MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mon Obésité

26
Bonsoir à toutes et à tous,

Après avoir cherché, je suis contente d'avoir trouvé ce forum.
Je m'appelle Fari, j'ai 30 ans, et depuis quelques années, suite à des problèmes personnels ou  
à des prises médicamenteuses, j'ai pris des kilos sans pouvoir le contrôler au point d'être en état très avancé d'obésité, ce que je vis évidemment très très très mal.

Depuis maintenant environ 8 ans, mon poids n'a cessé de croitre, sans que je puisse l'empêcher.
J'ai réussi à perdre quelques kilos par moments, mais mon corps s'est fortement "vengé" en reprenant le double, et en ne cessant de prendre et de reprendre du poids.

Je suis passée par beaucoup d'épreuves difficiles, personellement, professionellement qui m'ont empêché de prendre soin de moi.
Pendant tout ce temps, sans que je grignotte ou que je fasse des écarts vraiment significatifs, mon corps a engrengé les kilos avec une facilité et une rapidité déconcertante.

Je sais que ma famille a tendance à prendre du poids très très facilement, j'ai un frère qui est devenu presque obèse au même age auquel mes problèmes de poids ont commencé, l'ADN joue donc un role non négligeable dans ma situation.

J'ai commencé par m'étaler en racontant toutes mes expériences, mais je préfère résumer pour que ce soit facilement lisible :

J'ai essayé psy gratuits (car j'étais fauchée), et diététiciennes, mais je tombais sur des personnes vraiment pas très concernés, et pas pro du tout du tout (je n'exagère pas).

Je me suis renseignée sur pleins de choses. Je ne suis pas sure de pouvoir assumer la discipline de l'anneau gastrique, entre la nourriture mixée et les nausés que je ne supporte pas du tout.

Aujourd'hui, je suis très handicapée physiquement par cette prise de poids, mon corps est endolorit, je ne peux plus me déplacer ou bouger sans douleurs, je ne peux plus m'habiller, prendre soin de moi ou de mon corps, et des problèmes hormonaux tels que l'extrême pilosité ont explosé.

Je ne sais plus trop quoi faire, j'ai même perdu un proche que je souhaitais aller voir dans sa région après ma perte de poids et qui est décédé alors que je ne l'avais plus vu depuis plusieurs années...ce que je ne me pardonne pas.

Je vis très mal le fait que mon corps est devenu ma propre prison. Je voudrais pouvoir perdre du poids avant qu'il ne soit trop tard, pouvoir faire des enfants, profiter de ma trentaine à défaut d'avoir pu profiter de ma vingtaine, rencontrer des gens et revoir ma famille que je me refuse de retourner voir tant que j'ai cette apparence.

Sachez que je ne suis pas le genre à "détester" les gens ronds, au contraire, je trouve les femmes avec des rondeurs absolument sublimes, et je ne souhaite pas devenir maigre.
Si j'écris tout cela c'est parce que mon obésité est vraiment très très très avancée.

Je ne crois évidemment pas aux médicaments miracles et aux poudres de perlimpinpin, mais si vous avez des méthodes, des idées de consultations ou autres à me suggérer, je ne demande que cela.

J'espère que mon témoignage ne paraitra pas trop négatif, je suis quelqu'un de très positif, mais ces dernières années mon poids m'a littéralement cassée.

J'insiste un peu sur le fait que j'ai vraiment perdu du poids à plusieurs reprises, dont une fois où j'avais réussi à perdre jusque 25 kilos. J'ai fait cela pendant une période de chomage où j'avais du temps pour moi, et dès que j'ai repris un emploi, le simple fait de manger à la cantine a fait revenir tous les kilos, et bien bien plus.

J'espère avoir bien résumé ma situation.

Merci par avance d'avoir pris le temps de me lire, j'espère que nous pourrons échanger et que cela m'aidera un peu....:-)
36 ans sud ouest 1026
bonsoir à toi et bienvenue :teddy:

je me rends compte que les problèmes personnels jouent souvent le 1er rôle dans notre prise de poids...tu sais,moi aussi je pensais que les psy n'étaient pas très pro dans ce genre de chose,que les nutritionnistes ne m'aideraient pas etc et puis un jour j'en ai eu marre de prendre du poids sans vraiment comprendre ce qui se passait alors j'ai quand même décidé de consulter un psychiatre..je l'ai bien choisit..et depuis quelques mois maintenant,il m'aide à comprendre cette relation que j'entretien avec mon corps et mon passé,mon enfance...je pense que tu devrais essayer d'en consulter un..même si tu en as déjà consulter,ce n'étaient pas les bons ;)

Après tu as décidé de ne pas aller voir ta famille tant que tu auras cette apparence??? pourquoi???
Normalement,ce sont les 1eres personnes chez qui tu pourrais souffler,avec qui tu pourrais en parler..ce n'est pas parce que tu es obèse que tu es monstrueuse...tu dois être une jolie jeune femme qui doit apprendre à s'apprécier,qui doit s'épanouir...tu dis toi même que tu es(étais) une personne positive..restes la même avec ce poids..pourquoi ça t'empêcherai de sourire et de voir la vie autrement?je sais que ce n'est pas facile,que c'est un long cheminement mais la vie n'est pas terminée alors prends soin de toi car ce n'est pas pour les autres que tu dois changer(enfin selon tes choix ;) ) mais pour toi,pour ta santé mais nullement pour les autres ;) ,chouchoute toi,amuses toi dans ce que tu aimes,les fringues,le shopping,et je ne sais quoi d'autres mais profites de la vie..souvent c'est lorsque l'on se sent mieux dans sa peau,que l'on arrive à se regarder tels que l'on est réellement que l'on perd du poids ;) alors amuses toi... ;) tu es belle,répètes le toi tous les jours ;)
26
Je te remercie beaucoup pour ta réponse Ladybel...:-)

POur te répondre rapidement, pour ma famille, malheureusement elle a été à la base et au départ de mes complexes physiques et même de certaines prises de poids, j'ai une famille très spéciale.
Je n'ai plus vraiment peur de ce qu'ils peuvent penser, mais je n'ai plus envie d'être matraquée par des remarques désagréables, voire des insultes.
Certains membres de ma famille me manque seulement, mais pour en voir certains, il faudra bien croiser les autres...je prefere donc être un minimum bien dans mes baskets pour pouvoir les affronter avec détachement.

Pour ta suggestion de voir un psychiatre, je n'ai pas totalement renoncé au fait de consulter, mais étant passionnée de psychologie, je me suis rendue compte que j'avais réussit à me cerner psychologiquement, et que c'est maintenant le corps qui me bloque dans tous mes projets ou envies, ou même dans une vie toute simple.

Merci en tous cas pour ta réponse...:-)
33 ans region parisienne 506
Bonjour Fari77,

Je soutiens Ladybel dans l'idée de continuer à chercher le bon psy, le soucis c'est que savoir d'ou vient le problème n'aide pas à le régler. Lorsque tu en choisiras un, il faut lui dire que tu sais déjà d'ou vient ton problème et que tu veux passer à l'action maintenant!
Je crois que beaucoup ici ont connu ou connaissent toujours la perte et reprise de poids qui double même souvent.
J'ai toujours pensé qu'il était possible de s'accepter à partir du moment ou on arrête de changer (logique me direz vous ;) ), donc de grossir dans notre cas!
Personnelement après avoir vu un bon panel de professionnel différents allant du psy au diet en passant par l'hypnotiseur (et oui j'ai fait ca :oops: ) j'ai opté pour la méthode de l'anneau.
J'ai mis un an à me décider et puis je l'ai fait.
Maintenant chaque personne vit l'anneau différement, en ce qui me concerne je n'ai jamais eu de vomissements et je te doit ni mouliner ni hacher ma nourriture, par contre il ne faut pas avoir peur de rester à table pendant 2h-2h30...
Mais ce n'est evidement pas une solution miracle nonplus, ni celle qui convient à tout le monde.
Il est parfois très difficile de trouver SA solution, j'espère que tu trouveras la tienne et te souhaite bon courage pour la suite.

Ce petit message pour te dire que tu n'es pas seule.

Biz
36 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Bonjour et bienvenue aussi.

Je sais que c'est difficile d'affronter les remarques déplacées et parfois méchantes de la famille mais je pense qu'il serait bon que tu mette les choses au point avec eux car à mon avis, cela joue aussi. Des gens te manquent et ce n'est peut-etre pas forcément ce qu'il y a de mieux pour réussir à t'accepter et donc à avancer dans le bon sens.

Courage et tu verras, si déjà tu arrete de te miner avec tout ça, ton poids finira par suivre. Le moral est le plus important selon moi et si tu le trouve, tu y arriveras mieux ;)
36 ans sud ouest 1026
dans ta famille sont ils ronds ou minces?
S
49 ans suisse 993
Bonjour Fari et bienvenue par ici.

Ta situation a l'air bien compliquée. As tu au moins un bon médecin généraliste compréhensif et qui te suives pour ta santé en général? ce serait un premier pas que de parler de tout ca avec lui.

Tu décris ton surpoids comme quelquechose de très conséquent et handicapant, mais le surpoids c'est vraiment une histoire de vécu très subjectif. Tout dépend aussi de ton activité, ta taille, ta manière de te mettre en valeur etc. Le premier pas n'est donc peut être pas de perdre du poids. Il t'a fallu des annnées pour prendre ce poids il ne va pas partir très rapidement (sauf certaines chirurgies).

fais tu un minimum d'activité physique? je veux dire même juste marcher 10mn par jour? ou bouger chez toi sur de la musique? personnellement je trouve que ca aide à se sentir mieux et à commencer à se reconnecter avec con corps.

Ne te décourage pas il y a toujours quelquechose que l'on peut faire pour son bien être.
K
56 ans paris 16
Fari, j'ai lu quelque part que ton corps est programmé pour la prise de poids, et ce sur des générations et des générations : plus tes ancêtres étaient soumis aux périodes de disette et de famine, et plus ton corps va être enclin à emmagasiner et stocker les graisses...

C'est comme cela que je vois et comprends les problèmes de poids de mes concitoyens. Tu sais, la plupart des immmigrants aux Etats-Unis étaient pauvres et cmourraient de faim dans leur pays d'origine.

Malheureusement, aujourd'hui, notre mode d'alimentation est inadapté à notre patrimoine génétique. Je dis toujours que de regarder la vitrine d'un patissier me fait prendre 10 kilos ;)

Il faut que tu trouves un mode d'alimentation qui te convienne. Les régimes, cela ne sert à rien qu'à rendre les choses plus difficiles encore! Bon courage, et ne cède pas à la fatalité et au découragement.
B I U


Discussions liées