MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

PETITE PENSEE POETIQUE

46 ans paris 7
je l'aimais cette fille, comme un enfant qui aime sa mère/ Aucun d'entre vous n'aurait pu aimer une femme comme moi/ Pourtant entre elle et moi c'était toujours la guerre/Elle  
était chasseur et moi la proie/alors je demande un moment de silence à mon amour perdu/je sais que je ne la reverrais plus/elle etait tout, mes yeux, mes poumons, ma force et puis mon coeur/Personne n'aurait pu comprendre cette rancoeur/De sentir, de penser qu'elle partagerait son amour/ ma vie n'est plus qu'un compte à rebours/Pourtant à l'époque c'etait des promesses tenues/Meme on ne parlait pas de cul/On faisait un couple saint et serein/ Revisitais le monde et parlais pendant des heures je la contemplais chaque seconde/Sa présence était pour moi rassurante,/je vous assure les gars elle avait de quoi vous retourner vos esprits de tournante/On aimait la musique, se voir s'embrasser/Je ne connaissais pas autant le bonheur en une seule journée/Pourtant son caractère n'était plus la meme/Dans les calins elle ne disait plus je t'aime/Son coeur était détruit par un fils de p... que j'avais meme appris à hair/Elle se sentait sale et refusait mes désirs/J'ai tourné la clef pour la quitter croyant que j'enchainais erreur sur erreur/ Me disant qu'elle trouverait mieux ailleurs/Aujourd'hui je demande un moment de silence pour elle, pour notre bonheur que l'on aurait pu jouir chaque heure/Tant pis pour moi, l'amour je l'ai laissé pres de chez elle/Pleurant son absence, sur nos querrelles/Maintenant elle est casée surement prete à se marier ou se fiancer/ je me dis que j'aurais pu etre celui ci, le meme homme qu'elle a toujours voulu dans sa vie/ je parle par des rimes des vers, je m'en tape si elle pense mal de moi ou qu'elle jette mon mail dans les airs/Aujourd'hui les erreurs son irréparables, l'amitié inflammable/De l'amour tu n'en manquais pas/µAucun homme ne me remplacera/Meme à travers mes mélodies/L'amour que tu lui porte je le maudis/je veux rester dans ta tete, dans ton coeur, dans tes pensées et briller à travers tou sourire/Ne pas etre ton plus mauvais souvenir/Il n'y a qu'un pas, qu'un mot à prononcer/Pour que ma vie soit plus que gaie/Je termine pour témoigner de mon désespoir/Que tu sois grand, fort, blanc ou bien noir/Respectes et préserves l'amour de ta vie/Le regard des autres ne doivent pas etre un ennui/Enfin analyses la, à chaque fois que son regard brille/Pour ne pas tomber dans ce drame qui commence par : je l'aimais cette fille.
C
33 ans calvados 1083
Ton poème est vraiment très joli :)
46 ans Dans les nuages 764
WAOUH....
Je suis émue...j'en ai les larmes aux yeux et la chair de poule...
Tu m'as touchée...

C'est magnifique, j'ai le coeur qui saigne avec toi.
37 ans Près de DOUAI 405
Salut Blacktoutseul,

j'ai lu tes quelques phrases qui m'ont fait penser à tellement de choses, il est vrai qu'il faut sans cesse se montrer qu'on s'aime.

en lisant ton post j'ai eu des frissons c'est si triste et tellement bien écris

tu as l'air accro de cette fille qui n'est plus ta petite amie tout n'est pas encore joué il reste peu être une lueur d'espoir .....

en tout cas si rien n'est plus possible entre vous avec un chameur comme toi et un poète...je suis sure que l'amour se présentera à ta porte et tu chameras cette jolie fille qui sera t'aimer et que tu aimeras

bon courage "les blessures du coeur sont les plus longues à guérrir" "aimer c'est souffrir alors pourquoi aimer ?"

j'espère que tu iras mieu

cindyguiz
46 ans paris 7
merci pour toutes vos réponses, et pour tout vous dire cette fille hélas je ne la vois plus! elle est aujourd'hui fiancée avec un autre! comme koi...mais c'est pas grave! il me reste que mon fils et la musik :P
en vous embrassant tres foooort!
B I U