MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

je me lance.....

36 ans quelque part à gauche en sortant de la rue qui vient de la droite 273
oui je me lance...çà fait qq semaines que je cogite beaucoup, qq jours que j'ai enfin vu un psy qui fait des TCC (très bien d'ailleurs ce doc ;)  
), et qq heures que je réfléchis concrétement à comment je décide d'agir.

j'ai pris 25 kg environ ces deux dernières années, le point de départ ayant été une blessure au genou.
Après des années d'anorexie puis de restriction et sport ( because competitions sportives constantes avec "poids de forme" à maintenir), mon corps a dû perdre les pédales....résultats : plus d'un an pour remettre mon genou d'aplomb, et plus 15kg en 6 mois en 2006.
j'avais une grosse tendance à déprimer du fait de l'arrêt de mon activité physique, et à l'epoque j'etais avec un zhom qui n'etait pas tendre avec " ma graisse" (poids de départ= 53 kg pour 1.62m)
j'ai eu des périodes où je mangeais beaucoup, beaucoup plus qu'avant....

en 2007, stabilisation du poids l'hiver,je reprends confiance, puis séjour à l'etranger où certes je faisais 2h de sport par jour mais où j'ai pris 8kg en 4 mois...en recommançant des crises de "machage/recrachage", en mangeant de grosses quantités (300g de viande par exemple) et très attirée par le sucré...
et j'avais aussi et surtout beaucoup de nausées, maux de crane et une grosse fatigue constante...
depuis un an,je suis stabilisée ou presque....
côté nourriture, je me rends compte que j'ai énormément progressé...
je m'etais affinée, j'avais repris confiance en moi

il y a un mois, j'ai eu un "choc"..disons que certains évenements avec mon ex, celui que je considérais et considère encore comme l'homme de ma vie m'ont bouleversée....et depuis j'ai perdu l'appétit...je suis angoissée, et rien ne passe..
Alors je mange ce que je peux, et je mâche et recrâche beaucoup...
je m'inquiète pour moi....en plus j'ai l'impression d'avoir regrossi, en ne mangeant quasiment rien!!!!
je bloque totalement.

parler au psy m'a fait beaucoup de bien...il m'a bien entendu parlé de RA.
je prends conscience de ma prise de poids, je ne sais plus où j'en suis...
ma perte d'appétit, mon "blocage"....
je retrouve des réflexes d'anorexique....
j'ai besoin de conseils et de soutien, de témoignages...
je retourne voir le psy dans 3 semaines

merci de m'avoir lue, j'ai été bien longue!!
35 ans reims 725
Moi aussi je me suis lancée dans une RA aujourd'hui, le ras le bol est arrivé à son zenith!

Par contre tes ennuis sont differents des miens mais nos buts sont les meme=< Aller mieux!

On peut se soutenir dans ce cheminement et faire en sorte de vaincre nos démons uns à uns, avec le temps et l'énergie necessaires...
36 ans quelque part à gauche en sortant de la rue qui vient de la droite 273
yees!!!

"vaincre les démons, c tout à fait çà...."
tu as lu un livre de Zermati ou Apeldorfer?
35 ans reims 725
J'en ai entendu parler mais je ne l'ai pas lu, je vais faire un tour a la fnac cet apres midi pour voir si je le trouve!
36 ans quelque part à gauche en sortant de la rue qui vient de la droite 273
j'en ai parlé à mon psy, il dit que Aperdolfer est le plus "pertinent"...mais c'est aussi un de ses amis...
j'ai lu Zermati l'an passé, mais je pense que je n'etais pas "mûre" pour vraiment commencer une RA.
j'ai trouvé un site plutôt bien fait (bon là je n'ai pas le lien, je suis au boulot :oops: ) qui explique toutes les méthodes en détails....
j'ai pas mal avancé depuis hier...
j'ai retenu qq exercices...notamment un qui consiste d'un côté à parler (ou ecrire) à son corps, ou à des parties de son corps qu'on n'aime pas/plus
et ensuite, de faire comme si le corps répondait à ces accusations...
je prendrai le temps de le faire ce soir....je crois que c'est excellent pour se réapproprier son corps....
49 ans vigo Espagne 195
tu as l'air de revenir de loin, j'espère que tu vas trouver l'aide necessaire auprès de ton psy, et auprès de nous pourquoi pas! ;)
35 ans reims 725
Il faut absolument que je me le procure, parce que je veins de commencer avec les methodes simples de reeducations alimentaires qui sont pour le moment:

manger doucement, bien mastiquer
arreter de manger a satiété
combattre mes faim psychologiques

Ton travail m'a l'air + approfondi!

Par contre je viens juste de commencer ma RA et j'avoue que j'ai du mal a repérer mes faims psychologiques et mes faims physiologiques.
En fait, je ne ressent rien!
36 ans quelque part à gauche en sortant de la rue qui vient de la droite 273
moi aussi je vais à la fnac ce midi!! ;)

je te dirais que c'est plus "facile" de travailler sur moi et mes sensations ces temps-ci, ayant été toute chamboulée il y a qq semaines...
je n'ai plus eu aucune sensation véritable de faim ou d'envie alimentaire pendant plusieurs semaines...comme bloquée sur tous les plans...
une tête vide, angoissée,sur un corps étranger....(dis comme çà , c 'est pas très glorieux!!)
Ce week end, j'etais en week end windsurf avec mon club. Et une journée de planche, çà creuse!! on arrive en général avec une bonne faim et une bonne fatigue en fin de journée!
on est allés au resto le samedi soir, je n'avais pas faim...et pourtant j'avais mangé en toute et pour tout 2 tranches de jambon dans la journée et un tout petit morceau de pain.... :roll:

j'ai quand même réussi à manger un peu de viande...et des haricots verts.
Mes amis ont remarqué que je faisais un blocage....
çà a été un déclic en fait ce week end de me dire que les autres me verraient comme qq1 qui a un problème avec la nourriture....

aller voir le psy fait du bien aussi.
il m'a dit que mon poids n'avait rien d'inquiétant, et que c'est dans la tête qu'il fallait que çà se passe...
il m'a dit (texto) : arretez de vous e**erdez la vie, faites vous plaisir!!
mangez ce qui vous fait envie!
renouez avec votre corps, cessez d'en faire un ennemi!

je lui ai aussi parlé de mes histoires sentimentales (à l'origine de mon angoisse), et de la pression, la tension permanente que je subis et que je m'impose parfois...
je sais que je mange trop, que je compulse et que je fais mes "crises" de recrachage quand je me sens fatiguée, et peu aimée..comme un sentiment d'abandon...
ma raison de vivre, ma passion ayant toujours été le sport, je crois que ma blessure au genou a eu bien plus d'impact que je n'aurais pensé au final....
çà m'a remise moi, en tant que personne en question....
et mes kilos doivent en grande partie être liés à des faims psychologiques oui...

es tu capable de reconnaître la faim physiologique?
avoir envie de manger est une chose....
moi parfois, je me dis...
imagine que tu es perdue dans la jungle ou dans le désert..tu as de l'eau mais tu n'as rien mangé depuis 3 jours....
tu as faim?
surement...
et quand je suis au bureau, au final je me rends compte que ce n'est pas de la faim, plus une envie de manger pour compenser....

je m'oblige aussi, quand je rentre chez moi, à me poser tranquillement, lire, changer de vêtements etc avant de me poser la question : est ce que tu as faim?
car pendant des mois j'avais tendance à me jetter sur la nourriture à peine rentrée...

le matin quand tu te lèves, as tu faim ou manges tu par "réflexe" (parce qu'on nous a toujours dit que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée?)
35 ans reims 725
oui, je crois que tu te poses les bonnes questions!

Ton soutien psychologique est une tres bonne chose puisque tu n'apas que ton probleme de poids qui te ronge...

je crois que comme toi je me suis perdue dans la nourriture, dans le carnage affectif...

Hors cette situation n'a rien arrangé, ça a meme empiré les choses, mes relations aux autres, ma relation avec moi même!

Je vais lire cet ouvrage que tu me conseille et en faire mon crédo car c'est mon seul moyen de me retrouver et de bien comprendre mon comportement.

Pour l'instant je suis assez gauche dans ma maniere d'aplliquer ma RA:

On dirait une piece de theatre le moment du repas, je mastique doucement, je pose mes couverts...

C'est une chorégraphie en quelques sorte!

J'ai pas faim mais en meme temps on nous conseille de manger a heures fxes alors je me demande quoi faire.

Je n'ai pas de faim physiologique, dois-je quand meme manger?
Si je n'ai pas soif, dois-je quand meme boire?

Voilà, je suis un peu perdue mais c'est le début! :lol:
36 ans sud ouest 1026
Bonjour,le poids que tu prends n'est pas forcément lié à la nourriture que tu ingurgite et que tu recraches...mais c'est sûrement lié comme tu le dis à tes problèmes psychologiques...tu as trouvé le bon psychothérapeute et c'est déjà un grand pas car vous allez trouvé ensemble des solutions..je te souhaite bonne chance,du courage et surtout garde confiance en toi...tu vas y arriver. :kiss: d'encouragenment.
36 ans quelque part à gauche en sortant de la rue qui vient de la droite 273
Merci Ladybel...

c'est compliqué tout çà...mais je suis contente d'avoir fait le premier pas....il faut que çà aille!!

Sourisville,
c'est normal de faire une "pièce de théâtre", tu t'observes, tu t'analyses...bientôt tu prendras de nouveaux gestes sans même t'en rendre compte
49 ans Lugdunum 72
Il me semble EloooO que tu es sur la bonne voie. Bien sûr, tu rencontreras peut-être encore quelques embuches en chemin mais ne perds surtout pas espoir.
Malgré quelques « passages à vide », comme tu pratiquais du sport de compétition, j’imagine que tu sais mobiliser ta force mentale quand tu te donnes un objectif.

Je te félicite pour ta démarche et t'envoie tous mes encouragements
B I U