MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Entre-deux...

S
110 ans 1240
Merci aux dernières interventions. Je commençais à me sentir seule avec mes arguments.

Parce que pour avoir vécu la taille 54, 56 (...), et vivre actuellement avec quelques tailles en dessous,  
je pense avoir quelques raisons de prétendre que le quotidien est quand même moins difficile (même si le cerveau a parfois d'étranges réactions).

Alors se fringuer correctement ne relève pas de l'exploit, loin s'en faux. Encore faut-il chercher au bon endroit, c'est à dire pas là ou les tailles démarrent au 42.

Et je répète ce que j'ai dit plus haut, vu qu'une piqure de rappel ne peut pas faire de mal : non le 36 n'est pas la normalité à 18 ans. C'est l'exception soit génétique (petite corpulence, et à ce moment la fille fait 1,50 m), soit privative.)

D'ailleurs le 36 est encore moins dans la normalité aujourd'hui qu'il y a 20 ans. Toutes les études montrent que le corps a morphologiquement évolué. Plus grands, plus "massifs" nous sommes, mais certainement pas plus minces. Ce sont d'ailleurs ces études qui conduisent l'industrie de l'habillement à revoir leurs copie (et aussi dans l'habitat).
10361
lebonheur a écrit:
je me dis qu'une ronde débutant en coiffure a moins de chance d'avoir un poste qu'une mince... la minceur c'est vendeur, et on nous le repete... :?


ben alors la, tu te trompes lourdement ( sans mauvais jeu de mots) et si ton école ( ou autres ) véhiculent ce genre de propos c'est que peut etre que professionellement il sont pas trop mauvais, mais humainement ils sont gerbant et totalement dans le faux.

Il se trouve que je vis dans une ville ou ya quasiment un salon de coiffure pour 20 habitants :lol: ( j'exagère juste un peu hein ? mais pas trop en fait) et je peux te dire qu'en passant devant des salons , je regarde, ET je ne vois pas que des crevettes !! ( loin s'en faut )
Et les étudiantes en coiffure même si elle rentre pas dans ce " mhytique 36" C'est tréééés loin d'être des laidrons.. trés trés loin. Parce que j'en ai vu être de sacré bombe même ( en largement au dessus du 40..)

Ego-brain si t'en a rarement vu je peux te donner les adresses de salon a marseille ( voir même des ecoles de coiffures ) Ou tu pourras voir de toi même que les étudiantes, elles sont pas toute banquébal chez l'agence elite ;)
10361
Petit hs .. quoi que non peut etre en fait ..

La coiffeuse de ma belle sœur, bosse a domicile .. Pkoi ? hé bien parce qu'elle a un pieds bo ( pas sur de la façon de l'écrire la) Et que elle, clairement a eu du mal a trouver un job après son examen ..
Elle a bossait en salon, mais c'était la galère ( humainement financièrement et physiquement)
Ce qu'elle a fait ? petit a petit elle c'est crée une clientèle, et le bouche a oreille a fait le reste.
elle bosse bien, très bien même. Les clientes sont contente, et le bouche a oreille fait le reste. A la finale ? elle bosse a son rythme, et financièrement ? elle se fait en moyenne nettement plus que ce qu'elle se ferait en salon ;)

ca prouve bien la aussi, que lorsqu'on a de la chance et surtout du talent dans ce genre de métiers aussi, une fois que t'a fait ton "trou" c'est tes compétences qui compte , pas le physique ...

Quand je vois Michel Petrucciani qu'était dans un milieu tout aussi artistique et nettement plus impitoyable, je me dis que parfois patience, talent, travail, persévérance et longueur de temps font mieux que force apparence et rage ;)
A
36 ans 3124
Patty a écrit:

Par contre, quand je vois comment vous traitent certains membres de vos familles, même vos propres parents, je comprends que ça soit difficile certains jours... Mais le problème de vos famille, ce n'est pas votre poids. C'est eux qui ont un problème et qui le reportent sur vous. Je suis d'ailleurs prête à parier que pour certaines d'entre vous, le poids est significatif de ce qu'ils vous font porter. :?


Je crois que c'est LE point important.
Comment voulez vous avoir une once d'estime de vous même lorsque depuis toute petite on vous répète que vous êtes nulle et grosse et que par conséquent vous n'arriverez à rien dans la vie?

Il y a des personnes, qui, suite à ce genre de réflexions ont décidé de se battre pour "prouver" qu'ils ne sont pas qu'un bout de chair sur patte, et il y en a d'autre que ça affaiblie lourdement...

S'il vous plait, ne soyez pas aussi brusque, il y a bien souvent un contexte à ce mal être, et quel qu'il soit, même s'il peut sembler ridicule aux yeux de certains, pour d'autres c'est une réelle souffrance...

Mais c'est vrai qu'il faut apprendre à relativiser, car nous faisons tout de même partie de ces personne qui arrive à s'habiller, à faire des choses telles que marcher, courir, vivre tout simplement...

Patty doit avoir raison, peut être que je ne vois pas les filles rondes...peut être bien...

(Oui, co_lette, ça m'évitera peut être une énième discution avec ma coiffeuse sur ce fameux régime que je devrais faire)
40 ans 2506
C'est dingue ce que ce post fait remonter de mauvais souvenirs, et pourtant ça fait du bien d'en parler.

La pression, je ne l'ai pas vraiment ressentie du côté familial (parce que je me sentais plus forte devant eux), mais plutôt du côté médical et social... les insultes, enfants comme adultes, sont terribles à subir, et quand on croit trouver du réconfort auprès d'une personne sensée être neutre, c'est à dire notre cher médecin de famille, et que là il vous dit : "tu ne subiras plus les insultes quand tu auras maigris" :shock: ...alors là rien de tel pour hiberner toute l'année :roll:

En ce qui concerne le regard des autres, j'ai souvent observé (après avoir mis très longtemps à relativiser) que ce regard on le fabriquait nous mêmes, comme pour nous donner raison tellement on se sent mal dans notre peau.
Alors je dirais qu'avant de vouloir changer le regard des autres, pensez à travailler sur le vôtre, le plus important, celui qui vous fera avancer, et vous aurez un tout autre regard sur les autres ;)

Je ne dis pas que c'est facile, loin de là, mais ça vaut le coup de se battre, croyez moi ;)

Pis pour les cons, parce qu'il en existe forcément, faites leur votre plus beau sourire, ou envoyez les bouler !
70 ans 3528
Je trouve ce sujet, et surtout les reactions qu'il genere, tres interessant...

Par rapport au regard que l'on porte sur les autres, j'aimerai ajouter aussi a ce qu'a dit Patty (qu'on ne regarde pas les filles faisant + d'un 36), que parfois c'est aussi le regard que l'on porte aux autres qui est totalement deforme, et l'on assimile a une taille de vetements des caracteristiques qui n'ont rien a voir.

Je me souviens que vers la fin de mon adolescence, quand j'etais au plus mal, je regardais d'autres filles et les trouvais forcement "mieux", je me disais "evidemment, elles sont minces" alors qu'en realite c'etait faux. Elles devaient faire une taille standard autour du 42, parfois meme plus (je me souviens de la soeur d'une copine qui devait faire un 46 et que je trouvais magnifique). Mais ces nanas degageaient du charme, du style, de la confiance en elles... Et moi comme une idiote je me disais que j'etais grosse et qu'elles faisaient toutes du 36... Mon regard les "deformait", parce que c'etait plus facile et qu'a cette epoque je n'avais ni la maturite, ni le recul necessaires pour voir les choses autrement.

Quand aux reactions de la famille... J'ai grandi avec une mere adepte du "dietetiquement correct", meme si elle n'a jamais fait ni prone de regime (et heureusement, je n'ose pas imagine les degats que ca aurait cause sinon :? ), a la maison c'etait nourriture fade et non cuisinee, rationnement de sucre/biscuits etc. Et surtout, cette image que le gras c'est "mal". Aujourd'hui encore, quand elle parle de quelqu'un en surpoid ou obese, elle a besoin de le preciser (au telephone, il ne lui viendrait pourtant pas a l'idee de me dire si cette personne est blonde ou porte des lunettes). Elle considere les nanas faisant du 38/40 comme "bien en chair" et comparait ses fesses (36) aux miennes (42/44 a l'epoque) quand j'etais ado :roll:

Aujourd'hui, j'ai pris du recul et je me rends bien compte que le principal probleme est dans son regard, et que la premiere personne a en souffrir, c'est elle meme. Elle se trouve grosse quand elle prend 1 kilo, n'est pas a l'aise avec son corps, la corpulence et le corps des autres la genent presque... Ca me fait de la peine, parfois ca me fait rire ou ca me met en rogne, mais surtout, ca ne m'atteint plus.

Alors je comprends beaucoup de filles qui pensent comme ma mere, que le 36/38 est un standard et qui paniquent parce que leur corps est un 40/42... Et je crois, comme Patty, que c'est un long travail d'acceptation de soi mais surtout de recul a prendre, de changer son regard... vraiment, c'est liberateur et ca en vaut la peine... Les carcans ideologiques que l'on a en tete n'y sont que parce qu'on les y laisse... comme pour tout, balancer les idees recues (recues de qui et pourquoi?) qui nous font souffrir ne peut etre que benefique... ;)
A
36 ans 3124
Comment avez vous changé votre regard sur vous même? car parfois, même avec toute la bonne volonté du monde, c'est vain...
53 ans Out of Africa... 4355
Ego-brain a écrit:
Patty a écrit:

Par contre, quand je vois comment vous traitent certains membres de vos familles, même vos propres parents, je comprends que ça soit difficile certains jours... Mais le problème de vos famille, ce n'est pas votre poids. C'est eux qui ont un problème et qui le reportent sur vous. Je suis d'ailleurs prête à parier que pour certaines d'entre vous, le poids est significatif de ce qu'ils vous font porter. :?


Je crois que c'est LE point important.
Comment voulez vous avoir une once d'estime de vous même lorsque depuis toute petite on vous répète que vous êtes nulle et grosse et que par conséquent vous n'arriverez à rien dans la vie?


Qui est "on" ?
Et pourquoi prêtes-tu toujours autant d'importance aux paroles toxiques et destructrices de "on" ?

"on" n'avait il pas besoin d'un "bouc émissaire" sur qui déverser sa haine et sa méchanceté ?

Le chemin est plus ou moins long pour retrouver l'estime de soi, selon la profondeur de la blessure, mais c'est possible.
Patty a tout à fait raison : ceux qui nous font du mal ont un vrai problème et ce n'est pas NOUS ! Nous, ils ne nous voient même pas, ne savent pas qui nous sommes faute d'avoir pris la peine de nous connaitre un jour.
Ils ont juste besoin d'un bouc émissaire, rien de plus....
53 ans Out of Africa... 4355
Ego-brain a écrit:
Comment avez vous changé votre regard sur vous même? car parfois, même avec toute la bonne volonté du monde, c'est vain...


Commence par croire ceux qui te disent qu'ils te trouvent belle et intéressante. Va vers ces gens là, ceux auprès de qui tu te sens bien et fuis à toutes jambes les gens toxiquent qui n'ont de cesse de te faire du mal. Fuis les sans te retourner.
70 ans 3528
Câline a écrit:
Ego-brain a écrit:
Comment avez vous changé votre regard sur vous même? car parfois, même avec toute la bonne volonté du monde, c'est vain...


Commence par croire ceux qui te disent qu'ils te trouvent belle et intéressante. Va vers ces gens là, ceux auprès de qui tu te sens bien et fuis à toutes jambes les gens toxiquent qui n'ont de cesse de te faire du mal. Fuis les sans te retourner.


Voila, apprendre a etre "sa meilleure amie", a etre responsable de soi meme, a s'occuper de soi comme de quelqu'un qu'on aime et qu'on respecte vraiment. Quand j'ai commence a penser comme ca je me suis rendue compte que j'acceptais beaucoup de choses que je n'oserai jamais infliger a un veritable ami, c'est ainsi que j'ai appris a faire le tri entre ce qui est bon pour moi et ce qui ne l'est pas. Et c'est valable aussi pour nos pensees, nos paroles vis a vis de nous meme: je ne passerai pas mon temps a penser du mal d'une amie ou a la critiquer donc je ne fais pas de meme avec moi. Ca ne m'empeche pas de me remettre en question ni d'etre lucide sur mes erreurs, mais pas d'autoflagellation.

Ca prend du temps mais il y a certaines choses que seule toi peut faire pour toi meme, et refuser ce qui te detruit et te fais souffrir (des regards, des complexes, des jugements etc.) en fait partie. Petit a petit... on ne change pas du jour au lendemain ;)
A
36 ans 3124
Câline, on = mes "proches".

C'est difficile de s'en détaché quand on a vécu au travers cette image qui nous condamne, pourtant, promis, c'est pas faute d'essayer...il faut un peu de temps je pense;).

mamisha, on a le même âge, pourtant t'as l'air plus mature que moi sur pas mal de chose.

M'enfin...ce n'est pas mon topic, assez parler de moi=)
53 ans Out of Africa... 4355
Ego-brain a écrit:


C'est difficile de s'en détaché quand on a vécu au travers cette image qui nous condamne, pourtant, promis, c'est pas faute d'essayer...il faut un peu de temps je pense;).

Je sais bien ;) Ca demande du temps et de la persévérance. Chaque jour un petit pas.
Ce n'est pas parce que tes proches n'ont pas su voir tes qualités que tu n'en as pas hein ;)
Alors pour commencer, tous les matins devant ta glace : "Câline me trouve jolie et pense que je m'exprime de manière pertinente et avec intelligence, et je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas vrai"



"Ils allaient voir, j'allais leur montrer qui j'étais vraiment, j'allais leur prouver que j'étais quelqu'un de bien. Ce jour vint, ce jour passa. Ils ne virent rien, comme d'habitude. Mais moi, je sus que tout serait différent parce que j'avais décidé de faire mon chemin sans eux"
51 ans chantilly 290
bonjour !
je suis une petite nouvelles (enfin petite, c'est peut-être beaucoup dire) mais je réagis sur ce post car je trouve dingue qu'avec une taille 40 on se trouve grosse. Perso, je fais laaaargeeement un bon 44 (qui commence à faire partie des souvenirs...) et pour moi, une taille 40, on est mince. Je risque de répéter ce que qui a déjà été dit mais à avec ta taille, tu peux trouver des fringues partout. Le problème n'est pas la taille, juste le fait que les trois quarts des fringues et particulièrement des pantalons qui sont une grosse galère et pas que pour les rondes,sont mal taillés et pas adaptés à la morphologie d'une fille normale.
Et je m'inscris en faux sur autre chose : j'estime que même poru une fille de 18 ans, le 34 n'est pas une taille normale. J'ai deux nièces de 19 et 20 ans qui sont extrèmement minces et je vous assure qu'elles sont loins de faire du 34...Enfin pour la seconde, elle a fait du 34 après un de ses innombrables séjours à l'hopital...
60 ans Au bord de la mer 15536
Câline a écrit:
Ego-brain a écrit:


C'est difficile de s'en détaché quand on a vécu au travers cette image qui nous condamne, pourtant, promis, c'est pas faute d'essayer...il faut un peu de temps je pense;).

Je sais bien ;) Ca demande du temps et de la persévérance. Chaque jour un petit pas.
Ce n'est pas parce que tes proches n'ont pas su voir tes qualités que tu n'en as pas hein ;)
Alors pour commencer, tous les matins devant ta glace : "Câline me trouve jolie et pense que je m'exprime de manière pertinente et avec intelligence, et je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas vrai"




"Ils allaient voir, j'allais leur montrer qui j'étais vraiment, j'allais leur prouver que j'étais quelqu'un de bien. Ce jour vint, ce jour passa. Ils ne virent rien, comme d'habitude. Mais moi, je sus que tout serait différent parce que j'avais décidé de faire mon chemin sans eux"
J'aime beaucoup tout ce que tu dis, et ta façon de le dire, Câline :D

:kiss: Ego-brain
51 ans chantilly 290
et moi provence, je suis dingue de ta signature !!! faut dire que je suis dingue de l'auteur..enfin, je voulais dire à tout le monde que je suis contente de vos posts parce que moi aussi, j'ai tendance à m'étrangler de rage avec ce genre de messages..parce que franchement, dire qu'on ne trouve pas sa taille en 40, là, il y a de l'abus...comme dit patty, le problème c'est dans la tête pas dans le corps !!!
B I U


Discussions liées