MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Anorexie, boulimie, anorexie, boulimie... cercle vicieux.

30 ans 228
Depuis quelques mois, j'alterne entre anorexie et boulimie, et, comme tous ceux qui en sont atteints, ca me pourrit la vie... (enfin je crois ? :? )

Questions simples  
à ceux et celles qui auourd'hi s'en sont sorties (ou sont sur le chemin de la guérison):

Quel a été votre "déclic" (ou la raison de ce déclic) et votre première démarche pour aller mieux :?:
33 ans 6
malheureusement ca ne se resolu pas du jour au lendemain , il faut beaucoup de temp , aide toi et le ciel t'aidera , ces petites victoires chaque jour ( non , je m'arrete de bouffer comme une truir , je n'ai pas faim parck je m'empifre mais je v manger quand meme un repas sain ect)qui construisent un retour vers le positif , ne pas en faire un drame , au plus on met du temp a perdre , au moins on en reprendra , s'arreter de manger ce n'est pas la solution , c'est frustrant et le corp automatiquement se venge !

manger sain , c'est la clef et c'est le plus dur mais le plus valorisant ;)
30 ans 228
Déjà, merci d'avoir répondu... :D
En fait, actuellement, je n'arrive pas à trouver de juste milieu : soit je ne mange pas beaucoup, soit ca part en crise, dont je ne garde rien....... :?
Et le gros problème, c'est que j'ai pas tout le temps envie de guérir.

Je m'epxplique et j'espère ne choquer personne avec ça... Si c'est le cas, je m'en excuse d'avance.
A certains moments, j'ai une volonté de feu, et à d'autres, je suis dans le laisser-aller complet. Je me dis tant pis, les crises auront raison de moi, ou tant pis, je ne veux pas faire d'efforts pour manger plus (selon la période).

Bref, je me détruis à petit feu...
28 ans France 108
Je l'ai déja dit dans d'autres postes, mais je pense que les TCA ne sont que les symptômes de problèmes plus psychologiques, et c'est à mon avis de ce côté là qu'il faut que tu fouilles...

Essaye de repérer les différences qu'il y a dans tes émotions, ton bien-être...entre les périodes ou cela va bien, ou mal...

Et puis, voir un psychologue ne pourrait que t'aider (à condition d'en trouver un qui te corresponde)... ;)
30 ans 228
oui, les causes sont psychologiques, je le sais bien... la nourriture n'est que le support de mes maux.
Heureusement, je vois depuis peu un excellent psychiatre (eh oui ca existe ! ;) ) avec qui le contact est passé dès le début...

le plus dur, c'est d'analyser pourquoi une crise est arrivée. Tout est si confus dans ces moments la... l'ennui ? le stress ? l'envie ? Je n'arrive même plus à le savoir... Et parfois c'est limite si j'aime me mettre en danger... :roll: c'est de l'autodestruction pure, et je ne comprends pas que je puisse, a coté de ca, avoir un caractère très déterminé sur certaines choses...
28 ans France 108
Perso, j'ai jamais su déterminer les causes d'une crise...Mais c'est après avoir réglé entamé de régler mes problèmes avec mes parents que les crises ont disparu (pas une crise, même pas une mini compulsion depuis le 4 janvier, un record pour moi)...

Et l'autodestruction c'est aussi quelque chose dont j'ai été très proche...Et je pense que c'est un peu normal...Je sais pas pour toi, mais moi j'avais tellement honte de moi dans un peu tout, je me trouvais tellement nulle et mauvaise que j'avais envie de me cacher, de disparaître...Pas forcément de me suicider, même si j'y ai parfois beaucoup pensé voir un peu plus, juste tuer cette partie de moi que je haissais et qui me donnait l'impression de cacher la vraie Zoé, celle qui a confiance en elle, la mince, la jolie...Mais surtout celle qui n'a pas de galères, pour qui tout est plus facile...

Enfin voila quoi...
B I U


Discussions liées