MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

mere porteuses quand pensez vous?

M
39 ans 46
coucou je suis en train de regarder un e emission qui parle des mere porteuse a savoir si se sera legalise ou pas . quand pensez vous?
moi je pense que  
se serai bien car cette methode existe alors pourquoi priver certaine femme de decouvrir l amour d un enfant par ce biais?
36 ans quelque part... 3178
mesange51 a écrit:
coucou je suis en train de regarder un e emission qui parle des mere porteuse a savoir si se sera legalise ou pas . quand pensez vous?
moi je pense que se serai bien car cette methode existe alors pourquoi priver certaine femme de decouvrir l amour d un enfant par ce biais?


Je n'ai pas encore d'enfants, et je sais que je risque de rencontrer des soucis pour parvenir à la maternité..
Je connais les différentes méthodes pour nous "aider"...Ou encore que l'adoption est possible...
Une mère porteuse? Et bien je dois avouer qur j'ai dû mal à m'imaginer la situation..
Je désire fonder une famille,mais psychologiquement, je ne sais pas si j'accepterai que mon enfant soit en fait porté par une "autre"...Une autre mère...
C'est complexe...parce que finalement l'adoption, c'est aussi l'enfant que quelqu'un d'autre à porté...Et je ne suis pas contre l'adoption...
Pourtant, l'idée de demander à quelqu'un de porter mon enfant me "gêne"...Suis peut être bizarre...
Du coup, ce que je pense de l'éventuelle légalisation de ce procédé? Ben je suis sceptique...
Aprés cela peut être une solution pour certaine...pas pour moi...
M
39 ans 46
coucou je suis tout a fais d accord avec ton point de vu mais je pense ca pour les femmes qui n ont plus que cette alternative
36 ans quelque part... 3178
mesange51 a écrit:
coucou je suis tout a fais d accord avec ton point de vu mais je pense ca pour les femmes qui n ont plus que cette alternative


Oui bien sur, mais personnellement, si c'était la seule solution pour moi, je ne pourrais pas ...
Aprés si certaines se sentent prêtes à passer par là...
42 ans 4830
pour moi non plus.. j'ai du mal surtout avec le fait que si c'était légal, certaines n'hésiteraient pas à louer leur utérus et à en faire un commerce. or, un commerce d'enfants, ça me choque un peu, je ne cautionne pas.

je n'ai pas d'enfants non plus, je ne sais pas si j'arriverais à en avoir un jour ou pas, mais je conçois que certaines soient prêtes à tout pour en avoir un. ce n'est pas mon cas, en tous cas pas pour l'instant..
108 ans 6176
Assurément pour, mais sous réserve que ce doit très encadré légalement et médicalement !

Quand je pense à des femmes qui ont des embryons mais qui ne peuvent pour des raisons médicales les porter pourquoi les priver de cet alternative si elles trouvent des femmes prêtent a porter leur enfant pour elles? Tout le monde ne se sent pas prêt à l'adoption, en particulier quand ils savent qu'ils ont des embryons congelés prêts à etre implantés et à s'installer durant 9 mois dans des utérus plus accueillants que le leur. Pourquoi ne pas leur offrir d'autre alternative que la destruction de leurs embryons et l'obligation de reprendre à nouveau un parcours long et douloureux de plusieurs années pour pouvoir "peut-etre" un jour adopter ?

Effectivement, il existe un risque de dérive de commerce mais ce risque existe déjà puisqu'on sait qu'il existe chaque année environ 4000 mères porteuses, en France, en situation illégale.

Pourquoi ne pas plutot une fois pour toute mettre cartes sur table et légiferer sur le sujet, comme le proposent la plupart des spécialistes PMA, en s'assurant ainsi que les dérives seront écartées (comme ça a été fait pour le don de gamètes & la pma en général dans les lois de bioethique). Il serait par exemple possible de limiter le nombre de grossesse menés à terme par mère porteuse ou de limiter legalement les indemnités financières versés ( avec obligation de les déclarer au fisc par exemple, même si elles ne seraient pas imposables).

La GPA pourrait etre une formidable alternative mais encore faudrait-il qu'on ait des législateurs moins conservateurs et frileux sur le sujet et qui soient prêts à réfléchir vraiment sur l'opportunité que ça offrirait à certains couples. Peut-etre verrons nous cel le jour où nos braves représentants seront intimement touchés par le sujet.
M
39 ans 46
j'aime bien ta facon de penser triss moi je pense aussi au femme (que je connais)qui demarre uns grosse et font des fausses couches a repetitions tout simplement parce que leur corps ne peut pas continuer ce processus..
une mere porteuse serait une bonne alternative et je pense que si c est legalise il faudrait qu il y ai un gros suivit psychologique pour les deux partis affaire a suivre... il y a tellement de famille qui se cache car leur enfant n ont pas la bonne nationalite et CA c est malheureux
36 ans quelque part... 3178
Je voulais préciser, que je ne suis pas contre l'idée du tout...Je pense que cela peut être une solution, et que cela permettrait à bon nombre de personnes qui traversent l'épreuve bébé de voir une fin heureuse au problème. ;)
Seulement, j'ai dû mal à m'imaginer dans cette situation..
Je pense qu'outre me faire à l'idée qu'une autre porte mon enfant...je pourrais craindre (c'est certainement très stupide), que finalement cette personne ne veuille pas rendre l'enfant, disparaisse de la circulation etc...Je dois avoir un grain!
108 ans 6176
sauterelle a écrit:
Seulement, j'ai dû mal à m'imaginer dans cette situation..
Je pense qu'outre me faire à l'idée qu'une autre porte mon enfant...je pourrais craindre (c'est certainement très stupide), que finalement cette personne ne veuille pas rendre l'enfant, disparaisse de la circulation etc...Je dois avoir un grain!


non, non, c'est tout à fait envisageable et ça fait partie des dérives possibles ! D'où l'intérêt de légiferer sur le sujet, en imposant par exemple aux mères porteuses ( qui seraient déjà mère de famille et installée dans la vie par exemple) et aux futurs parents un suivi psy régulier tout au long de la grossesse pour verifier que les uns et les autres adhèrent toujours à 200% au projet et d'autre part en indiquant par exemple dès le depart (avant même l'implantation de l'embryon de l'uterus de la mère porteuse) que les seuls et uniques parents de l'enfant naitre seront les parents de l'embryon et en aucun cas de la mère porteuse . Bon effectivement, ça n'empecherait pas celles qui le veulent de se sauver si elles veulent le faire mais legalement cet enfant n'etant pas le leur, ça correspondrait à un enlevement d'enfant. En outre si les mères porteuses sont suivies psychologiquement et qu'elles sont etablies dans la vie avec une famille, on prend moins de risques quant à une eventuelle fuite.

Une reconnaissance anticipée ne serait pas une nouveauté: c'est déjà le cas lors de la demande d'un don de gamètes, les parents receveurs du don doivent signer une reconnaissance anticipée de toute paternité et maternité sur les embryons à naitre issue du don attribué. A l'inverse les donneur(se)s eux abandonnent tout droit sur les enfants à naitre de leur don.
M
39 ans 46
je suis tout a fais d accord avec ce que dis triss et j espere ne pas t avoir offusque sauterelle :oops:
en tout cas sache que je respecte tout les point de vu et je ne me permetterai pas de dire que tu as un grain :-# c est un sacree sujet que je vous ai fais aborder :-s
36 ans quelque part... 3178
mesange51 a écrit:
je suis tout a fais d accord avec ce que dis triss et j espere ne pas t avoir offusque sauterelle :oops:
en tout cas sache que je respecte tout les point de vu et je ne me permetterai pas de dire que tu as un grain :-# c est un sacree sujet que je vous ai fais aborder :-s


Non non, ne t'en fais pas! C'est moi, en me relisant je n'étais pas sure d'avoir bien réussi à exprimer mon opinion...en dissociant ce que j'en pense et ce que je ferai...(en même temps qui sait ce que je ferai dans quelque mois ou année lol)..Mais pas de souci ;)
108 ans 6176
Il est impossible de prevoir sa réaction tant qu'on est pas dedans, en fait :).
Par exemple, j'etais persuadée de pouvoir me lancer dans l'adoption si cela s'averait necessaire dans mon projet bébé mais une fois que j'ai dû faire face à ce choix, je n'ai pu m'y résoudre. Enaccord avec mo conjoint, j'ai privilégié l'autre alternative qui m'etait offerte plutot que l'adoption car je ne pouvais me resoudre à faire le deuil de mon enfant biologique ( et mon conjoint ne pouvait se résoudre à me l'imposer). Je pense que si je n'avais pu porter mon enfant, j'aurai aimé qu'on me propose une autre alternative que l'adoption.

Je reste persuadée, contrairement à d'autres personnes, que l'adoption est un autre projet de parentalité qui n'est pas forcement "la réponse adéquate" aux couples en mal d'enfant et pour lesquels les lois de bioéthique, et donc la pma telle que prévue en France, n'apportent pas de solutions.
L
38 ans 3913
Triss tu es la voix de la sagesse à mes yeux, tu as tout à fait exactement au mot prêt ce que je pense. :D :D :D

Je rajouterai tout de même que personnellement je pense qu'il faut qu'une relation amicale, complice puisse se nouer entre la maman et la "génitrice" car sans ce rapport de complete confiance le suivi de la grossesse pourrait devenir un problème malheureusement et c'est pourquoi même si je trouve le procédé quelque peu "déplacé", il faudrait que les couples puissent choisir entre plusieurs possibilité de personnes pour porter leur enfant, dans la limite du raisonnable ;)
108 ans 6176
Loveadict a écrit:
Triss tu es la voix de la sagesse à mes yeux, tu as tout à fait exactement au mot prêt ce que je pense. :D :D :D
:oops: :oops: :oops: Rho voix de la sagesse ? mon mari va jamais croire ça, va croire que je t'aipayée pour dire ça :lol:

Loveadict a écrit:
Je rajouterai tout de même que personnellement je pense qu'il faut qu'une relation amicale, complice puisse se nouer entre la maman et la "génitrice" car sans ce rapport de complete confiance le suivi de la grossesse pourrait devenir un problème malheureusement et c'est pourquoi même si je trouve le procédé quelque peu "déplacé", il faudrait que les couples puissent choisir entre plusieurs possibilité de personnes pour porter leur enfant, dans la limite du raisonnable ;)
Je suis tout autant persuadée que toi qu'il faut une relation de confiance absolue et de complicité entre les parents ( en particulier la maman) et la mère porteuse pour qu'un tel projet puisse voir le jour. C'est pour cela que je n'imagine pas que ça puisse virer à une simple démarche commerciale de location d'utérus ( même si je n'omets pas cette possible réalité d'où l'importance d'encadrer ça de très prêt). C'est certes une crainte légitime, auquelle pense Gurgle, mais qui ne s'est pas matérialisé dans les pays ayant mis en place la GPA.

Mais je crains que notre pays soit encore un poil trop ancré dans ses racines catho pour voir cela evoluer rapidement.
38 ans 4907
Il faudrait aussi légiférer sur la fréquence à laquelle une femme peut servir de mère porteuse, un bon délais entre 2 grossesse et pas seulement 3 mois par exemple. Aussi trier sur le volet de la santé et de bonne pratiques de vie. Non fumeuse par exemple, pas d'alcool, etc. Parce que la mère porteuse porte l'enfant d'une autre et doit y faire attention. (Pas que la mère biologique ne fait pas attention à son propre enfant, mais il y s bien des gens qui font moins attentions aux choses des autres)

Légiférer sur la possibilité d'un allaitement du bébé par la mère porteuse aussi. Quoi que la mère biologique pourrait l'allaiter avec l'aide de stimulation et prise de prolactine, etc. (Il est possible d'allaiter un bébé adopté également)

C'est une situation très complexe. Je pense que ça arrivera encore plus tard au Québec qu'en France d'ailleurs.
B I U