MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

RA : qui a perdu du poids ? Besoin de témoignages !

56 ans 51
Bonsoir.

Je suis "en RA" depuis environ une semaine.

J'ai déjà suivi cette méthode il y a deux ans environ, avec de bons résultats, mais malheureusement, je n'ai pas tenu  
très longtemps (3 mois environ). Ensuite, je me suis remise à me gaver de gâteaux, donc, j'ai réagi comme après un régime. J'ai donc perdu et repris du pois après la méthode de Zermati comme si j'avais suivi un régime normal.
Ensuite, j'ai alterné les régimes et l'hyperphagie, je vous passe les détails puisque pour la plupart, vous connaissez cela.

J'ai recommencé la RA (sans carnet, sans façons) il y a quelques jours en essayant de manger seulement quand j'ai faim, en m'arrêtant quand je me sens rassasiée et en mangeant ce de quoi j'ai vraiment envie au moment du repas.

Depuis, j'ai pris encore 2 kilos :cry:

C'est vrai que je prends un peu plus de nourriture à chaque repas qu'avant, je m'autorise des choses "interdites" avant mais je ne fais plus de crises d'hyperphagie depuis que je mange à ma faim et à mon goût aux repas.

J'ai lu sur un forum qu'il était normal de prendre du poids au début.

Mais, mais...bon, je me pose des questions : disons que la stabilisation du poids demande un certain temps. Mais le problème, c'est que je veux en perdre !!! Je le veux et je le dois aussi en raison de quelques soucis de santé (arthrose).

Donc, ma question est la suivante : RA permet réellement perdre du poids à long terme ? Quelle est votre expérience dans la matière ? Si vous avez perdu du poids avec cette méthode, est-ce durable ? Combien de temps ? :?:
34 ans 1085
J'ai pris au début de ma RA. Entre 2 et 5 kilos. Mais je m'en foutais. Pour une fois dans ma vie, je commençais à me "détendre" niveau nourriture et à exploser tout mes anciens interdits. Et c'est dans ma tête que je me sentais plus légère , ce qui, mine de rien, est bien plus agréable et profitable. Ensuite, j'ai arrêté de me peser, d'autant plus que je suis allée vivre et bosser dans la brousse africaine et que je n'avais pas de balance :lol: Quand je suis revenue, je savais que j'avais perdu du poids, je ne me suis pas pesée, j'ai continué à manger comme me le dictais ma RA. Ce n'est que lors de ma visite chez le gynécologue que je suis montée sur la balance. Qui affichait 20 kilos de moins. En un an et demi, petit à petit, j'ai trouvé ça bien. J'y suis retournée il y a peu de temps, j'ai encore perdu 5 kilos en un an. Je pense que je ne reprendrais plus. Tout simplement parce que je me sens libérée des TCA et c'est en ça que la RA est merveilleuse.

Est ce que j'ai encore envie de perdre? Oui, je pense qu'au fond de moi, j'aurai toujours cette obsession des kilos, je pense qu'on la garde toujours quand on a été malade de ce côté là. Mais je gère mieux, je vis mieux, j'angoisse moins. Je respecte beaucoup plus mon corps alors que je le brutalisais avant, en l'affamant ou par hyperphagie. L'horreur. La RA me préserve de ces excès, c'est une libération en soi.

Tu commenceras à perdre du poids lorsque la perte de poids ne sera plus ton principal objectif. Tant que tu as ce but dans la tête, ta RA ne sera qu'un régime déguisé. Tu ne peux pas être réellement à l'écoute de ton corps tant que tu ne "lâche pas prise" côté kilo. Pour t'aider, je peux te donner un truc de mon comportementaliste alimentaire. Avant de commencer une RA à 100%, j'avais l'obligation de faire trois repas par jour et de manger à chaque repas une portion de féculent. Le fait de me régler un tout petit peu après une trop longue période de TCA m'a aidée à retrouver les sensations de faim et de satiété. C'est une étape intermédiaire qui peut aider, une sorte de préparation à la RA. Pour ma part, elle m'a été très utile.

Je te souhaite beaucoup de courage et d'espoir dans ta démarche. C'est un chemin qui paraît long, mais les chemins les plus "faciles" mènent rarement à la solution.
56 ans 51
Theophee a écrit:
J'ai pris au début de ma RA. Entre 2 et 5 kilos. Mais je m'en foutais. Pour une fois dans ma vie, je commençais à me "détendre" niveau nourriture et à exploser tout mes anciens interdits. Et c'est dans ma tête que je me sentais plus légère , ce qui, mine de rien, est bien plus agréable et profitable. Ensuite, j'ai arrêté de me peser, d'autant plus que je suis allée vivre et bosser dans la brousse africaine et que je n'avais pas de balance :lol: Quand je suis revenue, je savais que j'avais perdu du poids, je ne me suis pas pesée, j'ai continué à manger comme me le dictais ma RA. Ce n'est que lors de ma visite chez le gynécologue que je suis montée sur la balance. Qui affichait 20 kilos de moins. En un an et demi, petit à petit, j'ai trouvé ça bien. J'y suis retournée il y a peu de temps, j'ai encore perdu 5 kilos en un an. Je pense que je ne reprendrais plus. Tout simplement parce que je me sens libérée des TCA et c'est en ça que la RA est merveilleuse.

Est ce que j'ai encore envie de perdre? Oui, je pense qu'au fond de moi, j'aurai toujours cette obsession des kilos, je pense qu'on la garde toujours quand on a été malade de ce côté là. Mais je gère mieux, je vis mieux, j'angoisse moins. Je respecte beaucoup plus mon corps alors que je le brutalisais avant, en l'affamant ou par hyperphagie. L'horreur. La RA me préserve de ces excès, c'est une libération en soi.

Tu commenceras à perdre du poids lorsque la perte de poids ne sera plus ton principal objectif. Tant que tu as ce but dans la tête, ta RA ne sera qu'un régime déguisé. Tu ne peux pas être réellement à l'écoute de ton corps tant que tu ne "lâche pas prise" côté kilo. Pour t'aider, je peux te donner un truc de mon comportementaliste alimentaire. Avant de commencer une RA à 100%, j'avais l'obligation de faire trois repas par jour et de manger à chaque repas une portion de féculent. Le fait de me régler un tout petit peu après une trop longue période de TCA m'a aidée à retrouver les sensations de faim et de satiété. C'est une étape intermédiaire qui peut aider, une sorte de préparation à la RA. Pour ma part, elle m'a été très utile.

Je te souhaite beaucoup de courage et d'espoir dans ta démarche. C'est un chemin qui paraît long, mais les chemins les plus "faciles" mènent rarement à la solution.


Merci, Théophée, pour ton message et pour ton témoignage.
Se libérer des TCA serait une bonne chose...
Je pense que cela commence déjà mais je suis au tout début.
En écoutant mon corps, les derniers jours, j'ai pris un peu de pommes de terre à midi. Le soir, j'avais moins faim, et j'ai laissé un peu dans mon assiette. Et depuis que je me "régule", je n'ai pas fait de crise d'hyperphagie ! Donc, il y a de l'espoir ;)
56 ans Région parisienne 2154
Je n'ai pas voulu te répondre, parce qu'après 11 mois de RA j'en suis à + 3 kilogs. Sauf que : les crises d'hyperphagie se raréfient et sont beaucoup moins violentes.

Au début, j'ai perdu très vite, plus qu'avec un régime. Sauf que... je me suis mise à le vivre comme un régime, à avoir peur de manger "trop" et... les crises sont revenues.

J'en suis au stade où je commprends, essaye d'accepter que le poids ne soit pas, plus la question principale. Je sais que quand il ne m'obsédera plus les choses se réguleront. Plus facile à dire...

La Ra c'est encore et toujours, s'écouter. Et j'ai du mal. Pas toujours envie d'entendre et accepter mes émotions... Paradoxalement, c'est parfois plus facile de manger dessus, s'inquiéter pour le poids, en faire l'arbre qui cache la forêt, plutôt que... commencer à explorer la forêt ;)
56 ans 51
Pomdereinette a écrit:
Je n'ai pas voulu te répondre, parce qu'après 11 mois de RA j'en suis à + 3 kilogs. Sauf que : les crises d'hyperphagie se raréfient et sont beaucoup moins violentes.

Au début, j'ai perdu très vite, plus qu'avec un régime. Sauf que... je me suis mise à le vivre comme un régime, à avoir peur de manger "trop" et... les crises sont revenues.

J'en suis au stade où je commprends, essaye d'accepter que le poids ne soit pas, plus la question principale. Je sais que quand il ne m'obsédera plus les choses se réguleront. Plus facile à dire...

La Ra c'est encore et toujours, s'écouter. Et j'ai du mal. Pas toujours envie d'entendre et accepter mes émotions... Paradoxalement, c'est parfois plus facile de manger dessus, s'inquiéter pour le poids, en faire l'arbre qui cache la forêt, plutôt que... commencer à explorer la forêt ;)


Salut !

Je me pose des questions sur tes crises d'hyperphagie au bout de 11 mois de RA...Peut-être qu'elles ne viennent pas seulement des privations antérieures mais des angoisses actuelles...Peut-être que tu utilises toujours la nourriture comme "moyen de résoudre les problèmes" dans certaines situations ? Pour moi, c'est la raison principale des crises, et je les fais depuis 4 ans et demi, avec quelques interruptions. En ce moment, ça va, je ne me gave pas et je n'ai eu aucune crise depuis plus d'une semaine. Pourvu que ça dure ;)

Pour ce qui est de la prise de poids...non, mes articulations ne veulent pas que j'en prenne, moi non plus. Sans vivre RA comme un régime, je pense quand même que je ne dois pas toucher aux sucreries. C'est un produit dont je me passe sans aucun souci jusqu'à une molécule sucrée ne se retrouve sur ma langue : alors là, pas moyen de m'arrêter ! Et Zermati dit dans son livre d'éviter les aliments dont la consommation est incontrôlable pour nous. Je ne pense pas que ça soit une grande privation, parce qu'au bout de quelques jours de "sevrage" de sucre, je n'en ai aucune envie. Donc, j'espère maigrir en faisant la RA sans sucreries (au moins, au quotidien) sans faire une entorse au programme du docteur Zermati ;)

La seule difficulté pour moi, c'est que je souffre des troubles bipolaires de l'humeur, et si je me trouve très mal, j'ai du mal à faire autrement qu'en compensant par la nourriture...Mais là, ça va, et j'espère trouver d'autres moyens de compensation...j'y travaille, ça viendra !
70 ans 3528
Theophee a écrit:

Tu commenceras à perdre du poids lorsque la perte de poids ne sera plus ton principal objectif. Tant que tu as ce but dans la tête, ta RA ne sera qu'un régime déguisé.


Je pensais avoir perdu du poids assez rapidement avec la RA, mais en faisant le calcul, j'ai effectivement pris un peu de poids au debut, puis mon poids est reste stable pendant environ un an. Le temps qu'il m'a fallu pour reellement regler ma relation a la nourriture (qui ne se resumait pas aux crises, pour ma part). Et finalement, au moment ou j'ai meme pu "oublier" la RA parce que c'etait devenu une habitude de vie, quelque chose de naturel, j'ai commence a perdre du poids. En environ un an je crois avoir perdu une dizaine de kilos (pesee a la medecine du travail, je n'ai pas de balance).

Au final, je crois vraiment que les avantages de la RA se trouvent bien au dela de la perte de poids et que c'est la la plus grande liberation. Si je n'avais pas perdu de poids apres cette annee la, ca ne m'aurait pas derange, je me sentais deja tellement allegee et en paix...

bonne chance ;)
56 ans 51
mamisha a écrit:
Theophee a écrit:

Tu commenceras à perdre du poids lorsque la perte de poids ne sera plus ton principal objectif. Tant que tu as ce but dans la tête, ta RA ne sera qu'un régime déguisé.


Je pensais avoir perdu du poids assez rapidement avec la RA, mais en faisant le calcul, j'ai effectivement pris un peu de poids au debut, puis mon poids est reste stable pendant environ un an. Le temps qu'il m'a fallu pour reellement regler ma relation a la nourriture (qui ne se resumait pas aux crises, pour ma part). Et finalement, au moment ou j'ai meme pu "oublier" la RA parce que c'etait devenu une habitude de vie, quelque chose de naturel, j'ai commence a perdre du poids. En environ un an je crois avoir perdu une dizaine de kilos (pesee a la medecine du travail, je n'ai pas de balance).

Au final, je crois vraiment que les avantages de la RA se trouvent bien au dela de la perte de poids et que c'est la la plus grande liberation. Si je n'avais pas perdu de poids apres cette annee la, ca ne m'aurait pas derange, je me sentais deja tellement allegee et en paix...

bonne chance ;)


Tu dois avoir raison : le bénéfice ne doit pas être uniquement dans la perte de poids mais dans le bien être (d'ailleurs, c'est un certain bien être que nous espérons trouver en perdant du poids, et si on peut le trouver autrement...). Je me sens déjà mieux dans ma tête au bout de quelques jours.
Dommage qu'il faut attendre si longtemps pour pouvoir s'habiller plus facilement...
Merci pour ton message.
M
33 ans 2
Bonjour tout le monde,

je fais mon come-back sur ce site j'èspère revenir plus souvent et plus longtemps qu'il y a quelques temps...

j'éspère avoir lu tout les posts de ce message si ma reponse est hors-sujet j'en suis désolée.

concernant la RA c'est genial je trouve .. c'est comme sa que j'ai banni tout regime et sorti de ma tete les aliments interdis .. j'ai fais moin une fixation sur la nourriture... pendant deux ans jai eu de l'hyperphagie et a force de me battre (une specialiste et la ra entre autre meme si je lai fais pas longtemps ) j'ai reussi "a y vaincre"... jai parfois des petits restes où dans des moments de blues il m'arrive de compenser encore par la nourriture mais c plus les crises que j'ai pu connaitre dans le passer..

mtn mon probleme est que je mange trop et trop mal c'est pourquoi j'ai décider de me remettre a la RA .. et darriver a ce que cela vienne tout seul que je fasse les bons choix pour mon corps..car la merci le teint et les boutons qui apparaissent sans parler de mon surpoids...

aller je vais venir sur ce forum parler avec vous vous aidez ..qu'on y arrive toutes :)

Je commence ptit a ptit ...depuis un mois j'ai pris l'habitude de plus manger entre les repas j'ai perdu * kg .. hi hi.. je vais aussi plus bouger mais sans mettre la barre trop haute sinon je connais le resultat : abandon . je suis une fan de course a pied :)

courage tout le monde !!!merci pour ceux qui m'ont lues et bravo à celles et ceux qui tiennent bon contre tout ces TCA :)

[edit animation : pas de chiffre de perte de poids]
C
38 ans 2
Bonjour,

Je m'appelle Choucha, j'ai commencé une RA en août 2007, après avoir lu le livre du Dr Zermati: Maigri sans régime. A cette époque, j'avais fait le régime WW pour perdre 2-3 kg. Malheureusement, j'ai petit à petit glissé dans l'anorexie mentale... tout ce dont je mangeais était compté, dès que je dépassais mon quota de points, je faisais du fitness à outrance... Un jour, mon ange gardien a décidé de me sortir de là, puisque c'est tout à fait fortuitement que j'ai découvert le livre cité plus haut.

J'ai donc, petit à petit, réapprit à manger, à découvrir mon corps et ses sensations. A réapprendre à me faire confiance. A côté de ça, la peur de voir l'aiguille de la balance monter... je suis partie à 55 kg en août, puis en décembre j'étais à 58. J'ai arrêté de me peser, cela me faisait trop peur cette prise de poids, même que j'étais consciente que c'était le chemin à devoir affronter! Finalement, je suis arrivée à 64 kg en décembre 2008. Je suis arrivée à mon poids initial avant régime, avec 2 kg de plus! Je dois dire que je suis reconnaissante envers mon corps de ne pas avoir été "plus sévère" au vu de la méchante restriction que je lui avait imposé. Voilà.. maintenant je pèse 61 kg.. on dirait que le vent tourne... que mon corps a reprit confiance en moi. J'ai dû faire mes preuves, lui montrer qu'il ne sera plus jamais privé!

Maintenant, je n'ai plus aucun aliment tabou, je suis bien dans ma peau et j'accepte à 100% mon corps! Je l'aime comme il est avec ses qualités et ses défauts!

N'oublions pas que c'est dans ce corps que nous devrons traverser cette vie, alors autant que l'entente soit parfaite et que nous formions une belle équipe!

En tout cas j'ai appris à l'aimer et à le chouchouter autrement qu'en le gavant comme une oie et je commence à ressentir sa reconnaissance dans mes vêtements!

Je ne peux que vous encourager à entamer une démarche de RA, c'est un chemin long, parfois difficile, mais le résultat en vaut vraiment la chandelle!!

J'espère que mon témoignage pourra vous encourager!

Bisous
C
38 ans 2
[quote="Theophee]Tu commenceras à perdre du poids lorsque la perte de poids ne sera plus ton principal objectif. Tant que tu as ce but dans la tête, ta RA ne sera qu'un régime déguisé. Tu ne peux pas être réellement à l'écoute de ton corps tant que tu ne "lâche pas prise" côté kilo

Exactement!! Du moment que tu te déconnectes et que tu laisses aller.. les kg vont s'envoler.. !
M
33 ans 2
Je suis d'accord c'est vrai quand on en fait plus une obsession sa part tout seul c'est fou quand même ... la j'ai perdu 5kg enfin j'avais je me suis pas repesé si ça se trouve j'ai repris mais tanpis je veux pour l'instant mieux manger :) . En 2004 suite à une rupture assez douloureuse j'ai perdu 10 kg . (J'avais du prendre 15kg a force d'être malheureuse) . J'ai perdu sans faire de régime ou me priver . Je me sentais libre et mieux (bon ça à duré 2-3 mois) mais sans rien faire j'ai perdu tout ce poid sans m'en rendre compte...comme quoi le mentale joue un grand rôle.

Tu sais j'ai aussi fait ww et j'avais perdu 3 kg en une semaine sans me priver. mais au bout d'un moment l'histoire des points me restaient en tête.. j'avias le droit a 23 points. J'arrivais à 21 et me disait oh je vais manger les biscuits je peux en manger 7 pour 1 points . alors j'en mangeais 7...14...et je me disais oh et puis 1 pts de plus... je finissais par finir le paquet entier et à re avoir mes crises d'hyperphagies et c'était de pire en pire.. j'ai donc décidé d'arrêter ce système car cela n'était pas bien pour moi car je souffrais d'hyperphagie. En plus il déconseil aux personnes souffrant de tca de le faire mais je m'étais renseignée et lui avait dis avant de commencer que je souffrais de ça.. elle m'avait dit : "on peut essayer on verra bien...."

Choucha82 > je suis contente pour toi que la RA t'aie fait autant de bien ;)

J'espère que cela m'aidera à perdre ma mauvaise alimentation et mauvaises habitude :oops:
30 ans saint etienne 195
moi a l'inverse de certaine
jai commencer une RA il y a 2mois et jai perdu *kg
depuis que jai commencer mon poids na pas monter pour l'instant il ne fait que dessendre

[edit animation : merci de respecter la Charte]
52 ans Région nîmoise 1567
Citation:
La Ra c'est encore et toujours, s'écouter. Et j'ai du mal. Pas toujours envie d'entendre et accepter mes émotions... Paradoxalement, c'est parfois plus facile de manger dessus, s'inquiéter pour le poids, en faire l'arbre qui cache la forêt, plutôt que... commencer à explorer la forêt


Je souhaite juste signaler qu'en lisant cela je viens de fondre en larmes. Alors j'écris ce post. Pour m'en rappeler. Merci les filles
109 ans 2475
Quand j'ai commencé la RA, j'ai eu énormément de mal. Ecouter mon corps ? C'était quoi ça ? Ca faisait des années que j'avais oublié son existence finalement... Je ne savais même plus ce que ça voulait dire "avoir faim", "être rassasiée"... Je mangeais, point. La RA c'était un peu comme me retrouver dans un pays maternel quitté depuis depuis des années et dont j'aurais totalement oublié la langue... Et puis avec le temps, ça a été un peu mieux. J'ai perdu un certain nombre de kilos. J'ai tout simplement perdu une taille de vêtement.

Pour moi, le plus difficile a été de continuer. On a beau dire, mais quand on bosse, difficile de manger en dehors des heures de pause déjeuner. Alors j'ai recommencé à manger quand le temps me le permettai et non plus quand j'avais faim (à vrai dire, quand je mangeais mon sandwich ou autre après 15H au bureau, je me prenais aussi des remarques pas super agréables). J'ai repris un peu de poids, très peu (j'ai gardé ma taille de vêtement en moins !).

Par contre en ce moment les TCA ont fait leur apparition. Oh je sais bien pourquoi. L'arbre a beau essayer de cacher la forêt, ça marche pas vraiment. Peut-être que quand mes émotions iront mieux je reprendrai une RA. Pour moi en plus c'est toujours beaucoup plus facile de m'y mettre en période de vacances, au moins je fais comme je veux sans sentir le regard des collègues.
B I U