MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le manque de l'autre, synonyme d'amour ?

38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Coucou !

Tout est dans le titre. Est ce que pour vous, le manque de l'autre est synonyme d'amour et donc que le non-manque de l'autre signifie qu'il n'y a pas/plus  
d'amour ?

A vos claviers !
150
Un bon sujet de dissert en philo pour le bac 2009! :lol:

Le non-manque de l'autre n'est pas forcément synonyme de pas/plus amour de l'autre, certaine fois on peut éprouver le besoin d'être dans sa bulle pour mieux se retrouver.
36 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Pour moi, pas forcément car il m'arrive d'avoir besoin d'être sans lui des fois sans pour autant ne plus l'aimer et qu'il me manque car je sais que je le retrouverais après ;)
43 ans 93 1545
la mumu philosophe est de retour... alors pour te repondre je dis oui mais pas forcement!!! tout le paradoxe de la philo!!!

moi mon cheri est parti toute la semaine en deplacement et il ne me manque pas pourtant je l'adore!! ce" qui me manque c plus le fait de dormir ensemble par exemple

il part >5 semaines tout les 2 ans et bizzarement ce sont les 1er temps qui sont durs apres je m'habitue mais j'avoue que je sais que c temporaire et que les retrouvailles sont explosives

Finalement j'aime la separation periodique
37 ans France : Lille 3505
Moi je suis super triste loin de ma chérie et oui je l'aime :cry: :oops:

Par contre l'inverse ne signifie pas forcément un manque d'amour , enfin je pense pas .

A méditer quoi .
70 ans 3528
Pour ma part, je repondrai carrement non. Le manque de l'autre peut simplement signifier une certaine dependance, qui dans certains cas peut meme etre justement a l'oppose de l'amour.

Idem quand l'autre ne nous manque pas (du moins sur une courte duree), ca peut etre synonyme d'un amour confiant: les retrouvailles vont arriver, on sait qu'on l'aime et qu'il nous aime... donc on profite sans arriere pensee des moments seuls.

Je sais pas si je suis tres claire... :lol:
29 ans Lille 898
76844 a écrit:
Un bon sujet de dissert en philo pour le bac 2009!

Steuplé, y a des gens en vacance, et qui essaye d'oublier ce truc qu'on nous impose 8h par semaine en TL :lol:


Sinon je suis très possessive, il me manque souvent, car on ne se voit qu'une fois par semaine, mais une fois là, ce n'est pas la grande folie, donc je sais pas. Je dirais qu'on est pas obligé de manquer à qqn pour qu'on nous aime, vu que Namour pense à moi, sans que je lui manque, et ça marche encore entre nous (notre break n'étant du qu'à ma possessivité), il faut donc rester limiter sur son manque de l'autre...
A
36 ans Nice 21965
nan du tout, dans certains cas c'est le manque de la presence donc pas forcement de l'amour
10361
_Mumu_ a écrit:
Coucou !

Tout est dans le titre. Est ce que pour vous, le manque de l'autre est synonyme d'amour et donc que le non-manque de l'autre signifie qu'il n'y a pas/plus d'amour ?

A vos claviers !


t'es toujours aussi " cérébrale" quand t'es amoureuse ma belle ? :lol: :kiss:

Crois moi que s'il y avait une formule magique et universelle qui marche a 100 % concernant tout ce qui touche a l'amour. que cela soit au niveau des sentiments; des ressentis, des impressions, des signes, des significations de ceci de cela, l'amour ne serait pas si imprévisible ( c'est ce qui fait sa beauté pour moi) ne serait pas ce qu'il est ( complexe et facile tout a la fois).
Et puis il n'y aurais plus de gens malheureux ;)
C
109 ans 438
Encore des questions décidément!!! Bon c'est une question que j'ai posé à mon chéri car je lui manque rarement (genre faut que je m'exile deux mois en Patagonie pour qu'il sente un petit pincement).

Personnellement, il me manque tout le temps, et donc le fait que je lui manque pas a donné lieu à des disputes plutôt explosives. Maintenant, je relativise.je crois que certaines personnes vont ressentir le manque, d'autres non mais ça n'empêche absolument pas l'amour. Ca dépend du caractère de la personne, mon chéri est très solitaire donc c'est pour ça que je ne lui manque pas il apprécie la solitude mais aussi ma compagnie.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
@ Enamora : Moi, philosophe ? Ah ouais !! Je vais laisser tomber mon boulot et me lancer dans la philosophie :lol: ;)

@ Co_lette : :nananr: Je suis toujours cérébrale mon chou ;) C'est le grand drame de ma vie, je décortique tout, analyse tout. Tout, y compris le non-rationnalisable, doit avoir une signification, doit trouver des "symptômes". Tu parles d'une masturbation intellectuelle toi ! Oui, vas y, dis le, je suis la BHL au féminin lol

Pour répondre à ma propre question :D, je pense que,ça dépend du contexte, de la personnalité et du passé de la personne. Donc, le manque n'est pas forcément synonyme d'amour. Des personnalités indépendantes et solitaires (en général) pourront ne pas être en manque en l'absence de l'autre car ils ont besoin de temps pour eux seuls, pour leur vie à eux.

(Chose que j'apprends depuis quelque temps : l'amour prend diverses formes, ne pas trouver de "symptômes" universels me perturbent mais j'essaie de faire avec et de profiter)
10361
ha non t'es nettement plus ..... que bhl quand même ^^ :P
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Co_lette a écrit:
ha non t'es nettement plus ..... que bhl quand même ^^ :P


Bah complète ta phrase, plus quoi ? :lol:

Et pis, tant que dès dans le coin, réponds à la question ;)
V
102 ans 5489
Aller ça faisait longtemps que je n'avais pas posté... :roll:

Je pense surtout que ça dépend du tempérament des personnes. Certaines personnes ne supportent pas d'être éloignées d'un être cher plus que quelques heures. D'autres supportent de longues séparations.

Mais plus qu'une question de durée, je dirais qu'a partir du moment ou il y a un manque, c'est qu'il y a un besoin avant. Alors est-ce synonyme d'amour, c'est beaucoup dire, mais en tout cas c'est synonyme d'un fort attachement a la personne.
39 ans 3006
Quand ton coeur se serre aussi fort que tes bras autour de lui, quand il n'est pas là...

Quand tu évites les scènes de baisers, pour éviter de pleurer tellement son absence crée un vide...

Quand tu te réveilles, les yeux encore clos, et que tu vois son doux visage, son sourire et ses yeux qui crient leur amour danser sur tes paupières encore lourdes...

Oui, tu sais que tu l'aimes.

Je ne sais pas si le manque de l'autre est synonyme d'amour, tout ce que je sais, c'est que quand tu aimes, il te manque.

Y'a pas de signes à chercher, de pensées à décortiquer, il n'y a juste que des choses à vivre.

Plus tu te poses de questions, et plus tu t'empêches de laisser venir les choses comme elles viennent. Vis les choses, tu auras bien le temps de penser après...
B I U


Discussions liées