MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

diagnostiquée boulimique mais ..

30 ans lausanne suisse 58
hello! je vous lis depuis un petit moment et je me permet de vous parlez de mon problème..
Cela fait plusieurs années que j'avais l'impression d'avoir un problème de trouble alimentaire..  
mais aucun médecin ne m'as écoutée..
Suite à une grave dépression j'ai été voir un psychiatre qui m'as diagnostiquée boulimique ce que je pensais être juste jusqu'à ce que je lise vos poste sur l'Hyperphagie..
Je fais de grosses crises surtout nocturnes la plupart du temps quand il y a un problème une contrariété ou tout simplement que je pense trop.. Je mange d'un coup en grande quantité surtout du sucré et je suis incapable de m'arreter parfois je pleure carrément en mangeant parce que j'arrive pas a me contrôler.. et bien sur je suis certaine que ma prise de poid viens de là..
Mon problème c'est que je fais ces crises depuis toute petite suite a quelque chose de très choquant qui m'est arrivé.. donc forcément je grossi toujours plus depuis des années..
Depuis 2-3mois je suis sous anti-depresseur (fluctine) il parait que c'est le seul a lutter contre ce genre de crises.. J'ai pas vraiment l'impression que ça m'aide et j'ai tout arrêter..
depuis quelques jours j'essaye de mettre des fruits partout dans la cuisine et demande a ma mère de cacher tout le reste pour que quand je fais une crise je ne tombe que sur des fruits et que je me défoule que sur eux!
Pour le moment ça m'as l'air moyennement efficace.. en tout cas j'ai quand même bien diminuer mes doses de sucré grâce à ça!

Enfin voila je vous raconte tout ça parce que je me pose plein de question et si on m'avait mal diagnostiquée? est-ce possible de se sortir de ça un jour? je vais bientôt habiter avec mon copain et j'ai très peur qu'il voie mes crises..
53 ans 560
vancy a écrit:
Depuis 2-3mois je suis sous anti-depresseur (fluctine) il parait que c'est le seul a lutter contre ce genre de crises.. J'ai pas vraiment l'impression que ça m'aide et j'ai tout arrêter..

En as-tu parlé avec ton médecin? Arrêter brutalement ce type de médication provoque en général un effet rebond redoutable!
Vous auriez pu réevaluer les aspects positifs et négatifs pour changer modifier ou arrêter ce traitement.
vancy a écrit:
Enfin voila je vous raconte tout ça parce que je me pose plein de question et si on m'avait mal diagnostiquée?

Pour en être sûre il faudrait consulter d'autres professionnels de la santé
vancy a écrit:
...je vais bientôt habiter avec mon copain et j'ai très peur qu'il voie mes crises..

Tu devrais peut-etre lui en parler avant, pour ne pas te rajouter une nouvelle angoisse. Tu souffres d'une maladie tout simplement. Il pourrait t'apporter son soutien et non une culpabilisation supplémentaire.
L
71 ans 7508
D'accord avec perle67, il faudrait peut-être voir avec un autre professionnel pour refaire diagnostique, je pense que ton psychiatre est surtout là pour traiter ton traumatisme.
Tu ne mentionnes pas du tout des actes après tes crises afin de te "débarasser" de ta prise alimentaires. C'est généralement le cas avec la boulimie.

Je faisais particulièrement de l'hyperphagie nocturne puisque je ne voulais pas qu'on voit ma souffrance.
Le fait de les cacher à son copain ne fait que les amplifier.
De plus ce que tu me décris ressemble aux crises les plus difficiles que j'ai eu où j'avais besoin de souffrir pour qu'une crise soit fini.

Pour ma part j'ai commencé une RA sans même le savoir parce que je n'en pouvais plus entre les crises et la restriction. J'ai décidé de manger!!
Rien que le fait que ça soit plus tabou m'a bien vite calmé et je ne parle pas de tout ce qui à ensuivi pour pouvoir te dire aujourd'hui que je pense qu'on reste toujours une hyperphagique ou une boulimique en soi mais ça s'arrête. On peut même ne plus arriver à faire de crises.

Tu as accumulé beaucoup de choses sur toi c'est pour ça que tout ça a une telle ampleur.
Parles en à ton copain, dis lui que tu veux t'en sortir, de ne pas être choquer. Je pense qu'il doit sûrement se douter de quelques choses tout comme mon conjoint se douter bien voyant par ci par là des choses. Ce n'est pas ça qui va changer quelque chose à votre amour.

Les crises on ne lutte pas contre elles, c'est pas une chose mauvaise en soi. C'est ta façon de t'exprimer pour l'instant car tu ne vas pas bien. Avec l'aide de la Ra ou d'un médecin du Gros.org éventuellement tu seras amené à rendre sa place alimentaire à ton alimentation et à devoir t'exprimer.
30 ans lausanne suisse 58
et bien en faite j'ai beaucoup parlé avec mon psychiatre mais il "écoute" pas mes crises il m'augmente un max les doses de médicament et il essaye de me faire suivre un "régime" ou je surveille toutes mes calories.. Je fais que de perdre et reprendre parce que j'ai toujours faim et du coup ça me fait manger plus lors des crises vu qu'il y a beaucoup plus de place avant que je me sente mal :s

J'aimerai plutot qu'il arrête de me bourrer de médicament et qu'il m'aide a stoper par moi même

Pour répondre a perle67 au sujet de l'arrêt des médicaments je les ai arrêter en plein examen parce qu'ils me fatiguaient beaucoup et j'arrivai pas a tenir 3h non-stop d'examen.. jsuis une loque avec ces médics..
Bon bein forcément j'en ai subi les conséquences : loupé les exams "parce que ça chamboule tout d'arrêter des anti-depresseur comme ça"
Du coup je veux plus en entendre parler.. si c'est capable de me faire louper des examens c'est que ça a une trop grande influence et ça me fait franchement peur de me dire qu'un médicament peut agir a ma place..


et au sujet de mon copain j'ai déjà essayer de parler un peu de mes crises enfin en tout cas il en a déjà vu sans vraiment le savoir.. (il pensait que j'étais enceinte :-/ )
Mais déjà là j'ai vu qu'il me suivait.. parce que je me sens mal quand j'mange donc il me suivait pour que j'me calme.. du coup il prend du poid a cause de moi lol
Enfin voila.. je vais essayer de lui en parler.. sans que ça déclanche une crise !! parce que j'aurai bien l'air fine :?
L
71 ans 7508
Si c 'est trop difficile ne te force pas comme tu le dis ça pourrait te faire une crise et je pense que tu as un peu de temps. J'ai commencé à vivre avec mr Yub il savait que j'allais pas bien mais à l'époque même moi je ne savais pas ce que j'avais.

Drôle de loustic ton psychiatre. Est ce que tu te sens à l'aise avec?
Je m'entête à penser que ce n'est pas à lui de s'occuper de ça mais juste ton traumatisme du passé. D'ailleurs trouves tu que vous avez bien avancé de ce côté là pour toi? Je sais je pose un peu trop de question, tu n'es pas obligé de répondre.
Pour preuve les tcas ne sont pas un problème alimentaire mais bien psychologique, s'occuper de l'alimentation ne va rien changer mis à part aggraver ton état.
As tu la possibilité de voir une psychologue comportementaliste ?
Tu pourrais demander une adresse sur www.gros.org ou tout simplement chercher un psy comportementaliste dans ton coin.
30 ans lausanne suisse 58
non justement il aborde jamais la cause du problème.. mais j'l'aime bien c'est dommage! c'est quoi un psy comportementaliste? oui si ca peut m'aider je suis prête a tout tenter :)

Pour mon chéri et bien je vais bien penser dans mon ptit coins a comment lui présenter la chose ! qui sait peut être qu'il le prendra très bien..
L
71 ans 7508
Je te mets le lien où c'est très bien expliqué parce que moi je suis pas très doué
http://www.gros.org/co...ment-alimentaire/therapies.php
Apparemment j'ai vu qu'ils avaient des adresses de spécialistes à Lausanne.

J'espère que les choses vont avancés bientôt pour toi.
30 ans lausanne suisse 58
oh merci beaucoup t'es génial ! je vais voir ça de suite! merci beaucoup pour ton aide
L
71 ans 7508
Je t'en prie mais le plus important du travail sera fait par toi et c'est important aussi de constater tous les efforts qu'on fait. Ca demande parfois beaucoup voir trop. :)
A
31 ans 1018
Si je peut me permettre, tu dit

vancy a écrit:
et bien en faite j'ai beaucoup parlé avec mon psychiatre mais il "écoute" pas mes crises il m'augmente un max les doses de médicament et il essaye de me faire suivre un "régime" ou je surveille toutes mes calories.. Je fais que de perdre et reprendre parce que j'ai toujours faim et du coup ça me fait manger plus lors des crises vu qu'il y a beaucoup plus de place avant que je me sente mal :s


attend il te donne un régime alors qu'il te diagnostique boulimique... moi je comprendrais jamais sa. Si tu fait un régime, tu te prive et donc tu as faim etc... et comme tu dit... tu replonges dans une crise encore plus intense. Et permet moi de te dire que surveiller toutes les calories, quand on a des tca, sa ne fait que les renforcer a mon avis.
J'ai moi même eu une période boulimique dont je ne parle jamais (si tu veux en parler en mp) mais sur le forum je n'y arrive pas. C'est une période de ma vie qui est passée mais qui restera toujours ancrée en moi comme dit yubaba.
B I U