MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

A ceux qui ont "tout" quitter pour être avec lui/e

109 ans 2475
J'ai un homme dans ma vie. Je l'aime, il m'aime, on s'entend vraiment bien, on fait de vrais projets d'avenir.

Le seul truc, c'est que moi je suis dans le  
Nord, lui à Paris. Donc, pour pouvoir vivre à deux, forcément, je songe à "partir". Je ne lui demande pas de le faire, il est trop "parisien" dans l'âme pour venir vivre chez moi. En plus moi j'ai toujours adoré vivre dans les grandes villes... Donc la transition me paraît plus naturelle de mon côté...

Je dois avouer quand même que plein d'idées totalement opposées les unes aux autres me traversent l'esprit. Je me sens à la fois excitée par l'idée du changement et d'un autre côté un peu effrayée. Je vais laisser derrière moi un bon boulot payé correctement, ma famille, mes amis, ma région (bien que j'avoue que c'est plus quitter le boulot qui m'effraie).

Je sais que certains et certaines ont fait ce changement. Alors permettez-moi d'être un peu curieuse :

:arrow: quelles étaient vos plus grandes peurs et se sont-elles avérées fondées ?

:arrow: Avez-vous mis du temps à vous adapter à votre nouvelle vie ?

:arrow: Vous arrive-t-il de regretter votre décision ?

:arrow: Et si vous aviez des conseils à donner pour bien vivre le changement, ça serait quoi ?
35 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Mon seul conseil serait d'attendre d'avoir trouver un travail là-bas avant de partir car j'avoue que pour moi, l'indépendance financière reste primordiale surtout en cas de soucis ou si tu n'as pas envie que ça vienne pourrir un peu votre relation si tu mettais plus longtemps que prévu à retrouver un travail.
109 ans 2475
Pour ça j'ai bien les pieds sur terre, t'inquiète ! Hors de question de partir sans sécurité financière de MON côté. Qui dit démission dit 0 euros de revenus, donc pas question de ça !
44 ans 17521
Au départ, lui à Nice dans un super appart gratuit, mais pas de boulot... et moi à Paris avec un "super" boulot (du moins qui me plaisait et pas trop trop mal payé, puisque travail de nuit) mais pas de logement (je squattais les canapés de mes amis, et un studio prêté par un ami de temps en temps)...

Pendant 6 mois, j'allais une semaine par moi chez lui à Nice... on avait commencé à parler d'un rapprochement, plutôt sur Nice, car lui refusait de bouger sur Paris... moi je voulais bien tenter, mais d'abord voir si je pouvais trouver un taf là-bas, ou me faire muter... bref... je voulais commencer à me renseigner à partir de janvier 2008...

Et pas de bol (si on peut dire), je suis tombée enceinte en novembre 2007... donc du coup, que faire ? Il a été décidé que je descendrais vivre chez lui quand je serais en congé maternité, puisque là, j'allais plus travailler pendant plusieurs mois (je comptais aussi prendre le congé parental)... donc bon... trouver un appart à paris pour 3, c'était pas la peine d'y penser...

Donc depuis juin 2008, je suis à Nice... je suis en fin de congé parental (dans deux mois), et ça ne va pas fort...

Déjà que j'avais des à priori, ben clairement je ne me plais pas du tout ici... en plus je me sens vraiment isolée... j'ai vécu plus de 10 ans sur Paris, tous mes amis sont là-bas, mes amis d'enfance et ma famille sont en franche comté... donc voilà, je me retrouve coincée loin de tout, je ne connais personne et ne voit personne à part Athy et Klinou (Agrume) de VLR... et je ne sais pas ce que je vais pouvoir trouver comme job ici... je ne suis pas mutable réellement, faut que je me débrouille toute seule avec la fonction publique pour trouver un truc équivalent à mon poste, ou alors que je trouve un truc alimentaire, mais en ce moment, c'est pas la joie... donc je me retrouve avec mon poste à paris, qu'on va me réserver pendant quelques temsp, et coincée ici sans boulot... c'est un peu n'importer quoi...

:arrow: quelles étaient vos plus grandes peurs et se sont-elles avérées fondées ?
Peur de l'isolement, peur de ne pas aimer la vie ici, peur que paris me manque... et difficulté de trouver un boulot... et oui, mes craintes étaient fondées...

:arrow: Avez-vous mis du temps à vous adapter à votre nouvelle vie ?
Personnellement, je suis là depuis 9 mois, et heureusement que j'ai ma fille à m'occuper, parce que... voilà, quoi...

:arrow: Vous arrive-t-il de regretter votre décision ?
Oui, clairement, je regrette de ne pas avoir demandé un logement en temps que fonctionnaire à la mairie de paris dès que j'ai appris ma grossesse (pas les moyens de louer un appart dans le privé), mon conjoint aurait bien été obligé de me rejoindre, si il avait voulu vivre avec moi et notre fille... j'aurais gardé mes amis, mon boulot... et paris, que j'adore... je me sens déracinée, et je le vis très mal... je n'ai rien envie de faire, ici... je déprime...

:arrow: Et si vous aviez des conseils à donner pour bien vivre le changement, ça serait quoi ?
Franchement, je ne saurais pas te donner de conseils, à part peut-être de trouver un job sur place avant tout... en même temps, le nord est paris, c'est pas loin... moi je suis à 6 h de train de paris, et 650 km de ma famille... :?
35 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Ah ben déjà, c'est très bien. Pour le reste, écoute, je sais pas si c'est comparable car moi j'ai quitté ma vie pour le suivre pour son nouveau boulot mais pour lui aussi c'était nouveau. J'avoue que les débuts étaient difficiles (pas de permis, pas de boulot, lui bossait toute la journée, je connaissais personne) et puis finalement, je m'y suis faite. J'ai fait de nouvelles rencontres dans le coin grace à internet, j'ai commencé la FAc et il m'a présenté les gens qu'il connaissait ici (collègues) pour que je m'intègre plus vite. Finalement, aujourd'hui, on ne regrette rien à tel point que mes meilleures amies sont la copine du pote d'un de ses anciens collègues (vous suivez là? lol), l'ex de cet ancien collègue et une autre rencontrée via un chat qui habite juste à coté de Niort.
48 ans strasbourg 6049
je vais répondre parce que je suis partie pour me marier, le fait que j'ai divorcé n'y change rien :

>quelles étaient vos plus grandes peurs et se sont-elles avérées fondées ?

honnêtement j'en avais pas étant donné que je suis partie une tente sur le dos et que je suis pas revenue... les amis je considérais ne pas en laisser et la famille ben y'a le téléphone.

>Avez-vous mis du temps à vous adapter à votre nouvelle vie ?

oui plus de 2 ans. et encore on peut pas dire que je me sois vraiment adaptée j'étais totalement parano ;)

>Vous arrive-t-il de regretter votre décision ?

à mettre au passé pour moi :) donc non j'ai pas regretté étant donné que je suis partie par amour. par contre j'étais contente de revenir dans ma ville d'origine au bout de 8 ans.

>Et si vous aviez des conseils à donner pour bien vivre le changement, ça serait quoi ?

ne pars pas si tu n'as pas envie de partir. ne laisse pas les problèmes d'argent te bouffer ou te freiner (donc tout bien planifier de ce côté là), et réfléchis : vas tu aimer la solitude ? parce que les débuts dans une autre région ca veut aussi dire de la solitude... surtout au début. (c'est pour ca entre autres, que je veux pas quitter ma région maintenant)
C
34 ans 5
Alors moi aussi je vis dans le nord mais je dois partir en bretagne, j'avoue que j'ai énormément peur.
J'ai beaucoup de doute, donc je traine

ossiane59 a écrit:


:arrow: quelles étaient vos plus grandes peurs et se sont-elles avérées fondées ?
Ma peur est de pas aimer, peur de cette nouvelle vie


:arrow: Vous arrive-t-il de regretter votre décision ?
J'ai peur aussi de regretter

:arrow: Et si vous aviez des conseils à donner pour bien vivre le changement, ça serait quoi ?
Aucun conseil car je suis dans le meme cas :lol:
109 ans 2475
Karen, je dois avouer que ton témoignage me donne à réfléchir deux fois plus !

C'est vrai que je vais régulièrement sur Paris voir mon homme. Qu'être là-bas, ça me plaît. Mais j'ai bien conscience que entre passer un week-end là-bas et toute sa vie, y'a une sacrée différence ! Pourtant, l'envie de partir est bel et bien là... Mais c'est un projet que je fais sur le long terme, au mieux fin d'année, au pire début d'année prochaine. Pour avoir le temps de tout préparer (moi y compris !)

L'isolement c'est pas ce qui me fait le plus peur. J'ai un peu de famille sur Paris (même si je ne la connais pas plus que ça), et je ne suis qu'à 2H de TGV de chez papa-maman finalement. Et puis je m'entends très bien avec ses amis (sauf un qui me déteste, mais bon). Bien sûr ça reste SES amis, mais au moins je sympathise déjà un peu avec du monde. Et puis je sais que je peux compter sur mon homme.

Le boulot, c'est pour moi une évidence que je ne trouverai pas aussi bien que ce que j'ai maintenant, mais bon, j'ai 14 ans d'ancienneté donc c'est normal qu'en commençant un nouveau job, j'aurai moins de salaire.

Ce qui me fait le plus peur, c'est le logement. Paris (enfin, pour être précise le 92) c'est hors de prix ! Bon, ok, on sera deux, donc deux salaires, mais même comme ça, quand je vois le montant des loyers, je blanchis !
109 ans 2475
chouchoute59 a écrit:
Alors moi aussi je vis dans le nord mais je dois partir en bretagne, j'avoue que j'ai énormément peur.
J'ai beaucoup de doute, donc je traine


Avouons aussi que nous les Nordistes, nous avons une mentalité bien à part (comme probablement la plupart des régions somme toute !) et que moi c'est aussi un peu ça qui m'effraie. Dans le Nord, quand on connaît personne, on rentre dans un bar et on ressort avec 10 potes. Paris, la Bretagne pour toi, c'est pas forcément des endroits très réputés pour se faire rapidement des potes !
C
34 ans 5
ossiane59 a écrit:
chouchoute59 a écrit:
Alors moi aussi je vis dans le nord mais je dois partir en bretagne, j'avoue que j'ai énormément peur.
J'ai beaucoup de doute, donc je traine


Avouons aussi que nous les Nordistes, nous avons une mentalité bien à part (comme probablement la plupart des régions somme toute !) et que moi c'est aussi un peu ça qui m'effraie. Dans le Nord, quand on connaît personne, on rentre dans un bar et on ressort avec 10 potes. Paris, la Bretagne pour toi, c'est pas forcément des endroits très réputés pour se faire rapidement des potes !


J'ai peur surtout de plus être moi même !
Moi qui n'aime pas les grandes ville et bien je retombe en plein dedans :lol:
Bon j'avoue que j'ai jamais vecu avec zhom donc ça + demenagé et bien ça me fais un peu tourner la tete ](*,)
A
35 ans Nice 21965
karen a écrit:
:arrow: Vous arrive-t-il de regretter votre décision ?
Oui, clairement, je regrette de ne pas avoir demandé un logement en temps que fonctionnaire à la mairie de paris dès que j'ai appris ma grossesse (pas les moyens de louer un appart dans le privé), mon conjoint aurait bien été obligé de me rejoindre, si il avait voulu vivre avec moi et notre fille... j'aurais gardé mes amis, mon boulot... et paris, que j'adore... je me sens déracinée, et je le vis très mal... je n'ai rien envie de faire, ici... je déprime...


tu connais mon avis la dessus, perso je ne serais pas descendu mais bon :kiss:

perso je n'ai pas ete confronté à cette situation mais je pense que tu as l'air bien parti pour partir, le probleme en general est le boulot, j'ai vu plusieurs nanas qui sont partis pour rejoindre quelqu'un avec qui ca s'est mal passé car elles ont pas forcement trouvé de boulot du coup le mec leur reprochait d'etre inactive et ca partais en cacahouetes :?
109 ans 2475
Concernant le boulot, je compte prendre un peu les devants pour trouver ce qui me convient. Comme j'ai actuellement un boulot, j'aurai de toute façon un préavis d'un mois à faire, donc il faut déjà que je tombe sur une entreprise pour qui il n'y a pas d'urgence clinique pour le recrutement !

Mais assez curieusement, même si le "départ" n'est pas prévu pour tout de suite, comme tu le dis Athy, je suis bien partie pour partir. Je me sens entraînée par le courant, et pourtant, mon homme ne me met pas la pression, au contraire.
5031
Orélie, Corse, Alain, Genève (Suisse) rencontre le 9/02/07, emmenagement ensemble 1 mois + tard...




:arrow: quelles étaient vos plus grandes peurs et se sont-elles avérées fondées ?
peur que notre couple foire, peur de ne pas trouver d'emploi, peur qu'on ne soit pas compatibles, peur de ne pas m'habituer a cette vie.
la peur que ca foire entre nous était fondée, comme le probleme de compatibilité mais on a su passer au dessus de ca. le reste n'est que secondaire, je n'ai pas trouvé d'emploi, j'ai carrément changé de métier! et l'homme s'habitue a bcp de choses par amour...



:arrow: Avez-vous mis du temps à vous adapter à votre nouvelle vie ?
Niveau vie sociale: environ 6-8 mois. mais j'ai changé de pays... toi tu changes juste de région c'est moins dramatique. quand tu arrives dans un pays ou rien ne fonctionne comme tout ce que tu as connu jusqu'a maintenant tu dois tout réapprendre. sans compter les milliers de papiers a fournir, a avoir... une nouvelle monnaie, alors que j'ai eu un mal fou avec l'euro, des systemes bancaires différents,une autre mentalité...
Niveau vie sentimentale: des hauts et des tres bas pendant 4 mois... horrible.




:arrow: Vous arrive-t-il de regretter votre décision ?
Jamais. On s'aime, ni lui ni moi ne regrettons ce choix rapide (tres).

:arrow: Et si vous aviez des conseils à donner pour bien vivre le changement, ça serait quoi ?
avoir une activité. sortir, rencontrer des gens.

j'ai été trop sur son dos, car j etais seule et c est en partie a cause de ca que ca s'est envenimé dans notre couple. j'etais devenue maniaque du menage, des qu'il ne repondait pas a un mail je l'engueulais, je supportais pas qu'il ait une vie sociale... quand j ai commencé l ecole ca allait mieux... bcp mieux!
S
109 ans 1240
Je n'ai pas vécu cette situation mais mon côté hyper-indépendante m'incite aussi à te dire de ne rien faire tant que tu n'as pas la sécurité d'un autre emploi sur place.

Côté délocalisation, je m'y prépare, mais pas pour quelqu'un, juste pour le boulot vu que chez moi c'est sinistré et que mes concours n'y changent rien.

Au final, partir pour un mec (ou une fille) ou partir juste pour du boulot, c'est une démarche qui ne doit pas être prise à la légère. D'ailleurs partir juste pour du boulot c'est hyper délicat vu que ça ne suppose pas "d'attaches" là ou l'on va débarquer...

Alors tu peux faire une petite liste, 2 colonnes, le pour et le contre.

En tout cas, partir pour Paris, je ne l'envisage même pas, ne serait-ce qu'à cause du coût de la vie qui serait limlite incompatible avec le meilleur salaire que je puisse espérer. :?
42 ans 4830
déjà tu es avec ton homme depuis longtemps? parce qu'il y a une différence (enfin, je trouve) entre connaitre un gars depuis 1 mois ou 1 an...les conséquences peuvent être facheuses!

perso, je suis d'une nature hyper casanière. j'aimais mon petit coin de verdure au milieu de mes montagnes alsaciennes. j'avais un boulot sur, des potes, ma famille à côté etc...pourtant je suis partie (après mures réflexions parce que je ne suis pas du genre à réagir en coup de tête)

:arrow: quelles étaient vos plus grandes peurs et se sont-elles avérées fondées ?
- tout plaquer pour lui, et réaliser au bout d'un mois qu'on ne s'entendait pas (parce que vivre séparément et ensemble, c'est un peu différent.. on voit les côtés négatifs de l'autre, qu'il cache soigneusement quand les rencontres sont ponctuelles.. bref l'autre fait moins d'efforts)
- me faire plaquer sans ménagement parce qu'il aurait trouvé une autre poulette entre temps, et me retrouver obligée de retourner chez mes parents, sans boulot, sans amour, sans rien...
- réaliser après coup que c'était une super connerie que d'abandonner mon job par les temps qui courrent.


:arrow: Avez-vous mis du temps à vous adapter à votre nouvelle vie ?
pas vraiment. disons que je la vivais déjà plus ou moins par intermittance.. ça s'est fait petit à petit. je me suis fais des amis aussi ici, et j'ai gardé certains autres de ma vie d'avant. les autres, ma foi...je vois la vie comme un livre rempli de chapitres. un s'est fermé, un autre commence, et pour l'instant, il est passionnant!
et puis, si j'avais fait le choix de restre là ou j'étais, je pense que notre histoire se serait éteinte, je ne crois pas aux relations à distance aussi longtemps. l'un des deux se serait sans doute lassé. je pense que si je ne l'avais pas fait, je l'aurais regretté toute ma vie. et pour quoi? pour un boulot? pfff

:arrow: Vous arrive-t-il de regretter votre décision ?
je pense que si je ne l'avais pas fait, je l'aurais regretté toute ma vie. et pour quoi? pour un boulot? pfff

bref je ne regrette pas dans ce cas.jamais. je ne changerai de vie pour rien au monde si on me laisse le choix!

:arrow: Et si vous aviez des conseils à donner pour bien vivre le changement, ça serait quoi ?
de le faire en douceur si possible... quand j'ai emménagé chez lui, je connaissais déjà son entourage, ses amis.. je m'en étais déjà même fait! et puis, dès qu'on avait qq jours, on les passait ensemble, chez lui le plus souvent. je m'y sentais déjà presque chez moi.
B I U