MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Faire face à la fin de vie d'un proche.

S
109 ans 3793
Bonsoir,

Tout d'abord, je ne sais pas où poster, alors si cela doit être déplacé pas de problème.

J'ai besoin de poser ce fardeau qui est de plus en plus lourd  
à porter.

J'ai de gros soucis en ce moment, je dois faire face à une situation familiale très pénible.
Pour résumer la situation, je m'occupe de mes grands parents maternelles. Le reste de la famille (leurs deux filles notamment et leurs autres petits enfants) se désintéressent complètement d'eux.

En fait, d'après ce qu'ils m'ont dit tous, ils attendent de pouvoir toucher leur "part" et se fichent complètement d'eux. Bref, mes grands parents sont âgés, vivent encore à domicile, en milieu rural bien que ma grand mère (78 ans) soit atteinte de la maladie de Parkinson dans une forme très handicapante. Elle est en fauteuil, doit être assistée pour chaque chose, fait des crises terribles jour et nuit. Mon grand père (85 ans) a des problème respiratoires et de vue assez importants.

Ils vivent à 600km de chez moi, et je dois tout gérer à distance (dossier APA, passages des aides soignantes, des aides ménagères, des gardes de de jour, prise de rdv avec les médecins et organisation du transport, tensions entre les différents acteurs de leur vie quotidienne et mon grand père (qui n'a pas un caractère facile).... plus le ressentiment du reste de la famille qui m'en veut de ne pas les laisser "crever tous seuls" (ce sont leurs propres mots).
Bref, ce n'est pas facile pour moi. Pas du tout même. Mais je veux être là pour eux comme, eux, l'ont toujours été pour moi. Cela me semble normal.

Leur souhait était de finir leur vie ensemble, dans leur maison.

Mais voilà.... cela ne peut plus durer, l'état de ma grand mère se dégrade de plus en plus, mon grand père se fatigue... je suis loin et ne peux m'occuper d'eux au quotidien....

Je leur ai demandé à de nombreuses reprises, quand leur état de santé n'était pas si catastrophique de se rapprocher géographiquement de moi. Moi, je ne peux pas. Boulots, enfants, je ne peux pas tout quitter comme ça, ce n'est pas possible. Mais ils n'en voyaient pas l'utilité.

Bientôt, il va falloir que je m'occupe de mettre en vente la maison qu'ils ont en RP. Ils n'y vivent plus. Mais c'est dur pour moi. C'est la maison où j'ai grandi et où je ne pourrai plus jamais revenir. Pourtant je le ferai. Pour eux, parce que mon grand père me l'a demandé, au moins elle ne sera plus une charge financière pour eux.

Je dois me rendre aussi très bientôt à un rdv important avec l'assistante sociale qui s'occupe d'eux, je sais ce qu'on va me demander. Cela me fait terriblement peur. On va me demander de convaincre mon grand père d'arrêter leur 65 ans de vie commune et d'amour et d'accepter de mettre ma grand mère, sa femme, son amour depuis 65 ans dans un établissement spécialisé. Parce que malheureusement, dans la situation actuelle, il se met en danger et il la met en danger aussi.

La communication ne passe plus entre l'assistante sociale et mon grand père, elle a peur qu'il arrête toutes les aides. Je sais qu'il en serait capable, il a un sacré caractère! Et ce serait pire encore. Alors je vais devoir servir de médiateur.

Mais je ne sais pas si j'y arriverai là.... comment trouver les mots pour lui dire qu'après 65 ans de mariage, il n'est plus capable de s'occuper de sa femme, de son amour et qu'elle doit partir loin de lui et que lui devra vivre seul?

Alors ce soir, je me dis que peut-être parmi vous, certains se sont retrouvés dans une même situation. Et que peut-être vous pourriez me conseiller. Je dois avouer que bien que je sache quoi faire, je suis un peu perdue et j'ai peur de ne pas être à la hauteur.

Voilà, je m'excuse pour ce pavé mais, là cela devient trop lourd de garder cela pour moi. :(
47 ans Nord 3084
Sincèrement je te plains... Devoir gérer tout ça ne doit vraiment pas être facile pour toi...

Je ne parlerais même pas de l'attitude de leurs enfants qui n'attendent que l'héritage :evil:

Je suppose que tu as du penser à ça déjà mais au cas ou, il n'est pas possible pour eux d'avoir une garde à domicile ? Vu l'état de dépendance de ta grand mère, surement qu'elle peut obtenir des aides pour avoir quelqu'un jour et nuit non ?

Et autre question, sinon, n'est il pas possible de les mettre ensemble dans une maison de retraite ou de soin, je ne sais pas trop comment ça s'appelle. Tu sais, les maisons où les couples (ou personnes seules d'ailleurs) on leur propre "appart" mais avec un personnel soignant dans l'établissement.
Enfin ça j'imagine fort bien que ça doit couter bonbon...

Mais peut être qu'avec la vente de la maison... ça fera ça en moins pour les futurs héritiers qui ont déjà la langue pendante...

En tous les cas, je te souhaite beaucoup de courage pour affronter tout ça !
108 ans 6176
Misstouti a écrit:
Et autre question, sinon, n'est il pas possible de les mettre ensemble dans une maison de retraite ou de soin, je ne sais pas trop comment ça s'appelle. Tu sais, les maisons où les couples (ou personnes seules d'ailleurs) on leur propre "appart" mais avec un personnel soignant dans l'établissement.
Enfin ça j'imagine fort bien que ça doit couter bonbon...

Mais peut être qu'avec la vente de la maison... ça fera ça en moins pour les futurs héritiers qui ont déjà la langue pendante...


c'est exactement ce que je me disais ( surtout l'aspect, c'st eux qui profiteront de l'argent tiré de leur bien et pas leurs vautours d'héritiers)

Pour mon arrière grand mère c'est ce qui a été fait. Sa petite maison a été vendue et sur l'argent de la vente , placée en banque, était prelevée chaque mois le montant de son hebergement. Quand ça n'a plus suffit, la justice a été tapée à la porte des enfants et petits enfants pour qu'ils mettent la main à la poche. Ca n'a pas plu à tout le monde mais c'est c'est la loi ( les radins ont eu de la chance, ça n'a pas duré longtemps :evil: ).

Ou bien, si cette solution est impossible, vous pouvez trouver un centre pour elle ( pas trop loin de chez toi) et un studio pour ton grand père à proximité qu'il puisse y aller à sa convenance à pied, quand il veut et le temps qu'il veut.
49 ans finistere 416
tu es vraiment courageuse parce-que s'occuper d'eux même si ils avaient proches de chez toi ce serait déjà dur,mais à distance,c'est vraiment pas facile.Chpeau bas!

Je serais toi je me renseignerais pour savoir si il a des maisons familiales pour ne pas séparer les familles,chez moi,il y en une qui s'est construite,une résidence pour accueillir 4 couples de personnes agées ,et une aide à domicile pour s'occuper d'eux, et qui vit dans une maison sur place et il y a aussi une infirmière.

Sinon dans les maisons de retraite,et attention à bien te renseigner et ne pas hésiter à demander pour visiter les lieux pour voir comment le personnel s'en occupe.
Attention, je ne dis pas que le personnel ne fait pas son travail,mais j'en ai vu qui était là juste pour avoir un salaire à la fin du mois,et qui s'en foutait des personnes.
46 ans albertville 1799
J'avoue que j'aurais bien du mal à te conseiller sur ce coup là car c'est une situation que je n'ai pas vécue.

En revanche, je suis de tout coeur avec toi car j'imagine à quel point cela doit être difficile à vivre.
Et le fait que tu le fasses en lieu et place des autres membres de ta famille t'honnore.

Bon courage.
42 ans 4830
je suis un peu dans la même situation que toi, sauf que je suis sur place. J'habite chez mes beaux-parents, qui ont 73 et 77 ans, justement parce que leur age et leurs conditions physiques ne permet pas qu'ils restent seuls.. c'était le choix de mon chéri, et je l'assume avec lui.

j'ai deux belles soeurs, et aucune ne s'occupe réellement d'eux. l'une d'elle ne trouve même pas le temps de téléphoner pour noel ou leur anniversaire.. elle attend l'héritage, elle l'a clairement dit, et ne compte pas s'embarrasser de tels "vieux cons".. l'autre se permet d'insinuer que j''empoisonne surement ses parents et que je me trompe dans leur dosage de médicaments.. mais pour s'occuper d'eux, y'a plus personne!

Pour l'instant ils sont relativement autonomes, mais ça se dégrade de jours en jours.. mon beau père n'arrive pratiquement plus à marcher.. il tombe souvent et je m'angoisse déjà pour la suite.. on vient de diagnostiquer un cancer à ma beldoche, et les traitements qu'elle suit la fatigue de plus en plus.. bref du coup on essaye de les soutenir au maximum pour tout: courses, ménage, traitements, papiers....

j'angoisse que mon beau père tombe dans l'escalier, et que personne ne soit là pour le relever quand on bosse sur les fêtes.. du coup je lui interdis quasiment de faire trop de déplacements quand on est pas là! (le pauvre)... il ne veut pas de chaise roulante, pas d'aide extérieure, et bien sur les maisons de retraite sont exclues... je suis un peu dans l'impasse là.. et je croise les doigts!
désolée pour le pavé, mais ton post tombait pile poil!
S
109 ans 3793
gurgle a écrit:
je suis un peu dans la même situation que toi, sauf que je suis sur place. J'habite chez mes beaux-parents, qui ont 73 et 77 ans, justement parce que leur age et leurs conditions physiques ne permet pas qu'ils restent seuls.. c'était le choix de mon chéri, et je l'assume avec lui.

j'ai deux belles soeurs, et aucune ne s'occupe réellement d'eux. l'une d'elle ne trouve même pas le temps de téléphoner pour noel ou leur anniversaire.. elle attend l'héritage, elle l'a clairement dit, et ne compte pas s'embarrasser de tels "vieux cons".. l'autre se permet d'insinuer que j''empoisonne surement ses parents et que je me trompe dans leur dosage de médicaments.. mais pour s'occuper d'eux, y'a plus personne!

Pour l'instant ils sont relativement autonomes, mais ça se dégrade de jours en jours.. mon beau père n'arrive pratiquement plus à marcher.. il tombe souvent et je m'angoisse déjà pour la suite.. on vient de diagnostiquer un cancer à ma beldoche, et les traitements qu'elle suit la fatigue de plus en plus.. bref du coup on essaye de les soutenir au maximum pour tout: courses, ménage, traitements, papiers....

j'angoisse que mon beau père tombe dans l'escalier, et que personne ne soit là pour le relever quand on bosse sur les fêtes.. du coup je lui interdis quasiment de faire trop de déplacements quand on est pas là! (le pauvre)... il ne veut pas de chaise roulante, pas d'aide extérieure, et bien sur les maisons de retraite sont exclues... je suis un peu dans l'impasse là.. et je croise les doigts!
désolée pour le pavé, mais ton post tombait pile poil!


Ne t'excuse pas! Je suis bien placée pour te comprendre. Et pour savoir combien c'est difficile à vivre ;)

Merci pour vos réponses et votre soutien.

Je sais que de toute façon, il va falloir qu'ils entrent dans une structure tous les deux. Le seul problème, c'est qu'il existe très peu de structures où ils pourraient être ensemble. Les place étant rares, elle sont d'autant plus chères!

L'aspect financier n'est pas un problème. Ils ont une bonne retraite tous les deux, quelques économies et avec la vente de leur maison en RP, cela viendra compléter le tout. Et ça fera ça de moins pour les "rapaces"!

C'est plus l'aspect affectif, qui me fait peur. Le reste de la famille, je l'affronterai sans problème. S'ils me cherchent, il vont me trouver! :twisted:
Mais mes grands parents.... eux, ils risquent de très mal vivre cela. J'ai surtout peur pour eux. A leur âge, avec leur état de santé, un tel choc, j'ai peur que soit fatal à l'un d'entre eux. Voilà ce qui me fait peur. :(
E
99 ans Occitanie 3854
On a vécu le problème avec mes grands parents maternels.

Ils habitaient en Bretagne, une de leur fille à Toulouse (ma mère) et l'autre en Haute Savoie. Ils étaient donc seuls en Bretagne.

Ma grand mère est atteinte de Parkinson, et y a plein de choses qu'elle n'est plus capable de faire seule. Mon grand père a eu un pb à l'épaule ce qu'il fait qu'il est également handicapé pour certaines taches.

C'était plus possible de les laisser là bas tout seul, surtout dans une maison à étage... on avait toujours peur que ma grand mère tombe dans les escaliers.

Ma mère leur a pas laissé le choix... elle les a fait déménager l'année dernière pour venir vivre près de chez nous.

C'est vrai qu'ici ils ont mes parents, ou moi pour venir les aider. Mon frère et ma soeur passent aussi régulièrement.

Ils ont une femme de ménage également.

Ce qui inquiète ma mère s'est que ma grand mère puisse mourir en premier... en effet mon grand père ne voudra jamais aller en maison de retraite ou autre... sauf que seul il ne se nourrira pas correctement, il va boire plus que de raison, et il se lavera quand il y pensera :roll:

je crois que les filles ont données toutes les pistes possibles. Une infirmière passant à domicile c'est pas possible ?

J'ai une copine qui a sa mère très malade, jusqu'à peu s'est elle qui s'en occupait mais c'était devenu très dur...

Sa situation ressemble un peu à la tienne, elle était seule à s'occuper de sa mère, son frère ayant même longtemps squatté la maison de leur mère en refusant de la quitter, et quand il est parti la maison était dans un état pitoyable... il avait laissé 4 chats (2 males + 2 femelles) seuls dans la maison durant plusieurs mois, en plus les chattes avaient fait des petits... les chats avaient tout détruit, les meubles également d'ailleurs.

Là mon amie se débat pour que la maison soit nettoyé soit : débarassage de tous les meubles fichus, désinfection, et certainement qu'une deuxième désinfection serait obligatoire ensuite restera à remettre la plomberie et l'électricité en état... et vendre la maison

Là elle a trouvé un petit appart de plein pied pour sa mère, une infirmière passe 2 fois par jour + une femme de ménage 3 fois par semaine ainsi qu'une aide à domicile 1 à 2 fois par jour

Elle elle passe voir sa mère minimum une fois par jour. Du coup sa mère est très rarement seule.

Je sais qu'elle a une bonne partie de ses aides remboursés car elle est atteinte de maladie handicapante
B I U


Discussions liées