MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Débuter une nouvelle relation quand on a des enfants

56 ans 91 25732
J'ai vu souvent sur ce topic que des vlriennes étaient restées seules avec leurs enfants suite à une rupture avec le papa de ceux-ci. J'ai cru comprendre que ce n'était  
pas toujours simple, à tous niveaux. :?

Je me demandais si le fait d'avoir des enfants était un vrai "problème" aux yeux des hommes qui souhaitent avoir une relation avec vous ? Est ce que ça en fait fuir certains dès le début ? (ceux qui ne veulent pas d'une femme avec enfants) Ou bien après ? (parce qu'ils ont du mal à supporter vos enfants).

Avez-vous déjà vécu des relations qui ont "avorté" parce que vous étiez déjà mères ?

Et si vous avez retrouvé le bonheur, comment ça s'est passé ?

J'aurais bien mis le sujet aussi au masculin, mais j'ai le sentiment que ces messieurs ont moins de mal que les femmes à refaire leur vie. Cela étant je me trompe peut-être ! Donc si des hommes veulent témoigner, ça serait intéressant de voir leur point de vue et leur vécu ! ;)
56 ans 91 25732
1e phrase : sur ce forum et non sur ce topic ! zut ! :oops: ;)
49 ans strasbourg 6049
je dirais que les messieurs (certains) fuient quand ils entendent parler d'enfants. mais pas tous... et j'ai l'impression que ca s'arrange avec l'âge. pour ma part ma relation n'a posé aucun problème du fait que j'étais maman... au contraire. le monsieur a décrété que le plus important c'était qu'il m'aimait moi et que donc il aimait ma fille. quand j'ai dit que je ne voudrais probablement pas d'enfants de plus, toujours pas de problèmes... maintenant si je change d'avis je pense que ca serait cool aussi. y'a pas plus à dire, je suis tombée sur un gars tolérant et tant mieux. c'est pas toujours le cas, j'ai une amie qui a pas mal de soucis avec ca. 26 ans, un enfant divorcée, il parait que son passif est trop énorme pour être facile... (dixit les messieurs)
10361
louis_cyfer a écrit:
le monsieur a décrété que le plus important c'était qu'il m'aimait moi et que donc il aimait ma fille. quand j'ai dit que je ne voudrais probablement pas d'enfants de plus, toujours pas de problèmes...


c'est beau, et rare ca. Bravo !
Une belle preuve d'amour de ton cheri quand même !. Sinon une des plus belle. (Heu la je parle de façon générale, mais pas de votre histoire ;))
47 ans Nord 3084
Quand ma puce avait 6 mois j'ai rencontré quelqu'un. Je n'ai jamais caché que j'avais un bébé donc il savait et il prenait ;)
Notre relation n'a duré que 6 mois mais durant ce temps, quand il était à la maison il s'est occupé de ma fille comme si c'était la sienne. Je sais qu'il a aimé ma fille. Et en aucun cas mon enfant a été source de rupture. La distance (lui Marseille moi Paris), la différence d'âge et plein d'autres choses, mais absolument pas ma fille.

Depuis ben... je suis seule. Ca fait longtemps oulala.

Par contre je ne peux pas certifier que ma fille soit un frein vu que je ne fais pas de rencontre.
35 ans 278
Je vais témoigner l'expérience de l'une de mes meilleures amies.
Elle vivait avec un homme qui ne l'aimait plus ne prenais plus soin d'elle depuis que leurs petite fille était née.
Elle est serveuse et a eu un coup de foudre pour l'un de ses clients, ( précision elle a 24 ans et lui 27 ans), de là elle s'est vraiment rendue compte qu'elle n'aimait plus le père de sa fille l'as quitté en se disant même si ma relation avec mon amant ne dure pas ( elle ne l'avait embrassé qu'une seule fois avant de prendre cette décision), je ne l'aime plus et je ne serais plus heureuse avec lui.
Son ex amant et aujourd'hui bien officiel, n'as pas d'enfant il est tombé fou amoureux de mon amie a rencontré sa fille, qu'il apprecie énormément de vrais liens se formé.
Il vont dans un bon mois vivre tous les trois.

Quand a l'ex de ma meilleure amie il a aussi refait sa vie avec une jeune fille de 22 ans ( il en a 25) qui n'as pas non plus d'enfant, et avec qui tout se passe bien, sa fille l'adore.

Pour ma part je pense que c'est certe diffcile, mais ces deux histoires montre que ce n'est certainement pas impossible.
35 ans 278
GGGrrr apprendre à me relire, désolée pour le message decousu.
57 ans 63 609
Et bien avoir des enfants est un handicap pour ma relation avec mon zhom ! Nous nous fréquentons depuis 5 ans maintenant mais ce ne sont pas ses enfants donc pas question de vivre ensemble et de les « élever », de plus, il vit encore chez ses parents âgés (75 et 78 ans) dont il « surveille » la santé et où il se trouve bien. Depuis le début de notre relation, je m’étais résignée à ne pas cohabiter avec lui et les enfants et à attendre que les enfants soient partis, qu’ils aient quitté le nid et bien cela se confirme.
Jusqu’à présent, il avait rencontré mes enfants et nous avions passé quelques jours tous les 4 ensemble régulièrement, les week-ends notamment. Et, de jour en jour, la relation chaotique au début, s’améliorait.
Mon fils a un gros souci de comportement qu’il semblait avoir dominé mais il a de nouveau pété les plombs récemment, graves insultes envers nous et là, zhom ne veux plus supporter çà donc c’est fini avec les enfants, plus question de les revoir. De mon côté, j’ai puni mon fils, il y a eu des cris et des pleurs….mais mais…
Notre belle relation en a pris un coup et je verrai moins souvent mon zhom ( là je suis fumasse et triste).
Attendre l’envol des enfants pour vivre ensemble çà semble lointain, 10 ans environ selon les études à faire et le boulot à trouver, nos plus belles années quoi. Mais partager uniquement les bons moments et ne pas avoir de situation de crise à la maison, je pense que c’est le mieux pour les enfants.
Quant à chercher un autre homme qui nous prendrait tous les 3, non, c’est trop « de travail » si l’on peux dire et surtout je n’en ai pas envie car finalement j’aime avoir une certaine « indépendance ». Et puis, y aurait il quelque part cette perle rare, qui m’accepterait avec mes 110 kg, mon fils caractériel et ma fille ? et qui aurait bien d’autres qualités ? j’en doute. Je pense que c’est à chacune d’établir quelle relation elle veux avoir et qui va bien.
41 ans RP 3487
Chéri et moi on pensait la même chose je crois, que ce serait plus simple de refaire nos vies avec kkun ayant déjà un enfant ...

On s'est rencontré, il a eu le coup de coeur ...
De mon coté ça a été plus dure ... j'avais bcp de chose à regler dans ma vie ...

En tout cas je n'ai jamais vu ma fille comme un frein pour un future couple ...
En même temps je pense que c'est plus facile de gerer des gamins petits (ma fille avait 1 an et mon Bf 3) ... que de rentrer dans la vie de gosses de 10 ans voir plus ...
57 ans 63 609
Oui tu as raison Tryskellia, quand ils sont petits et calmes ce doit être plus facile. :D
45 ans derrière toi!! 3399
Pour mon amoureux et moi, il a su très tôt que j'vais déjà une fille, bien avant qu'on sorte ensemble, car le père de ma fille me menait la vie dure, et vu qu'on bossait côte à côte, il était aux premieres loges; quand on est sorti ensemble, il m'a dit qu'il me voulait moi, et donc qu'il accueillerait ma fille avec plaisir; (il s'est aussi coltiné, l'ex le boulet qui nous a fait c...pendant des lustres).Elle avait 4 ans, et ça c'est toujours bien passé entre eux, malgré le bourrage de crâne que lui faisait son père.

Je suis d'accord pour dire que ça doit être plus simple quand ils sont petits, que pré-ados ou ados
37 ans France : Lille 3505
Cette idée de "j'ai déjà un/des enfants donc je suis foutue" a la vie bien trop dure je trouve .

Les hommes que cela ne dérange pas existent . Et connaissent parfois même un double problème de ce coup là .

je généralise exprès donc ne pas me taper pour les clichés je ne fais que rapporter ce à quoi j'ai pu assister directement ou non .

La demoiselle "je suis ronde, lui il est super craquant qu'est ce qu'il pourrait bien foutre avec une fille comme moi "

à quoi s'ajoute du coup

"... Et en plus je suis mère de X enfants . Donc il aura sous son nez le résultat d'un amour précédent toute sa vie . Donc se sentira toujours comparé "


Ce sont des clichés volontaire je le rappelle je les ai mis ici pour dire ceci.

Si ce qui vous traverse l'esprit mesdames est peu ou prou proche de ce que je viens d'écrire sortez un bazooka dans votre petite tête et tirez sur votre petit ange ou petit diablotin (en gros sur celui qui à eu le malheur de vous souffler ces idées noires) et écoutez l'autre aussi qui lui aussi à son mot à dire . ;)

Tous les hommes ne sont pas "effrayés" par une femme qui est déjà maman . Donc si il vous plaît , et si vous lui plaisez dites le lui si ça lui plait pas c'est qu'il est pas fait pour vous voilà tout :kiss:
C
46 ans 65 56
Comme je m'occupe de ma fille au quotidien, les personnes que j'ai rencontré jusqu'à présent ont très vite appris son existence et sa présence dans ma vie. Je n'ai pas eu l'impression que c'était un frein, en tout cas il n'a jamais été exprimé.
Mais de mon côté je me freine clairement, hors de question que les femmes que je rencontre viennent chez moi, et il faudra que j'ai une relation sérieuse (que j'envisage de vivre avec) avant de présenter ma fille.
L
50 ans 1194
Avoir pour amie une femme ayant des enfants nécessite souvent une mise au point au départ. Ce n'est pas une garantie de réussite du couple, loin de là, mais ça limite d'emblée les sources de problèmes...

Avoir des gamins qui ne sont pas les siens est difficile, encore plus quand un gamin est en institut spécialisé ou manipulé par un parent mal attentionné.

Mais, je ne le regrette pas car ce fut des expériences enrichissantes et je salue ceux qui réussissent. =D> =D>
E
99 ans Occitanie 3854
J'ai jamais eu vraiment l'impression que mes enfants m'ont empêché d'avoir une nouvelle relation... ça facilite pas vraiment la chose, mais ça permet aussi dans un sens d'écarter certains lourdeaux :lol:

Zhom a toujours su que j'avais des enfants, tout simplement car je l'ai rencontré lors d'une soirée faite chez moi (c'est une connaissance commune qui l'avait emmené) et que lors de cette soirée y avait mes enfants.

Même si ça l'a fait hésité un peu, surtout car il avait eu précédemment une histoire avec une femme avec enfants, qui s'était pas très bien déroulé... ça a fini par se faire entre nous.

Les début n'ont pas été forcément facile. Avec mon fils ce fut parfois épique. IL faisait tout pour que ça se termine mal. pourtant il aimait bien mon zhom, mais il avait eu longtemps sa mère pour lui, était pendant longtemps le seul homme de la maison... du coup il avait l'impression qu'on lui prenait un peu de place. Mais c'était un mal nécessaire... ça faisait déjà plusieurs mois que j'essayais de le remettre à sa place d'enfants, ça a précipité les choses.

Avec ma fille, c'était d'abord de l'indifférence, il a fallu le temps qu'il réussisse à l'apprivoiser. Maintenant quand il vient, mes deux monstres sont heureux de le voir.

Bien sûr on ne vit pas ensemble, car pour diverses raisons c'est compliqués, puis car je crois qu'on a du mal à vouloir se remettre des "obligations"
B I U