MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

les méchancetés gratuites... comment les surmonter?

31 ans Marseille 503
Tout d'abord salut à tout le monde ( vu que je ne suis pas vraiment ce qu'on appelle un membre actif :lol: )
Voilà, aujourd'hui c'est toujours les vacances  
et je suis en ville avec mes amies pour passer du bon temps, la journée s'est bien passée, on a bien rit on a bien rigoler, j'ai même oser sautiller dans une rue commerçante alors que je suis plus timide qu'une huitre..
Et voilà, qu'avant que l'on se quitte, je traverse la rue mais je m'arrête parce qu'il y a un taxi qui passe... et ce c*** de chauffeur me lance un " faut faire du sport hein!" d'abord choquée je le regarde partir et quand ma copine vient vers moi pour me demander ce qui s'est passé, je lui redis ce qu'il m'a dit tout en prenant un air détachée tandis qu'elle est outrée et énervée ... mais en fait cette remarque m'a replongée dans la non confiance de moi même totale, il fallait que l'on remonte la rue marchande et je suis là, en train de marcher les yeux fixés par terre par peur d'une autre remarque, peur qu'un inconnu vienne me parler et me critiquer devant mon amie, peur de la honte... Ensuite je me suis dit " mais pourquoi j'ai peur? avec la tête qu'il a je devrais n'en avoir rien à foutre" j'imaginais tout ce que j'aurai du lui dire , du genre " je suis peut être grosse mais au moins je peux toujours mincir, mais toi avec ta gue** je suis désolé mais t'es obligé de vivre avec cet horreur toute ta vie" ... Ensuite je me suis dit qu'il ne voulait peut être pas être méchant juste me dire qu'il faut faire du sport par rapport à ma santé... mais bon c'est totalement idiot! Bref, tout en me prenant la tête pour ça, je n'ai pas osé relever la tête que jusqu'à chez moi... où j'ai mangé un pain au chocolat... moi qui était tellement contente ces temps ci que je ne mangeais plus que à ma faim je me gavais de pain au chocolat sans m'en rendre compte... Je me dis que je devrais m'en foutre de ce qu'il a pu dire car je suis comme je suis et que chacun a ses gouts, si je ne lui plait pas je suis désolé pour lui mais ce n'est pas pour son confort visuel que je vais mincir car si tout le monde avait le droit de faire ça, moi pour mon propre confort je l'aurai déjà cousu la bouche et tirer une bal** dans la tête ( je sais c'est hard lol)...
Je me dis beaucoup de choses et pourtant rien n'agit, je suis replongée dans un état de déprime et de manque de confiance total, au point de ne plus vouloir sortir de chez moi et annuler toutes mes prochaines sorties.
Alors si vous avez un conseil ou une aide à me proposer ce serait génial parce que je me connais et je sais que je sortirai de cet état d'ermite dans très longtemps :( .

désolé pour la longueur du texte mais j'avais besoin d'évacuer et je n'ai trouvé le moyen de le faire que par le forum.
107 ans 3096
Rah des cons malheureusement y en a partout et c'est pas toujours facile de faire abstraction :roll:

Je sais pas trop quoi te dire pour te réconforter...

Mais bon pour ces situations j'ai toujours ma petite phrase de côté : "je préfère avoir mon cul que ta tronche" :lol:
41 ans Nice 2811
Une fois un type en voiture à voulu faire le malin au feu rouge devant ses potes pendant que je traverse il lance un "gros cul" et ce met à rigoler, et là je me retourne tout sourire et je lui ais dis " tu dis ça parce que mon gros cul tu l'auras jamais et ça te fou les boules"
Ben du coup il est resté con que je réponds et ceux sont ses potes qui se sont foutu de sa gueule à lui.

Alors ce mec vaut t'il vraiment la peine que tu t'en fasse pour lui???
Franchement non.

Même si je sais que ce genre de remarque ça fait mal et ça peut casser le moral en 2 sec,mais j'ai appris à faire avec et à la ignoré ou à leurs répondre.

Courage
L
71 ans 7508
On dirait tu vois les gamins là qui pointe du doigt: "oh maman regarde la madame elle est grosse".
Franchement ça me fait plus pitié d'être aussi abruti qu'autre chose puis que dire d'un mec qui n'a rien d'autres à faire qu'à remarquer qu'une nana est grosse. Puis the découvert!
Remarque je connais des enfants plus matures que lui :lol:

Franchement il ne vaut même pas le coup qu'on perde notre temps à y réflechir.

Je me suis fais insulter l'année dernière il me semble et je te raconte pas le courage? Je marchais dans le rue et ils étaient caché derrière une fenêtre avec un rideau. Ils ont ouvert leurs bouches tant que j'ai pas arrêté de marcher, j'avais pas envie de répondre mais au moment pile où je me suis arrêté et que je voulais les repérer, tu peux être sûre qu'ils ont fermé leurs bouches.

Tout ça c'est des gens lâches et pitoyables. Moi je plaindrais plutôt la pauvre femme qui se tape ce goret. La pauvre elle doit pas rigoler tous les jours :lol:
32 ans Creil (60) 789
Pas mal ta réplique cécilious!!! ça c'est clair qu'il faut avoir du répondant!!! moi j'aurai plutot tendance à avoir le doigt chatouilleur...donc ben un gros F...K et un énorme sourire sur les lévres!!! non mais attends...on a le droit de vivre comme tout le monde! on a qu'une vie on va se faire suer avec des C...S pareils! NA!!! :D
33 ans ... ailleurs, c'est plus beau... ? 1402
Que veux tu tous les fous ne sont pas enfermés...

Tu sais ma belle des gens ignobles il y en a partout.... Je sais c'est plus facile à dire qu'à faire mais... ignorent les, ne leur donnent pas d'importance...
41 ans Paris 39
Comme je le dis souvent : "il n'y a pas pire mépris que l'indifférence", il faut ignorer les c..s et se consentrer sur l'essentiel -> toi, ta vie, tes amis ..., il ne faut pas qu'une jounée si bien commencé entre amis soit gachée à cause de 3 mots d'un abrutit.
37 ans là ou le vent me porte ... 868
pas évident une fois j'attendais mon homme en bout de rayon d'un supermarché et là des jeunes (16 an moyenne) et un de la bande dit à sa copine, bien fort, arrétte de manger des mars sinon tu vois le resultats..en me pointant du doigts.
je me suis senti mal à l'aise et se que me blesse c'est que les gens autours ne réagissent pas non plus..à croire que c'est normal..
j'ai planté mon caddie et je suis parti me réfugier dans ma voiture pour pleurer.j'avoue que c'est facile à dire qu'il faut pas que cela nous touche mais moin je le dit bien haut oui cela fait mal et c'est pas normal...
L
71 ans 7508
Etre touché par ce qu'ils disent c'est comme dire qu'ils ont raison et ça c'est pas près d'arriver.

Moi le fait de pas pouvoir les retrouver ce que ça m'a surtout provoqué c'est de la colère. J'aurai bien aimé les engueuler ainsi que leurs parents d'avoir des enfants aussi pitoyables. Après comme c'est dans le coin boulangerie et tout ça, je me serais amuser à colporter tout ça avec la boulangère qui adore ça en plus! :lol:
31 ans Marseille 503
Yubaba a écrit:
Etre touché par ce qu'ils disent c'est comme dire qu'ils ont raison et ça c'est pas près d'arriver[quote]

C'est vrai, je n'y avais pas pensé :?

Mais j'aimerai bien les voir ces gens là se retrouver à notre place, comment réagiront-ils une fois bien immergé dans notre vie , notre corps et notre entourage? Réussiront-ils à surmonter leur surpoids? à appliquer " ZE solution" qu'ils aiment bien évoquer: " fais du sport, mange moins,etc"... et arriveront-ils à se dire " oh ce n'était qu'une critique c'était pas vraiment méchant"?..

En tout cas merci de vos réponses, c'est vrai qu'il n'y a pas vraiment de solution, le temps permet de mieux surmonter ces remarques idiotes et plus tard j'espère, je m'assumerai totalement pour ne plus être blessé par ces idiots qui croient aider ou qui sont complexés et lâches en renvoyant leur peur sur une personne qu'ils voient fragile... Et puis bah, c'est un idiot, sa pauvre femme :lol: on a du la forcer à l'épouser...
49 ans Vendée 1478
coucou,

Disons qu'être blessée ou pas, par ce genre de remarque dépend de la personnalité de chacun,

Il y en a qui auront beau tout faire et se dire, bah ca me touche pas, ça les atteindra quand même.

Je pense aussi qu'on est touchée plus ou moins par le fait de pouvoir répliquer ou pas.

Donc, quelques petites phrases toutes faites mémorisées dans un coin de ta tête, pour répondre dans la foulée à ce genre de connard.

Tu verras ca sort tout seul, à force :lol:

Il y a quelques chouettes exemples sur le forum, ;)

Même si ca sert à rien et que dans l'absolu c'est pas la peine de répondre, ca soulage quand même sur le coup. :D :kiss:
Yubaba a écrit:
Etre touché par ce qu'ils disent c'est comme dire qu'ils ont raison et ça c'est pas près d'arriver.

Moi le fait de pas pouvoir les retrouver ce que ça m'a surtout provoqué c'est de la colère. J'aurai bien aimé les engueuler ainsi que leurs parents d'avoir des enfants aussi pitoyables. Après comme c'est dans le coin boulangerie et tout ça, je me serais amuser à colporter tout ça avec la boulangère qui adore ça en plus! :lol:


***Mode HS ON***:

Tro mimi ton avatar c ki???

***Mode HS OFF***
L
71 ans 7508
chiwi a écrit:
Et puis bah, c'est un idiot, sa pauvre femme :lol: on a du la forcer à l'épouser...

:lol:

Ou alors comment eux se sentiraient si d'un coup la connerie était déclaré une épidémie et qu'on se mettait à prendre des mesures contre ce genre d'attitude!


HS on
Mici c'est mon fiston. :oops:
HS off
Trop beau !!!! Quelle bouille je craque complètement !!! :oops:
F
37 ans Lorraine 791
Personnellement, ça me rend triste ce genre de remarques, pas pour moi, mais pour ceux qui les disent, pour l'humanité.

Je plaint les personnes comme ça, qui jugent sur les apparences, car elles sont embrigadées dans un système de pensée unique, elles ne connaissaient pas la joie de se rebeller intellectuellement en pensant différemment car elles auront réfléchit à un problème. Ce sont des personnes qui pensent par automatisme, par réflexes de pensées et qui ne peuvent développer des choses artistiques, originales. Je les plaint car même si c'est douloureux d'être seul, de ne pas se fondre dans la masse, il s'en dégage une certaine fierté, l'originalité fait avancer le monde, beaucoup de génies ont des problèmes d'adaptation sociale.

Quand j'entends des choses comme ça, je me demande toujours ce qu'il y a dans le passé de la personne, quelle souffrance se cache dans le désir, le besoin de rabaisser les autres? Quelles douleurs les poussent à écraser? Que leur a ton fait? Pourquoi leur égo est-il ainsi blessé?

J'ai pitié de ces personnes qui ne connaissent pas la joie que représente le fait d'accepter les autres avec leurs différences et parfois leur défauts. C'est triste. C'est tellement bon de venir voir les autres êtres humains, de chercher à les connaitre sans plus de préjugés qu'un nourrisson.
B I U