MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Infiltrations : des témoignages ?

47 ans Face au vent 5339
Alors... je souffre de listésie. C'est une pathologie chronique grave du dos, qui peut survenir suite à un traumatisme et/ou beaucoup de fatigue sur un dos fragilisé. Coccyx et 2  
vertèbres cassées... :roll:

Je n'ai pas l'habitude de m'apitoyer outre mesure, mais là je arche très difficilement, juste ce qu'il faut pour aller bosser et ne pas me tordre de douleur avant le soir pour garder à peu près un air digne. N'empêche que j'ai supplié la rhumato de soulager les douleurs d'urgence.
Plus aucun ostéo ne me fait du bien (j'en ai essayé d'autres en plus du mien qui est fantastique).

Elle me propose des infiltrations........ :? Or j'ai beaucoup entendu parler, en mal, des infiltrations. J'en ai très très très peur.

:arrow: en avez-vous fait ? est-ce que ça vous a soulagé ?
S
41 ans sur le chemin... 1248
je n'en ai pas fait personnellement, mais je connais quelqu'un qui en a "bénéficier". cela lui avait fait mal sur le moment, mais ça l'avait calmée par la suite...
bon courage à toi!!!
56 ans 91 25732
Le problème des infiltrations c'est qu'on ne peut pas en faire beaucoup, 3 ou 4 fois maxi. Après ça abîme encore plus les articulations et ça n'agit plus.

Certaines personnes en font plus, mais elles ont souvent besoin de séances assez éloignées. Si la douleur est quasi chronique, il faut passer à autre chose.

Zom en a eu plusieurs fois dans le genou. Son genou était très abîmé suite à la pratique intensive du handball et de nombreuses chutes. Au début on l'a soigné avec des anti-inflammatoires et des anti-douleurs. Ensuite on est passés aux infiltrations, il en a eu 3 fois et le rhumato a dit que ça ne servirait à rien de continuer. Quand il les faisait, ça le soulageait quelques jours, au mieux quelques semaines (2 ou 3).

On lui a dit que son genou était foutu et qu'il lui fallait une prothèse, mais que comme il était trop jeune, il fallait attendre la cinquantaine ! :shock: En attendant, on ne lui proposait que des antalgiques.

Il a trouvé un excellent chirurgien qui l'a opéré en enlevant tout le reste du cartilage fémoro-patellaire et en réparant une lésion de la rotule. Le cartilage a mis plusieurs mois à repousser. Depuis tout va bien, il a encore quelques douleurs quand le temps change, ou s'il force sur son genou, mais plus personne ne lui parle de prothèse ! :D

Si tu souffres beaucoup, tu peux essayer les infiltrations, mais j'ai peur que le soulagement ne soit que transitoire. :?
52 ans Près de Lille 2551
Suite à un mal de dos,on en a prescrit 3 à mon homme (maximum par an), la 1ere l'a soulagé qq jours, la seconde à qq jours d'intervalle idem, par contre la 3eme n'a eu aucun effet....

Pour moi, il y a quelques années, elles n'ont eu aucun effet, je suis restée plusieurs années avec mon mal de genou

Mais je pense que tout depend de la personne et de son mal...

Mais comme le dit Patty, je pense que cela te soulagera au moins quelques jours

Bon courage
54 ans 671
Isonami, comme tant d'autres je lis tes aventures sur le forum et sur ton blog, et concernant tes douleurs physique je salue ton courage et ton endurance.

Je suis nulle en histoires d'os, et j'aimerais comprendre : si tes vertèbres et coccyx sont cassés, n'y aurait-il pas moyen de les laisser se "ressouder" en étant mise au repos total, même si ça doit durer quelques semaines comme pour une jambe cassée par exemple ? (pardon si cette comparaison est malvenue)

En tous cas j'espère qu'il existe une vraie solution pour te soulager de ces souffrances...
38 ans Vendée 1923
Suite à mes problèmes de dos, j'ai subi 3 infiltrations au CHD de Nantes en 2004. Très mauvais souvenir ! :x :?

La 1ère le lundi : très douloureux et vertiges ensuite
La 2nde le mercredi : aussi douloureux et perte de connaissance ensuite
La 3ème le vendredi : perte de connaissance pendant la piqure tellement je ne supportais plus tout ça !!

De plus cela n'a eu aucun effet sur moi, aucun soulagement. Donc je me suis faite opérée ensuite.

Même si mon expérience a été nulle et que je ne le referais pas, il y a des personnes pour qui ça a fait du bien dans mon entourage. Donc il faut peut-être tenté...

Bon courage
47 ans Face au vent 5339
Je vois la rhumato mardi prochain (le 30). D'ici là j'aurai le temps de prendre l'avis, au moins par téléphone, de mon ostéo qui me connait bien.

Je sais VertFushia, le coup du repos complet... mais très honnêtement j'ai essayé pendant un mois entier, au mois d'août, et ça a empiré. Il me semble pourtant qu'aujourd'hui les médecins sont encore très friands d'arrêts de travail. (il ne me semble pas, j'en suis même sûre, je pourrais vous faire un pensum là-dessus j'ai bossé dessus aujourd'hui avec ma direction :P )

Je continue à recueillir les expériences...
54 ans 671
isonami a écrit:
Je sais VertFushia, le coup du repos complet... mais très honnêtement j'ai essayé pendant un mois entier, au mois d'août, et ça a empiré.

Ah oui, ça semble être bien plus compliqué qu'une simple histoire de cicactrisation des os... Bon courage, et je te souhaite plein de témoignages édifiants ! ;)
47 ans Face au vent 5339
VertFushia a écrit:
isonami a écrit:
Je sais VertFushia, le coup du repos complet... mais très honnêtement j'ai essayé pendant un mois entier, au mois d'août, et ça a empiré.

Ah oui, ça semble être bien plus compliqué qu'une simple histoire de cicactrisation des os... Bon courage, et je te souhaite plein de témoignages édifiants ! ;)


Vi, vi, je sais, j'ai besoin de me rassurer... :P
40 ans RP 3487
J'ai fait bcp de ski etant "jeune" ...
C'est quoi qui morfle dans ce sport ... ce sont les genoux !!! ouille ouille ...

J'ai eu de multiples entorses avec création de poche liquide ...
J'ai eu le droit à 4 infiltrations ...

Ca fait bobo sur le coup, on va pas le cacher ... déjà tu vois la taille de l'aiguille, t'as tout compris !!!

Par contre une fois la douleur de l'acte passé, ça fait vraiment du bien ...
Moi j'ai eu des genoux en grosse patate ... heureusement qu'on m'a piqué !!!
M
38 ans 397
Bonjour,

Tout comme toi je souffre d'un problème chronique au dos : un spondylolisthésis sur les vertèbres L5/S1 qui me provoque régulièrement de bonnes sciatiques.

Suite à une crise particulièrement douloureuse, on m'a prescrit une infiltration.

Première fois : la personne m'avait dit qu'il fallait venir a jeûn. Moi bonne élève je l'ai fait.... erreur ! Il ne faut surtout pas ! J'ai donc essayé de manger un peu avant mais cela ne m'a pas empêché de légèrement tourner de l'oeil une fois à nouveau sur mes pieds.

Après cette première fois (15 jours après), j'allais un peu mieux mais la douleur n'était pas totalement calmée. On m'a donc prescrit une deuxième infiltration. Celle-ci c'est mieux passée côté malaise puisque j'avais bien mangé avant, mais a été plus douloureuse (le médecin n'était pas le même).


Grosso modo mon bilan : l'acte en lui-même n'est clairement pas agréable. Il faut vraiment que la personne qui fait l'infiltration soit douce et prenne son temps. Ca n'a pas été le cas lors de ma deuxième fois et franchement j'ai senti la différence !

Sinon cela m'a bien soulagé après la deuxième. Il faut en revanche bien rester au repos pendant les 15 jours après. Et un vrai vrai repos, à savoir alongé toute la journée et debout uniquement pour la douche, manger et aller aux toilettes.

En revanche, cela ne résoudra jamais entièrement le problème. Mes dernières infiltrations remontent à environ 1an et j'ai encore régulièrement très mal, mais helàs le problème ne peut pas disparaitre tout seul....

Voilà, j'espère que cela pourra t'aider un peu, et en tous cas je te souhaite bon courage :kiss: :kiss:

Je ne connais que trop ce que peut être un mal de dos chronique, et c'est vraiment usant.
46 ans albertville 1799
J'en ai fait une il y a 2 semaines à l'épaule à cause d'une sollicitation trop importante des articulations au ju jitsu qui a provoqué une inflammation de la coiffe articulaire.

Le rhumato m'a dit que mes groupes musculaires étaient trop déséquilibrés, ce qui pouvait être l'explication de mon mal (en gros, je suis musclé plus sur les muscles releveurs de l'épaule et pas assez sur les muscles abaisseurs de l'épaule).

J'avais déjà eu droit à une infiltration il y a 9 ans alors que j'étais en plein dans ma période "fast" au rugby.

A chaque fois, mise à part la douleur de la piqûre (mais franchement pas plus qu'une douleur de piqûre) je n'ai rien senti de négatif. Au contraire, une fois le liquide injecté (du diprostène pour moi), ça chauffe un peu et j'ai trouvé ça agréable.
Pas d'autre effet négatif si ce n'est l'impression d'avoir chaud à la tête le lendemain.

Effectivement généralement on ne fait pas trop d'infiltration au même endroit mais mon rhumato était beaucoup plus nuancé sur ce sujet.

Enfin tout ça pour dire que, pour ma part, je ne trouve pas cela si terrible que cela (douleur largement supportable), et l'effet est bénéfique et pour pas mal de temps.
M
38 ans 397
Pour la douleur de l'infiltration en elle-même je pense que cela dépend beaucoup de la zone concernée et de la difficulté d'accès au nerf en fait ^^
46 ans albertville 1799
Minicabe a écrit:
Pour la douleur de l'infiltration en elle-même je pense que cela dépend beaucoup de la zone concernée et de la difficulté d'accès au nerf en fait ^^


Oui je pense qu'effectivement il doit y avoir un facteur "zone" pour la douleur.

Toutefois, enfin sauf erreur de ma part, le but d'une infiltration n'est pas d'aller titiller un nerf mais d'injecter un produit inflammatoire dans une zone enflammée.
56 ans 91 25732
Oui le but c'est d'injecter un anti-inflammatoire dans la zone, pas de toucher un nerf, parce que sinon ça serait horrible ! :?

Les produits pour infiltrations sont souvent aussi un peu huileux et épais, ils ont aussi une fonction "d'amortisseur" et de lubrifiant. En fait on remet de l'huile dans l'articulation qui grippe !

En fait tout dépend de la pathologie. Sur une pathologie chronique (comme le cartilage fémoro-patellaire foutu de mon zom), l'infiltration ne peut qu'aider momentanément en remettant de l'huile dans le rouage et en traitant l'inflammation. Mais ça ne soigne pas...

Dans ces cas-là, il vaut mieux trouver le problème et voir s'il peut être traité autrement.
B I U