MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quand mon prof de maths se moque des grosses et insulte ...

27 ans quelque part 21
Bonjour , j'ai un prof de maths qui aime se faire remarquer ,e xtravagant , qui dit ce qu'il pense cash !
L'autre jour nous étions en cour , quand un  
garcon un peu dodu mais sans plus a posé une question , le prof a répondu << De toute facon les gens comme toi comprennent rien , hein gros sac !!? >>
Eclat de rire totale, sauf bien entendu moi , seule fille en surpoids dans la classe alors que la moitié sont des danseuses , et lui seule garcon un peu en surpoid !

Le prof a recommencé l'autre jour lorsqu'un élève a dit << La réponse est la plus grosse droite du graphique >> , il a répondu << Nimporte quoi ! Tout ce qui est gros , nottement les grosses est faux , affreux et totalement laid , n'est ce pas gros sac ( parlant a nouveau au garcon de tout à l'heure ) >>

J'en ai marre de ce prof , en plus il dit qu'il voudra venir à la piscine avec ma classe ( épreuve que je redoute ) pour voir qui sera la prochaine tête de turc .. il fait tjrs des remarques comme ça , que faire !?


Ps : dsl c'est long
56 ans 91 25732
Lui rappeler qu'il existe une loi contre toutes les discriminations et qu'il ferait mieux de se taire.

J'imagine la scène si à la place des gros, il s'en prenait par exemple à un garçon noir en lui reprochant sa couleur. Tout le monde hurlerait au scandale et il se retrouverait vite fait avec une plainte pour injures racistes.

Mais là non, ça fait rire... Et bien il n'a pas plus le droit d'exprimer du racisme que de la discrimination physique et ça serait bien que quelqu'un le lui rappelle fermement.
39 ans 490
C'est extremement grave. Dans une entreprise ceci est tout simplement du harcelement et il peut avoir de grave probleme.
Si j'étais toi j'en toucherais 2 mot au directeur, il n'a surement pas qu'une seule classe, d'autres élèves doivent en souffir. Son attitude n'est pas professionnelLE .Sa hierarchie doit être mise au courant.
44 ans 1805
J'ai eu ça quand j'étais à la fac et j'ai toujours regretté de n'avoir rien dit. Comme dit Patty lui rappeler qqes règles de base ça devrait le calmer. J'ai même pire (mais bon c'est pas forcément la solution à tout) lui rappeler aussi que vous pouvez contacter la circonscription (= maison de ces chéchéfs) à ce sujet. En général, ça calme certains abus....
34 ans 1085
Il faudrait peut être que tu en parles à tes parents. Parce que si tu ériges contre lui seule ça va malheureusement se retourner contre toi. Mais ton prof est un con infime, il ne faut pas que tu continues à subir ça. Peut être que tu pourrais aussi parler avec le garçon qui subit ses remarques et à deux décider de faire quelque chose : en parler aux parents, au prof principal, au directeur même...
G
37 ans Bordeaux France 31
??? :shock: :shock: :shock:

J'hallucine là!
Ma biche, pas de pitié pour lui! dénonce-le, sans même prendre la peine de l'en avertir, histoire qu'il se sente bien mal à l'aise et qu'il n'aies pas le temps de se préparer!

Si tu peux, enregistre le, pour preuve! C'est ignoble de faire ça à notre époque! On prone partout la légalité et l'éthique, mais il en fait quoi de tout ça lui??
Si la direction ne veut pas t'entendre, parle-en au rectorat, mais ne le laisse surtout pas faire!!
Viens nous dire ce qu'il en est s'il et plait et bon courage surtout
bises
27 ans quelque part 21
Déjà , je sais que je ne peux pas lui faire de reproches ,il a toute la classe avec lui et étant en 1ere j'aurai la même classe en terminale , je veux pas être haïe par toute la classe , tout le monde l'aime ce prof !

Mes parents le savent ,ils m'ont dit de ne pas lui faire de remarque , ca m'apporterait des problèmes , surtout qu'on est même pas au milieu de l'année je ne veux pas être saquée !

Le garcon qui subit les remarques veut trop s'integrer alors ils ne dit jamais rien ! Juste en parler le tue , j'ai essayé il m'a répondu que ca le dérangeait pas , et que j'avais pas interet à citer son nom si je balancais le prof donc voila !

C'est compliqué et chiant , en plus je l'ai demain je sens que ca va être embarassant comme toujours , surtout quand il apelle au tableau et fait des remarques sur le physique :(
S
109 ans 1240
Ben avec des remarques pareilles, faut pas s'étonner que les élèves suivent ensuite le mouvement...

Vous allez avoir besoin de beaucoup de courage parce que clairement la situation est sans issue. De toute façon si vous parlez, vous aurez les autres élèves et le prof contre vous, et qui vont vous le faire payer au centuple.
Et si vous la fermez, ça va continuer, et se perpétuer au fil des années.

Pour autant comme déjà dit, il s'agit d'insultes, voir de harcèlement au même titre que les attaques sur la couleur de peau qui elles lui vaudraient déjà une saisine de la HALDE.

Je pense qu'il faut lui parler, mais très honnêtement, je sais aussi que dans ces cas c'est plus facile de se taire. :?
38 ans 4079
Je sais pas si c'est plus facile de se taire...

C'est un probleme de conscience apres. Soit tu te tais et tu te morfond devant la situation, soit tu l'ouvre et tu consideres que ce que tu as dis ou fait est juste ... et ca c'est juste bonheur.

Si ca ne t'empeche pas de vivre ou de dormir, ok.



Personnellement je ne trouve pas ca drole, ni correct, ni humain. Je pense au pauvre garcon ( en plus à cet age là on sait tres bien que c'est deja pas la joie... ) qui doit se sentir si mal...

Enfin bref.
42 ans sud de nulle part 82
ca, ça sent le prof qui n'a pas bien compris de quel côté du bureau il était.
de plusieurs choses l'une:
- il y a bien des délégués dans ta classe? ils sont censés "enregistrer" les plaintes, ou au moins les questions des élèves. dis leur la gêne que tu ressens, "officiellement".
- oublie le reste de l'équipe pédagogique, par contre. L'idée, c'est de jamais juger ce qui se passe dans la classe d'un collègue, donc peu de répondant (et je sais de quoi je parle).
- va voir le prof, seul. Il n'a pas le droit de refuser. Joue les andouilles (comprendre: va pas lui parler de droit, de respect, il est pas dans ce discours-là, visiblement: il prend sa classe pour sa bande de potes). demande-lui pourquoi il dit ce genre de choses.

mais c'est vrai qu'il y a peu de recours, surtout si l'autre garçon ne veut pas en parler. Essaie de voir s'il va bien, histoire de pas rejouer "full metal jacket".
I
43 ans NANCY 5017
alors dans l'ordre :
en parler aux délégués ( ça peut se faire anonymement quand vous préparez le conseil de classe )
en parler au prof direct
et la meilleure : aller trouver la direction mais avec les parents d"élèves ( les tiens ou les représentants des assoc de parents ) ...
Les cons y'en a parmi les profs aussi ( et je sais de quoi je parle parce que des cons qui se permettent des remarques sur les grosses , j'en ai vu dans les salles des profs ... )
P
39 ans 4
Tu sais, pour ma part, je suis handicapé moteur.Je connais ce probléme car lorsque j'étais à la fac, certains professeurs m'ont fait comprendre avec véhémence je cite "rentre chez toi, t'auras jamais ton diplôme, on n'a plu besoin de toi" que ma place était à la maison. Bref, tout ça pour dire que si j'avais eu le courage de parler à qui il fallait, c'est à dire le président de la fac, j'aurais peut-être pu être professeur d'espagnol.

Donc, parle et dis ce que tu as a dire. En plus, comme le dise les autres, c'est trés grave et inadmissible de voir ça dans l'institution scolaire, cela pourrait d'ailleurs finir devant un tribunal. Courage, pour moi, tu dois en parler
A
43 ans 7541
C'est incroyable le nombre de cretins... :evil:
Alors lui rappeler les regles, je ne pense pas que ce soit une bonne chose, il va se prendre pour le prof et va toujours trouver un truc a dire ou etre encore moins cool avec toi.
Je pense qu'il est important d'en parler a tes parents pour qu'eux meme (avec toi) prennent un RDV avec le prof principal. Ca devrait le remettre a sa place et si ca suffit pas, RDV avec le chef d'etablissement. Bon courage et ne te laisse pas faire.
56 ans Région parisienne 2154
Aller en parler en face à face, délicat. A mon avis c'est quelqu'un qui a un méga problème et j'aurais peur que ça se retourne contre moi. Sans doute un pauvre mec qui a peur et met le groupe de son côté. Nul et inadmissible, c'est certain, mais sans doute aussi dangereux.

S'il est apprécié du reste de la classe, difficile de demander aux délégués d'aborder la question...
Y a-t-il un autre prof en qui tu as confiance et avec qui tu puisses l'évoquer ? (mais alors, vraiment confiance. Un qui t'estime, si tu cartonnes quelque part.) Et à qui demander conseil.

C'est délicat : le mettre en cause c'est s'en faire un ennemi juré. Se taire, c'est subir.
S
109 ans 1240
Les délégués, j'y avais bien pensé aussi, mais bon, par définition, les délégués de classe, ils sont dans la classe et connaissent donc déjà le problème. A 16 ans ils savent quand même faire la distinction entre plaisanterie et humiliation et donc ont bien compris que le comportement du prof n'est pas normal.

Et aussi, pourquoi il veut aller à la piscine le prof de math. C'est pour renforcer l'équipe encadrante ? Parce que là, à la façon dont tu le décris, on se demande si c'est pour sélectionner ses prochaines têtes de turc, jouer les Dubosc dans son slip moulant ou reluquer les filles en maillot.
B I U