MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment soigner une jalousie qui vous fait souffrir ?

31 ans 830
Suite à une relation très destructrice, je suis devenue jalouse, très jalouse. Ca en devient maladif... Et ça me fait beaucoup souffrir, surtout depuis que je suis avec mon nouveau  
petit ami, qui part beaucoup en déplacements (en ce moment il est en Chine pour 3 semaines).
Cette jalousie n'est pas due à un manque de confiance en lui je pense, mais plutôt à un manque de confiance en moi, je me dis souvent qu'il y a mille fois plus belle, mille fois moins "chiante" etc...
J'aimerais me sortir de ce sentiment ravageur.

Avez-vous déjà vécu cela ?
Comment vous en êtes-vous sortie ?
Est-ce qu'un psy pourrait y faire quelque chose selon vous et si oui, quel type de psy (-chologue ? -chiatre ? -chothérapeute? ...) ?

Merci de vos réponses.
33 ans region parisienne 506
Coucou Reina,

En ce qui me concerne j'ai eu également ce problème au début de ma relation avec mon chéri.
Ca venait également d'un manque de confiance en moi, le pauvre n'avait rien fait de mal, mais sur les debuts nous vivions une relation longue distance et donc je ne me sentais pas tranquille.
Pour être honnête je ne vais surement pas t'être d'une grande aide, c'est plutôt que je compatie :roll:
Pour moi je ne saurais pas bien expliquer comment ca m'est passé...Je me suis juste forcée à ne plus réfléchir à ca, ne plus me laisser emporter par les questions, qui amènent à d'autres et puis à une parano sans fondements.
En plus ca pouvait gacher nos moments ensemble, car je lui posais des tas de questions, et sans m'en rendre compte j'essayais de le pousser à répondre ce que je ne voulais pas entendre...ne sachant plus comment s'y prendre avec moi, il lachait prise, et c'était la dispute.
C'était tellement destructeur que je me suis forcée à garder ca pour moi...mais je ne pense pas que ce soit la solution pour tous le monde.
En tout cas je voulais juste te dire que je comprend ce que tu vis et te souhaite bon courage pour la suite!

A vos témoignages les filles (et les garçons), si vous avez des idées... ;)
34 ans 2384
j'étais comme toi au départ, c'est venu avec le temps et avec le fait que mon copain en a eu marre de ma jalousie maladive et a été voir ailleurs "en quelques sortes".

J'ai pas envie de revenir dans les détails, je crois que je l'ai déjà fait et chaque histoire est différente.

Tout ce que je peux te dire c'est qu'il y a dans le monde 4 femmes pour un homme, s'il ne t'aimais pas telle que tu es, je ne pense pas qu'il "perdrait" son temps à rester avec toi. De plus, non seulement tu souffre, mais tu n'es pas la seule, je suis certaine que lui aussi et que du coup vous devez aimez vous retrouve mais il doit aimer aussi partir en déplacement.

Donne lui envie de rester avec toi plutôt que d'aller à l'autre bout du monde.

Bon courage.

Bises.
49 ans strasbourg 6049
Avez-vous déjà vécu cela ? oui et avec raison :lol: (traduction : jalouse raisonnablement cad pas envahissante)

Comment vous en êtes-vous sortie ? en ayant un ex encore bien plus jaloux que je ne lavais jamais été. j'ai compris ma douleur... et j'ai plus du tout recommencé, mm pas un ptit peu!!

Est-ce qu'un psy pourrait y faire quelque chose selon vous et si oui, quel type de psy (-chologue ? -chiatre ? -chothérapeute? ...) ? selon moi un psychiatre c'est pas mal. il met le doigt là où ca fait mal et ca aide. personnellement je crois que la vraie jalousie (persécution au téléphone, filatures, interdiction pour monsieur ou madame de fréquenter des personnes du sexe opposé etc....) est maladive et donc "soignable" ou du moins fortement améliorable. d'autant que c'est souvent un manque de confiance en soi même (comme tu dis ;)) et par conséquent ca se travaille ;) courage!
W
35 ans Moulins (03) 200
Coucou !

Je compatis car ça m'arrive aussi en ce moment. Des grosses crises de paranoïa sur les réels intention de ma copine et si elle voit quelqu'un d'autre (même si j'ai confiance en elle j'ai toujours une voix qui me dit "et si"). Avec mon imagination débordante ça devient terrible parfois, et ma copine involontairement alimente cette jalousie : elle veut pas que je regarde ce qu'elle écrit en texto devant moi, meme de temps en temps ; jpeux pas lui poser de question sur ses soirées ; elle est un peu détachée depuis quelques temps etc. . Et le fait qu'on habite à 250km l'und e l'autre (ce qui n'était pas le cas au début :()

Parfois j'en dort pas la nuit.

Après j'essaie d'arrêter d'y penser au maximum, de me dire que je verrais bien etc.
45 ans meuse 1180
Pareil pour moi ,je suis d une jalousie maladive et j arrive pas a me soigner,ça bouffe ma vie et celle de mon mari
Je suis une plaie ouverte ,beante de jalousie et ça me ronge
C est fatiguant cet etat de stress permanent
Je ne te suis pas d une grande aide ,faudrais deja que j en guerisse moi mm
Que faire ??j ai pas confiance en moi ,alors comment faire confiance a une autre personne ??
Y
34 ans 2
je suis aussi d'une jalousie maladive. je n'en dors pas de la nuit quelque fois tellement je pense à ce que mon homme a pû faire dans la journée derrière mon dos...

Dans mon cas, il ne dis rien, tout simplement parcequ'il est responsable de mon état. il a fait des choses qui ne se font pas (pas besoin d'expliquer je crois) et de jalouse je suis passé a une jalousie qui me bouffe la vie.
mais je travaille dessu, je me di meme que je vais aller voir un spy pour m'aider a lui faire confiance. c'est peut etre radical mais si ça aide..

je manque terriblement de confiance en moi et ça n'aide pas non plus!

pour ma part je pense très serieusement a me faire suivre, parceque je ne peux pas vivre comme ça une éternité.

ça vaut peut etre le coup d'essayer
Moi aussi j'étais comme ça au début de mon histoire avec Chéri. Nous vivions loin l'un de l'autre et ce n'était pas facile. Je crois aussi que c'était un manque de confiance en moi, je ne me sentais pas jolie, je ne me trouvais pas intéressante, ... Bref, je me demandais ce qu'il pouvait bien me trouver! Mais avec le temps j'ai fini par me calmer. Pourquoi? Je ne sais pas... Je crois qu'il m'a aidé à avoir confiance en moi. Et j'ai compris que ça ne servait qu'à me gâcher la vie, à le faire chier et j'ai eu peur aussi qu'il se lasse de cet excès de jalousie...

Aujourd'hui, on est jaloux mais plus par jeu! Lol! Je lui dis quand je me suis fais draguer parce que je sais que ça va l'agacer et lui fait pareil! Lol!
W
35 ans Moulins (03) 200
Ysadorah a écrit:
je suis aussi d'une jalousie maladive. je n'en dors pas de la nuit quelque fois tellement je pense à ce que mon homme a pû faire dans la journée derrière mon dos...

Dans mon cas, il ne dis rien, tout simplement parcequ'il est responsable de mon état. il a fait des choses qui ne se font pas (pas besoin d'expliquer je crois) et de jalouse je suis passé a une jalousie qui me bouffe la vie.
mais je travaille dessu, je me di meme que je vais aller voir un spy pour m'aider a lui faire confiance. c'est peut etre radical mais si ça aide..

je manque terriblement de confiance en moi et ça n'aide pas non plus!

pour ma part je pense très serieusement a me faire suivre, parceque je ne peux pas vivre comme ça une éternité.

ça vaut peut etre le coup d'essayer

Je suis désolé de te dire ça, mais si ta perde de confiance est du à l'un de ses actes, ça va être super difficile pour la retrouver. Enfin moi à ta place je pourrais pas, car j'aurais toujours une petite voix (mais si il/elle recommencerait ?)
57 ans Albi 12
Pas de méthode miracle, évidemment, chacun est différent face à ce sentiment ravageur...

Par contre, l'idée du psy (peu importe ce que tu mets derrière, thérapeute, c'est bien, chiatre, c'est bien si c'est dans le cadre d'une psychothérapie ou d'une psychanalyse, chologue, je me méfie un peu plus, la méthode est souvent "express" et ne permet pas un travail de fond), l'idée du psy donc est excellente si tu t'y sens prête, car c'est un gros boulot, et ce n'est pas de tout repos. Ca remue, ça déménage, bref, il faut d'abord être motivé, ensuite trouver la bonne personne en face, et le premier psy n'est pas forcément le bon.

Pour ma part, j'ai lu un bouquin de Paule Salomon, qui s'appelle... bienheureuse infidélité. Non pas que je prône l'infidélité, au contraire, cela fait partie de mes plus grosses douleurs, même la simple envie d'être infidèle de la part de mon mari me met dans des états parallèles non racontables. Mais plutôt que ce bouquin donne des pistes pour comprendre, et pour savoir ce qu'on veut, ce qu'on ne veut pas, et pourquoi.

Je l'ai lu, cela m'a fait avancer sur certaines choses, même si, dans l'absolu, je reste quand même dans une relation où l'exclusivité est primordiale. En même temps, il m'arrive maintenant de penser qu'on ne peut peut-être pas combler tous les besoins de l'autre tout le temps, ceci étant valable pour lui... tout comme pour moi. Je suis loin d'avoir tout réglé, mais ce bouquin ouvre certains horizons qu'on n'aurait pas soupçonnés...

Donc, bouquin + psy me paraît un bon début pour moins souffrir...

Courage, tu n'es pas seule, et quand on souffre de jalousie, il faut juste apprendre à ne pas se laisser aller trop loin dans les réactions, car c'est juste destructeur, pour soi, pour l'autre, et éventuellement aussi pour les enfants. Plus facile à dire qu'à faire, je sais. Enfin, voilà ma très modeste contribution à ta demande.
31 ans 830
erbalunga a écrit:
Pas de méthode miracle, évidemment, chacun est différent face à ce sentiment ravageur...

Par contre, l'idée du psy (peu importe ce que tu mets derrière, thérapeute, c'est bien, chiatre, c'est bien si c'est dans le cadre d'une psychothérapie ou d'une psychanalyse, chologue, je me méfie un peu plus, la méthode est souvent "express" et ne permet pas un travail de fond), l'idée du psy donc est excellente si tu t'y sens prête, car c'est un gros boulot, et ce n'est pas de tout repos. Ca remue, ça déménage, bref, il faut d'abord être motivé, ensuite trouver la bonne personne en face, et le premier psy n'est pas forcément le bon.

Pour ma part, j'ai lu un bouquin de Paule Salomon, qui s'appelle... bienheureuse infidélité. Non pas que je prône l'infidélité, au contraire, cela fait partie de mes plus grosses douleurs, même la simple envie d'être infidèle de la part de mon mari me met dans des états parallèles non racontables. Mais plutôt que ce bouquin donne des pistes pour comprendre, et pour savoir ce qu'on veut, ce qu'on ne veut pas, et pourquoi.

Je l'ai lu, cela m'a fait avancer sur certaines choses, même si, dans l'absolu, je reste quand même dans une relation où l'exclusivité est primordiale. En même temps, il m'arrive maintenant de penser qu'on ne peut peut-être pas combler tous les besoins de l'autre tout le temps, ceci étant valable pour lui... tout comme pour moi. Je suis loin d'avoir tout réglé, mais ce bouquin ouvre certains horizons qu'on n'aurait pas soupçonnés...

Donc, bouquin + psy me paraît un bon début pour moins souffrir...

Courage, tu n'es pas seule, et quand on souffre de jalousie, il faut juste apprendre à ne pas se laisser aller trop loin dans les réactions, car c'est juste destructeur, pour soi, pour l'autre, et éventuellement aussi pour les enfants. Plus facile à dire qu'à faire, je sais. Enfin, voilà ma très modeste contribution à ta demande.


Coucou !

Merci beaucoup pour toutes vos réponses.

Concernant le psy, j'ai trouvé une méthode différente et selon moi plus complète auprès d'un kinésiologue.
Il met en relation les mots du corps et ceux du coeur (ou du mental si vous préférez).
J'ai pensé que cela pourrait me faire du bien car c'est bien simple : j'ai mal partout ! Il suffit de me palper que ce soit les bras les jambes pour que j'aie des douleurs. Par ailleurs j'ai une santé fragile depuis l'âge de 13 ans (cancer, fractures, effets secondaires en tout genre...).
Donc je me suis décidée à prendre RDV avec ce spécialiste. Le 1er RDV fut riche en surprises et émotions. Surprises car les méthodes employées pour faire parler le corps paraissent très absurdes de 1er abord. J'ai beaucoup ri bëtement. Et émotions car malgré cette part d'absurde j'ai pu me libérer de beaucoup de choses, je me sentais mieux à la fin de la séance (d'1h30-2h).
J'ai RDV de nouveau dans 3 semaines avec pour conseil de prescription des cures de magnésium, cuivre-or-argent et de la fleur de bach, de l'homéopathie donc, chargée de bonnes intentions...

Merci pour le conseil du livre, je vais le commander dans la foulée ! Je pense aussi qu'on peut trouver matière à beaucoup de reflexions introspectives à travers certains ouvrages.

Bisous.

Rébecca
B I U