MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

gros problème avec bébé

40 ans quelque part en france 26
Bonjour, je fais ce post car j'ai besoin de conseil par rapport à mon fils de 20 mois. Je m'inquiète de son comportement, de notre relation mère-fils. Mon fils passe  
son temps à râler, hurler, pleurer, tout le temps en train piailler quand je lui dis non et pourquoi. Il ne m'écoute pas du tout alors qu'il comprend très bien ce qu'on lui dit. Il me grimpe sur les meubles, les tables, me met les pieds sur la table, me démonte aussi les meubles (il m'a démonté la machine à laver ce matin, ce qui pouvait l'être en tout cas), etc...
Je passe toutes mes journées avec lui, il va quand même à la crêche 2 fois par semaine, même les éducateurs n'osent pas le contrarié de peur d'une grosse crise.
A part ça, c'est un enfant adorable, plein de calins, de bisous mais avec tout ce qu'il me fait à coté, ça me donne l'impression que ce n'est que pour détourner mon attention des bêtises qu'il me fait ou pour éviter d'être gronder. Je manque de beaucoup de sommeil, surtout depuis qu'il fait chaud la nuit et je n'arrive plus à supporter tout ce qu'il me fait, ça devient complètement invivable autant avec lui qu'avec son père. On se dispute tout le temps quand mon fils est là, et dès qu'il est chez sa maraine ou à la garderie tout redevient calme.
On arrive plus à gérer autant l'un que l'autre, mon compagnon fatigué de trop travailler et moi fatigue que je n'arrive pas à récupérer.
Que puis-je faire ? en sachant que personne de ma famille ne peut m'aider pour me soulager et la garderie ferme tout le mois d'aout en plus, j'appréhende :cry:
E
99 ans Occitanie 3854
Je dirai que ça ressemble à une phase : "je teste les limites de maman"... ça passe, mais que ça parait lonnnnnnnnnng

Par contre le seul moyen que ça passe c'est de rester ferme, et d'expliquer à chaque fois pourquoi il n'a pas le droit de faire ceci ou cela..

Je te l'accorde, c'est une phase épuisante.

C'est vrai que je t'aurai dit confie le à qq'un d'autre qqes jours histoire de te reposer.. ça semble pas possible.

Sinon moi pendant qqes temps avec mon fils je lui avais donné de l'homéopathie, ça le calmait un peu surtout le soir

D'ailleurs ton fils est il plus énervé le soir ?
L
71 ans 7508
Citation:
même les éducateurs n'osent pas le contrarié de peur d'une grosse crise.

Le problème il est peut-être là.
Est ce que vous le punissez?
Il faut le laisser faire sa crise pour lui montrer que ça n'a pas d'impact sur vous autrement il va l'utiliser à tout moment après pour obtenir ce dont il a envie
Mon fils aussi il a 20 mois et il n'a pas encore très bien encore compris qu'on ne pouvait pas tout faire dans la vie ça le fustre beaucoup surtout qu'il n'a pas encore les mots pour l'exprimer mais bon certes il gueule mais pas plus que ça. La punition dont il a horreur c'est 2 minutes au parc mais au moins après il passe à autre chose un moment. Avec les enfants on doit beaucoup répété car ils aiment la répétition alors il faut être parer.
Après il faut aussi bien faire des limites précises car il faut un certain équilibre. Quand quelque chose est interdit il doit le rester même si on en a marre car sinon il perd ses repères et ne sait plus.
Après parfois on a aussi le droit de se faciliter les choses en faisant quelques compromis.
43 ans Manosque 729
puree ça me donne du courage :) qd mes 2 grumeaux vont de mettre à me faire devenir bourrique ...
47 ans 76 10598
yubaba a écrit:

Citation:
même les éducateurs n'osent pas le contrarié de peur d'une grosse crise.


Le problème il est peut-être là.
Est ce que vous le punissez?


Je rejoins totalement Yubaba sur ce point.
Là, ton fils est en pleine phase d'opposition : c'est une période tout à fait normal. L'enfant cherche ses limites et c'est aux parents de lui en donner.

Alors oui, souvent ça part en crise avec hurlements, coups etc... Il est important dans ces moments là de rester très ferme, d'expliquer à l'enfant qu'il ne peut pas faire cela.
Si il commence une crise, il faut le mettre dans un endroit sécurisé et à l'écart le temps qu'il se calme, toujours en lui expliquant pourquoi vous le mettez à l'écart etc...

Certes, on pense parfois que c'est plus simple de céder afin d'éviter les crises mais ce n'est que reporter le problême à plus tard.

Oui, c'est épuisant, surtout pour les nerfs mais c'est primordial de rester ferme, sur ses positions. ;)
40 ans quelque part en france 26
elfeline a écrit:
Je dirai que ça ressemble à une phase : "je teste les limites de maman"... ça passe, mais que ça parait lonnnnnnnnnng

Par contre le seul moyen que ça passe c'est de rester ferme, et d'expliquer à chaque fois pourquoi il n'a pas le droit de faire ceci ou cela..

Je te l'accorde, c'est une phase épuisante.

C'est vrai que je t'aurai dit confie le à qq'un d'autre qqes jours histoire de te reposer.. ça semble pas possible.

Sinon moi pendant qqes temps avec mon fils je lui avais donné de l'homéopathie, ça le calmait un peu surtout le soir

D'ailleurs ton fils est il plus énervé le soir ?


Il est énervé le soir, la journée ... à peine levée c'est pour raler et montrer son mécontement, il est speed tout le temps en fait.
40 ans quelque part en france 26
Yubaba a écrit:
Citation:
même les éducateurs n'osent pas le contrarié de peur d'une grosse crise.

Le problème il est peut-être là.
Est ce que vous le punissez?
Il faut le laisser faire sa crise pour lui montrer que ça n'a pas d'impact sur vous autrement il va l'utiliser à tout moment après pour obtenir ce dont il a envie
Mon fils aussi il a 20 mois et il n'a pas encore très bien encore compris qu'on ne pouvait pas tout faire dans la vie ça le fustre beaucoup surtout qu'il n'a pas encore les mots pour l'exprimer mais bon certes il gueule mais pas plus que ça. La punition dont il a horreur c'est 2 minutes au parc mais au moins après il passe à autre chose un moment. Avec les enfants on doit beaucoup répété car ils aiment la répétition alors il faut être parer.
Après il faut aussi bien faire des limites précises car il faut un certain équilibre. Quand quelque chose est interdit il doit le rester même si on en a marre car sinon il perd ses repères et ne sait plus.
Après parfois on a aussi le droit de se faciliter les choses en faisant quelques compromis.


J'essaie de le punir mais son père se met à chaque fois entre mon fils et moi, sauf quand il n'est pas là. Sinon je l'isole dans son lit, mais j'évite maintenant je voudrais pas qu'il prenne le lit pour "le" lieu de punition.
47 ans 76 10598
Citation:
J'essaie de le punir mais son père se met à chaque fois entre mon fils et moi


Un enfant comprend très tôt si il y a mésentente au niveau éducation entre ses parents ... et il en joue. ;)

Il est primoridial de faire front ensemble. l'un ne doit pas dire oui quand l'autre dit non.
Ensuite, si il y a désaccord, libre à vous d'en parler mais quand bibou n'est pas là. devant bibou, papa et maman = même discours. C'est très important. ;)
40 ans quelque part en france 26
chloeecamille a écrit:
Citation:
J'essaie de le punir mais son père se met à chaque fois entre mon fils et moi


Un enfant comprend très tôt si il y a mésentente au niveau éducation entre ses parents ... et il en joue. ;)

Il est primoridial de faire front ensemble. l'un ne doit pas dire oui quand l'autre dit non.
Ensuite, si il y a désaccord, libre à vous d'en parler mais quand bibou n'est pas là. devant bibou, papa et maman = même discours. C'est très important. ;)

En gros, entre les éducateurs qui veulent éviter la crise et son père et moi qui sommes pas d'accord sur son éducation, on est pas sur le bon chemin :cry: je dirais même qu'on court à la catastrophe :shock: . Bien que je le lui avais déjà dit à son père qu'il ne fallait pas qu'on se contredise devant lui. Et j'avoue que moi aussi je m'y met parce qu'il fait tout le contraire de ce qu'il faudrait pour être tranquille et finalement, c'est une bataille perpétuelle. Finalement, ce n'est pas l'environnement dont je rêvais pour mon fils :cry: .
46 ans albertville 1799
Valentin a 18 mois et il est en pleine phase de "je te teste".
C'est duuuuuuuuuur!!! On a beau lui dire "non", il continue.

Depuis hier nous avons enfin trouvé une solution qui fonctionne : le parc.
Il était tellement pénible qu'on l'a mis 10 min au parc ( ce qui au passage nous a permis de terminer le repas en silence.............parents indignes que nous sommes !!!!)
Et là, nous l'avons entendu pleurer d'une autre manière que d'habitude. D'habitude, il s'agissait de pleurs de protestation, mais là non, il pleurait presque de détresse.

Nous l'avons amené ensuite avec nous en lui expliquant qu'on espérait qu'il soit calmé. Et là, la révélation : un agneau! calme et tout et tout.
Il a recommené un peu à être pénible 15min après mais s'est calmé instantanément lorsque je lui ai montré le parc en lui disant qu'on allait l'y remettre.

Je ne sais pas si ça durera mais ça a l'air efficace.

Bon courage.
40 ans quelque part en france 26
mmmmhhhh !!!! vais essayer le parc aussi. Ca en fait des chose à essayer, va me falloir beaucoup de courage. Merci ;)
L
71 ans 7508
Il ne faut pas hésiter à t'imposer face au papa. Vous êtes tous les deux les parents alors il faut que chacun compte dans son éducation.
Mr Yub c'est plutôt vieille école et moi ça serait plutôt instinctif. J'ai insisté lourdement sur tous les points que moi il me semblait important, j'ai rien lâché enfin je l'ai aussi pris en douceur en faisant parfois l'autruche en disant tu as raison mais on pourrait juste pour une fois essayer ça hein :lol:
Sinon le tip top l'argument incontournable pour des choses comme quand il dit "il pleure pour rien", il suffit de lui dire "tiens c'est vrai ça il dormait tranquille et d'un coup il s'est dit merde mes vieux dorment trop tranquillement, je vais les réveiller" ou encore plus simple "t'as une preuve".

Puis moi les pleurs je ne vois pas ça comme forcément de la souffrance. Jusqu'à ce qu'ils apprennent à parler et encore, c'est le seul moyen qu'ils ont de communiquer. Ca peut exprimer de la colère, de la frustration, de l'ennui par quelque chose de gênant. J'ai remarqué dans mon entourage que quand bébé se met à pleurer, les gens se braquent et cherchent par tous les moyens à le faire taire quitte à faire parfois n'importe quoi (genre ma mère). Mais au fond et c'est là que le risque en fait il ne s'écoute qu'eux, ils ont besoin que ces pleurs cessent parce que pour eux c'est mauvais mais ils n'écoutent pas les réels besoins de l'enfant.

Bon courage et ne t'inquiète pas tu ne vas pas forcèment à la catastrophe. C'est un moment difficile et ça passera forcèment. Par contre je suis étonné des éducateurs. Je les aurais cru pour endurci :lol:
C
46 ans 65 56
L'attitude de ce petit me semble quand même assez :shock:
Je veux bien qu'il y ait crise d'opposition mais là je trouve que ça dépasse un peu ce stade, il a l'air tout simplement ingérable.
Si ma fille au même age avait commencé à se transformer en diable de Tazmanie (désolé mais la description c'est ce que ça m'évoque) je me serai franchement inquieté soit au sujet de mon autorité soit au sujet de sa manière de se comporter.
As-tu pensé à consulter un docteur ou un psychologue pour enfant ? Peut être qu'il essaye d'exprimer une angoisse ou quelque chose mais bon ça doit pas être évident.
L
71 ans 7508
Ca n'a rien de si :shock: je trouve , il a que 20 mois ce petit c'est un peu normal qu'il soit un peu perdu puisque ses repères manquent un peu de précision ajouter à cela la fustration que provoque l'apprentissage sans oublier qu'à 20 mois on a pas encore compris vraiment le pourquoi de certaines choses. Ca peut facilement tourner au vinaigre
D'ailleurs la maman a bien cerné le problème des besoins de son fils j'espère qu'on va la laisser continuer.
49 ans strasbourg 6049
charliebrown on voit que t'as pas eu un enfant difficile :lol: la mienne a fait ca de sa naissance jusque vers 5/6 ans. et effectivement la seule et unique solution est de rester ferme ET unis devant le ptit monstre qui teste les limites, fait des caprices et autres conneries du mm genre. c'est épuisant certes mais y'a que ca ou lui donner des calmants (d'après le pédiatre bien sur), et comme moi et mon pédiatre on était d'accord sur le fait que les calmants ne résolvent rien... j'ai choppé le père entre 4 yeux et je lui aie fait comprendre que soit il me soutenait, soit il sortait quand la miss faisait une crise. ben elle en fait plus des crises... évidemment elle est beaucoup plus agée, n'empêche ce système marche mais c'est long et il ne faut jamais céder.

on a trouvé elle est juste très émotive et la moindre contrariété était vécue un peu comme une agression. maintenant qu'elle est grande elle l'explique plutot bien et ses angoisses actuelles ne viennent pas du fait qu'elle a des limites mais justement du fait qu'à l'extérieur du cocon, elle en a pas...

en tous les cas zazaronde, tiens bon, ce n'est qu'une phase. ca durera pas aussi longtemps que la mienne, elle c'est son caractère de base ;) (ben oué les bébés ne sont pas tous des angelots qui font leurs nuits et sont zens 20/24h ;))
B I U