MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Avez-vous pris des dispositions spéciales?

L
71 ans 7508
Coucou tout le monde,

Loin de moi d'avoir des idées morbides ou d'être déprimé hein mais je me pose un million de questions et celle-ci revient quand même souvent.

Je connais  
bien les risques qu'il y a lors d'une opération et j'essaye au mieux de ne pas me mettre martèle en tête mais voilà je ne peux quand m'empêcher de me demander si avant de vous faire opérer avez-vous pris des dispositions?
Ou alors quelle était votre vision à ce propos?
J'imagine que le sujet peut s'être à tous les opérés pas seulement gastrique même si j'en suis pas sûre.

Désolé si ça peut paraître un peu morbide j'ai vraiment envie de savoir s'il faudrait ou pas en prendre ou s'il y a une meilleure façon d'envisager que d'être aussi prévoyante que moi?
C'est un fait qui pour ma part je ne peux pas tout simplement ignorer à moins d'avoir d'autres points de vue qui pourrait m'en convaincre.
37 ans 12494
Moi j'ai pris une assurance vie avec un capital deces ou invalidité y a un ans au moment de mon premier rendez vous avec le chir au cas ou.. On ne sait jamais
52 ans 9077
A chaque fois que je me suis faite opérée dans le livret de famille il y avait mon testament :oops: des lettres et des papiers que j'avais fait faire pour que zom soit mon légataire.
Je sais je vois peut être tout en noir mais je voulais, au cas où je parte, que mon zom, mes filles et certains de mes proches sachent ce que je pensais d'eux et ce que je voulais qu'ils sachent...
Je l'ai même fait avant de partir à la maternité pour ma puce...

Depuis j'ai brûlé les lettres....parceque ça correspondait à un moment précis de ma vie... personne n'a jamais été au courant de tout cela.

Mais c'est vrai...j'ai toujours eu une peur bleue de l'anesthésie...ceci explique peut être mon pessimisme avant une opération.
56 ans 91 25732
Ce n'est pas dans le cadre d'une opération que nous avons été prévoyants, mais dans le cadre de la maladie cardiaque de mon mari (et même avant en fait). Il souhaite que j'aie le moins de soucis possible s'il décède si c'était moi, je veux qu'il puisse vivre correctement car il a un salaire inférieur (et qu'il s'occupe de mes chats !!! :D ).

Nous avons une garantie obsèques (pour nous deux).
Nous avons fait une donation au dernier vivant, pour que nos familles respectives n'aient pas l'idée de réclamer "leur part" au décès d'un de nous deux.
On a un capital décès garanti par notre employeur et un autre par le comité des oeuvres sociales.
On a pris une garantie maintien de salaire (ce n'est pas en cas de décès mais en cas de maladie qui se prolonge et heureusement qu'on l'a fait !).
Les crédits sont sur ma tête : s'il décède, je pourrai encore les payer, si c'est moi, il n'aura plus à le faire.
Enfin on a une autre assurance capital décès auprès d'un assureur.

Nous savons aussi ce que nous voulons s'il nous arrive quelque chose (don d'organes, cérémonie, vêtements...).

Nous avons pris toutes ces garanties au fur et à mesure du temps. Ca ne fait pas mourir ! :lol: Et c'est rassurant de savoir que s'il arrive quelque chose, l'autre ne se retrouvera pas avec plein de problèmes matériels sans pouvoir les gérer.

Donc pour ma part, je ne te dirai pas que c'est morbide et je ne te donnerai aucun argument qui pourrait te convaincre que ce n'est pas nécessaire. ;)
67 ans Charente Maritime 3080
Patty a écrit:
Ce n'est pas dans le cadre d'une opération que nous avons été prévoyants,

Idem pour moi, et la maladie cardiaque de mon mari n'a rien change. Mais j'ai effectivement songé que ie pourrais ne pas revenir de cette opération, ou tout du moins en avoir des complications. Alors effectivement, il y a deux trois bricoles que j'ai tenu à mettre en ordre avant l'opération.

Ne pas oublier non plus les choses pratiques. L'opération est lourde, mais on en sort vivant quasiment systématiquement. Par contre, après, on n'est pas franchement d'attaque immédiatement. C'est aussi et surtout à cela qu'il faudra faire attention, parce que là, c'est une certitude. Donc là, il y a des dispositions à prendre, comme la garde du bout de chou, une aide pour le ménage...
38 ans Belgique, Bruxelles 63
Honnêtement j'etais plus que paniquée...

J'ai vraiment cru que je ne reviendrais pas... J'ai même reussi à faire douter mon copain qui a pleuré toute les larmes de son corps quand je suis rentrée à l'hopital... :oops: (je lui ai même fais promettre de se remettre avec quelqu'un si je ne revenais pas... (J'suis son premier amour) :oops: :oops: :oops: )

Comme on a un prêt à deux pour la maison, on a fait une assurance en cas de décès pour qu'il ne paie que la moitié...
Et.. on s'est mariée (mais je n'arrive pas à dire "mon mari") 7 mois plus tôt...

C'est con mais j'ai aussi revu toutes mes ami(e)s (dont celles qui habitent à l'etranger)... Et ma famille... (avec qui je suis en froid)

J'ai manger tout ce dont j'avais envie et fais tout ce dont j'avais envie aussi...

Donc, comme tu peux le voir, j'ai vraiment eu les chocottes... :roll:

En même temps, après être rentrer à l'hopital, après les larmes et les doutes... Je me suis déjà sentie plus sereine en voyant qu'on me prennait bien en charge pour que je sois prête pour l'opération le lendemain... :oops: :P
L
41 ans viry-chatillon 47
Yubaba a écrit:
Coucou tout le monde,

Loin de moi d'avoir des idées morbides ou d'être déprimé hein mais je me pose un million de questions et celle-ci revient quand même souvent.

Je connais bien les risques qu'il y a lors d'une opération et j'essaye au mieux de ne pas me mettre martèle en tête mais voilà je ne peux quand m'empêcher de me demander si avant de vous faire opérer avez-vous pris des dispositions?
Ou alors quelle était votre vision à ce propos?
J'imagine que le sujet peut s'être à tous les opérés pas seulement gastrique même si j'en suis pas sûre.

Désolé si ça peut paraître un peu morbide j'ai vraiment envie de savoir s'il faudrait ou pas en prendre ou s'il y a une meilleure façon d'envisager que d'être aussi prévoyante que moi?
C'est un fait qui pour ma part je ne peux pas tout simplement ignorer à moins d'avoir d'autres points de vue qui pourrait m'en convaincre.


et bien c'est pas du bête comme question je me la suis posée, j'ai une assurance vie au bénéfice de mon frère et j'ai fait une lettre dont je ne connais absolument pas la valeur juridique stipulant que je laissait tout ce que je possédais a mon petit frère en cas de décès durant l'opération.
L
71 ans 7508
Merci pour vos réponses, je suis contente de voir que finalement c'est une bonne chose d'y penser.
Par contre je me rends compte que je n'ai pas pris assez au sérieux le côté administratif et qu'il va falloir tout de même certaines mesures même si pour certains je ne suis qu'"une femme au foyer" :lol:
67 ans Charente Maritime 3080
Yubaba a écrit:
il va falloir tout de même certaines mesures même si pour certains je ne suis qu'"une femme au foyer" :lol:

C'est souvent plus un problème effecdtivement, parce que, par définition, une femme au foyer ne bénéficie pas d'un arrêt maladie. Conséquence, j'en ai vu plus d'une reprendre "le boulot" aussi sec et s'étonner d'avoir autant de mal à se remettre. Je pense particulièremt à une mère de 3 enfants, opérée quelques jours avant moi...
L
71 ans 7508
Opérée ou pas pour ce qui de ma convalescence j'ai déjà plusieurs options possibles à durée indeterminée. Il est hors de question que je me retrouve comme je me suis retrouvé après ma césarienne seule, souffrant, dans une maison immonde et tout juste maman!
En plus le petit maintenant il ne fait plus ses 4kilos mais le triple :lol:
Cette fois, tout le monde sera aux petits soins et la maison sera nickel :D
Heureusement pour une fois j'ai de la chance tout ce goupille bien.
Je trouve vraiment dommage que le statut de femme au foyer soit aussi inexistant et il va falloir qu'on en discute sérieusement avec monsieur.
B I U


Discussions liées