MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

On me tourne le dos depuis que je vais mal...

782
Voilà, j'ai commencé une formation en alternance en septembre ; au début tout allait bien, je me faisais des amis, on m'appréciait etc...

depuis janvier environ j'ai une baisse de moral  
dûe a des chamboulement hormonaux dont j'ai déjà parlé sur le forum (OMPK, 20 kilos en plus, beaucoup d'acné) et du coup ça se ressent sur mon humeur. et bien ces "amis" de classe m'ont tourné le dos, ne me parlent plus dans le meilleur des cas et dans le pire sont carrément désagréables... là j'ai été arrêtée 10 jours par mon psy car vraiment je ne pouvais plus, et j'ai appris par le seul mec qui reste à mes côté que quelqu'un avait dit "bon débarras"...

je ne comprend pas, ça ne me viendrait jamais à l'idée de faire cela, surtout que je leur ais parlé de mes soucis...
du coup je me sens trop mal, encore un an et demi à tenir... :cry:
41 ans 4830
ma pauvre... c'est pas facile de se trouver au milieu de gens hostiles!!!

le souci, c'est que ces gens ne sont pas tes amis à la base, mais des collègues.. tu ne peux pas attendre d'eux la même compassion, ni la même tolérance face à tes problèmes. quand quelqu'un va mal, si c'est temporaire, ça passe. si ça devient chronique, obligatoirement, les gens s'éloignent...enfin dans une grande majorité!

c'est un peu comme pour la drague: les gens qui se sentent bien et attirant attirent les autres (et inversement)! comment dire, c'est un peu l'effet miroir: tu reçois ce que tu dégages.. je ne suis pas sûre d'être claire...
46 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
J'ai vécu ca, il y a bientot 2 ans maintenant.
J'ai été très malade pendant plus de 6 mois avec un pronostic incertain jusqu'à ce qu'on me diagnostique correctement.

Enfin j'avais une douleur constante à gérer, ce que je pense doit sûrement être comparable côté humeur. En plus, j'avais du mal a déplacer, l'horreur.

Bizarrement, c'est au boulot que j'ai eu le plus du soutien. Faut dire que mon chef sortait tout juste d'une longue maladie pénible lui aussi. Il m'a emmenée même a des examens médicaux.

J'ai même perdu mon meilleur ami dans l'histoire.
Il avait une nouvelle petite amie, et ma maladie était le cadet de ses soucis. Enfin la nouvelle copine était jalouse de moi. Il a fait son choix...

Le mec qui me courtisait à l'époque m'a soutenue mais il a commencé a fricoter avec une autre. J'l'ai rattrapé depuis.
Mais tout allait vraiment de travers.

Tout a repris sa place quand j'ai commencé moi a retrouver le moral.

D'une part, Gurgle a raison, ce ne sont pas des amis mais des camarades de classe. Mais même dans notre cercle d'amis ou même famille proche, la maladie chronique effraie. Tout le monde n'a pas la même capacité à gérer ce genre de chose.

On est souvent très seul face à la maladie... J'ai pas vraiment de conseil, sinon d'essaier de te défouler et de parler à qui peu entendre.
782
Le truc bizarre, c'est que par contre mes collègues de travail me soutiennent et sont là pour moi. est-ce parce que les gens de ma classe sont plus jeunes ? je me demande également s'ils reviendront quand j'irais mieux...

mais celui qui a sorti "bon débarras" il va voir de quel bois je me chauffe quand j'ai la patate ! :twisted:
41 ans 4830
même si ce n'est pas le cas, tu connais l'adage "on ne peut pas plaire à tout le monde" ou "on est toujours le con pour quelqu'un"...
782
moui mais au début ce type m'aimait bien... ça fout vraiment les boules ; en tout cas on sait sur qui compter - ou pas !
S
96 ans 4480
Ca ne m'étonne pas.. J'ai perdu 2 amies aux périodes où je n'allais pas bien du tout.. Elles m'ont tourné le dos car je n'étais plus intéressant (ben oui je ne faisais plus le clown et compagnie :evil: )

Pffff....

Bon courage en tous cas, tu sais qu'ils ne méritent pas ta compassion en retour..
Soigne toi, essaie de prendre du bon temps pour toi ;)

Et puis, il y a le forum ;)
Courage ;)
47 ans strasbourg 6049
Pouet a écrit:
je me demande également s'ils reviendront quand j'irais mieux..:


oui sans doute... mais n'hésite pas à les traiter comme ils l'ont fait à ce moment là :D

quand je me suis séparée de mon ex mari en 2000 j'ai perdu tout le monde... mm ma mère. il n'est resté que 3 personnes : le parrain de ma fille, mon meilleur pote et un copain (qui est jamais devenu mon meilleur ami mais juste un pote). mm ma famille a considéré que j'avais que ce que je méritais (et ct pas fun :D)

ben c simple, ma famille je lui aie fait payer, et très largement, mes potes, ils m'ont jamais revu. j'ai purement et simplement changé de cercle d'amis. les seuls à être restés sont justement ceux qui m'ont pas tourné le dos... donc : pas grand monde.

aujourd'hui une partie des "méchants" regrette... parce que je vais beaucoup mieux, parce que j'ai quelques relations, mais manque de bol, je suis très rancunière.
B
40 ans Là ou nous sommes pauvres mais fiers lol 2300
Des amis on en a plein ... quand tout va bien!

Quand ça ne vas pas la on se rend compte de ses vrais amis et des personnes sur qui on peut compter.

C'est malheureux mais c'est comme ça.

Je suis d'un naturel ouvert et sociable et faisait parti d'une "bande". Bien sur en vieillissant et en etant en couple, cela c'etait deja bien clairsemé mais il y avait toujours du monde autour de nous.
Puis de par mes problemes de conception, l'humeur n'y etait pas et je sentais deja un vide. Ben oui on etait les seuls de "la bande" arrivés a ce point la.
D'autres pensaient leurs mariage, nous le mariage, on s'en foutait c'etait bébé.

Du coup pas grand monde deja pour entendre mes etats d'ames (ben oui zom est moins expressif donc n'avoir personne d'exterieur a qui en parler ca lui allait).
Puis pour entendre les reflexions habituelles pas besoin.

Sentant la distance, j'ai meme decidé de ne plus appeler, me rendant compte qu'en general c'est moi qui invitait, telephonait....

Et la je les ai vu mes AMIS.
Ca m'a fait mal, un certain nombre de numero ont disparu sans regret de mon portable et de ma memoire, d'autres , comme celle que je considerais comme ma meilleure amie cela a été plus difficile. Mais bon 6 mois plus tard, alors qu'il n'y avait eu aucun heurt j'etais a peine invité au vin d'honneur alors que 2 ans plus tot j'etais presque temoin de mariage.....


En conclusion ce fut une periode des plus difficiles car en plus des problemes physiques, je perdais des personnes auxquelles je tenais. Cependant avec du recul, c'etait un mal pour un bien.
Finalement ces gens ne me manquent pas, ma vie sans eux ne manque de rien. Au contraire, j'ai ouvert les yeux, j'ai redecouvert les vrais amis qui sont restés.
Enfin je dans tout cela je dois remercier une personne c'est mon zom! Lui a toujours été là tout au long de ces epreuves et cela n'a que renforcé notre couple et mon amour pour lui.




Ma ptite vie pour te dire Pouet que ce ne sont des gens pas si interressant que cela pour toi et qu'ils ne te feront pas avancer. 1 an et demi ça passe vite finalement et tu ne les vois qu'en cours, ils ne vivent pas avec toi, tu as ta vie alors profite et oublie les!


nb: ma fameuse ex meilleure amie est en instance de divorce depuis un an et lors d'une soirée commune, la premiere en 4 ans, elle est venue pleurer mes bras. Je suis restée les bras ouvert, sans réponse et l'ai laissé. C'est mechant mais ca m'a fait un bien fou!
bonjour Pouet

en effet et hélas, c'est dans le malheur et les problèmes que l'on connait ses VRAIS amis !!!
et la qualité compte plus que la quantité, j'ai compris au fil des années et des épreuves !!!

l'amitié, c'est comme la mariage , mm si ça fait sourire certaines, et pourtant c vrai, !

pour le meilleur ou le pire !!!!

moi je n'ai jamais laissé tomber mes ami(e)s le contraire hélas m'est arrivée et le peu qu'il me reste au moins, je sais à quoi m'en tenir !!!

je te souhaite de remonter la pente, la depression et son vide sidéral j'ai connu, et côte vide j'ai connu aussi !!!
quand tu iras mieux, ne les "loupes" pas !!! dis leur que tu n'oublieras pas ce qu'ils n'ont PAS fait pour toi et c tout !!!!

suis pas rancunière , j'ai bonne mémoire !! lol

bon courage et puis nous , nous sommes là voilà
bises à toi Pouet !
47 ans Lille 23
Ce ne sont pas des gens bien, j'irai même jusqu'à dire que ce sont des abrutis. C'est dans les moment difficile qu'on reconnait ses vrais amis, si tu pouvais te faire un tee-shirt avec cette phrase là, ils comprendraient peut-être qu'ils ont très mal agi. J'espère de tout coeur que ta situation s'améliorera en tout cas sincèrement je suis de tout coeur avec toi.
51 ans Out of Africa... 4355
Pouet a écrit:

mais celui qui a sorti "bon débarras" il va voir de quel bois je me chauffe quand j'ai la patate ! :twisted:


Bah laisses-le plutôt à sa bêtise !

Il y a des gens qui ne valent même pas qu'on s'attardent sur eux, c'est une perte de temps et d'énergie !

Vas plutôt vers des gens intéressants qui t'acceptent telle que tu es, et avec qui tu peux nouer des liens authentiques !
49 ans oise 34
Bonjour,

Ton histoire ne m'étonne pas car j'y suis passée.

Lorsque j'ai eu mon premier enfant, les collègues ont changé. J'ai commencé à avoir des soucis avec eux car ils ne comprennaient pas pourquoi je ne faisais pas comme ils l'entendaient.

Petit-à-petit, je me suis retrouvée seule et mise en quarantaine (j'étais secrétaire médicale dans un hôpital avec 4 autres secrétaies).

Le harcèlement a commencé. Au début, j'essayais de tenir et ensuite je n'ai pas pu franchir la porte de la maison car en larmes.

Mon médecin m'a arrêté 2 mois en me voyant tous les 10 jours. J'étais dans un sale état.

J'ai repris en me disant qu'il faut que je travaille et je l'aime mon poste.

J'ai tenu mois et rebelote.

6 ans de calvaire jusqu'au jour où le chef de service m'a viré.

Je me suis retrouvée encore pire qu'avant.

J'ai tout perdu. Cela fait 5 ans que j'étais en congè longue durée. J'ai passé plusieurs expertises qui m'ont dit que j'étais incapable de reprendre. Donc, je suis en disponibité d'office et en septembre à la retraite (je n'ai que 39 ans).

Je percevrais la retraite et une rente d'invalidité.

Je me suis battue mais ce qui en sort de mon dossier, ce sont mes arrêts. J'ai signalé que je n'y étais pour rien. C'est vraiment un cercle vicieux : harcèlement engendre dépression pour ensuite être arrêté.

Courage et surtout si tu sens que tu ne vas pas bien, vas voir ton médecin.

Il existe des personnes qui ne comprendrennent rien,et malheureusement il faudrait qu'elles y passent.

Nous sommes dans un monde avec des on dit et des méchancetés.

Bisou
782
Sandy, tes collègues t'ont tourné le dos car tu as eu un enfant ? :shock:

en tout cas, moi qui pensais que les gens de ma classe étaient juste jeunes et puérils, en fait y'a vraiment pas d'âge pour la connerie...
49 ans oise 34
C'est pour çà que je voulais te raconter mon histoire pour te montrer que l'âge n'a rien à voir et que vraiment les gens peuvent vraiment être nuls et méchants.

En tout cas, ne fais pas attention à eux.

Si vraiment tu vois que tu vas vers le fond, n'hésites pas à en parler avec un psy. Ne te laisses pas te démolir à petit feu.

Bisou
B I U


Discussions liées