MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quand la persuasion provoque les symptomes

40 ans 2506
Bonjour ;)

Je m'explique : récemment, après un gros coup de stress, j'ai développé les symptomes d'une pathologie, tellement je pensais en souffrir.

Après m'avoir prouvé par A+B que je  
n'avais rien, les symptomes ont disparu. Mais c'est resté très impressionnant pour moi.

Vous est il déjà arrivé de développer des symptomes parce que vous étiez persuadué d'être malade ? Comment l'avez vous vécu ?
34 ans 2384
oui, une fois j'ai cru être enceinte, tellement que j'en avais même les nausées ! Et, ça paraît impossible, j'ai eu du lait...
M
36 ans 3802
ça montre que tu es une grande angoissée de ta santé...
... tout comme moi, je ne sais plus quoi faire pour me calmer de ce côté-là car je vois une psy mais ça change pas pour ce point

trouver le moyen de te détendre, de vivre normalement et de t'alarmer que quand il faut (dur hein?)

courage
M
40 ans Belgique 1926
C'est être hypochondriaque çà non?

Sauf que là, c'est tout le temps pour n'importe quelle maladie...
40 ans 2506
:lol: non justement je suis du genre à aller très peu chez le médecin , ou alors il faut que ce soit indispensable.

En fait , là c'était très particulier, à cause d"'un évènement spécial (lé déclencheur je pense), et je me suis fait peur car j'étais très angoissée.

Je me faisais la réflexion à savoir si c'était déjà arriver à quelqu'un d'autre, car je n'imaginais pas que le psychique puisse jouer à ce point là sur la santé. ;)
U
44 ans 1910
ça doit faire partie des maladies psychosomatiques... qui passent quand on est rassurées, ou qu'on va mieux ou que ci ou ça.
Tu as bien de la chance si c'est passé en étant rassurée. :)
40 ans 13 66
Ce qui m'est arrivé est un peu différent, mais ça montre assez bien comment le stress agit sur nous:

Depuis quelques temps je suis tachycarde à 80 (au lieu de 60-65 habituellement) et je fais des accélération à 100-120, avec des palpitations.

Ca ne me traumatisait pas, jusqu'à ce que lors d'une visite de routine chez la gynéco elle me trouve un pouls à 120 et qu'elle s'affole, et m'expédie chez un cardiologue.

Elle m'a tellement fichu la frousse que pendant la semaine avant le rendez-vous chez le cardiologue, j'avais des palpitations qui duraient des heures et des heures, et mon pouls ne descendait plus en dessous de 90!

La cardiologue a tout contrôlé, m'a dit que tout allait bien, qu'il fallait chercher la cause ailleurs mais qu'il n'y avait pas lieu de s'affoler. Et mon pouls est revenu à 80, et les palpitations se sont faites plus discrètes.

J'ai aussi longtemps eu des angines "opportunistes": quand je ne voulais vraiment pas faire quelque chose ou aller quelque part, paf, une angine et 40° de fièvre (David Servan-Schreiber explique ce phénomène dans son bouquin "Guérir" pour ceux que ça intéresse).

Et puis l'exemple le plus parfait de maladie psychosomatique je trouve, c'est la couvade, où des mecs se retrouvent avec tous les symptômes d'une grossesse! C'est quand même incroyable!

Tout ça pour te dire que le psychique et le physique sont étroitement liés et que l'angoisse peut parfois se manifester de façon physique,ce qui était ton cas d'après ce que tu dis.

Bref, j'espère en tout cas que tu vas mieux! et désolée pour le pavé!
B I U


Discussions liées