MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Réaliser un fantasme de l'autre pour lui faire plaisir

56 ans 91 25732
Il arrive dans les couples que l'un des deux ait un fantasme et qu'il ait envie de le réaliser. Il le propose alors à l'autre. Les réactions sont différentes suivant  
les personnes (oh oui, pourquoi pas, plus tard, bof, non, mais ça va pas !...), mais dans le cas dont nous allons parler, la seule chose qui vous soit venue à l'esprit quand l'autre l'a proposé c'est "beurk oh non pas question !". Vraiment c'est quelque chose dont vous n'avez pas envie, limite ça vous répugne.

Mais l'autre y tient... :?

Si ça vous est arrivé, qu'avez vous fait ? Accepté pour lui faire plaisir quitte à le regretter ? Hésité puis fini par refuser ? Refusé carrément ? Autre chose ?

Regrettez-vous d'avoir accepté (ou de ne pas avoir accepté) ?

Vous n'êtes pas obligés de dire de quel fantasme il s'agissait, ce qui est intéressant c'est la façon dont l'idée a cheminé pour aboutir, ou pas. ;)
42 ans 4830
bon.. je ne sais pas si je peux répondre parce que je n'ai jamais été confrontée à ce genre de situation...dans la mesure ou les quelques fantasmes dont m'ont fait part mes amoureux ne m'ont pas posé de problèmes particuliers... c'était amusant à faire quoi!

néanmoins, je pense que quand quelque chose nous choque, nous rebute, même après discussion, il vaut mieux pas se forcer.

déjà, parce qu'après on risque de ne plus pouvoir se regarder dans la glace, qu'on risque de se sentir sale, voir violé(e)... et après regarder l'autre avec des yeux différents, dégoutés, voir pire.. ça serait dommage de rompre pour un fantasme réalisé et mal vécu non??

on peut faire des compromis sur des petits détails, et des efforts sur d'autres... mais mieux vaut éviter de franchir les limites morales qu'on s'est fixé à soi-même..

j'aime beaucoup mon homme, mais s'il venait à me demander des trucs qui me rebutent je dirais non. ça n'est pas une preuve d'amour que de tout supporter pour l'autre.. et sans plaisir partagé ou est l'intérêt??
34 ans Plus loin vers l'ouest 3057
Pour moi un fantasme doit rester un fantasme...
Avoir envie d'innover de faire des experiences oui faut pas mourrir idiot comme on dit...
Un ex m'avait demandé un plan a 3, mais comme je ne partage pas et ne me fait pas partager il en était hors de question.
Mais pour moi ça reste un fantasme ,je ne le ferais pas par principe, je n'en ressent pas le besoin et pour des tas d'autres raisons...
Dans mon dico la definition est telle : "représentation imaginaire de la réalisation d'un désir, qui ne tient pas compte de la réalité", voila pour moi un fantasme ne doit pas se réaliser (mais c'est mon avis personnel)
38 ans paname 397
Alors, je ne sais pas trop comment répondre, j'ai effectivement été dans ce cas, mais je ne peux pas vraiment expliquer ce qu'est ce fantasme, puisque je suis encore avec cet homme...

C'était au tout début de notre relation, il m'a annoncé la couleur très vite, et c'était une condition. Si je n'avais pas accepter, il ne se lançait pas dans cette nouvelle histoire... Il avait trop vécu dans la frustration jusqu'à maintenant...
C'était un peu plus qu'un fantasme, et c'était quelque chose que j'avais toujours repoussé avec plus ou moins de dégout, en tous cas c'était évident que ce n'était pas pour moi. :roll:

J'aime cet homme, et je l'aimais déjà au tout début (on se connait depuis plusieurs années...). J'ai été surprise, mais je ne l'ai pas repoussé. On en a parlé pendant plus d'une heure, je lui ai posé les questions qui me taraudaient, je lui ai posé mes limites (entre autre la "non-systèmaticité" du truc !). Il m'a rassuré.
Et depuis je découvre petit à petit des choses qui ne me déplaisent pas, je trouve ça plutôt marrant, et j'y prends presque gout...

Absolument rien ne me dégoute chez mon copain, et ses bizarreries me touchent plus qu'autre chose. Qu'il me les aient avoué est une grande preuve de confiance et d'amour. Je l'aime peut-être plus que s'il avait une sexualité complètement "normale"....

Bon, désolée pour le pavé, si vraiment tu vis mal la situation, je peux te donner plus de détail en MP...
56 ans 91 25732
Ah non moi ça va, merci ! :D Enfin maintenant ça va ! Mais je n'aurais pas été contre un peu d'aide il y a une quinzaine d'années ! :lol:

Au début avec mon mari, il avait un fantasme dont il me parlait quand on faisait des galipettes : c'était celui du trio avec une autre femme. C'est un truc qui ne m'a jamais attirée, mais alors pas du tout ! Je ne me vois pas du tout faire des trucs avec une dame et voir mon mari avec elle non plus !!!

Donc ça me mettait mal à l'aise et ça me coupait même toute envie de continuer. En tout cas dès qu'il en parlait, paf... Pour moi c'était fichu, j'avais envie d'arrêter ce qu'on faisait. J'imaginais la scène et ça me donnait limite envie de pleurer qu'il puisse exiger ça de moi. :(

Et puis je me suis rendue compte qu'il n'en parlait que dans ce moment là, jamais en dehors. Je lui en ai donc parlé en dehors en lui disant que ça me mettait mal à l'aise parce que c'est vraiment un truc que je n'avais pas envie de faire du tout. :?

Il m'a répondu que ce qui lui plaisait, c'était le fantasme lui-même et qu'en parler pendant nos relations l'excitait un peu plus, qu'il aurait aimé que je rentre dans le jeu, mais que réaliser ce fantasme n'était pas du tout indispensable, voire qu'il se sentirait gêné de le réaliser.

Ca m'a rassurée et après je suis rentrée dans son jeu (à tel point qu'un jour il m'a demandé si finalement ça ne me tentait pas ? :lol: ). Je n'ai plus jamais eu de problème avec ça, on n'a jamais réalisé ce fantasme et il est très bien dans la boite à fantasmes !!! :lol:

Donc pour moi, si je n'ai pas envie de quelque chose, si ça me met mal à l'aise, c'est non. Je ne dis pas que je refuserais toujours, mais si je n'ai pas au moins un peu de curiosité ou le sentiment que je pourrais y prendre du plaisir, c'est non et ça reste non sur le moment. Je n'ai pas envie de me sentir mal ou d'en vouloir à l'autre parce que j'aurai accepté pour lui faire plaisir quelque chose qui me déplait.
34 ans Orgrimmar 6511
Alors je pense comme vous, quand ça "dégoute", même en réflechissant et se faisant "un peu" violence, je suis pour attendre que la pensée d'un des deux évolue sur le sujet, et pas se forcer.

Par contre, de ma petite expérience, il y avait pas mal de choses qui me rebutaient au début de ma vie sexuelle il y a quelques années déjà lol et que je fais maintenant avec PLAISIR...
Il y a aussi les choses que je ne me voyais pas faire et puis quand chéri actuel me les a demandées, ben, je sais pas ça me rebutait pas, AVEC LUI.

Voilà, après je pense que d'un côté ou de l'autre les meilleurs atouts pour s'en sortir "dignement" sont la discussion et le temps :)
M
36 ans 187
Mon expérience personnelle quand mon ami m'a dit quel était son fantasme :

- Beurk... t'es bizarre toi... J'pense pas pouvoir le réaliser.

- C'est vraiment bizarre comme fantasme mais je sais que certains le font, c'est que ça doit pas être si mal que ça.

- Bon, après tout, ça a l'air de vraiment l'exciter donc... peut-être un jour.

- Tiens, j'ai bien envie d'essayer finalement, c'est bientôt son anniversaire en plus, ça fera un petit cadeau surprise le soir venu.

- Bon, c'est décidé, j'achète ce qu'il faut pour son fantasme.

- Fantasme réalisé.

- Refais quelques fois.

Voilà le chemin par lequel je suis passé.
T
54 ans ile de France 21
Personellement je rejoins totalement la démarche de Minmay, sauf que pour finir j'y ai pris gout à mon tour ...
Je suis con-ta-mi-né !!! ;)
P
42 ans picardie 740
j'ai un autre style de soucis mon mari avait un fantasme un trio hhf j'étais contre puis l'idée a bien fait son chemin et c'est devenu un fantasme pour moi aussi je lui dit donc que je suis plus qu'ok il refuse et depuis il est hyper méfiant envers moi et imagine que j'ai des amants
ya vraiment des fois les hommes faut les suivre.............
34 ans Orgrimmar 6511
C'est surement tout simplement qu'il aimait l'idée de penser que ça pouvait être possible, mais que c'était dans sa tête un des fantasmes qui ne sont pas fait pour être réalisés :)
54 ans seine & marne 22
Ou alors l'idée d'être finalement mis en "concurence" avec d'autres hommes lui fait peur (endurance, taille du sexe etc etc ...) hé oui les hommes sont parfois pas faciles à cerner ... mais en causer avec lui devrait être efficace et SURTOUT le rassurer !! :D
51 ans PARIS (enfin presque) 47
Son fantasme à lui que j'ai trouvé "beurk", c'est en fait quelque chose de très courant, mais qui me bloque.
Après de long mois de refus obstiné, on s'est mis d'accord sur un compromis.

Pour son anniversaire, on l'a réalisé, mais pas des les conditions initialement prévues.
B I U


Discussions liées