MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

jusqu'a quel age peut on etre pere

P
40 ans Perpignan 9
Bonjour a tous,

Voila toujours dans ce sujet mais un peu différent je m'explique :

Pour ma parts je ne suis pas Papa (pas encore) j'ai donc 29 ans et je  
me sents déjà vieux j'en meurs d'envie depuis plus de 4 ans mais nous préférions être sur au niveau boulot avant de lançais "la machine" aujourd'hui j'ai trop envie vous pouvez pas imaginer a quel point....

Mais mon problème je me trouve Vieux !!! ???

Ca va paraître idiot mais je le ressens comme ça!!

Des idées de mon problème?


Par avance Merci
P
40 ans Perpignan 9
J'ai remonté ce sujet car j'avais besoin de reaction c est pour cela que j'ai remonté le sujet mais apparament il n'interesse pas???

SVP ;)
58 ans 91 25732
Tu te sens vieux ? Qu'est ce que tu veux dire par là ?

Et qu'est ce que ce sentiment pourrait avoir de négatif avec une éventuelle paternité ?
P
40 ans Perpignan 9
Tous d'abord merci,

Oui je me sens vieux juste au niveau d'une future Paternité, cet a dire que s'est en projet la discussion reviens souvent mais aujourd'hui j'ai 29 ans et dans les deux prochaine années nous allons mettre en route (on va dire c'est le planning prévu), mon problème est que si cela se fais dans 18 mois il faut en compté 9 de plus pour le grossesse et donc j'aurai quasi 32 ans la conséquence et la peur que j'ai s'est de ne pas me trouver a ma place lorsqu'il ou elle aura "8 ans" (je dis 8 comme ça j'aurai pu dire 6 ou 10) j'ai peur a ce moment la de pas etre a la hauteur de par l'age alors je ne sais pas pourquoi tant de peur ....et surtout pourquoi avoir peur de l'age...

Surtout quand on sait que je meurs d'envie d'être Papa!!!
31 ans Montréal 10
Tu sais, je veux pas trop m'avancer, mais je pense que ton soucis va bien au delà de l'âge que tu as. Tu as peur de pas assurer, de pas trouver ta place, et c'est tout à fait normal. Mais 32 ans, ce n'est pas tant que ça...

Mais bon, peut-être que je parle trop vite et que j'ai pas tout comprit. Si c'est le cas, désolée.
42 ans Nice 2811
Mon chéri à était père pour la 1 ere fois à 36 ans,aujourd'hui 7 ans après il se sent toujours à la hauteur et il n'est absolument pas en décalage.
P
40 ans Perpignan 9
Bonsoir ,

Darling non je ne pense pas que se sois un probleme de confiance au contraire je me sens pret et bien pret, trop peut etre??
J'ai confiance en moi en mes capacité dans la vie de tous les jours et meme sur l'arriver d'un Bébé, mais vraiment pourquoi je fais un bloquage sur l'age....? , mais croyez moi cela me derange beaucoup et meme je dirais que cela me peine...alors pourquoi je reagis comme ca....?je sais pas

Cecilious je comprend tout a fais de plus je peux meme concevoir qu'un homme sois Papa a 50 ans autour de moi ou par exemple pour ton homme 32, mais j'ai vraiment le soucis avec moi je sais pas trop comment expliquer ça...

Les autres je comprends mais pour moi j'ai un espece de bloquage malgres que je reve d'en avoir un le plus rapidement possible...tous ca et tres opposé et donc pas tres coherent je l'admets...
39 ans Dans un petit village dans le Sud 2273
mon homme et moi avons eu notre premier bébé l'été dernier : et il a fêté ses 35ans ans l asemaine dernière.

Nous parlons d'un bébé 2 pour dans un an ou deux.

Pour lui, être vieux pour avoir un enfant c'est 40ans!

Mr ne veut pas d'enfant après cet age là . il pense que c'est dû à l'influence de sa famille (sa soeur ainé a été maman à 17ans et son grand frere qui a 37ans a 3 enfant dont l'ainé a 15ans!
il se sent en déalé par rapport aux autres et ne veut pas trop accentuer le décalage.

Si mon homme a pu avoir un enfant a 35ans ans, je te rassure, tu n'es pas trop vieux! ;)
T
28 ans 1
Perso, j'ai un pere de 81 ans, il m'a eu a 64ans, ma mere avait 33ans, soit 31 ans de difference. J'ai eu du mal a accepter que mon pere ne se changeras pas comme les autres. En ayant vecu certaine chose, je suis contre les peres trop agée! Avoir constament l'idée que son pere peut mourir avec toutes ces maladies qui arrivent trés vite, c'est plutot donnée naissance a un futur bébé triste ...Enfin bref, j'ai 17 ans mais il y auras eu des trés bon moment. Je m'en sort quand meme avec des origine dont je suis fier! (hondurienne, sicilienne et marocaine)
C'est comme le bâton de berger , y'a pas d'âge pour en manger.
G
41 ans Limoges 68
Pasaure a écrit:
Tous d'abord merci,

Oui je me sens vieux juste au niveau d'une future Paternité, cet a dire que s'est en projet la discussion reviens souvent mais aujourd'hui j'ai 29 ans et dans les deux prochaine années nous allons mettre en route (on va dire c'est le planning prévu), mon problème est que si cela se fais dans 18 mois il faut en compté 9 de plus pour le grossesse et donc j'aurai quasi 32 ans la conséquence et la peur que j'ai s'est de ne pas me trouver a ma place lorsqu'il ou elle aura "8 ans" (je dis 8 comme ça j'aurai pu dire 6 ou 10) j'ai peur a ce moment la de pas etre a la hauteur de par l'age alors je ne sais pas pourquoi tant de peur ....et surtout pourquoi avoir peur de l'age...

Surtout quand on sait que je meurs d'envie d'être Papa!!!


Je pense que tu te poses beaucoup trop de questions...quand tu vois le nombre de pères "immatures" aujourd'hui, prends ton temps comme tu le fais...père a 30-35 ans, c'est "nickel" ;-)
R
37 ans 15384
Pour moi,l'age maximal pour être parents de manière générale,je dirais 40/45 ans ...
Au dessus,je trouve ca "trop",a beaucoup de niveau déjà évoqués ici,la fatigue,le risque de se retrouver très tot orphelin,les risques pour la santé de la maman et du bébé pendant la grossesse et l'accouchement,tout ca,après ca veut rien dire,mon père n'avait même pas 50 ans et moi 13 quand il est décédé,mais y'a plus de risques avec un père et une mère a la retraite,quoi. T'a quand même grosso modo entre 18 et 45 ans pour te reproduire,ca fait pas mal de temps devant toi,quand même ...
Si la nature diminue naturellement les chances des femmes vers 35 ans environ,c'est qu'il y a une raison.
Bien sur je ne parle pas des cas de stérilité avéré,d'infertilité qui peuvent se soigner et qui nécessite la PMA,ca n'a rien a voir.
Je vois pas ma mère retomber enceinte,accoucher et elever un bébé a son âge ( 47 ans ).
50 ans Sous la pluie !!! 4781
cecilious a écrit:
Mon chéri à était père pour la 1 ere fois à 36 ans,aujourd'hui 7 ans après il se sent toujours à la hauteur et il n'est absolument pas en décalage.


Mon Obélix aussi a été père pour la 1ère fois à 36 ans (moi 24), puis à 37, à 41 et demi, à 43, à 44 et demi, à 46 et pour titou à 51 ans. Et ils se sent encore d'attaque pour un 8ème. Il se lève la nuit, peut faire une partie de foot endiablée avec ses fils.
Après bien sûr on peut penser à la maladie, à la mort mais elle peuvent aussi survenir à 30 ans :?
29 ans Grenoble 550
J'apporte ma contribution avec l'histoire de mon papa qui comme beaucoup de libanais a voulu avoir son premier enfant un peu "tard" quand il serait proprio,ses critères c'était marié depuis au moins 5 ans, avec un poste en CDI et un appart dont il est proprio au pays, il m'a donc eu a 32 ans, et ma petite sœur à 35 ans, malheureusement dans sa tête les choses n'étaient pas claires, il était toujours amoureux de sa fiancée Soraya de quand il avait 16 à 22 ans qu'il a du quitter pendant la guerre de 1982 en voulant la protéger en l'amenant a la frontière syrienne et ils ne se sont jamais revus car il a quitté le Liban pour la France quelques mois après et elle avait perdu une grande partie de sa famille restée la bas.
A l'hosto ou il bossait en France l'année ou ma petite sœur est née (quand il avait 35 ans) il a rencontré une infirmière de 11 ans plus jeune que lui qui voulait a tout prix se marier a un chirurgien, c'était le portrait craché de son ex , il a craqué au début ils avaient une liaison, puis c'était une double vie avec appartement, mariage religieux au final 8 ans après sans lui dire elle a arrêté la pilule, est tombée enceinte de lui, lui et ma mère se sont séparés. Il a donc "pas été là" pour nous puisqu'il nous disait être en congrès, ou bosser au Liban et en fait il y était réellement mais avec elle, 3 ou 4 soirs par semaines quand il était de garde ou disait être de garde il dormait chez eux.

Pourtant il avait attendu d'être "mature" pourtant son couple et sa famille n'ont pas tenu malgré sa situation.

Aujourd'hui avec cette femme il a une autre fille de 1an et demi(il en a 51) nommée nonchalamment Souraya ,et ma belle mère le tanne pour avoir un bébé n°6.
Il est partant mais ne se rend pas compte dans qui il se lance, pour assumer la première petite d'avec ma belle mère il a du travailler en non stop entre les gardes et les horaires normaux, puis passer en clinique privée, puis pour assumer leur rythme de vie de plus en plus luxueux puisqu'elle a arrêté de travailler il a du donner les weekend des conférences sur une prothèse qu'il a crée, maintenant avec la nouvelle petite il travaille dans des hôpitaux a l'étranger 1 a 2 semaines par mois ou il est payé beaucoup plus qu'en France. Maintenant ma belle mère réclame un agrandissement de la maison d'une valeur de 300000 euros, il a accepté et attend la réponse pour le crédit.
Autrement dire, il devra donc rembourser ce crédit de 300000€ + le crédit de la maison en cours jusqu'au moins ses 80 ans, tout en s'acharnant au travail, et en sachant que ses diplômes passés a l'étranger ne lui donnent pas le droit à la même rémunération qu'un diplômé français, il devra continuer a courir entre les conférences, et les hôpitaux en Europe et au moyen orient. L'appart qu'il avait acheté au Liban a été détruit et il n'a toujours pas été indemnisé ( depuis 5 ans et demi).

Et pour lui donner le coup de grâce il a retrouvé son ancienne fiancée dans une conférence a Beyrouth elle avait vu une affiche avec son nom dans l'hôpital ou elle travaille ( comme presque tous les gens qui m'entoure elle est aussi du milieu médical), et comme dans un film romantique dès qu'il l'a vue dans la salle a la fin du congrès au moment ou ça mange des petits fours et ça échange des cartes professionnelles,il l'a reconnue alors qu'elle n'avait pas prit de contact ni fait de signe, elle l'a invitée a manger chez elle, elle lui a montré une boite ou elle gardait toutes les photos d'eux deux,même les photos de leurs fiançailles, et elle a même nommé son fils de 15 comme mon père ( elle lui a donné les 3 prénoms de mon père ce qui ne laisse pas de doute), et son ex mari était lui aussi le portrait craché de mon père, par la suite nous l'avons rencontrée moi et ma "vraie sœur" et sincèrement ça nous a brisé le cœur car à chaque fois qu'on quittait sa maison mon père était en larme et c'est d'ailleurs presque les seules fois ou on l'a vu pleurer.

Il nous a dit que clairement il avait foiré sa vie amoureuse, et que contrairement à ce qu'il s'était mis en tête lorsqu'il était avec ma mère, ce n'était pas une amourette qu'il avait idéalisé a cause de la fin un peu tragique (sans nouvelles pendant 4 ans puis il a demandé la main de ma mère )mais il pense réellement que cette femme est la femme de sa vie.

Je suis persuadée que pour eux, il aurait été 100 fois préférable de ne pas être séparés, et de rester ensemble quitte a avoir des enfants un peu plus tôt, la vie en a voulu autrement; mais ce n'est pas toujours l'age qui importe, c'est l'amour et la sincérité qui lie les deux personnes qui ont pour projet de fonder une famille. Ensuite c'est clair que pour moi passé 50 ans même s'il est possible d'avoir un enfant,il faut prendre en compte le niveau charge de travail supplémentaire à la maison comme professionnellement pour maintenir un niveau de vie, il faut tenir compte de la santé qui faiblit un peu passé 55/60 ans, il faut tenir compte de la difficulté de retrouver un boulot si jamais on le perd ( ma belle mère ne travaille plus volontairement depuis la naissance de ma sœur il y a 8 ans elle a la chance d'être dans la fonction publique et de réussir malgré tout a gratter le système ce qui me dégoute) mais beaucoup de femmes qui quittent leur emploi le temps que le petit entre a l'école; elles re-trouvent difficilement un travail car de la main d’œuvre moins expérimentée et moins payée arrive sur le marché et c'est un poids en + pour le père.

Puis il y a aussi le facteur " gosse de vieux" quand c'est le premier bébé, il a tellement été attendu durant des années voir des décennies parfois, que les parents ne le laissent rien faire de peur de le blesser, j'ai un exemple dans mon entourage ou la petite est née quand le papa avait 63 ans, et la maman 47 (de conception naturelle c'était l'ancien mari qui n'était pas fertile) ou la petite a 5 ans va dans la pataugeoire avec brassards et gilet flotteur et parents, quand la mère l'emmène avec elle faire les courses elle lui met un harnet (une sorte de laisse qui la retient par la poitrine comme pour les pitbull) pour ne pas qu'elle coure et qu'on ne lui kidnappe pas, la petite n'a jamais dormi chez des amis a elle, ni seule chez de la famille,quand elle va au parc c'est pour jouer avec ses jouets personnels et elle n'a pas droit a la balançoire ni au grand toboggan elle n'est pas propre a 5 ans maintenant car il ne faut pas la frustrer ni la bloquer, elle ne va pas encore à l'école sa mère lui fait l'école a la maison, elle n'a pas de jouets comme des petsh*p car la mère a peut qu'elle les avale, elle n'a pas le droit de monter debout sur une chaise a sa taille (les petites chaises de 25 cm de haut), elle ne fait que des dessins, des jeux ennuyants, elle est gavée aux dessins animés et aux films et séries a l'eau de rose de sa mère, ...

Bref pour moi quand on met une vie en jeu (l'enfant) il faut être sincère d'abord avec soi même, est ce que je vais l'abandonner,quitter l'autre parent, est ce que j'aime la personne avec qui je le fais, est ce que je le fais par dépit, pour faire plaisir à l'autre, est ce que je serais là pour assumer financièrement , pour le voir grandir? ...
Comme il a été dit n'importe qui peut mourir n'importe quand, mais il y a plus de risques de mourir à 60/65 ans que 30/35ans et malheureusement quand on a mis au monde un enfant à 50/55 ans, mourir a 65/70ans c'est partir au pire moment pour la mère car l'enfant entre en puberté, il comprend mieux bien les choses, mais c'est aussi la crise d'adolescence qui pointe le bout de son nez, il a besoin d'un cadre ferme,la mère aura aussi besoin de la force de l'image paternelle.


J'espère que je n'ai offensé personne , ce n'est que mon avis et comme dit dans d'autres post j'ai une image un peut faussée du couple car mes parents m'en ont traumatisée et je suis méfiante aujourd'hui.
109 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Je dirais qu'à partir de 50 ans, il faut se poser la question sérieusement dans l'intérêt de l'enfant.
B I U