MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

que faire? by-pass ou pas?

61 ans Liège 8
:(
opérée d'une gatroplastie en 98, j'ai perdu 40 kgs en 1 an et me suis stabilisée pendant 9 mois; j'ai fait chirurgie esthétique seins+reprises des cicatrice+légère lippoaspiration de ventre.
en  
avril 2000 l'anneau s'est détéché: la faim est revenue, j'ai remangé plus...les chirurgiens ne m'ont pas crue, il a fallu attendre 2 ans pour que l'un d'eux réopère, constate que l'anneau était bien détaché et le remette en place début 2003. mais cela n'a plus jamais refonctionné: j'avais repris 20 kgs et je n'arrive plus à reperdre. j'ai réessayé des diètes protéinées, des substituts..;rien n'y fait; je sais perdre 2 à 3 kgs et rester stabilisée où je suis mais pas en perdre plus.
alors après tout ce que j'ai déjà fait, à 45 ans, il ne me rest eque le by-pass à essayé.
je suis documentée sur le sujet (je travaille dans un hôpital) mais je sais que c'est dangereux, qu'on n'a aucun recul pour les ennuis secoindaires...j'ai un peu peur car j'aime le "sucré". ici, même avec un coupe faim puissant je mange à peine mais je ne perds plus de poids.
je ne sais plus où m'adresser ni à qui pour savoir si un by-pass est indiqué ou pas.
cela devient dur moralement, je ne tiendrai plus le coup très longtemps ainsi.
help....
doudoune
S
Suisse 68
Salut Doudoune ! Je suis en pleine préparation pour subir un by-pass d'ici fin mars, j'espère. J'habite en Suisse, et ici, avant l'intervention tu es obligée de suivre des cours. Lors de ceux-ci, j'ai fait la connaissance d'une femme qui avait fait poser un anneau il y a 5 ans. Celui-ci s'est perforé et lundi dernier elle s'est fait réopérer pour un by-pass. Elle avait commencé à reprendre quelques kilos, et elle ne voulait absolument pas tout reprendre...
Je comprend parfaitement bien ton angoisse, mais je pense vraiment que ce serait une bonne solution...
M
51 ans Saturne 318
Hello,

Je suis également en Suisse. Je vais passer sur le billard pour un by-pass dans peu de temps (théoriquement mi-février si tout va bien ;)). Contrairement à Shana, je n'ai pas eu l'obligation de suivre des cours, mais je vais demander à les suivre simplement pour que je gère bien et l'opération et la suite.

En Suisse, on ne pose plus l'anneau. Les deux chirurgiens que j'ai rencontré (dans deux villes différentes) ont constaté que l'anneau posait des problèmes et que celui-ci pouvait soit faire une perforation, soit se détacher, soit glisser. Je trouve dommage que les médecins n'ait pas voulu t'écouter.

J'ai réfléchi longtemps avant de me décider à subir cette opération. Effectivement, elle est bien plus lourde et le recul manque. En même temps, je dois faire quelque chose car je ne peux pas continuer à prendre du poids de cette manière. Je suis en obésité morbide.

Je te souhaite beaucoup de courage dans ta démarche.

Bises Mourn
61 ans Liège 8
pour petit et grand papillon...

merci de vos réponses....j'attendrai de vos nouvelles post-op. je sais qu'après l'opération c'est très douloureux et que l'alimentation est d'abord liquide puis bouillie puis hachée...et qu'on est très faible les mois qui suivent avec une incapacité de travail de souvent deux mois (je ne sais si vous travaillez).
je vais téléphoner au chirurgien qui m'a placé l'anneau pour un avis mais c'est une opération tellement lourde que je ne serai sans doute pas "admise" avec seulement 85 kgs...
je suppose que vous êtes plus haut en poids et donc il ne faut pas hésiter. vivre obèse c'est insupportable et tout ce qu'on dit du style "acceptez-vous ainsi etc" c'est de l'hypocrisie totale.
bon courage, préparez votre retour à la maison aussi (surélever le fauteuil, point d'appui pour sortir du lit et du fauteuil, préparer et congeler du potage, des purées de légumes..;sauf si vous avez qqun à vos côtés pour s'occupper de tout car vous ne saurez absolument rien faire à votre retour, il faut le savoir: cela les chirurgiens ne s'en occupent pas.
doudoune
38 ans 3372
Il faut arreter de croire tout ce que vous disent les chir.... forcement que si tu vas voir un chir pour un by-pass, il ne va pas te dire : " oh ecoutez j'ai pas besoin de vos sous, allez donc voir mes collègues qui posent des anneaux...."


Pour ma part, chacun fait ce qu'il veut, mais a l'evidence la prise en charge psychologique ( oui j'y tiens ) est INDISPENSABLE , et les cours pré by pass n'y changeront rien...

A bon entendeur...

ps: doudoune je suis ( bientot ) infirmière c'est te dire si je connais bien le sujet....
61 ans Liège 8
bien sûr tigroutte, la prise en charge psy est indispensable....aucun problème pour moi à ce niveau.
si tu relis attentivement mon premier message, tu verras que la première opération par anneau s'est très bien déroulée parce que je l'avais bien préparée aussi et que les rapports avec la nourriture étaient résolus aussi. dès lors, l'aide simplement mécanique de l'anneau m'a permis de retrouver mon poids habituel de 64 kgs (que j'ai eu jusque mes 28 ans, avant un grave déséquilibre hormaonal traité très mal à cette époque, avec dose massive de cortisone==>prise de poids) . mon alimentation, je l'avais modifiée et l'anneau crée la sensation de satiété donc cela me suffisait pour garder une alimentation correcte en petite quantité. c'est parce que l'anneau s'est détaché que le poid est revenu progressivement et c'est uniquement en faisant des efforts permanents de diète, substituts, diététicienne que j'arrive à stabiliser à 84 mais pas moyen de redescendre; cela les médecins de la clinique de lobésité du CHU de LIEGE me disent bien que c'est impossible de reperdre les 20 kgs par régime classique.
en tant que future infirmière, tu ne devrais pas "juger" si vite sans connaître toutes les données. Je travaille avec les médecins et chirurgiens depuis 10 ans et bien sûr je sais ce qu'ils peuvent dire pour se "concurrencer"..;mais comme je fais partie du personnel, ils sont plus modérés quand même, léger avantage...
S
Suisse 68
Alors Doudoune, je suis aussi infirmière, et je peux te dire que la douleur est très personnelle. Ici, ils opèrent par endoscopie, donc les suites opératoires sont simplifiées. L'arrêt de travail varie de 10 jours à 1 mois, rarement au-delà (c'est une moyenne).
Après l'opération, l'alimentation doit être mixée pendant un mois. Ensuite, on recommence à manger de tout en quantité réduite bien évidemment.
Chez nous, tu peux subir un by-pass à 85 kg sans problème si tu as eu des complications avec l'anneau.
Voilà les informations que j'avais envie de te transmettre. :D
61 ans Liège 8
merci shana... je sais que la douleur est subjective mais même par scopie cela reste douloureux au niveau abdominal pour le moindre geste (j'ai été opérée 5 fois pour complication anneau et boitier et la dernière fois en juillet on a coupé dans les muscles du ventre).
je sais juste, par les 4 personnes que j'ai interrogées sur leur bay-pass (et qui avaient fait la gastroplastie avant) que c'est plus douloureux et plus lourd: plus de jours à l'hôpital alors que 3 ou 4 suffisent avec l'anneau. les douleurs semblent plus fortes (ces personnes ont toutes pu comparer) et la faiblesse qui suit plus importante car on ne remange pas les premières semaines. ces 4 personnes ont du s'absenter plusieurs mois: l'une 6 mois, les autres entre 2 et 3 mois, même si le chirurgien disait 6 semaines...il vaut mieux le savoir et savoir que cela peut être plus long, qu'il peut y avoir des complications aussi.
personnellement, après 9 opérations sous AG en 5 ans, je n'ai pas peur de cela ni de la douleur. juste peur des ennuis secondaires comme la diahrée non toujours contrôlée, les malaises si on mange un peu de sucre ou un aliment un peu gras. Certaines personnes doivent aussi doubler leurs médivcaments habituels car une partie du dosage se perd puisque peu de choses sont encore assimilées. J'ajoute que vous êtes mieux soignés en Suisse (et en France) qu'ici en belgique: je ne connais pas de très bon chirurgien: celui qui m'a opérée on le surnomme "le boucher", je l'ai su après...
c'est désespérant....si quelqu'un de belgique en connait un excellent, à Liège ou même Bruxelles, j'irai le consulter.
M
51 ans Saturne 318
En ce qui me concerne, le chirurgien m'a dit: 10 jours d'hosto nourrie par goutte à goutte, puis bouillie. Ensuite, 6 semaines d'arrêt maladie à la maison à manger des bouillies de plus en plus solide.

Je vais demander un soutien psy. Le hic est qu'il faut que je trouve un bon psy spécialiste dans le domaine de la bouffe. Je dois demander au chirurgien comment cela va se passer.

De même, je vais également demander à discuter avec une diéthéticienne. Même si je sais ce que je dois manger et ce que je ne dois pas manger, ce sera bien de me 'remettre' sur les rails.

Je te tiendrai au courant après l'opération naturellement.

Pour reprendre ce que dit shana ou trigoutte (je sais plus: je perds la mémoire: voilà ce que c'est que de devenir vieille). En Suisse, ils mettent maintenant un by-pass et surtout s'il y a eu des complications avec l'anneau.

Bises Mourn
M
51 ans Saturne 318
Oops... Je tenais à ajouter qu'en ce qui me concerne, le chirurgien ne sait pas s'il peut faire pas endoscopie ou s'il doit pas carrément m'ouvrir: a priori, il pourrait y avoir une contrindication s'il y a trop de graisse.

Bises Mourn
38 ans 3372
doudoune a écrit:
bien sûr tigroutte, la prise en charge psy est indispensable....aucun problème pour moi à ce niveau.
si tu relis attentivement mon premier message, tu verras que la première opération par anneau s'est très bien déroulée parce que je l'avais bien préparée aussi et que les rapports avec la nourriture étaient résolus aussi. dès lors, l'aide simplement mécanique de l'anneau m'a permis de retrouver mon poids habituel de 64 kgs (que j'ai eu jusque mes 28 ans, avant un grave déséquilibre hormaonal traité très mal à cette époque, avec dose massive de cortisone==>prise de poids) . mon alimentation, je l'avais modifiée et l'anneau crée la sensation de satiété donc cela me suffisait pour garder une alimentation correcte en petite quantité. c'est parce que l'anneau s'est détaché que le poid est revenu progressivement et c'est uniquement en faisant des efforts permanents de diète, substituts, diététicienne que j'arrive à stabiliser à 84 mais pas moyen de redescendre; cela les médecins de la clinique de lobésité du CHU de LIEGE me disent bien que c'est impossible de reperdre les 20 kgs par régime classique.
en tant que future infirmière, tu ne devrais pas "juger" si vite sans connaître toutes les données. Je travaille avec les médecins et chirurgiens depuis 10 ans et bien sûr je sais ce qu'ils peuvent dire pour se "concurrencer"..;mais comme je fais partie du personnel, ils sont plus modérés quand même, léger avantage...



désolée si tu l'as pris pour toi mais je ne parlais pas de toi directement...
38 ans 3372
Le BY-PASS GASTRIQUE ou court-cuircuit gastro-intestinal est très pratiqué aux États-Unis, mais moins en Europe. Cette opération n’est pas une simple gastroplastie et l’opération est plus lourde : on ferme totalement l’estomac au moyen d’agrafes en laissant en haut une poche d’environ 10 à 20 ml, puis on abouche cette poche à une anse intestinale en Y. Cette opération favorise ce qu’on appelle le "DUMPING SYNDROME": l’ingestion d’aliments riches en sucres et en graisses provoque, après une dizaine de minutes, un malaise grave, avec pâleur, transpiration et palpitations. Certains chirurgiens pensent que c’est là un bon moyen pour décourager leurs patients d’abuser d’aliments riches à la suite de l’opération…

La chirurgie de l’estomac n’est pas dénuée de danger. Outre les accidents liés à l’opération elle-même, la personne opérée peut souffrir de carences, surtout dues aux vomissements répétés et persistants, et aussi à un dégoût pour certains aliments, en particulier les viandes. On observe aussi des manifestations de dénutrition, des troubles nerveux, des anémies. La tendance aux boulimies et aux compulsions alimentaires est courante. Des dépressions et des troubles psychiatriques divers semblent fréquents. Le devenir à long terme de ces patients est cependant mal connu.

dixit www.gros.org
61 ans Liège 8
oui, tigroutte, tu as parfaitement expliqué en quoi consiste exactement le by-passe t ses inconvénients avec les malaises dus à l'ingestion de sucres surtout+carences==>anémies...et je trouve qu'on n'a pas encore assez de recul ici en belgique pour juger des conséquences à plus long terme: ici on le fait depuis seulement un an ou 2...aucun recul...
je préfèrerais éviter cette opération.
une chir me dit qu'elle est persuadée que mon anneau peut refonctionner si on replace un boitier+tuyau...mais celui qui a enlevé ce boitier me dit que ce n'est pas possible, que cela ne refonctionnera jamais.
un scalpel pour trancher la tête des chirurgiens svp! :lol:
25680
Bonjour doudoune,

As-tu vu qu'il existait déjà une discution à propos du By PAss : http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic.php?t=405
Tu y trouveras peut-etre d'autres témoignages qui t'aideront.
(et aussi en passant par le moteur de recherche avec le mot by pass : http://www.vivelesrondes.com/forum/search.php)


Et ici, tu trouveras une série de liens sur le sujet : http://www.vivelesrondes.com/?p=209
S
Suisse 68
Bonjour tout le monde !
Ici, en Suisse, le CHUV est considéré comme le meilleur centre européen pour les gastroplasties. Cela fait 5 ans qu'ils ont créer un centre de l'obésité avec un suivi très important des patients. La préparation avant l'opération est déjà très importante, mais le suivi aussi. Après l'opération, le suivi est très serré. Un contrôle sanguin tout les 3 mois, la diéteticienne à qui on peut faire appel pour les soucis, les questions.... Puis, la deuxième année, un contrôle complet aux 6 mois, et finalement un contrôle par an.
Ah oui, j'oubliais... Le mois suivant l'intervention l'alimentation doit être mixée, donc dès que ce mois est passé, nous pouvons à nouveau participer à des séances en groupe avec la diététicienne pour être sûre que nous arrivons à remanger de tout, même la viande rouge. Si cette dernière pose problème, la diététicenne vérifiera que l'on arrive à compenser correctement.
En bref, l'encadrement est énorme et très rassurant pour ma part... :D
B I U


Discussions liées