MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Dois-je impérativement laisser tomber cette histoire?

53 ans Out of Africa... 4355
noplacetohide a écrit:
Le mec qui dit qu'il a besoin de réfléchir et qu'il y verra plus clair à son retour ne fait que considérer que tu es à  
sa botte. .


Pas forcément, un mec (ou une femme) qui dit qu'il a besoin de réfléchir à peut être besoin de...réfléchir ! Je ne vois rien d'anormal là-dedans !

Ca ne veut pas dire qu'il faut arrêter de vivre pendant qu'il réfléchit.
150
[quote="Câline
Pas forcément, un mec (ou une femme) qui dit qu'il a besoin de réfléchir à peut être besoin de...réfléchir ! Je ne vois rien d'anormal là-dedans !

Ca ne veut pas dire qu'il faut arrêter de vivre pendant qu'il réfléchit.

+1
Je suis tout à fait d'accord avec toi Câline mais il faut toujours resté vigilant...
41 ans Briis sous Forges 2597
Essaie de te faire violence, de prendre tes distances toi aussi, ne surtout pas courir s'il t'appelle dès son retour, prétexter que tu es occupée, etc.
Fais le mariner un peu.
Si c'est en effet qu'une histoire de sexe, il cherchera un moment mais s'il voit que tu le laisses il finira par en cherche une autre, si des sentiments sont naissants, il insistera sans doute plus.

Enfin, je présume, je n'ai pas la science infuse et je réfléchis en tant que femmes, nos amis les hommes ne sont pas toujours faciles à décrypter ; )
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Florane, que penses-tu de tout ce qui a été dit ? Cela t'éclaire un peu ?
150
Estree a écrit:

Enfin, je présume, je n'ai pas la science infuse et je réfléchis en tant que femmes, nos amis les hommes ne sont pas toujours faciles à décrypter ; )


Je t'avouerai que l'inverse est aussi vrai pour nous et pourtant... on est attiré l'un vers l'autre... Ah l'Amour!
W
35 ans Moulins (03) 200
Sur le sujet : je suis assez d'accord avec Estree, il te dit ça pour te garder sous le coude, pour garder sa fuckingfriends pour quand il reviendra ... après on ne connait pas tout de tout et on est pas dans sa tete ;)


Sinon pour le "plus tu ignore un mec, plus il revient au galop" c'est un jeu très dangereux, par exemple avec moi ça marche pas du tout vu que si je "souffre" je me détache très rapidement... donc à jouer à ce jeux avec moi et je vais me détacher et ça sera trop tard
F
36 ans 60
Bonjour à toutes,


Pour commencer j'aimerais vous remercier d'avoir pris le temps de me répondre. Ça a beaucoup de valeur pour moi, d'autant plus que c'est la première fois que je suis confrontée à cette situation de manière aussi poussée.

@Freudette: ta réponse me parle, notamment le fait de ne pas dénigrer mon ressenti. Pour diverses raisons, j'ai de la peine à écouter ce que je vis et à en tirer des choix conséquents. Je suis sans cesse déchirée entre des émotions positives et négatives, des avis contraires et c'est pas facile pour moi de trouver le juste compromis ou de faire un choix. Oui, je vais prendre ce mois pour me distancier et méditer cela.

@mumu: absolument, je pense comme toi. Une chose est sûre, il tire sans doute autant de plaisir que moi à nos rencontres, et je suis une fille "cool" et pas chiante (pour l'instant). Donc je peux comprendre qu'il peine à renoncer. Et oui, je dois absolument penser à moi durant cette "pause" (comme lui le fait très bien pour lui) et ne pas miser sur cette histoire. Je dois effectivement me protéger, d'autant plus que je suis encore fragile.

@elooo, miss flamme et morgane: idem! Merci pour votre soutien ;-) Ne rien attendre de cette histoire, mais c'est quand même difficile à ce stade...

@Annel: oui, et je me demande si "attendre" fait sens. Je veux dire: on partageait du plaisir sans arrière pensée au début, mes sentiments ont évolué, j'en ai parlé, maintenant attendre me semble peu sensé (à moins qu'il m'ait clairement demandé de le faire jusqu'à son retour, ce qui n'est même pas le cas!!)

@Lithanessa: ce que tu dis me semble cohérent, connaissant le garçon. Ca pourrait tout à fait être son mode de fonctionnement pour cette année très spéciale. Cela dit, il ne m'a pas assez donné de garanties pour que j'espère plus! Il aurait pu me faire état de doutes, d'envies supplémentaires; alors soit il est très réservé là-dessus (et c'est le cas en effet) soit il n'envisage pas vraiment plus. Je commence à pencher pour la seconde possibilité.

@louis-cyfer: je crois que je vais être face à un choix (qui découlera de mon ressenti): puis-je vivre cette histoire comme une occasion de prendre beaucoup de plaisir en attendant mieux - et en fermant mon coeur et mes désirs d'attachement? Ou vais-je être distante par respect de mon intégrité - et voir ce qui en découle? Mais comme toi, je n'attendrai pas très longtemps.

@Estree, Mary Morgane: tout à fait possible, et je me prépare à cette éventualité. Il ne m'a rien promis et n'est donc pas malhonnête; toutefois je conçois qu'il ne veuille pas renoncer à ce plaisir aussi facilement et s'en fiche donc un peu de ce que je peux ressentir dans cette situation, et ça c'est pas très cool de sa part.

@noplacetohide: oui, sauf que je lui ai clairement dit qu'une telle "rencontre" pourrait arriver: je lui ai laissé entendre que j'allais du coup pleinement assumer ma liberté. Il prend le risque... Et je compte bien en profiter, rien que pour me prouver à moi-même que je peux tout à fait vivre sans lui, et j'en ai bien besoin.

@lulutheone, elcamo: certes, je verrai si je choisis l'approche distante. C'est peut-être celle où je me sentirai la plus respectée. Et il est vrai qu'il a particulièrement du mal à verbaliser ce qu'il ressent. Merci pour l'avis masculin Elcamo! Lulu, bonne chance avec ton histoire...

@Câline: quelle belle approche... Peut-être l'approche idéale selon moi, mais pas facile car la force de mon désir commence à être exigeante, et je trouve qu'il ne m'a pas donné grand chose en dehors du lit en réalité. Ca fait mal de m'en rendre compte. En tout cas, il est certain que je vais m'efforcer de ne pas stopper ma vie pour cela, laisser aller "cool" un maximum, et voir où cela me même... Peut-être serai-je alors capable de la même sérénité que toi!

@Estree, Wameuh: question en suspens. J'étais un peu plus froide lors d'une de nos dernières rencontres car monsieur m'avait déjà fait comprendre ses limites. Il s'est montré particulièrement ouvert et attentionné quand on s'est revus. C'est lui qui m'a proposé une date (alors que c'est plutôt moi d'habitude...). Mais bon, à voir comment les choses se dérouleront.


Merci donc pour vos réponses, qui soulèvent plusieurs réflexions:

Je vois qu'on est finalement beaucoup à avoir vécu plus ou moins de près ce type de situation. Ca me fait du bien en quelque sorte de le réaliser.

Une question: qui parmi vous tous est capable de vivre une histoire sexuelle très intense sur la durée sans en vouloir plus? Ce modèle est-il possible, et dans quelle mesure? Je me demande si je n'ai pas un truc à apprendre à ce niveau, car cette relation m'apporte confiance en mon corps, en mon plaisir et en les hommes (paradoxalement, car ce mec-là me prouve que les mecs bien dans leur corps et leur plaisir existent et j'en avais sacrément besoin). De plus j'apprends à "prendre du plaisir pour prendre du plaisir". Enfin je dis ça mais les sentiments reviennent toujours pus forts... bref, est-ce peut-être à moi d'en tirer un nouvel apprentissage? Avez-vous des expériences à ce sujet?

Autrement, je me dis que je peux difficilement lui en vouloir à ce stade, car il n'a jamais été malhonnête. La seule chose est qu'il savait que je ressentais des choses et ne s'est pas positionné de lui-même, mais cela dit le fait de prendre position ou exiger une réponse claire me concerne en premier lieu, donc...

De plus, élément dont je n'ai pas parlé, monsieur aimerait laisser tomber la capote. J'ai donc repris un contraceptif en lui disant clairement que cela implique fidélité + tests hiv. Lui a totalement accédé à ma demande, fait son test la semaine dernière et si une chose est sûre, c'est qu'il est honnête et ne m'imposerait pas une aventure dangereuse cachée (y compris sexe oral, on en a parlé). Alors WTF??

Ce qui me fait m'accrocher à un espoir de relation, c'est ce qu'il me donne dans ses bras, tant de douceur, de présence, m'entourer de tout son être et s'endormir ainsi, est-il possible pour un homme de laisser transiter tant de ressenti tout en restant dissocié de l'idée d'attachement global? Et pour une femme? Questions intéressantes et je veux bien des avis et expériences :)

Bref, je continue volontiers cette discussion avec vous car c'est vraiment enrichissant et il y aurait beaucoup à dire et à partager.

Maintenant une chose est sûre, je vais vivre uniquement selon mes propres désirs durant ce mois, et voir comment mes propres envies évoluent, tout en réfléchissant à la meilleure manière de me respecter.
F
37 ans Lorraine 791
Mais si vous parlez de fidélité, est-ce que ce n'est pas devenu ou entrain de devenir une relation de couple?
A
37 ans France 2875
Lorsqu'il parle de fidélité par rapport à l'usage du préservatif, n'est ce pas simplement une sorte de "je te suis fidèle dans le sens où il n'y aurait qu'avec toi que j'aurais des relations sans préservatif, et que si jamais je vais voir chez quelqu'un d'autre, là je mets des capotes" ?...

Parce que j'ai connu des mecs qui tenaient ce genre de discours, voire même qui avaient plusieurs relations "suivies" basées sur le plaisir, et qui ne se protégeaient plus avec toutes leurs amantes "habituelles" si j'ose dire.
36 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
florane a écrit:
Une question: qui parmi vous tous est capable de vivre une histoire sexuelle très intense sur la durée sans en vouloir plus? Ce modèle est-il possible, et dans quelle mesure? Je me demande si je n'ai pas un truc à apprendre à ce niveau, car cette relation m'apporte confiance en mon corps, en mon plaisir et en les hommes (paradoxalement, car ce mec-là me prouve que les mecs bien dans leur corps et leur plaisir existent et j'en avais sacrément besoin). De plus j'apprends à "prendre du plaisir pour prendre du plaisir". Enfin je dis ça mais les sentiments reviennent toujours pus forts... bref, est-ce peut-être à moi d'en tirer un nouvel apprentissage? Avez-vous des expériences à ce sujet?



Ca m'est arrivé 2 ou 3 fois avant que je ne rencontre mon mari et ça a fini par s'arrêter soit car le jeune homme avait finalement fini par craquer et vouloir plus que ce que je pouvais lui offrir soit parce qu'il avait trouvé une copine et donc, logiquement, on ne voulait pas que ça interfère dans sa relation. Pour autant, à chaque fois, nous sommes restés amis et tout s'est très bien passé. Pour le premier, j'ai préféré être claire et lui dire qu'avant qu'il ne s'accroche plus, il valait mieux arreter car je ne voulais pas qu'il en souffre car j'avais énormément d'affection et de respect pour lui. Par contre, je ne lui ai jamais dit que je ne savais pas où j'en étais même si à l'époque, avec le recul, c'était un peu le cas car je préfèrais souffrir un peu de le perdre plutôt que lui souffre plus tard si finalement ça n'avait pas pu être sérieux comme il le voulait.
J'ai été dans les deux situations donc c'est pour ça que je te dis que si tu sens que tu commences à t'attacher et que ce n'est pas réciproque, il vaut mieux lui dire clairement et lui dire que tu préfères prendre du recul avant que ça ne cause des dégats irréparables dans votre relation amicale s'il y en a une.
49 ans strasbourg 6049
florane a écrit:
Une question: qui parmi vous tous est capable de vivre une histoire sexuelle très intense sur la durée sans en vouloir plus? Ce modèle est-il possible, et dans quelle mesure? Je me demande si je n'ai pas un truc à apprendre à ce niveau, car cette relation m'apporte confiance en mon corps, en mon plaisir et en les hommes (paradoxalement, car ce mec-là me prouve que les mecs bien dans leur corps et leur plaisir existent et j'en avais sacrément besoin). De plus j'apprends à "prendre du plaisir pour prendre du plaisir". Enfin je dis ça mais les sentiments reviennent toujours pus forts... bref, est-ce peut-être à moi d'en tirer un nouvel apprentissage? Avez-vous des expériences à ce sujet?



ca va t'étonner mais j'ai connu ca avec mon ex mari... et oué. en fait on s'est séparé une première fois et je me suis retrouvée dans une pire galère. un truc de malade, ma fille ne dormait plus elle mangeait plus... j'avais des soucis de sous, bref l'enfer. je me suis remise avec mon ex parce que je pensais que je l'aimais toujours, que mes soucis seraient réglés etc. ma fille a été mieux, les soucis ont été mieux mais... moi je lui en voulais et je l'aimais plus. donc j'ai pris le plaisir pour le plaisir parce que sexuellement ct bien. j'ai eu raison : ct bien.
par contre au bout de 2 ans il est allé trop loin. il m'a humilié une fois de trop et là en fait j'en aie eu trop trop marre... résultat : un divorce!! donc si j'ai voulu plus. mais pas plus de rapprochement, plus de séparation ;)

dans une autre situation, je sais pas si je serais capable de rester avec un vrai fucking friend sans que ca "évolue" puisque je suis obligée de bien aimer la personne pour avoir des relations avec elle...
47 ans Luxembourg 31390
florane a écrit:
Bonjour à toutes/tous,


Merci d'avance pour vos conseils éclairés... Comme souvent dans la vie, je n'ai pas assez de recul sur moi-même pour trouver le juste chemin.

Sortant d'une histoire de 3 ans qui s'est terminée de manière douloureuse, je n'étais pas prête à m'investir dans une nouvelle histoire. Un homme a croisé ma route et m'a draguée; j'avais envie de relations physiques et ça a fini au lit. Super rencontre corporelle, un vrai renouveau dans ma vie! Il en était probablement de même pour lui car nous nous sommes revus sur un rythme d'1/2 fois par semaine, 1 à 2 heures de discussions puis aller-simple au lit ;)

Mais forcément, une telle alchimie corporelle n'est pas sans conséquence et voilà que je commence à m'attacher et en touche discrètement un mot au monsieur. Lui, toujours très généreux de lui-même, câlin, très tendre et très présent "après" aussi. Nos corps se rencontrent et s'emboîtent pour s'endormir dans la volupté... Beaucoup de tendresse et de présence.

Mais il est assez sauvage et a prévu une année de voyages. Les quelques premiers ont duré 2/3 semaines, et voilà qu'aujourd'hui il est reparti pour 1 mois. Je l'ai du coup un peu plus interrogé ces derniers jours, j'avais besoin de savoir où nous allions.

Ses réponses, brèves et concentrées:

- Oui, j'apprécie qui tu es, toutes les parties de toi.
- Je trouve ton corps parfait.
- Je ne sais pas ce que je veux de nous, je ne crois pas à la relation à distance.

Et ce matin, avant de partir pour 1 mois:

- Je ne veux pas m'engager.
- Du plaisir, c'est tout ce que j'ai à t'offrir pour l'instant.

Moi: "Je préférerais que tu me confirmes que notre relation est pour toi uniquement basée sur le plaisir et que tu n'en veux rien de plus".

Lui: (pas de réponse oui/non) "J'aurais sûrement plus d'éléments à apporter à mon retour."


J'ai fait un très gros résumé, et il faut également savoir que Monsieur a de la peine avec la verbalisation et que ces réponses sont le mieux que j'ai pu obtenir. Par contre, dans la chaleur de ses bras, que de tendresse, d'intensité...

Que feriez-vous à ma place? Quel est votre regard extérieur?

Merci d'avance pour vos réponses!


exterieurement et vu se que tu racontes

c est un homme qui cherchait une relation sex comme toi et qui n a pas l air de vouloir s attache

la tendresse,les calins ect...fesant tout simplement partie du avant apres,moi je n y vois pas un signe

donc te dire quitte le biensur que non,je te dirais simplement fait attention a toi si tu t accroches et que lui ne voulait que se que vous cherchiez tous les deux au debut ;)
47 ans Luxembourg 31390
florane a écrit:
Une question: qui parmi vous tous est capable de vivre une histoire sexuelle très intense sur la durée sans en vouloir plus? Ce modèle est-il possible, et dans quelle mesure? Je me demande si je n'ai pas un truc à apprendre à ce niveau, car cette relation m'apporte confiance en mon corps, en mon plaisir et en les hommes (paradoxalement, car ce mec-là me prouve que les mecs bien dans leur corps et leur plaisir existent et j'en avais sacrément besoin). De plus j'apprends à "prendre du plaisir pour prendre du plaisir". Enfin je dis ça mais les sentiments reviennent toujours pus forts... bref, est-ce peut-être à moi d'en tirer un nouvel apprentissage? Avez-vous des expériences à ce sujet?


moi je l ais fait plus d un an,quelqu un rencontre sur internet,marrant,gentil,mais pas mon style physiquement,pas vraiment de trucs intellectuels a se dire,mais au lit ca passait plus que bien

donc voila on s est vu suivant la convenance de chacun,en se disant que si un des deux rencontrerait quelqu un on arreterais,j ai rencontree zhom,on ne s est plus jamais revue

on se tels,on discutes,il me demande des conseils sur sa relation serieuse qui ne marche pas vraiment...des fois j ai l impression qui a un peu de regret quand il me dit qu on aurait pu vivre un truc ect...mais j ai tjr ete claire,donc pour moi,nous no soucis,donc ca existe hein ;)
53 ans Out of Africa... 4355
florane a écrit:
,
...car cette relation m'apporte confiance en mon plaisir et en les hommes (paradoxalement, car ce mec-là me prouve que les mecs bien dans leur corps et leur plaisir existent et j'en avais sacrément besoin). De plus j'apprends à "prendre du plaisir pour prendre du plaisir". .


Ca y'en à être cadeau de la vie ma toute belle :D

Quoiqu'il advienne de votre histoire, garde ce trésor au fond de toi : maintenant tu sais que ça existe, quoiqu'il arrive, quelle que soit l'issue de votre histoire, : ça existe !

Je sais que c'est difficile, mais réussir à aborder l'existence et profiter de l'instant présent tel qu'il se présente permet de moins souffrir d'un avenir sur lequel nous n'avons pas de prise. Si tu te projettes loin devant, si tu souffres déjà de l'éventualité que votre histoire va se terminer (alors que semble t'il, finalement, tu n'en sais rien), tu vas saboter l'instant présent et magique que tu vis avec lui.
La peur est la plus fidèle compagne de l'Humain je crois bien :lol:
Profites en bien veinarde, et penses aux petites copines toutes seules dans leur grand plumard avec leur nounours rêvant d'un homme aussi sensuel... pfffffff :D (l'a pas un clone des fois ??? :lol: )
44 ans Thorigné city.. 1056
[quote="Câline]Ca y'en à être cadeau de la vie ma toute belle :D

Quoiqu'il advienne de votre histoire, garde ce trésor au fond de toi : maintenant tu sais que ça existe, quoiqu'il arrive, quelle que soit l'issue de votre histoire, : ça existe !

Je sais que c'est difficile, mais réussir à aborder l'existence et profiter de l'instant présent tel qu'il se présente permet de moins souffrir d'un avenir sur lequel nous n'avons pas de prise. Si tu te projettes loin devant, si tu souffres déjà de l'éventualité que votre histoire va se terminer (alors que semble t'il, finalement, tu n'en sais rien), tu vas saboter l'instant présent et magique que tu vis avec lui.
La peur est la plus fidèle compagne de l'Humain je crois bien :lol:
Profites en bien veinarde, et penses aux petites copines toutes seules dans leur grand plumard avec leur nounours rêvant d'un homme aussi sensuel... pfffffff :D (l'a pas un clone des fois ??? :lol: )

Entièrement d'accord avec Câline, profite, profite, profite de qu'il t'offre, cette tendresse, toutes ces découvertes...
B I U


Discussions liées