MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

GPA--> Gestation Pour autrui vous en pensez quoi?

43 ans 75 301
Bonsoir,

Voila voilouu dans la presse ce we j'ai pu lire un article assez passionnat sur la GPA autrement dit Gestation Pour Autrui.

:arrow: en avez vous déjà entendu parler?

:arrow:  
qu'en pensez vous?

:arrow: que pensez vous de la mentalité française sur ce sujet? En effet, actuellement le sénat et l'assemblée sont en train d'étudier ce sujet. Sachant qu'a 2 pas de chez nous ce type de prestation est autorisé.


voila s'etait mon sujet de reflexion en fin de we.

ps: Je laisse les administrateur changer la place du sujet si je me suis trompé de localisation :cry:
M
38 ans Belgique 1926
En Belgique, ce n'est pas interdit... mais ce n'est pas autorisé non plus...

Ce n'est vraiment pas la situation idéale...

D'autant que les gamètes que l'on reçoit deviennent notre "propriété", c'est à dire que peu importe l'origine génétique, un enfant est par défaut l'enfant de la femme qui la porté et de son mari...
Donc si la mère porteuse change d'avis... Elle le garde...
36 ans beaucoup de là bas et un peu d'ici 1047
pour répondre point par point oui j'en ai déjà entendu parlé

et j'en pense que même si c'est une solution porteuse d'espoir pour des couples stériles il faudrait que si elle est appliqué un jour en France, appliquer un cadre très strict et très rigoureux avec des garanties de part et d'autre des intervenants.

Personnellement j'aurai peur des dérives.
34 ans Lyon 307
Je ne suis pas franchement spécialisée en droit de la famille, mais je peux répondre sur quelques points.

Actuellement la gestation pour autrui est interdite par le code civil. Ce qui pose d'ailleurs d'importants problèmes, notamment pour les couples homosexuels qui y ont recours à l'étranger et qui demandent par la suite aux tribunaux français de prononcer l'adoption de l'enfant en France.

La cour de cassation refuse encore à ce jour les adoptions pléinières de tels enfants et ne reconnaît le lien de parenté que vis à vis d'un seul des parents (soit le géniteur).

Pour autant, cette situation ne sera plus tenable très longtemps dans la mesure où la France a récemment été condamnée par la CEDH pour ces refus. Ce qui justifie que le Sénat et l'Assemblée nationale se penchent sur la question.

C'est une affaire à suivre, qui pose plus ou moins les mêmes questions que le mariage homosexuel. Pour ma part je n'y suis absolument pas opposée. Je considère en effet que chacun ayant droit à une vie familiale normale, pourquoi refuser au nom d'une morale judéo chrétienne dépassée que la GPA et le mariage homosexuels soient interdits?
107 ans 6176
Nnannais a écrit:
Actuellement la gestation pour autrui est interdite par le code civil. Ce qui pose d'ailleurs d'importants problèmes, notamment pour les couples homosexuels qui y ont recours à l'étranger et qui demandent par la suite aux tribunaux français de prononcer l'adoption de l'enfant en France.


Le problème se pose aussi pour les couples hétéros (voir ici).

Pour répondre à Calinka, la France refusant d'encadrer ce genre d'aide à la procréation, les dérives, de fait, existent déjà, et les couples homos ou hetero qui recourent d'ors et déjà de manière illégal en France ou ailleurs aux mères porteuses ne sont pas rares.

Je pense qu'au contraire si on veut eviter les dérives, le législateur doit cesser de se voiler la face sur cette réalité de procréation et agir en conséquence en encadrant au mieux cette methode et en garantissant ainsi à l'enfant à venir la reconnaissance familiale qu'il est en droit d'attendre en venant au monde.

De ce que j'en ai entendu, les premières idées de loi sur la GPA qui se faufilent donnerait un droit à la mère porteuse de garder l'enfant pendant un certain "délai de rétraction". Or ça, c'est bien plus dangereux que les autres dérives déjà existantes aujourd'hui. Ainsi un couple demandant à une mère porteuse de porter leur embryon, pourrait se voir "voler" leur enfant sous pretexte que la mère porteuse a changé d'avis :shock: :? . Un enfant n'est pas un "achat immobilier" ou un "prêt à la conso" qui justifierait qu'on puisse permettre un délai de rétractation.

Il faut savoir que dans la GPA, la mère porteuse n'est en aucun cas celle qui a fourni l'ovocyte a l'origine de l'embryon couvé. Ca me semble très dangereux de lui donner la possibilité de s'accaparer en toute légalité un embryon qui n'etait pas le sien légalement (on risque d'attirer toutes les femmes en mal d'enfant, hetero ou homo, la possibilité d'obtenir un enfant sans géniteur, ce que la pma ne permet pas aujourd'hui).

Enfin bref, je suis pour la gpa si elle est bien encadrée( garantie pour l'enfant et les parents porteur du projet, compensation financière raisonnable pour la mère porteuse, limitation dans le nombre de grossesse possible par mère porteuse pour eviter que ça devienne un "metier, etc...). Si c'est juste pour pondre un article à la va-vite dans la nouvelle loi de bioéthique sans mesurer les impacts moraux et légaux de la gpa, mieux vaudrait s'abstenir.

ps: les lois de bioethique ne s'appliquent actuellement qu'aux couples hétérosexuels mariés ou justifiant d'une vie de couple depuis au moins 2 ans. Or il ne semble pas que les nouvelles lois de bioethique qui verront le jour en 2010 s'orienteront vers une ouverture de l'AMP à d'autres, comme les célibataires ou les couples homos.
107 ans 6176
Ce soir sur TMC, l'emission "90'Enquêtes" abordera, entre autres, le sujet de la GPA.

A suivre donc, si on est interessé par le sujet.
44 ans Dans mes pensées trop souvent... 6188
trisss a écrit:
Ce soir sur TMC, l'emission "90'Enquêtes" abordera, entre autres, le sujet de la GPA.

A suivre donc, si on est interessé par le sujet.


Alors, tu as regardé ou quelqu'un ?

Pas pu moi, je savais même pas.

Quant à la GPA, la France est loin d'être mûre. Une dépendence aux "valeurs" judéo-chrétiennes prédomine toute réflexion médicale sur le sujet.

J'ai entendu Nadine Morano en parler mais uniquement pour les femmes souffrant de déficience utérine. Et bien entendu, il ne s'agit pour le moment que d'en "parler" comme pour tout le reste des mesures de ce gouvernement (ou plutôt l'absence de mesure...) : on en parle dans les médias, on juge des réactions et on se rétracte (ou pas ?).

La GPA reste le seul moyen pour de nombreux couples homos ou hétéros de pouvoir un jour avoir le bonheur de devenir parents "biologiques".

Tant qu'on n'arrivera pas à faire des utérus artificiels, la femme restera la seule "couveuse" d'embryon possible. Et l'utérus artificiel est plus que complexe à recréer (dixit mon gygy avec qui j'en ai déjà parlé et qui déplore l'absence de législation d'ailleurs...).
26
Bonjour
Je relance le débat car il m’interesse Beaucoup.
Tu écris « Il faut savoir que dans la GPA, la mère porteuse n'est en aucun cas celle qui a fourni l'ovocyte a l'origine de l'embryon couvé« 
Non la mère porteuse peut être la mère biologique de l’enfant qu’elle porte pour un couple de parents intentionnels. Cela s’appelle une «  traditionnel surrogacy » et c’est permis, en tout cas aux USA
50 ans Une femme grande, blonde et très ronde 1042
165308 a écrit:
Bonjour
Je relance le débat car il m’interesse Beaucoup.
Tu écris « Il faut savoir que dans la GPA, la mère porteuse n'est en aucun cas celle qui a fourni l'ovocyte a l'origine de l'embryon couvé« 
Non la mère porteuse peut être la mère biologique de l’enfant qu’elle porte pour un couple de parents intentionnels. Cela s’appelle une «  traditionnel surrogacy » et c’est permis, en tout cas aux USA


Dans ce cas là la personne donne son propre enfant biologique et cela me choque énormément.
Du coup c'est peut-être pour cela que même si le contrat est en béton la justice américaine donne quasi toujours raison à la mère porteuse si elle refuse de donner l'enfant.

Personnellement je ne suis pas pour car il faut bien dire que dans l'immense majorité des cas c'est l'exploitation du corps de la femme pauvre par les plus riches. On ne verra jamais une femme aisée ou pas dans le besoin louer son ventre.

Ce marché juteux rapporte si je me souviens bien de ce que j'ai lu il y a 2 ou 3 ans 3 milliards de dollars en Inde. Ce sont des femmes très pauvres qui louent leur ventre. Elles sont bien suivies pendant la grossesse mais après c'est un peu "demerdez vous, la livraison a été faite"... pour avoir lu pas mal de choses sur la condition des femmes en Inde (l'une des pires de la planète) je pense que certaines ne doivent même pas avoir le choix avec leur mari s'il veut l'argent.

Dans les autres pays d'Asie ou d'Afrique qui l'autorise je ne pense pas que ce soit mieux.

Il n'y a aucune statistique sur la santé de ces femmes après l'accouchement ou sur celles qui décèdent en couche.

Tout cela me choque profondément. Je comprends que l'on veuille un enfant mais exploiter le malheur des autres pour réaliser son rêve est une vision très très égoïste à mon avis.

Au début de la GPA c'était des amies, des soeurs, des mères, etc. qui portaient le bébé pour celles qui ne pouvaient pas et je trouvais cela très beau.
Maintenant c'est devenu un vaste marché avec des sommes folles. Un business comme un autre de "riches" qui profitent des pauvres. Sauf que l'être humain ne doit pas être un business.
26
Bonjour Allégorie
Vous avez tout à fait raison . La GPA est quelque chose de très sérieux et tout ce que vous dites sur les pays pauvres est totalement vrai. Les mères porteuses font cela pour survivre et donner à manger à leurs enfants . Elles portent les enfants des autres dans des conditions déplorables et inhumaines et je n’arrive pas à comprendre que des parents intentionnels unissent confier leur futur enfant à des personnes qui font cela pour de l’argent.
La GPA si elle doit être réalisée doit se faire dans des pays où c’est bien encadré, avec un droit de sol pour que l’enfant et les parents ne restent coincés la bas. Il n’y en a que 2: aux USA ( dans « les Etats friendly « et le Canada. Après la bas, il doit y avoir de tout comme partout mais essentiellement des femmes ( avec certains critères) qui ne font pas essentiellement cela pour l’argent. J’ai vécu presque un an aux USA , pour suivre mon époux,en Californie , état friendly GPA et avait quelques amies ou connaissances et je peux vous assurer que j’ai côtoyé 5 mères porteuses qui n’etaient nullement dans le besoin mais avaient été confrontées au malheur de couples de ne pas pouvoir avoir d’enfants. La mentalité est totalement différente .Les contrats sont en béton pour vous protéger en cas de litige mais l’indispensable est la confiance réciproque qui doit unir la mère porteuse et sa famille et les parents intentionnels et elles n’avaien jamais eu aucun problème avec les parents intentionnels. Elles n’avaient apporté que du bonheur .
Après, si on doit faire une GPA, perso si je ne peux fournir mes ovocytes, je prendrais ceux d’une tierce personne car cela éviterait une ambiguïté pour la mère porteuse.
Après faire porter son bébé par une amie, une sœur.... c’est beau comme vous dites mais sûrement très perturbant pour l’enfant à naître quand il sera plus grand...
Si ce sont des pauvres qui font cela pour l’argent, oui il faut tout arrêter, c’est de l’exploitation mais dites vous, et étant sur le terrain, je m’y suis pas mal intéressée, que ce n’est pas partout pareil.
26
Du coup c'est peut-être pour cela que même si le contrat est en béton la justice américaine donne quasi toujours raison à la mère porteuse si elle refuse de donner l'enfant.
Il y a quelques idées reçues que je me permets de discuter:
Je donne toujours mon avis par rapport à la GPA aux usa et Canada et non dans les autres pays Pauvres du globe terrestre.
-
Dans les états comme la Californie, la Floride des Pre birth certificats sont établis avant la naissance de l’enfant, établissants que vous êtes les parents de cet enfant: la mère porteuse ne peut pas se rétracter . Dans d’autres états , la MP a 3 jours pour se rétracter mais si je suis votre logique, pauvre ou dans le besoin, elle ne va pas s’accaparer d’un enfant qui n’est pas le sien

-apres les parents intentionnels ne sont tous pas des « riches qui exploitent les pauvres ». Des couples prennent des emprunts sur des années pour pouvoir avoir leur enfant biologique
P
51 ans 3328
165308 a écrit:
Du coup c'est peut-être pour cela que même si le contrat est en béton la justice américaine donne quasi toujours raison à la mère porteuse si elle refuse de donner l'enfant.

Ah oui, mais avec remboursement intégral. Et vu les sommes..........
26
Ce n’est pas moi qui ai écrit celà c’est Allégorie , j.ai repris ce qu’elle avait dit ,,,
26
D’ou indispensable de le faire dans un état GPA friendly américain avec Pre Birth certificats si vous n’avez pas CONFIANCE
26
Une MP ne se choisit pas en 5 mn sur un site ou autre, c’est quand même une histoire de cœur , de confiance en premier . Ce sont des mois de préparation. Le moindre doute doit engendrer la renonciation au projet. C’est votre enfant dont il s’agit et vous voulez le meilleur pour lui. Donc j’y reviens faire une GPA à moindre frais dans un pays pauvre est inconcevable à tous les points de vue
B I U