et j'aime ce que je fais

il m'arrive parfois de manger alors que j'ai pas vraiment faim mais c'est pas trop ca le probleme

en fait j'ai plutot l'impression que je me remplis pour ressentir quelque chose car je depasse le stade de la satieté, je mange avec plaisir au debut en prenant mon temps puis j'ai plus faim donc j'arrete et genre 5 minutes je remange comme pour etre à nouveau "pleine"
L
71 ans 7508
Et mis à part ce besoin d'être pleine tu n'as aucune autre impression?

Je sais que quand je faisais ça j'avais une pulsion qui me donnait l'impression que j'en aurai pas plus tard. La peur du manque.
Sinon quand je faisais cela en temps de crises si je souffrais de trop cela signifiait que ma crise était fini et "réussi". C'était symbolique.
S
49 ans suisse 993
Manger pour se snetir pleine ok moi aussi.

Mais se sentir pleine pourquoi? Personnellement être "pleine" me permet en général de différer , aténuer ou "éteindre" une autre sensation désagréable qui se pointe. Ce n'est pas tant le plaisir d'être pleine pour moi, c'est surtout je crois le plaisir de ne pas resssentir au choix:
- l'ennui
- la tristesse
- la fatigue
etc etc.

Etre pleine passe par dessus toutes les autres sensations et me permettait de vivre coupée de toute une partie de mes émotions sans trop en souffrir.

Je parle au passé parce que je ne peux plus le faire. je mange toujours au delà de ma faim mais plus au stade "plein". Du coup je dois aussi gérer autrement mes émotions et ça c'est le plus difficile.
A
36 ans Nice 21965
je n'eprouve aucun plaisir ni soulagement c'est ca qui est bizarre, je n'eprouve rien du tout quand je suis comme ca à part le mal au bide et l'envie de vomir, je n'eprouve rien non plus avant de remanger

quand je m'ennuie je grignote (ca n'arrive que quand j'achete quelque chose pour mais si j'ai pas ce que je grignote habituellement, je ne le fais pas)

en plus j'ai une tendance à la depression tres facile
L
71 ans 7508
Tu pourrais peut-être tester en t'empêchant de le faire pour voir ce que tu ressens?

Tu dis que tu es déprimer facilement. Ca fait longtemps que tu es comme ça? Tu as déjà consulté pour? Tu n'es pas trop obligé d'entrer dans les détails.

Ce n'est peut-être pas lier mais ça peut très bien être tout des symptômes d'autres choses.

C'est peut-être un peu plus complexe et peut être tu pourrais envisager de voir un professionnel.
O
54 ans strasbourg 115
coucou les filles,
ouf !!! je ne suis donc pas la seule ...
mon parcours : bcp de régimes, hyperprotéiné, weight watchers...+ gastroplastie : kilos perdus et vite repris
mon problème c'est que je ne suis pas une grosse mangeuse mais une grignoteuse .
En fait, je fais des crises à des moments particuliers , quand je me lève la nuit, quand je suis seule ds l'appt, je me goinfre jamais devant les autres, par honte je suppose
Dans ces moments, je cherche déjà le sucré, ensuite du salé, etc...
et quand j'en ai marre je prends un grand bol de chocolat , histoire de me sentir bien remplie.
Je sais ce que vous allez me dire, il faut consulter... oui sauf que j'ai suivie une thérapie pendant 8 ans avec un psychiatre, pas un psychologue!! certes ça m'a délivré d'un poids, celui du passé mais ça n'a pas changé mon comportement alimentaire.
Je ne veux pas en parler à mon homme, j'ai l'impression que c'est vraiment à moi de le gérer !! enfin d'essayer ...
voilà mon histoire à moi, pas facile tjs les jours mais je crois qu'il y a des histoires bien pires, alors je relativise..
gros bisous à ttes
à bientot
orange67
B I U