MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'instinct maternel

40 ans 2506
Bonjour ;)

Je m'excuse d'avance si je poste dans la mauvaise rubrique, j'ai pensé que c'était la plus adaptée.

Pour la petite histoire j'ai eu peur d'être enceinte il y  
a quelques temps, et je n'es pû être rassurée qu'au bout d'un mois (suite à un problème gynéco et à certains médicaments j'avais les symptômes d'une grossesse).

Je dis "peur" d'être enceinte parce que pendant ce mois j'ai eu tout le temps de réfléchir sur le fait d'être maman, de me projeter sur ce fait, et j'en suis arrivée à un constat : je ne suis pas prête.
Je ne me vois pas avoir un bébé maintenant, je ne me sens pas capable de l'assumer. Le fait que je n'ai pas de relation sérieuse actuellement y est sûrement pour beaucoup, je ne suis pas contre le fait d'élever un bébé seule mais là, j'ai vécu un mois d'angoisses et du coup je me suis posée beaucoup de questions.

Je me dis que j'ai 28 ans, que je veux des enfants, mais là je n'ai pas ressenti cette envie et je me demande si je serais prête un jour :?

Je me demandais si certaines ou même certains d'entre vous avaient ressenti ça ?
1830
Je pense qu'il y en a plus que l'on ne croit :). On nous fait croire que l'instinct maternel est justement, "instinctif". Alors qu'être mère c'est pas évident, c'est pas toujours un désir non plus, et être mère je pense que c'est un travail, un apprentissage... L'instinct maternel pour moi, c'est en partie une réalité, en partie un mythe. Une réalité car et bien je pense qu'il y a des gens qui le ressentent spontanément, et un mythe car bah ce ne sont pas celles qui sont le plus après les enfants qui s'en occupent le mieux.

Je n'ai pas ton âge ni ton expérience, mais je sais que dire qu'on aime pas les enfants, et/ou qu'on en veut pas, ça expose à une critique extrêmement sévère, à base de "une femme c'est fait pour ça", "forcément tu en voudras à un moment", "si t'en as pas tu sers à quoi" et autres morceaux choisis de méchanceté ignorante...

Je trouve quant à moi que c'est bien de réaliser que l'on est pas prête, malgré la pression de l'entourage, de la société ; combien de mères sont complètement larguées car finalement elles réalisent un peu tard qu'elles n'étaient pas prêtes ? Et puis actuellement, c'est dans un schéma social prédéfini : tu as le boulot ? il te faut le mec ! tu as le mec ? il te faut l'appart ! une fois installés ? c'est pour quand le bébé ? sans tenir compte des différences des uns et des autres...
M
40 ans 1
Je partage complètement l'avis précédent ! et je pense que tu, Annel, n'es pas la seule à avoir penser ainsi, et à avoir ressenti les choses comme ça. Tu te poses les bonnes questions !
Passe outre le regard des autres.
et puis après une naissance, c'est l'engagement de tout une vie pour l'éducation de l'enfant... en principe. C'est du temps, de l'amour, de l'argent aussi... bref je m'emporte !
L'instinct maternel, il se fera avec le temps ou pas, tu te reposeras la question avant la ménopause. ça n'a sans doute rien avoir avec le fait d'être une bonne mère. Tu as encore le temps, tu n'en es pas au stades des contraintes biologiques, l'horloge quoi ou la stérilité, ou du cas de figure complexe d'adoption etc. Lis cet article
http://www.psychoenfan...15ssr11&langue=fr&code=calb215

Appel à témoins alors, je vous invite à poster pour la rassurer ! :p .
49 ans strasbourg 6049
on est jamais prêts à être parents... jamais. on s'imagine ca ou ca et finalement paf, ben non ca se passe pas du tout comme prévu. on peut aimer les enfants et ne pas avoir l'instinct une fois qu'on les a et au contraire dire qu'on en veut pas et être totalement parent poule pour ses enfants (ca ca a été mon cas).

les choix et les motivations pour faire des enfants sont plus que bizarres parfois, certains le font pour sauver leur couple (grosse erreur bien souvent), d'autres pour faire plaisir à leur conjoint, d'autres pour faire comme les autres, d'autres pour faire une famille, d'autres pour conjurer le mauvais sort... bref. y'a mille et une façon de voir la maternité et je pense que tu te poses trop de questions ;) ne focalise pas sur ton âge, demande toi plutot si t'en as envie ou non, avec ce monsieur ou non et ensuite t'auras ta réponse :)
40 ans 2506
Merci pour vos réponses ;)

Louis_cyfer : oui je me pose trop de questions, toujours, et encore plus en ce moment où je me sens paumée dans plus d'un domaine.
En fait ma réponse je l'avais dès le départ, c'était impensable pour moi de garder le bébé si j'avais été enceinte, comme une évidence, et la peur au ventre... Le problème c'est que je me suis sentie coupable de raisonner de cette façon, et je ne sais pas pourquoi :?

Manou : "Passe outre le regard des autres" ? j'avoue ne pas comprendre pourquoi tu dis ça. Ce n'est pas le fait d'affronter les autres qui pose problème, c'est ma vie, et je n'y ai même pas pensé d'ailleurs.

Tenshi : je n'ai pas plus d'expérience que quelqu'un d'autre, c'est juste que cette période m'a donné à réfléchir, et je ne m'attendais pas à réagir comme ça.
49 ans strasbourg 6049
ne te sens pas coupable ;) tu n'es pas prête peut être le seras tu à un autre moment ;)

la vie change, nous changeons et parfois il faut attendre... peut être que cette fois ca t'a fait peur parce que tu ne savais pas où tu allais, tu ne te sens pas d'être responsable de quelqu'un d'autre ou n'importe quelle raison qui finira par s'imposer à toi. et dans quelques temps tu prendras la décision de toi même ;) (ou pas :))
56 ans Région parisienne 2154
Peur d'être enceinte alors qe pas de relation sérieuse ? Moi ça me paraît surtout extrèmement juste.

Très tôt j'ai rêvé de devenir mère. Après une rupture, suite à une maldonne (teste de grossesse américain, donné par ma soeur...) j'ai cru être enceinte. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps en psalmodiant "je ne suis pas prête".

L'enfant est né 10 ans plus tard. Avec un père qui le désirait -je crois- presque aussi fort que moi. Et là si j'ai pleuré, c'est par peur de le perdre.
B I U