MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Rumeurs et ambiance au boulot

41 ans 04 5576
Bonjour,

Je viens vous demander conseil sur un soucis que j'ai, qui me turlupine beaucoup...bon d'accord en fait il me pourrit la vie.

Voilà, en janvier, j'ai changé de service  
et je travaille maintenant avec une nouvelle équipe.. si on peut dire, parce que j'ai déjà bossé pendant six mois avec ces personnes il y a quatre ans et tout s'était bien passé.
Notre métier implique des "chantiers", c'est à dire des déplacements en groupe conséquent, très masculin, d'une vingtaine de personnes, loin de chez nous, et dans un environnement très industriel.

Il y a quatre ans, lors de ces déplacements, je ne me sentais pas mal d'être une fille parmi ces mecs. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Je trouve l'ambiance très malsaine, ces messieurs semblent avoir pris la fâcheuse habitude de ragoter quand ils ont du temps à perdre, et de se lancer dans des délires que d'autres prennent au sérieux. Pour résumer, si on écoute les rumeurs à l'issue de ce chantier, en dix jours, je me suis fait quatre mecs différents, donc un même pas là :roll:, je suis enceinte - le nouveau jeu est "cherchez le père" - tout en ayant mes règles (pas le droit d'être de mauvaise humeur quand on a un vagin, apparement), et mon état de santé a été commenté en long, en large et en travers pendant un quart de nuit. Comme vous vous en doutez, il y a toujours une bonne âme pour venir vous rapporter ce qui se raconte sur votre dos :roll: Cette mauvaise ambiance semble en grande partie venir d'une seule et même personne, qui, devant cinq ou six personnes que je ne connaissais pas a été capable de me sortir, au retour d'un dîner avec un collègue "tain, ça devient suspect là". Je l'ai reclaqué en disant aux autres "de toute façon, si vous l'écoutez,toutes les filles de la boite se sont fait tous les mecs. Deux fois, au moins".

Mais il y a pire : alors que je travaille depuis bientôt deux ans sur notre base, sans aucun soucis ou presque de ce côté là, certains mecs se mettent maintenant à faire des sous entendus très très tèèèès lourds, quand ils ne draguent pas ouvertement. Mecs mariés, bien sur, qui me font savoir que "ça fait longtemps qu'ils n'ont rien tiré", que eux "ne risquent pas d'oublier qu'ils ne m'ont pas fait la bise ce matin", qui me demandent carrément "ce que j'ai à la maison pour me frotter le dos.. et le reste" etc etc. Je n'en peux plus, j'étouffe et je ne sais pas quoi faire. Je ne considère pas - encore - cela comme du harcélement, mais je trouve cela très lourd, en particulier quand ils continuent bien que je leur ai fait savoir que je ne suis pas interessée. Et en même temps, quelque part je les comprend : ben oui, si au retour du chantier, j'ai traîné une réputation de sal*** pourquoi ils ne tenteraient pas leur chance après tout ?

Je ne sais pas trop quoi faire : ma chef est une femme qui n'a pas ce genre de problème, pour ce que j'en sais, et qui ne souhaite pas en parler. Je ne voulais pas me plaindre, juste lui demander si c'était mon comportement qui faisait cela et comment le rectifier, mais elle n'aime pas trop traiter les problèmes humains. Je n'ose pas trop demander à mes collègues masculins - ceux avec qui j'ai gardé une relation saine - justement parce que ça pourrait pourrir notre relation ou... je ne sais pas, je trouve ce sujet délicat...

Avez vous des conseils à me donner, s'il vous plait ?

Merci de m'avoir lue.
40 ans là 5969
possible aussi qu'ils ne te font pas d'avance, mais ont un humour lourd et pourri de mec lourd...
à part te marrer comme si le sex avec eux ne pouvait qu'être la blague la plus hillarante je vois pas...

pour ce qui est de la rumeur, laisse la courir, n'y prete pas attention, plus tu la démentiras, plus ils y croiront...

et puis ils verront bien dans 3 ans que t'as toujours pas accouché :lol:
La situation que u décris est une situation d'harcélement sexuel... Un petit tour au tribunal des prud'homme ou d'instance???
60 ans Au bord de la mer 15536
Bon le post de Private était en double, et moi j'avais répondu sur l'autre.

Provence a écrit:
Ben si c'est quasiment du harcèlement Shocked

A part réunir tout ce joli petit monde et mettre les choses au point, je ne vois pas trop.
Tu vois le genre je tape du poing sur la table et je les mets face à leur comportement inacceptable.
Mais si tu n'es pas un minimum soutenue par ta hiérarchie, ça risque d'être un peu difficile.


Bétadine, même si on peut trouver que c'est du harcèlement, il y a autre chose à faire avant d'aller porter plainte. Surtout quand on doit continuer à travailler dans la même boîte ;)
40 ans là 5969
Ben perso je pense que vu que c'est un environnement de mecs et qu'ils ont tendance à la considérer comme l'un des leurs,c'est plus de la connerie que du hecèlement, quand je vois comment mon frere et ses potes se parlent, c'est exactement ça...
donc difficile en fait de donner des conseils
après si toi tu le ressens plus comme du harcellement que comme de la connerie à l'état brute (de lourdeur) alors là oui, il faudra faire quelque chose...
41 ans 04 5576
Il est bien sur possible que j'ai mal interpreté, que tout cela soit dans ma tête et que je m'imagine des choses. Dans le contexte de paranoia developpé par ma petite experience de chantier et -c'est factuel, là - des rumeurs, c'est effectivement plus que plausible.

Mais même si tout cela est dans ma tête je le vis mal. A part une lobotomie...

Betadine, avant que ces changements n'arrivent ou avant que ma perception des choses ne change, je n'avais pas de problèmes avec ces mecs. Je ne vais pas aller porter plainte contre eux, surtout que je trouve que la notion de harcèlement là n'est pas "prouvée". Pour moi ils ont tenté leur chance et n'admettent pas trop que cela ne marche pas, surtout s'ils pensent sincèrement que je me tape tout ce qui porte un pantalon aux alentours.

Provence, désolée pour le doublon. Je ne sais pas si c'est du harcèlement et je ne me vois pas les réunir pour leur dire de cesser, je l'ai déjà fait individuellement avec eux et ça ne marche pas, et je ne me vois pas faire intervenir ma chef qui ne veut pas en entendre parler ou leur chef qui ne me croira pas forcément et qui fera quoi d'ailleurs ? ils peuvent toujours nier et dans ce cas, super, en plus d'être sal*** je suis une mytho...

Rien que de me lire, je me dis que c'est ce qu'on va penser...
60 ans Au bord de la mer 15536
Oui je vois bien ce que ça peut donner.

Alors à part supporter.... mais ça ne veut pas non plus dire : ne rien dire.
Tu pourrais sans doute te défendre au coup par coup. Avoir du répondant, sur le ton de la plaisanterie.
Les prendre à leur propre jeu.

Mais il faut avoir pas mal de cran pour ça. Et une grande gueule aussi :lol:
41 ans 04 5576
Provence a écrit:
Oui je vois bien ce que ça peut donner.

Alors à part supporter.... mais ça ne veut pas non plus dire : ne rien dire.
Tu pourrais sans doute te défendre au coup par coup. Avoir du répondant, sur le ton de la plaisanterie.
Les prendre à leur propre jeu.

Mais il faut avoir pas mal de cran pour ça. Et une grande gueule aussi :lol:


Je n'ai pas vraiment ce qu'on appelle une grande gueule, tu sais, enfin je ne crois pas.
ta conclusion était celle à lquelle j'étais arrivée mais je me suis dit que peut être il y en avait d'autres. BOn ben y a plus qu'à alors...

Merci beaucoup de vos conseils, à toutes.

Tant pi
40 ans là 5969
Voilà Provence à mieux dit que moi, mais c'est ce que je pense aussi, ne montre pas que ça te travaille, tourne ça en dérision, et quitte a taper du point, vas trouver celui qui est à l'origine des rumeurs et regler ça avec lui...
60 ans Au bord de la mer 15536
Dans les sujets "en rapport", en bas à droite, il y a celui-ci : http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_47002.htm

Tu y avais témoigné. Et à l'époque comme tu le dis plus haut, cela ne te touchait apparemment pas de la même manière.

Sans doute est-ce parce que tu es plus fragile en ce moment.

Mais aussi je pense il arrive un moment, ou un âge, où l'on peut en avoir marre de cette bêtise ambiante, surtout si elle est omniprésente. Si tu avais des réflexions occasionnelles, et que là c'est continuel, je comprends très bien ton ras le bol.

De toutes façons, ces types n'ont pas de respect, et ils se croient malins, voire même drôle.
Une nana dans un milieu masculin, ce n'est vraiment pas facile.

J'y ai été confrontée à une époque, j'étais toute jeune, et la seule chose qui m'a permis de m'en sortir, c'était que le patron était... mon grand-père. Donc quelque part, j'étais "intouchable". Mais ça n'empêchait quand même pas certaines allusions, regards et autres...

En tout cas.... bon courage :roll:
47 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
Bon, je vais apporter ma petite pierre.
Je travaille également dans un milieu très masculin et très technique. Je n'ai pas de problème de "harcèlement sexuel" mais j'ai du sérieusement me battre pour être prise au sérieux et éviter qu'on me prenne pour la "secrétaire" d'emblée. Et puis en plus j'ai carrément pas le look de l'emploi... Si jamais il n'y en a un.

J'ai remarqué qu'à présent, les gens que je cotoie au boulot se comportent bien différemment que ceux que j'ai pu rencontrer au début. Les nouveaux ne connaissent pas mon CV donc j'en ai déduit qu'il y avait forcément quelque chose qui émanait de mon comportement. Surtout que celà semblent se déterminer pendant les premières secondes.

Je te donne mes idées en vrac. Ce n'est pas du tout dans le but de te culpabiliser, c'est juste des idées.

- La confiance en soi. Provence dit qu'autrefois celà semblait ne pas te gêner autant, ou peut-être ca s'est empirer ? Si pour X raison, tu montres un manque de confiance en toi, les mecs vont se ruer dessus. Un peu comme le timide qui sert de bouc émissaire à l'école. Ca malheureusement, c'est difficile à contrôler...

- Tu leur fais la bise ? Je ne fais pas la bise à mes collègue de travail, a part genre à Nouvel An, sinon je fais comme eux, je sers la main.

- Quand je sens mon interlocuteur partir dans une mauvaise direction, je le stoppe tout de suite en lui posant une question hyper technique ou professionnelle. Et puis je prends un ton bien sec, genre "Venons en au fait !" Pas de blabla. Le blabla un tant soit peu non professionnel m'attire souvent des ennuis... Dès que je suis un tant soit peu gentille, pareil.

Ca va difficile de rectifier le tir, moi je sais que ca m'a pris des mois et encore parfois je me plante, et ca me prend du temps à réorienter la relation si je ne veux pas de problèmes. Du coup, j'avoue que j'évite au maximum les rapports directs. J'utilise beaucoup le mail, même au sein de la boite.
41 ans 04 5576
Provence a écrit:
Dans les sujets "en rapport", en bas à droite, il y a celui-ci : http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_47002.htm

Tu y avais témoigné. Et à l'époque comme tu le dis plus haut, cela ne te touchait apparemment pas de la même manière.



J'avais oublié :shock:
Je parle du même mec... A l'époque je le cotoyais moins, quand je suis entrée dans cette boite nous étions dans les mêmes locaux puis deux ans après, mon service est parti au bout de la rue avant d'être eclaté un peu partout en france. Je suppose donc que c'est la proxiité et le stress du chantier qui m'a rendue plus "sensible" à sa connerie...

Pour le reste... Fizian, je cherche ce qui a déclenché cela dans mon comportement. Je ne pense pas en avoir changé mais je ne sais pas si je suis objective. Avec les "anciens", ceux que je connais depuis des années, je n'ai pas de problème, malgré un comportement amical, voire chaleureux. C'est - hormis une personne mais qui a des soucis dans son couple, ceci expliquant peut être cela - avec des nouveaux qui ne sont là que depuis quelques mois que çe ne va pas trop, bien qu'avec eux j'ai gardé mes distances. L'un d'eux est un de ces mecs devant ...as sa façon de faire la bise - trop familière pour moi. Je note tes propositions et, ne t'inquiète pas, je ne les prend pas mal. Au contraire, c'est le genre de réponse que je voudrais obtenir de mes collègues, savoir si je fais quelque chose de mal ou pas, pour le corriger.

Je sais aussi que pour X raisons, je suis facilement destabilisée depuis quelques mois. Cela vient peut être de là mais là je ne vois pas trop quoi faire, à part attendre d'avoir récuperé un peu de confiance en moi.

Merci encore pour vos conseils.
40 ans là 5969
Private a écrit:


Je sais aussi que pour X raisons, je suis facilement destabilisée depuis quelques mois. Cela vient peut être de là mais là je ne vois pas trop quoi faire, à part attendre d'avoir récuperé un peu de confiance en moi.

Merci encore pour vos conseils.


c'est peut être par là qu'il faut ciommencer à chercher...
49 ans strasbourg 6049
et si t'essayais de le ridiculiser? parfois ca marche sur ce genre d'individus... sinon effectivement comme dit fizian, je m'éloignerais. la bise tout ca laisse tomber. pas de familiarités... j'allais pour ma part jusqu'à manger seule dans un coin avec un livre quand je sentais une ambiance "sexuelle" dans mes lieux de tafs.
49 ans strasbourg 6049
j'oubliais pour les rumeurs... y'a eu moultes rumeurs sur mon compte (c'est un homme, elle bat son mari, elle fait des parties à plusieurs etcetcetc...) le meilleur moyen que j'ai trouvé pour les faire tourner totalement en bourrique a été d'alimenter moi mm la rumeur.

on disait que j'étais un homme? je le sortais dès que quelque chose me permettait de le dire , très fort et en insistant bien sur le côté sarcastique de la chose. on disait que je couchais avec 3/4 personnes? les 3/4 personnes en question et moi mm, nous montrions très très proches, en incluant une 5/6ème personne... c'est très con, mais bizarrement, les gens qui ont fait courir les rumeurs ont totalement disparu, ou alors maintenant quand ils ouvrent la bouche, tout le monde les fuit.
B I U