MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le gène de l'éjaculation précoce

V
103 ans 5489
Vu sur 20minutes.fr :

Citation:
Non, non, ne faites pas semblant de ne pas être concernés par cet article. Une équipe de chercheurs hollandais déclare avoir isolé un  
gène qui en contrôlant le niveau de sérotonine – une hormone – a un impact direct sur l'éjaculation précoce.

L'étude a été menée sur 200 hommes, la moitié développant depuis le début de leur vie sexuelle les symptômes d'une éjaculation précoce, l'autre moitié n'ayant pas de problème de cet ordre. Leurs partenaires féminins devaient pendant un mois chronométrer leurs ébats amoureux.

L'équipe de l'université d'Utrecht en a conclu que les hommes atteints d'éjaculation précoce avait un faible niveau de sérotonine dans la zone du cerveau qui contrôle l'éjaculation.

Rapides au lit, comme sur le court

«Cela contredit l'idée reçue qui veut que l'éjaculation précoce est un problème d'ordre psychologique», commente le docteur Marcel Waldinger, auteur de l'étude. Le chercheur hollandais estime aussi qu'il pourraît être possible à terme de traiter le symptôme par la thérapie génique.

Interrogée par la BBC, Paula Hall, une psychothérapeute sexuelle, estime qu'«il peut toutefois y avoir des facteurs psychologiques», notamment quand le problème ne survient qu'avec la même partenaire. Précision intéressante: les éjaculateurs précoces «ont des réflexes très rapides. Ils peuvent être excellent au tennis ou dans les jeux vidéos, par exemple».

Un tiers des hommes auraient des problèmes d'éjaculation précoce. Surveillez bien les cours de tennis et les rayons jeux vidéos.

Powerbooktrance/Flickr/CC ¦ L'éjaculation précoce toucherait un homme sur trois.



V.G.


Voici la source



Qu'en pensez-vous ? :roll:
10361
cool pour une fois que je suis dans la moité gagnante yeessssss ! :lol:
37 ans Entre ici et là bas 2237
Co_lette a écrit:
cool pour une fois que je suis dans la moité gagnante yeessssss ! :lol:


Tu vas dire qu'on est toujours sur ton dos, mais j'avoue que là je ne vois pas trop l'intêret de ta réponse:
1- on parle d'un homme sur trois, alors quand tu dis être dans la bonne moitié..on ne voit pas trop de quoi tu parles

2- si tu sous entend être dans la moitié gagnante, je suppose que ce n'est pas "avoir hérité ce gène" mais plutôt te vanter d'être long au pieux;
Je suppose alors que tous les éjaculateurs précoses te remercient de les enfoncer encore plus dans leur embarras, et aussi de ton soutien!

Pour revenir au sujet, si ces résultats de recherche sont véridiques, c'est une bonne nouvelle: à la fois parce qu'elle va permettre de déculpabiliser les hommes concernés, et en plus parce que ça ouvre à des pistes de traitements plus concret que ceux proposés aujourd'hui.
60 ans Au bord de la mer 15536
pitchiou a écrit:
Co_lette a écrit:
cool pour une fois que je suis dans la moité gagnante yeessssss ! :lol:


Tu vas dire qu'on est toujours sur ton dos, mais j'avoue que là je ne vois pas trop l'intêret de ta réponse

De l'humour, juste de l'humour..... il me semble que c'est quelque chose de plus en plus rare ici :roll:
Quand à ceux qui répondent pour ne rien dire.... si on devait tous les pointer, on en finirait pas :lol:

Noub, je ne sais pas trop quoi penser de cet article.... comme toujours je me méfie des annonces choc, j'attends de voir. De toutes façons, la thérapie génique, on y est pas encore.
Et nombre d'éjaculateurs précoces ont pu résoudre leur problème d'autre manière, notamment en travaillant le côté psy.
Et je m'interroge quand même, car je ne connais pas bien la question, au fond. Y a-t-il beaucoup d'éjaculateurs précoces qui le sont tout le temps ? Ceux que j'ai connus, ça n'était pas à chaque fois... Alors que penser quant à l'origine des troubles ?
48 ans 76 10598
Si jamais les conclusions de cette étude permettent de trouver un traitement, pourquoi pas?

Maintenant, il faudrait bien différencier les problêmes occasionnels qui peuvent arriver et le vrai trouble si il existe.

Non, moi je dis, à voir. ;)
10361
laisse tina, c'est justement quand les choses sont rares , qu'elles en deviennent précieuse :)

Et pour en croire l'épouse de mon medecin de famille lors d'une discussion autour d'un brunch. De part son métier ( medecin elle aussi) elle est convaincu que le plus grand nombre de déficience a ce niveau ( hormis les causes en rapport direct avec une pathologie ) sont le résultats de soucis psy ou tout du moins d'une méconnaissance de son fonctionnement interne et une mauvais écoute de son corps.

et pour le plus grand nombres après moulte excercices et apprentissage ou ré-apprentissage, cela va nettement mieux. Donc le coup des genes , je n'y crois pas de trop
V
103 ans 5489
Provence a écrit:
pitchiou a écrit:
Co_lette a écrit:
cool pour une fois que je suis dans la moité gagnante yeessssss ! :lol:


Tu vas dire qu'on est toujours sur ton dos, mais j'avoue que là je ne vois pas trop l'intêret de ta réponse

De l'humour, juste de l'humour..... il me semble que c'est quelque chose de plus en plus rare ici :roll:


Quand c'est trop souvent ça devient barbant... de plus il y a une partie de sexo pour ça. :roll:



Pour ma part je me méfie aussi beaucoup des annonces comme celles-ci, mais je pense qu'il faut néanmoins y prêter beaucoup d'attention. Il y a peu personne n'aurait cru au gène de l'obésité...
35 ans Orgrimmar 6511
Peut etre qu'effectivement c'est un facteur...Mais a mon avis comme toute "déficience" il n'y a pas qu'une seule cause.
Un de mes amoureux était éjaculateur précoce au début de notre relation, et avec de l'entrainement (huhu) on a réussi a surmonter ce petit problème.
Par contre c'est drole, je suis assez douée aux jeux vidéo mais je viens pas vite...meme pas du tout lol! Ca marcherait pas pour les filles, donc?
Ben oui on parle souvent de ce problème masculin mais l'inverse qui touche certaines filles ben...Pareil, on dit que c'est psycho. :roll:
Comme je fais un magnifique hors sujet je vais m'arreter la^^
B I U