MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

"flashs" de suicide

34 ans Orgrimmar 6511
Bonsoir.

Je vais essayer de faire bref.

Je pense être dépressive depuis environ 4ans. Je n'ai pas vu de médecin, rien n'a été diagnostiqué et au plus fort de ma crise même  
moi je me persuadais que ce n'était pas de la dépression.

Mais certaines choses me font peur.
Les crises d'angoisse dès que je suis seule, à m'en mordre au sang et à hurler, passe encore, ma lunaticité et mon esprit maussade aussi,tout comme mes pleurs incompréhensibles et ma sensibilité plus qu'exacerbée, mais depuis peu j'ai des "flashs" de suicide.

En fait lorsque je suis mal (c'ést à dire très souvent en ce moment), je me vois entrain de me suicider:monter sur le rebord de la fenetre pour sauter, foncer dans un arbre avec ma voiture, prendre le stylo et le planter dans ma gorge (ce matin même).
C'est comme un rêve, et ça ne dure que quelques secondes et je me "réveille" paniquée; mais ce matin j'avais déjà approché le stylo (bon je pense pas que j'ai assez de force pour me l'enfoncer, enfin j'en sais rien), et ça me fait peur.

Parce que bien que j'aie parfois envie de la quitter, j'aime encore la vie, du moins certains de ses aspects; or j'ai peur que je ne me "réveille" pas d'un de ces "flashs". Que je le vive vraiment.

J'aurais voulu savoir si ca vous était déjà arrivé, est-ce que vous avez réussi a atténuer ces "flashs" et comment.

P-S: je ne demande pas de conseils du genre "va chez un psy", "prends des medocs", sauf si ca vous a aidé dans ce cas précis, mais je n'ai pas le temps pour le 1er et pour le 2e il en est hors de question.

Je vais me coucher en essayant de ne pas m'étouffer avec l'oreiller pendant la nuit :lol: (tout n'est pas perdu...il me reste l'humour. Noir, mais je ne suis pas raciste)
J'espère avoir des réponses à mon réveil, n'hesitez pas a poster vos avis...

Merci
34 ans Orgrimmar 6511
PS 2: je n'ai pas vraiment fait bref... :shock:
40 ans 77 5703
je ne vais pas apporter grand chose au schmiblik mais souvent quand on prend conscience (sans pour autant que ce soit net et clair)de quelque chose, ça revient souvent.

sans qu on le maitrise vraiment.

j entend par la le fait d être dépressive et d en être consciente entraine ton subconscient à fouiner dans ce genre d images. et puisque ça colle un peu à ton "etat d âme" ça parait plus que vrai et tu le vis presque.


bon je ne sais pas si j ai été claire mais moi ça m est arrivé et j ai cru comprendre ( après auto analyse Djagafreud... :lol: ) que ce n etaient pas des pensées liées au futur mais du "cogitage" qui met dans la même marmitte (en l occurence, ma tête) mon etat et tout ce que j ai pu voir qui y ressemblait (vie, presse, voisin, tv...) pour en sortir une histoire qui mélange le tout.

j ai déjà eu des pensées noires, mais vite stoppées car mon Père s etant suicidé, et etant en conflit avec lui aujourd hui malgrè qu il s en est allé il y a 26 ans, je ne ferai pas cette fleur. mais la c est autre chose.

en gros, j ai cogité mais pas sur un besoin eventuel futur, simplemtn parce qu en essayant de lutter contre la dépression je me posai des questions, et tant que les réponse n etaient pas claires, je cherchai encore. et ou? dans tout ce que j ai pu voir ou entendre ailleurs, et le suicide est devenu un truc assez courant ne serait ce qu en terme d images...

en tout cas, courage ma belle, la vie est belle.
souvent tordue, violente et oubliée, mais belle.
34 ans Orgrimmar 6511
N'empeche, si mon subconscient pouvait me lacher un peu...
Merci pour ta réponse Djaga, meme si j'ai pas tout suivi (je relirai à tête reposée je sors de cours...).

En tout cas aujourd'hui, pas de flash :)
40 ans 77 5703
oui alors moi quand on voit comme je suis bordelique on comprend mieux comme je parle loool
602
ces flash morbides que tu as peuvent ressembler +ou - a une forme de TOC (troubles obsessionnels compulsifs).

plus precisement a ce que les psychiatres appelent :

phobie d'impulsion.


se sont des peurs imaginaires, par la pensée. peur de ne plus pouvoir se controler, peur de faire des actes, des gestes, contre sa propre volonté.

et une phobie les + courantes, c'est justement la peur de se suicider.

ce qui est un peu different avec ton probleme, c'est que tu as deja pensé a vraiment en finir avec la vie.
alors que la plus part des gens qui souffre de "la peur de se suicider", n'oseront jamais sauter le pas.
c'est juste dans la tete, ça reste qu'une idée angoissante.
et justement parce qu'elle est angoissante, que cette peur revient sans cesse dans l'esprit du malade (mecanisme du TOC).


essaye de ne pas preter attention a ces pensées, + tu y preteras attention, + elles reviendront.

c'est + facile a dire qu'a faire, j'en sais quelque chose

essaye de relativiser.

si ça ne passe tjrs pas, consulte un psy qui te donnera un antidepresseur + un anxiolitique.
34 ans Orgrimmar 6511
Pas de medocs pour moi.
Merci pour ce point de vue intéressant en tout cas! J'essaie de ne pas y penser, mais c'est quand le desepoir me prend, quand je songe a me suicider, que ces flashs arrivent.
Donc je pense que c'est peut etre un mécanisme de protection de mon organisme?
Il me montre des images de moi disloquée sur le trottoir comme ça ça me donne à réfléchir à 2fois avant de sauter^^
J'aime bien cette idée, je vais plutot le prendre comme ça, ça prouve qu'effectivement je n'ai pas envie d'en finir encore...
B I U