MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Fasciculations, carence et phénomène bizarre

43 ans Lyon 1354
Bonjour,

Aujourd'hui je viens vers vous car j'ai besoin de me rassurer et de tenter de comprendre ce qui ne va pas chez moi.

Depuis la naissance de ma fille (2 ans),  
je n'arrive pas à être au top de ma forme. Début 2007, je fais des analyses qui démontrent une carence en fer. Je commence le traitement mais l'arrête au bout de 15 jours, ne supportant les nausées constantes qui accompagnent la prise du traitement (parait que c'est très fréquent car le fer est difficile à assimiler). Bref, je laisse aller les choses en me disant que çà finira par rentrer dans l'ordre avec une alimentation équilibrée... :roll:

Le temps passe et je suis de plus en plus sur les rotules. Il y a quelques semaines, j'ai commencé à ressentir des fasciculations, ce sont des mouvements des muscles non contrôlés qui peuvent survenir n'importe quand et à n'importe quel endroit. J'en parle à mon doc qui me prescrit une cure d'1 mois de magnésium. Je prends bien tout mon traitement et elles disparaissent presque complètement. Fin août, je suis pas bien, verdict angine à streptocoque. Il me faudra 2 semaines de traitement antibios pour que çà passe. Suite à çà, je suis toujours très fatiguée, les fasciculations ont repris comme les crampes la nuit ou le soir devant la télé. J'ai même parfois des fourmis dans les extrêmités.

Je revois mon doc le 23 septembre et je lui parle de tout çà. Il me prescrit Hexaquine pour 8 jours pour les troubles musculaires et m'envoie faire des analyses car il soupçonne un problème de thyroide (déprime, fatigue, picotements, fasciculations, frilosité...). Je me dis que si c'est çà au moins je saurais ce que c'est et continuer d'avancer. Les résultats tombent, pas de soucis de thyroide mais une importance carence en fer (9g/l). Il me prescrit du fer pour 2 mois (tardyferon). J'ai commencé le traitement mercredi dernier. Pour le moment, je semble mieux le supporter qu'avant car pas de nausées (c'est toujours çà !). J'ai fini mon traitement pour mes troubles musculaires.

Tout irait pour le mieux si je n'avais pas un truc bizarre depuis samedi soir. En fait, je ressens une vibration, comme une fasciculation sauf que çà se voit pas à l'oeil nu. Et cette sensation, je la ressens depuis samedi soir au niveau de mon vagin en avant et à droite... oui je sais je suis un peu étrange. Je vous garantie je ne fabule pas. C'est comme si j'avais une electrode à abdos qui m'envoyait des décharges régulièrement à faible dose à cet endroit. Le mouvement se reproduit toutes les 5 secondes environ et dure entre 1 et 2 secondes.

Au début j'ai pensé aux fasciculations sauf qu'elles passent et ne durent pas... la çà fait depuis samedi soir que çà dure, j'ai pas eu beaucoup d'accalmie... même la nuit lorsque je me réveille je le sens.

Je ne sais pas trop ce que çà peut être et n'ai pas envie d'aller voir mon doc pour le moment déjà parce que je me vois mal lui expliquer çà, je trouve çà gênant. En plus je suis censée avoir mon cycle ces jours car j'ai fini ma plaquette de pilules avant hier (peut être un rapport ?).

Du coup je me tourne avec une lueur d'espoir vers vous. Avez vous déjà entendu parlé de quelque chose de ce genre ? Une idée de ce que çà pourrait être ?

Merci d'avance,
Shoupinette
53 ans 671
Voici mon petit message de soutien :kiss: mais je n'ai pas de réponse à tes questions, pour la question de carence en fer il y a certainement quelque chose à faire pour aider ton organisme à mieux le fixer, mais que faire ? Je n'y connais rien, peut-être un homéopathe pourrait t'aider si tu es sensible à cette médecine...

Et puis aussi peut-être peux-tu réfléchir à un aspect psychologique, puisque tu commences ton post par "depuis la naissance de ma fille" et que le symptôme est une sorte de "signal" qui se répète au niveau du vagin, c'est à dire que tout ça est peut-être lié à ton accouchement, ou bien à ta relation avec ton enfant, ou à ta relation avec ton conjoint depuis cette naissance ?

Ne te sens pas obligée de répondre à cette question, c'est juste une piste de travail que je te lance... ;)

Consulter un ostéopathe pourrait aussi être intéressant, surtout après un accouchement où les os du bassin ont été déplacés.

Personnellement il m'arrive régulièrement que mon corps m'envoie des messages "bizarres", souvent cela traduit chez moi un niveau de stress élevé ou alors ça m'interroge dans le sens d'une remise en question, et surtout lorsque la sphère génitale est touchée, ça peut être le "signal" qu'il est temps de déclencher des discussions pour améliorer la relation conjugale...

Je termine en te souhaitant d'avoir d'autres interventions plus constructives que la mienne ! ;)
Bon courage !
43 ans Lyon 1354
Tout d'abord merci pour ta réponse !

Ton message m'aide beaucoup car je pense aussi que mon psychisme peut être responsable de ce phénomène.

Tout se passe bien avec ma fille même si mon mari trouve que nous sommes trop fusionnelles. Il faut dire qu'elle n'a été gardée que par moi quasiment contrairement à ma grande qui est allée chez une nounou. Bientôt elle ira à l'école et j'avoue que je redoute déjà cet instant.

Pour ce qui est de la relation avec mon mari, que dire... depuis qu'il a changé de travail (courant juin), je le vois moins souvent car il est souvent en déplacement. Il est indéniable que çà me pèse et on en a parlé. Le hic c'est que le marché du travail étant plutôt lent en ce moment, il n'y a pas d'offres qui correspondraient à son profil et qui lui permettraient de changer. En plus, je sais que le travail lui plait malgré les déplacements alors du coup je prends un peu sur moi pour ne pas être négative et assumer au mieux la tenue de la maison et nos filles. J'ai l'impression qu'on s'éloigne depuis ce grand changement, lui reste comme à son habitude, présent malgré ses absences, attentionné avec moi et avec ses filles. Moi par contre, je suis différente, et le pire c'est que j'ai du mal à l'admettre. Les moments d'intimité sont devenus quasi inexistants et j'ai pas la sensation que çà me manque... bref peut être devrais je songer à consulter un psy.

A part çà, j'ai décidé d'aller voir mon médecin demain matin car çà ne passe pas et je me fais grave des films. Cette nuit impossible de dormir car je m'imaginais avoir une grossesse extra utérine et je me disais que si çà se trouve, ce sont les battements du coeur de bébé que je ressens dans la trompe. Je ne sais pas si c'est possible ou pas, ce que je sais c'est que j'ai fini ma plaquette de pilules samedi et à ce jour je n'ai toujours pas mes réglés alors qu'elles arrivent dès l'arrêt habituellement. C'est comme si y avait un blocage... ce soir je fais un test même si c'est probablement pas çà, au moins çà me rassurera un peu et ça fera peut être venir mes règles.

Voila ou j'en suis à ce jour. J'ajoute que je supporte bien le fer cette fois ci, ce qui va sans doute m'aider à être moins fatiguée.

Shoupinette
59 ans Au bord de la mer 15536
Le symptômes que tu décris et que tu trouves bizarre, je le ressens régulièrement, mais ça ne m'a jamais inquiétée, et je n'ai jamais pensé à consulter à ce sujet :lol:
Mais il faut que tu sois rassurée, alors tu fais bien d'aller voir ton médecin.
53 ans 671
Oui c'est bien d'aller en parler à ton médecin, d'autant plus si tu as une bonne relation de confiance avec lui/elle.

De tes explications se dégage un sentiment de solitude, si j'ai bien capté.
Ton bébé a grandi, elle doit maintenant devenir plus autonome et, un jour prochain, elle va partir vivre sa vie (vive l'école maternelle ! lol) ; toi tu renoues le contact avec la femme en toi, tu te questionnes sur ta vie, ton couple, etc ?
J'ai l'impression que c'est un passage "normal", rien de grave. ;) Ton médecin confirmera s'il y a un souci particulier.
Néanmoins c'est un passage important, et si tu en ressens le besoin, oui n'hésite pas et va en parler avec un psy pour quelques séances de soutien... Une bonne copine peut aussi faire l'affaire parfois, mais personnellement pour avancer je préfère la neutralité du professionnel, chacun son truc. ;)

Et sinon, mon avis perso c'est que tu trouverais certainement beaucoup de satisfaction à reprendre une activité sexuelle un peu plus corsée que ce que tu nous décris. Même si au début il te faudra peut-être faire un vrai effort d'imagination et d'audace. Allez, bébé a deux ans, il est temps de renouer avec ton mari une relation active, de te préoccuper de lui et aussi de lui demander son aide (s'il te trouve trop fusionnelle avec ta fille, c'est certainement qu'il trouve que tu ne t'occupes pas assez de lui ; or son rôle devrait être de t'aider en cette période à te détacher de ta fille, et s'il est souvent en voyage cela n'arrange pas les choses...).

Rien n'est jamais vraiment simple mais j'ai l'impression que tu as déjà identifié quels sont les enjeux et quelles sont les forces en présence, il ne reste plus qu'à huiler les rouages un peu rouillés, je pense que tu devrais passer ce cap avec succès dès lors que tu te seras fixé un axe de conduite ! ;)
V
36 ans 1
bonjour shoupinette,
ce message date mais comme toi j'ai besoin de me rassurer je présente les mêmes symptômes. Peux tu me dire comment tous ça a évoluer?
B I U