MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'insémination entra cervicales vos teimoignages...

37 ans 12494
En relisant pour la énieme fois la brochure donné par le cecos je me rends copte qu'il y a une technique dont on n'entends quasiment jamais parlé , c'est l'insémination  
intra cervicales. Elle ne nécessite aucune stimulation ovarienne et semble beaucoup plus soft pour débuter...et ne nécessite donc pas de perte de poids pour débuter...

Avez vous deja tenter celle ci ? peut on la faire avec un sperme de donneur ? comment l'avez vous vécu ?

Merciii
108 ans 6176
aucune idée mais j'ai rdv lundi avec mon gyneco pma pour savoir ce que l'on va faire suite à notre don.

je te tiens au courant ;)

ps: et bravo pour ta gaffe pour le rdv :lol: allez y'a rien eu de grave, mieux vaut en rire ;) :kiss:
37 ans 12494
Avec plaisir car c'est quand même beaucoup moins lourd est dans la mesure ou l'on fonctionne bien sa vaut peut etre le coup d'essayer..

HS et les exams ??? hs
56 ans 91 25732
L'insémination ne nécessite aucune stimulation si la femme ovule normalement, sinon c'est stimulation obligatoire. D'où viendraient les ovules sinon ? ;)

C'est considéré comme de la PMA au même titre que les FIV et certains médecins exigent aussi une perte de poids pour l'accès à l'insémination (eh oui... :? ).

On peut faire des inséminations intra-cervicales (dans le col) ou intra-utérines (dans l'utérus) la seconde a plus de chances de réussite en moyenne et est la plus fréquente.

On peut les faire avec du sperme frais dans le cas des IAC (insémination avec conjoint) ou du sperme congelé (obligatoire dans les IAD, inséminations avec donneur).

Pour ma part j'ai fait trois IAC (avec stimulation) deux en intra utérine, une en intra cervicale (parce que la paillette de sperme était défectueuse et que la gynécon n'a pas voulu aller jusqu'à l'utérus avec :evil: ). On déclenche l'ovulation et le lendemain, on va au labo où monsieur fait son recueil. Le sperme est centrifugé et préparé, on vous donne la paillette et on file chez le gynéco très vite pour qu'il fasse l'insémination.

Le geste lui-même ne fait pas mal du tout, sous spéculum on insère la petite canule qui termine la paillette de sperme dans le col et on injecte le sperme.

Après c'est comme pour une fécondation normale, il faut attendre.

Comment je les ai vécues ? Bof... Comme le reste, comme une contrainte, à la seule différence que là je n'ai pas fait d'hyperstimulation. J'ai surtout eu l'impression de perdre mon temps, mon argent et de la patience, parce que la gynéco nous avait dit que ça ne marcherait sûrement pas, mais qu'il fallait essayer un traitement moins lourd avant de passer aux FIV.

Mais sans stimulation il y a juste le geste de l'insémination et ça, vraiment, c'est une formalité, ça ne fait pas mal du tout !

Si toi tu n'as aucun souci d'ovulation, une insémination serait bien plus simple qu'une FIV et c'est ce qu'on devrait te proposer en premier.

Je me souviens que tu as un souci d'ovaires (je crois) mais tu ovules normalement ou pas ?
108 ans 6176
Carlottalapatatesexy a écrit:
HS et les exams ??? hs


j'ai déjà squatté un de tes posts pour le HS :lol:
37 ans 12494
Nous on a un soucis de zozo inexistants et j'ovule parfaitement de ce coté la pas de soucis de très bons taux d'hormones et une glaire dixit le laborantin quant il m'a rendu les résultats parfaites
J'ai même des fois des doubles ovulations .
C'est deja un soucis de moins. ;)

Mais y a une chose que j'ai pas saisit ...

Puisqu'il n'y a pas de stimulation, pourquoi s'obstiner sur le poids ?
Cela reste quant même d'âpres ce que tu décris beaucoup plus facile a gérer, avec moins de risque lié aux traitements ...

Mon gynéco était formel on commence par les fiv et que des fiv et forcement je dois perdre du poids ( d'ailleurs j'en prends autant que ce qu'il veux que je perde mais c'est une autre histoire ) alors qu'il y a d'autre méthode plus simple moins lourdes pour commencer... Ou alors c'est parce qu'il encaisse plus par les autres méthodes ?
56 ans 91 25732
Ben je ne comprends pas pourquoi, si tu ovules normalement, on ne te propose pas l'insémination en 1e intention. :shock:

Dans ton cas il n'y aurait pas de stimulation, juste un monitorage régulier pour voir ton ovulation. Ensuite on pratiquerait 2 ou 3 inséminations, la première environ 2 jours avant l'ovulation puis deux autres à deux jours d'intervalle (en fait on maintient une bonne imprégnation en spermatos pour être sûrs qu'il y en aura prêt à rencontrer l'ovule le jour J).

Le protocole est bien moins lourd qu'en FIV et bien moins onéreux aussi ! Et comme tu le fais remarquer très justement, les risques sont bien moindres !

Je sais que le protocole d'insémination avec sperme congelé est un peu différent, parce que le sperme congelé est moins fécondant (parce que les spermatos sont moins mobiles). Mais c'est surtout la préparation du sperme qui est importante.

Mais pourquoi ton médecin veut commencer par les FIV alors là, je ne comprends pas...

Regarde les couples de femmes homosexuelles : elles se font faire des inséminations avec donneur. Leur "problème" peut être considéré comme similaire au tien : une ovulation normale mais besoin d'un donneur pour le sperme. On ne leur propose jamais la FIV dès le début...

Alors pourquoi ton gynéco veut commencer par là ? Le mieux c'est de lui poser la question je crois, parce que moi en tout cas, je ne vois pas du tout... :?

Dans un autre registre, pourquoi on conseillerait de perdre du poids en insémination ? A cause de la suite des événements, c'est à dire la grossesse éventuelle. Les médecins répugnent souvent à faire débuter des grossesses chez les femmes en surpoids, parce que le risque estimé de fausse couche, de complications, de diabète gestationnel... est plus élevé, c'est connu ! :? Ca s'appelle le principe de précaution ! Un médecin qui voit arriver une femme en surpoids déjà enceinte, il ne peut rien faire ! (en fait si, il peut bien la faire culpabiliser, lui coller un régime et lui faire peur avec son diabète gestationnel, hein Karen ? ;) ). Mais s'il peut intervenir avant, il ne se prive pas dans la plupart des cas pour exiger une perte de poids afin qu'il y ait moins de risques pour la grossesse éventuelle.
37 ans 12494
Je me ferais un plaisir de lui poser la question parce que c'est clair que je comprends pas lol :lol: En plus j'ai des cycles archi régulier puisque pour les examens et surtout la glaire il nous avais dis qu'il faudrait si reprendre a plus sieur cycle pour trouver l'ovulation et en fait ça correspond bien a ce que je lui avais dis soit J16 pour un cycle de 32 j....

On va dire que j'ai un argument de plus à lui balancer a la figure ...
Parce que la perte de poids c'est clair c'est net c'est précis , c'est niet...
49 ans PARIS 211
Pour ma part, je connais et j'ai vécu les inséminations intra-utérines et ma gynéco m'a confirmé exactement ce que dit Patty, les intra-utérines ont plus de chance sde réussite parce qu'on va "plus loin", soit dans l'utérus.
Indolore en effet, je suis quand même stimulée par piqure de purégon (dose de 50, c'est pas bcp).
D'ailleurs, je fais ma seconde IAC demain à 12h30 ! ;)

Sinon Carlottalapatatesexy, je crois en effet que tu dois faire le point avec ton médecin car dans ton cas, l'IAC aurait toute ses chances de fonctionner, en tous cas, il faut au moins tester !
Tiens nous au courant !

P.S : perso, ma gynéco ne m'a jamais parlé de perte de poids pour l'IAC
108 ans 6176
Je me demande si le fait qu'il y ait un don derrière ne favorise pas davantage les FIV-D plutot que les IAD. En effet, le nombre de zozos dispo est limité tout de même.

ceci expliquerait peut-etre cela...hmmm ? j'm'en vais poser la question au doc lundi puisqu'on va programmer ma 1ere tentative avec la paillette du cecos, je te dirais ce qu'elle m'a repondu ;).
37 ans 12494
Voui je veux bien ! Parce que vu que le mien ne jure que par les statistiques sa me permettrais d'avoir un autre avis sur la technique ^^

décidément c'est avec le tien qu'il faudrait que je prenne rendez vous ;)
B I U