MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le célibat: pression familiale

R
36 ans Paris 1624
J'ai répondu non, le sujet n'a jamais été réellement abordé.

En même temps, dans une famille musulmane, on t'incite pas trop à multiplier les conquêtes ! :lol:

Mais chez moi on  
peut bien être célibataire toute notre vie, nos parents ne s'en mêleront jamais, et tant mieux.

Et puis tout le monde sait que je suis très sauvage, très indépendante, donc ça n'étonne personne si je ne parle pas d'hommes.

Par contre on ne présente pas tous les chéris rencontrés : on en présente un, éventuellement 2 si ça ne s'est pas bien passé avec le 1er, mais pas 3.
Donc vu mon désert sentimental, j'ai encore mes 2 essais. :mrgreen:
35 ans Orgrimmar 6511
Et bien moi j'ai présenté mon 1er vrai chéri à 16ans, en partie pour rassurer mes parents (il en avait 23, et difficile d'inventer des mensonges, des prétextes à pourquoi on rentre à 19h alors qu'on est censé avoir fini à 16...).
Et ma vermine actuelle, je l'ai également présentée très vite, toujours pour une raison précise: on est à 800 bornes, si quand il vient je dois le cacher on est mal (je vis chez ma moman).

Toutefois, entre les 2, c'est à dire entre 20 ans et 22 ans, 2ans quoi -_-, j'ai souvent eu la question: "alors, toujours pas de copain?" j'ai toujours nié alors que bon j'ai eu quelques aventures.
Et on m'a fichu la paix, à peu près.

Par contre mon frere qui , à presque 20ans, n'a jamais été vu en compagnie d'une fille, se fait bombarder... J'essaie de le "protéger" mais bon. Et effectivement, mes parents se demandent sil n'est pas homo (mais ça ne les épouvante pas plus que ça, et moi non plus meme si je reste persuadée qu'il aime les filles^^)
C
50 ans 1965
J'ai "subis" les questions pressantes, les remarques ridicules, les sous-entendus à triples sens. Pour mon copain, ça a été pareil. Parents, grands-parents, oncle, tante, et autres troubadours.

Parfois leur pression / intrusion a été très loin, mais on ne peut pas prendre en charge les angoisses des autres. Il y a eu des doutes sur ma sexualité. Il y aussi eu des doutes sur ma capacité à aimer. J’ai testé toutes les réponses possibles, jusqu’à y trouver de l’amusement, parce que, tout compte fait, j’étais loin de trouver ma situation dramatique. Je les trouvais, par contre bien lourds. Aussi je ne vois pas l’intérêt de faire passer un défilé de crapauds. Mais ils se sont lassés je pense, ou alors ils ont compris qu’une telle intrusion était inutile et ridicule.

De toute façon, je leur ai présenté une perle. Mon bonheur, c’est lui et c’est tout ce qui compte. Les remarques du passé ne comptent pas. Ils ont compris pourquoi c’est lui que j’ai présenté et pas un autre.
33 ans ... ailleurs, c'est plus beau... ? 1402
Moi j'ai répondu non... Seule depuis 2 ans (et j'y prend vraiment gout... :evil: c'est grave docteur ?) , mon père me dis toujours : "T'es bien mieux seule qu'avec un homme qui ne saura ni t'aimer ni te respecter comme tu le mérites..." sans doute que c'est son côté protecteur qui ressort un peu...
37 ans ici et ailleurs... 1068
ils me le disent souvent en rigolant que je n'arrive pas a trouver le prince charmant et que je suis difficile...
mais aucun souci, je n'ai aucun problème avec mon célibat.. je leur raconte de temps en temps que je vois quelqu'un, ils sont contents, et je suis tranquille :lol:
36 ans In the middle of nowhere 1245
Je réponds oui et je suis bien heureuse de constater que je ne suis pas la seule!
En fait je parle tres peu de ma vie privée à mes proches
Mes parents ne disent jamais ou très rarement quelque chose mais le reste de la famille c'est parfois très très lourd! Avec notamment mon beau-frere, méga lourdingue par périodes et mes deux tantes aussi. Du genre, ahhh avec qui tu sors ce soir?? C'est quand que tu nous ramènes quelqu'un??
Le pire je crois que c'est les fetes de familles où tout le monde vient avec son copain/copine et à chaque fois j'ai droit au "et le tien il est ou??", j'ai juste envie de répondre "il travaille" pour qu'on me foute la paix!!
Et puis maintenant que ma petite sœur va habiter avec son copain, c'est avec l'appartement qu'on me bassine.

Par contre je soupçonne ma mère de questionner ma soeur au sujet de mes amours et puis je suis quasi persuadée qu'elle pense peut etre que je suis homo!

Je suis d'ailleurs étonnée de voir combien de personnes pensent que célibataire signifie homosexuel!! Ca fait vraiment cliché!!!
38 ans Le Havre 2722
J'ai répondu non. On ne m'a jamais embêtée de ce coté là, et c'est tant mieux. :)
C'est peut-être aussi parce que ma famille est composé de 80% de femmes et qu'elles ont eu toutes plus ou moins de mauvaises expériences avec les hommes (Mari violent, alcoolo, macho...). Elles savent donc qu'il vaut mieux être seule que mal accompagné et qu'on n'est pas obligé de vivre en couple pour être heureuse.
41 ans Briis sous Forges 2597
Oh, j'ai oublié le petit "pic" de ma mère quand je lui ai annoncé dernièrement que j'avais de nouveau quelqu'un : "la famille va encore dire que tu fais que changer de mec" ... Surtout que mes relations ont toujours duré 2 ans minimum, j'adore ... Et de toutes façons, peu importe ce qu'ils disent ou pensent, je ne vais pas me marier ou faire un enfant parce qu'il le "faut" selon le moule social.
C
109 ans 438
J'ai répondu non car chez moi il n'est pas de bon ton de parler de ces choses là. Mes parents sont très mal à l'aise avec le sujet. D'ailleurs quand mon frère ainé à eu 18 ans (il a 10 de plus que moi) mon père lui a dit si tu nous ramène une fille on te coupe les vivre (oui vraiment super comme accueil).

Heureusement ça a changé car pour une raison pratique j'ai souvent du présenter mes copains à mes parents puis parce que je n'avais pas envie de leurs cacher et eux auraient préférés.

Mais maintenant mon frère ainé subit une vraie pression, il a 33 ans et est célibataire. Et mes parents veulent absolument le caser ce qui l'agace particulièrement d'ailleurs il pense partir un an en ONG pour avoir la paix!

Moi je subis la pression par eux et par mes amies sur le fait qu'après 2 ans je ne vis toujours pas avec chéri (et ça me gonfle vraiment).
47 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
J'aimerais bien moi !
J'ai 36 balais et ma mère a la hantise que je me marie...

Si jamais j'ose prononcer le mot, elle se met a hurler comme un cochon qu'on égorge.


La pauvre, elle savait... 8)

Si un jour, j'lui annonce que je me marie avec américain, elle va tomber à la renverse...
H
40 ans 29
Estree a écrit:
Oh, j'ai oublié le petit "pic" de ma mère quand je lui ai annoncé dernièrement que j'avais de nouveau quelqu'un : "la famille va encore dire que tu fais que changer de mec" ... Surtout que mes relations ont toujours duré 2 ans minimum, j'adore ... Et de toutes façons, peu importe ce qu'ils disent ou pensent, je ne vais pas me marier ou faire un enfant parce qu'il le "faut" selon le moule social.


Il est vrai que ce n'est pas facile de trouver sa moitié mais à un moment ou l'autre, tu auras ton "horloge biologique" qui dira que tu voudras un bébé. Par contre avant il faut trouver sa moitié :lol:
Ce n'est pas facile de trouver sa moitié et encore moins de la garder. Les gens qui font des remarques sont souvent en couple mais ne se rappellent pas souvent qu'ils ont eux aussi eu du mal pour trouver.
60 ans Au bord de la mer 15536
hercule93 a écrit:

Il est vrai que ce n'est pas facile de trouver sa moitié mais à un moment ou l'autre, tu auras ton "horloge biologique" qui dira que tu voudras un bébé. Par contre avant il faut trouver sa moitié :lol:

C'est un peu hors sujet, mais non, je ne suis pas du tout d'accord.
Si c'est effectivement le cas pour la majorité ce désir d'enfant, toutes les femmes ne le ressentent pas, et vivent très bien ainsi.
Ensuite..... il n'est pas non plus nécessaire de trouver sa moitié pour avoir un enfant.... ;)
H
40 ans 29
Je parlais de bébé car les familles s'inquiètent aussi de ne pas devenir grand-parents.
On oublie quand même l'envie de certaines familles à avoir une descendance du nom.
Une fois que l'on a trouvé sa moitié, souvent on attend un bébé derrière... Après c'est à chacun de décider si bébé il y aura.
Il est vrai que cela peut se faire sans père.
B I U