MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Etes-vous déjà allée voir un sexologue ?

47 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
Hop, comme on vient d'aborder le sujet dans un autre post, je me lance.

Avez-vous déjà consulté un sexologue ?
Pour quels types de problèmes ?
Il était sympa le/la  
sexologue ?
Vous a t'il rapidement mis en confiance ?
A t'il résolu votre problème ?

J'ai une petite expérience a partager.


Mais là, j'ai faim et ma cuisine est un vrai chantier...
47 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
Oui, bon donc personne ? ^_^
47 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
Bon...
Je me disais donc que souvent on parle de sexologue mais qui a vraiment fait le pas ?

Moi j'l'ai fait il y a quelques années. Mon mec de l'époque faisait un petit blocage. Pendant les préliminaires tout allait bien et dès qu'on passait aux choses plus sérieuses, plus personne. Comme j'étais sa première, j'ai pris les choses en main rapidement.

Il n'y avait pas encore le net, j'ai fait les pages jaunes ! Il y en avait un à 2 rues de chez moi. J'ai pas osé appellé, j'ai mijoté le truc pendant quelques jours et puis je me suis lancée. Quand la secrétaire a répondu, j'ai failli raccrocher. Elle m'a tout de suite "prise en charge", d'emblée elle m'a rassurée au téléphone. Vraiment.
J'ai voulu prendre un rendez-vous genre super éloigné le temps d'y réfléchir encore, elle m'a dit "Mais non venez rapidement !" Je lui explique que mon copain n'est pas encore convaincu, elle me persuade de venir seule déjà dans un premier temps.

Le jour J arrive, et j'arrive dans le cabinet. Et là, je tombe à la renverse, le sexologue cumulait une tonne de diplôme, médecin, psychiatre, urologue et sexologue américain. La consult' était à 750 francs... C'était affiché, j'ai viré au pâle. Mais vu comme ca nous bousillait la vie, je me suis dit que ca valait l'investissement. C'était il y a une dizaine d'années...

Et puis il arrive. Ouah, il était beau, il avait un petit accent américain. Il a écouté mes histoires et mes problèmes. Il inspirait vraiment confiance, et il posait les bonnes questions. C'est dur à expliquer mais il m'a rapidement mise à l'aise. Une heure de discussion à batons rompus. Mon copain ne voulait absolument pas venir, on a cherché ensemble des moyens pour le faire venir.

Puis il m'a fait une ordonnance pour lui, il en avait certainement pas le droit mais bon :) Il m'a filé un petit traitement pour éviter les "blocages", rien de terrible en fait. Un p'tit aphrodisiaque, et une sorte de beta-bloquant pour empecher que la peur ne "coupe" les ardeurs du monsieur. C'était très léger, c'était pour briser le cercle vicieux de l'échec, lui il était persuadé que ca allait fonctionner, moi un peu moins. Et puis c'était un traitement de 3 mois, je me disais mais après ? Il va se sentir "assisté". "Mais non, mais non, personne n'aime prendre des médicaments, il arretera avant de lui-même !"

Et je suis partie, et il m'a demandé que 250 francs :)
J'avais le coeur beaucoup plus léger, et j'étais pleine d'espoir.

Et celà s'est exactement passé comme il l'avait dit, mon copain n'a pris les médocs que quelques semaines, une fois à l'aise il a arreté presque s'en sans rendre compte.

Je ne suis pas retournée voir ce médecin. J'ai oublié son nom malheureusement... et son cabinet n'est plus à l'ancienne adresse. J'aimerais y retourner en ce moment...
59 ans Au bord de la mer 15536
Oh tu auras sûrement des témoignages.
Mais le samedi en fin de journée, et soirée, c'est pas l'idéal pour ce genre de sujet ;)

Je n'ai jamais consulté de sexologue, j'y ai pensé, j'aurais aimé... pour moi et pour lui, mais cela me semblait impossible.
Lui totalement bloqué, incapable de parler de sexe, et de nos problèmes, lui suggérer ça...
Que je te lis, je me dis que j'aurais peut-être du franchir le pas.
Même si au final, ça ne nous a pas pourri la vie du tout, bien au contraire.
42 ans 4830
je réponds aussi pour ne pas que tu te sentes toute seule et snobée... mais désolée je n'y suis jamais allée. je n'en ai pas eu (encore en tous cas) la nécessité.. en même temps, j'ai du aller une dizaine de fois max chez un médecin "normal" dans ma vie alors..
47 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
Je ne me sens pas snobée.
La vérité, c'est que je pense que très peu de gens font le pas. Et puis, c'est pas si grave, si personne ne répond, au moins j'aurais témoigné de ma petite expérience positive.

Mais en fait comme j'avais pas mal discuté avec lui, j'ai eu l'impression qu'il s'occupait surtout des problèmes d'érection. (Bon normal il était urologue faut dire...) Tout çà, c'est très mécanique. Je me suis demandé si quelqu'un avait fait une vraie thérapie de couple avec un sexologue pour des choses plus "comportementales".


Bon et puis, Provence, ca veut dire quoi cette phrase mystérieuse "Même si au final, ça ne nous a pas pourri la vie du tout, bien au contraire."

Raconte zut, ca m'a rendue toute curieuse.
37 ans 1672
Il y a quelques temps je voulais en voir un.. d'ailleurs j'avais fait un post à ce sujet-là ici mais tout comme le tien, ça n'a pas déchaîné les foules... dur dur de parler de ça apparement ! ;)

Finalement je n'y suis pas allée mais par contre j'ai beaucoup parlé avec zhom, je me suis vraiment ouverte sur des sujets douloureux et très intimes de mon passé.. il a été d'une écoute et d'une patience incroyable ! A présent ça va mieux et finalement j'me dis que c'est pas plus mal que ça soit resté "entre nous" ce genre de discussions...


Toutefois j'me dis que ceux qui vont en voir un (sexologue) prennent une excellente décision ! ;)
39 ans chez moi 5070
Et bien nous on est en plein dedans!
Mon mari consulte, pour le moment je ne l'accompagne pas mais c'est carrément efficace.
Si on avait su on aurait été avant.
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Je remonte ce post au cas où d'autres réponses pourraient s'y ajouter.

Hier soir, avec ma psy, on a évoqué mon problème de désir.
A vrai dire, je m'étais, jusque là, pas poser plus de questions sur ce problème. J'imputais ce problème de désir au fait que je sois sous anti-dépresseur (Paroxétine=Déroxat) depuis 10 ans maintenant.

En fait, je ressens peu le désir physique, ça arrive, mais c'est rare. Quand j'ai envie de faire l'amour, c'est + une envie "psychologique".

Bref, ma psy a donc balancé le mot "sexologue" et ben, ça alimente mon lot de questions existentielles lol

Etes-vous donc allé voir un sexologue déjà ?

Si des personnes étant sous AD pouvait ajouter leur grain de sel, ce serait cool aussi !

Merci !
36 ans 1307
oui moi j'y suis déjà allée, sur la demande de mon copain de l'époque. on avait des problèmes de couple, et clairement, je n'avais pas envie de lui.
il m'avait donc envoyée là bas comme on pourrait envoyer sa voiture au garage, pour la faire réparer.
je suis tombée sur une sexologue super sympa, on a beaucoup discuté pendant disons entre 5 et 10 séances (je suis pas sure, ça fait quelques années déjà).
la consultation était assez chère, mais elle a souvent déchiré mes chèques devant moi, pour me prouver qu'elle voulait réellement m'aider.
ces consultations ont été une révélation pour moi : au bout de quelques semaines je larguais mon ex (qui s'en est pris à la sexologue après du coup...mais quel connard !), je me sentais mieux, moins complexée, etc.
elle m'a donné le coup de pied au cul dont j'avais besoin pour me sortir de cette relation et commencer à penser un peu à moi ! je regrette vraiment pas !!
A
34 ans Caen 6651
coucou

bon je ne suis jamais allée consulter chez un sexologue

en revanche j'ai pris des cours de sexologie et l'année dernière j'ai carrément écrit 30 pages sur la sexologie pour mes études (qui sont en psychologie donc je n'ai pas eu une bonne note car c'était pas la bonne discipline mais peu importe j'ai appris des tas de choses)

et vraiment quand je vois la prof de sexologie que j'ai eu... c'était une femme de 40ans avec rides, maquillages, toujours habillée en rouge, voiture BMW décapotable rouge... vraiment THE femme libérée d'après cette description

mais vraiment quelqu'un qui connait son métier, qui est là pour aider n'importe quel soucis de la sexualité (je lui avais parlé d'un couple que je connais et direct elle m'a dit "il faudrait que monsieur fasse tel exercice puis ça ça et si ça ne s'arrange pas consulter quelqu'un") et voilà malgré ses tenues provocantes, vraiment pas quelqu'un qui va juger le client, mais bien quelqu'un qui comprend la souffrance et les dangers que ça peut créer dans le couple

et en effet parfois le divorce ou la rupture est inévitable pour le bien être du patient qui est dans un couple qui lui pouffe la vie (donc à mon avis c'est mieux d'y aller en couple mais le sexologue peut très bien vouloir prendre les gens individuellement aussi car on a tous une histoire de couple et une histoire personnelle)

bref que du positif d'aller voir un sexologue à mon avis car vraiment le sexe guide nos vies (ou les pourries) surtout entre 20 et 50 ans donc... autant avoir une belle vie sexuelle quand à côté on doit aller subir le métro boulot dodo :D
37 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Merci pour vos réponses.

J'ai déjà commencer à par changer de psy car elle ne me convenait pas.
J'ai déjà pas mal de problèmes dans ma tête alors que peut-être cela vient de là. A voir dans le temps !
3923
....Se faire payer pour qu'une femme vous parle de sexe pendant des heures....

* Songeur...*
E
38 ans ICI 1394
13, c'est le nombre de sexologues par million d'habitants en France,contre 109 en Finlande. Nos sexologues sont majoritairement des hommes(60 %) médecins, alors qu'en Europe la sexologie est plutôt affaire defemmes issues d'autres professions de santé.Source : Enquête Euro-Sexo de l'Inserm
alors d'apres vous c'est parce qu'il fait froid que les finlandaise ont plus de soucis ou c'est un vrai phenomene culturel d'un pays plus ouvert que le notre.
et en ce qui concerne le sexe, vous vous confierez davantage a un homme ou a une femme.
K
37 ans 1
Bonjour à toutes,
Je viens enfin de trouver un petit copain mais au lit c'est la catastrophe et on n'y arrive pas. Je n'arrive pas à me détendre. Est ce qu'un sexologue seras m'aider pour ça?
B I U


Discussions liées