MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'envie, nous , la famille , les autres, comment gérer?

36 ans quelque part... 3178
Salut les filles, et les garçons...

Je pense que mon post, va ressembler à celui de certaines...Je pense que je vais lire des réponses que je me suis moi même faite...
Mais  
voilà, je vais être chiante et je vais penser à ma petite personne...

Avec mon homme, nous avions décidé de nous lancer dans l'aventure bébé en janvier 2008...
Je souffre d'ompk et j'avais des règles irrégulières qui semblaient se stabiliser lorsque je m'étais inscrite sur le topic des essayeuses...
Toutefois, en 2008, je me suis lancée dans une aventure professionnelle qui m'a valu pas mal de déplacements, donc je ne dormais pas forcément avec zhom quand il le fallait...Et puis j'ai eu de nouveau une absence de règles de quelque mois…
J’avoue, une consultation gynéco aurait été la bienvenue, mais je n’ai pas eu l’envie de m’y rendre pour m’entendre dire que cette absence de règle est due à mes ompk…
Bref, durant cette même année j’ai perdu une dizaine de kilos…Et cela fait à nouveau 7 mois que je suis réglée (tous les 35 à 40 jours, mes cycles sont longs)…Je me suis dit, bon peut être que finalement cela aide cette perte de poids (je n’ai pas fait de régime), peut être aussi que finalement, j’ovule…peut être, peut être …


Soit, nous avons reparlé avec mon homme de cette aventure bébé, encore en début d’année (pourtant ce n’est pas une résolution hein)…Et on se dit que cette année, rien en dehors d’un ennui de santé ne devrait nuire à notre décision…

Sauf qu’en plus de notre désir d’enfant, la difficulté éventuelle à cause des ompk…je me mets une pression toute seule…Parce que mon papa qui le jour de l’an me souhaite un bébé pour 2009, (j’étais tellement surprise venant de lui) je me suis dit, zut, et si je n’arrive pas à lui donner de petit enfant ?

A cela s’ajoute qu’autour de moi, des grossesses sont annoncées à tour de bras, (pff par des personnes que je n’affectionne pas vraiment mais qui sont « proches » et même si je suis très heureuse pour eux , oui oui je vous assure, je ne suis pas une vipère lol) j’en viens à les « jalouser »…
Ma mère qui d’un coup s’est mise à m’en parler de plus en plus …Et moi qui faisait la sourde oreille, car je ne voulais justement pas une pression surtout venant de mes proches…


J’ai fini par exploser à mon anniversaire, il y a quelque jour, je n’arrêtais pas de pleurer (l’arrivée des règles n’aidant pas)…J’ai fini par dire à ma mère que nous essayons depuis cette nouvelle année seulement….Je lui ai dit que si cela ne marchait pas nous irions consulter etc…Bref je me suis mise à dire ce que je ne voulais pas qu’elle me conseille elle-même… Je l’ai même amené sur le fait que peut être n’aurai-je jamais d’enfants…comme pour la préparer, les préparer, à ce que moi-même je ne suis pas prête…


Et oui, je prends les devants, pour fuir ces phrases, ces attentes du genre « alors ça marche pas ? Vous voulez le mode d’emploi ? »
J’ai l’impression que j’essaie de faire prendre conscience aux autres, de ce qui peut ne pas arriver, en refusant au fond de moi que cela puisse m’arriver (je ne suis pas claire là désolée)…

En attendant je vous lis, celles qui connaissent ce bonheur d’être maman, celles qui l’attendent pour bientôt, celles qui ont envie et qui commencent comme moi…Celles qui sont en traitement, en pma…et puis Patty…que je relis souvent parce qu’elle a vécue ce que je « redoute », et qui lorsqu’elle en parle nous fait réfléchir…Pourtant à 25 ans je me dis non, non ,non…Ca ne doit pas m’arriver…Et ma vie alors rimerait à quoi ?
Je ne sais pas trop à quoi sert mon post en fait, si ce n’est d’évacuer tout ce que je ne raconte pas d’habitude…Pour être tranquille, je réponds toujours à mes collègues, ou autres personnes de la famille que pour l’heure nous n’en voulons pas…

Mais si cela ne marchait pas, il faudra bien l’avouer…
Je ne veux pas être défaitiste…mais je me dis, cela n’arrive pas qu’autres, c’est « comme les accidents »..
Et j’ai la pression et l’impression que je puisse créer de la déception si jamais je ne devais pas avoir de petit bout..

Merci d’avance, à celles qui auront lu le pavé, et éventuellement répondu…
34 ans Plus loin vers l'ouest 3057
Coucou Sauterelle,

Je suis dans la même situation que toi, voila 2 ans qu'on essaye et toujours rien...

Je me suis posé les mêmes questions que toi, e me disant que oui peut être on y arrivera jamais à avoir un p'tit bout. Malgré ça je n'arrive pas à perdre espoir, je relativise parce que je ne sais pas faire autrement.
Sinon mon homme et moi, on aurait pété un plomb depuis un bon moment.

Cela dit, le soutien de ton entourage est très important même si parfois il nous pompe le chou avec des " Bah alors c'est pour quand?" ou "Eh mon gars si tu y arrive pas moi je vais m'occuper de ta femme, je sais comment faire" et encore "c'est quand que nos enfants auront des petits cousins?".

De mon côté j'ai le soutien de ma belle soeur et de un de mes frères qui vivent la même situation que nous, et on s'entraide beaucoup.

C'est un vrai parcours du combattant psychologiquement et physiquement...

Il faut garder, quand même, l'hypothèse que oui on en aura peut être pas mais l'espoir est plus fort et on se dit qu'on va y arriver!

Beaucoup de personnes ici, ont galéré, galère encore pour avoir des enfants, beaucoup y sont arriver!!!

Alors garde le courage, parce qu'un jour viendra....

gros bisous sauterelle :kiss:
36 ans quelque part... 3178
Coucou Fanou,

Merci beaucoup pour ta réponse...Je sais bien qu'il faut garder espoir..Mais sans être pessimiste, je suis assez réaliste aussi..Je veux dire, j'essaie justement d'éviter bien des illusions inutiles...

En tout cas je te souhaite réussite dans ce beau "projet".

Bisous.
40 ans Belgique 36
Salut Sauterelle,

je me retrouve tout à fait dans ce que tu as écrit... Et moi aussi j'ai longtemps eu cette impression que ça ne fonctionnerait peut-être (voir certainement) pas. Et puis Chéri m'a fortement conseillé de changer de gygy (autant dire que je ne voulais pas y aller, que j'en avais assez de ces 'faut maigrir, après on verra')... Rien concernant mon problème d'ompk, et tout le reste.
Puis, je me suis forcée,j'ai changé de doc et j'y suis allée. Et j'ai rencontré un médecin formidable : elle m'a rendu l'espoir, ne m'a pas fait attendre et m'a dit clairement qu'on allait pas trainer vu l'état de mes ovaires. Elle m'a donc prescrit un traitement (duphaston et clomid) et, surprise, j'y ai bien, très bien réagit. Tout ça, c'était il y a un peu moins d'un mois. Et là, on attend.
Alors, bien sûr, mon corps change (mais je me demande tout le temps si je ne psychotte pas^^), peut-être que bb est en route, peut-être pas.
Mais la chose la plus importante, c'est qu'elle m'a rendu l'espoir. L'espoir que ce qui arrive à toutes les filles de mon entourage (on en est à presque une naissance tous les 2 mois pour le moment ... :shock: ) va peut-être nous arriver aussi.
Je me pose encore des questions et il est, je pense, normale que tu t'en poses. Va voir un médecin, quelqu'un avec qui tu te sens à l'aise, qui saura t'écouter, te conseiller et t'expliquer... Tu pourras ainsi être vraiment réaliste : tu auras des réponses. La démarche n'est pas facile, mais au moins, après, on sait ce qu'il y a à savoir...

Bonne chance en tout cas ! ;)
B I U


Discussions liées