MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

soiré entre copain... et la maison brula ...

S
34 ans france 2687
il avait demandé a ses parent si il pouvé inviter un copain a venir dormir
ses parents accepterent.

les 2 garcons s'amuserent dans le garage a la lueur des bougies.
la fatigue les  
gagnant, ils s'endorment...
les bougies n'avaient pas été éteinte. Elles se consument, la cire coule , et touche du tissus...
un feu commenca, c'était trop tard, la maison entiere brula
heuresement tout le monde eu le temps d'évacué...

ca s'est passé pres de chez moi récemment
693
Ah, j'ai cru que c'était un post d'Y*** !

Ca c'est passé près de chez moi.

Un yorkshire est tombé d'un appartement situé au 17ème étage.
Pile sur la tête d'un passant qui a été tué sur le coup.
Ca a fait un gros attroupement.
Un chauffeur de bus déconcentré par ça a roulé sur un autre passant.
Le bus s'est arrété et les passagers en sont descendus.
Un d'eux voyant la personne écrasée a eu une attaque cardiaque.

Le journal du coin a titré :

Un Yorkshire tombe du dix septième étage.
Bilan trois morts, sans compter le chien.
S
34 ans france 2687
Ah, j'ai cru que c'était un post d'Y*** !


un post quoi? J'ai pas compris la
0angele a écrit:
Ah, j'ai cru que c'était un post d'Y*** !


un post quoi? J'ai pas compris la




je crois que Yoj fait referene à un membre de vlr dont le pseudo commence par un "Y".
Emma
36 ans a coté de nancy au fin fond 198
Dsl mais j étais mdr quand j ai lu ton post Yojik .
Pauvre Yorkshire quand meme :(
Ptdr
627
Yojik a écrit:

Un Yorkshire tombe du dix septième étage.
Bilan trois morts, sans compter le chien.


Roh c'est triste et gore ton histoire, le chien il meurt à la fin... j'espèrais qu'il allait bien...
N
45 ans Domaine réservé. 540
0angele a écrit:
il avait demandé a ses parent si il pouvé inviter un copain a venir dormir
ses parents accepterent.

les 2 garcons s'amuserent dans le garage a la lueur des bougies.
la fatigue les gagnant, ils s'endorment...
les bougies n'avaient pas été éteinte. Elles se consument, la cire coule , et touche du tissus...
un feu commenca, c'était trop tard, la maison entiere brula
heuresement tout le monde eu le temps d'évacué...

ca s'est passé pres de chez moi récemment


Oui, mais est ce que le Karl le Bachelor, il a vraiment niqué Marie, où c'était juste pour les besoins de l'audience que M6 a laché la rumeur?

PS : fait gaffe aux choix et à la conjonction des temps que tu utilises dans ton récit, surtout avec l'abus intempestif de passé simple : le passé simple ça peut bien sûr faire dégaine fashion hyper tendance qui se la pète flashy de la mort, mais utilisé comme ça à la mitraillette, ça donne plutot l'effet inverse... :?

Exemple :

Ce frèle et jeune éphèbe portant l'innocent nom de Nicolas avait demandé à ses conciliants parents s'il pouvait inviter un ami à venir passer une nuit paisible dans leur pavillon de banlieue, dont ils venaient juste de finir rembourser le prêt étalé sur trente ans.
Ses parents, bien sûr, acceptèrent.

Les deux garçons s'amusèrent donc dans le garage amicalement prêté par les dispendieux sus-nommé parents, à la lueur des bougies, roulant des cigarettes qui font rire, et puis qui font dormir, aussi.
La fatigue les gagnant, ils s'endormirent avec la fraîcheur d'une indolente innocence.

Les bougies, pourtant, n'avaient pas été éteintes. Elles se consumèrent, puis finir par embraser, en fin de mêche, la douce couverture d'acrylique et polyester dans laquelle s'étaient lovés, l'un contre l'autre, nos deux jeunes et tendres camarades.

Ce fut comme un feu de paille et non point un feu de joie : il était d'ores et déjà trop tard... Horreur et damnation, la maison entière fut consummée en quelques minutes.
Heureusement, les désormais tristes personnages de cette histoire avaient eu le temps d'évacuer le lieu du drame.

Ca s'est passé près de chez moi, récemment.
M
45 ans 1869
Nootship a écrit:
Ce frèle et jeune éphèbe portant l'innocent nom de Nicolas avait demandé à ses conciliants parents s'il pouvait inviter un ami à venir passer une nuit paisible dans leur pavillon de banlieue, dont ils venaient juste de finir rembourser le prêt étalé sur trente ans.
Ses parents, bien sûr, acceptèrent.

Les deux garçons s'amusèrent donc dans le garage amicalement prêté par les dispendieux sus-nommé parents, à la lueur des bougies, roulant des cigarettes qui font rire, et puis qui font dormir, aussi.
La fatigue les gagnant, ils s'endormirent avec la fraîcheur d'une indolente innocence.

Les bougies, pourtant, n'avaient pas été éteintes. Elles se consumèrent, puis finir par embraser, en fin de mêche, la douce couverture d'acrylique et polyester dans laquelle s'étaient lovés, l'un contre l'autre, nos deux jeunes et tendres camarades.

Ce fut comme un feu de paille et non point un feu de joie : il était d'ores et déjà trop tard... Horreur et damnation, la maison entière fut consummée en quelques minutes.
Heureusement, les désormais tristes personnages de cette histoire avaient eu le temps d'évacuer le lieu du drame.

Ca s'est passé près de chez moi, récemment.
:shock: Dis-moi pas qu'c'est pas vrai que c'est arrivé près de chez toi toi aussi !!!
'tain j'espère que t'es le voisin à Oangele parce que sinon c'est vraiment pas d'pot tu te rends compte deux fois dans le près de chez vous de deux personne du même forum. Non la franchement c'est l'hallu la coïncidence.

'tain, faut qu'jaille sonner chez tous mes voisins en cas qu'y zaient oublié des bougies j'voudrais pas cramer toute crue dans cette nuit alors que c'est bientôt l'été et qu'j'ai pas encore été me baigner à la mer. :arrow:
B I U