MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Gerer une relation très longue distance

T
30 ans 73
Coucou les filles

Je n'ai pas l'habitude de vous demander conseil mais a force de vous lire je me dis que vous pourrez peut être m'aider

Je suis en couple depuis 10  
mois avec mon fiancé, tout se passe vraiment bien, si ce n'est qu'il n'est coréen. Malgré tout ce petit handicap ne nous empeche pas de nous voir, nous avons passé les dernières vacances d'été ensemble au Japon, puis il est venu 3 mois en France de décembre a mars, et je retourne en Corée jusqu'en septembre a la fin de ce mois ci.

Mais voila, j'ai beaucoup de mal a gérer les moments ou il n'est pas avec moi. Par le passé j'ai eue quelques mauvaises expériences (autant familiales avec parents divorcés) que sentimentales, qui font que je suis très méfiante envers les hommes. Celui la il a vraiment réussi a baisser toutes mes barrières, il est adorable et attentioné, mais toujours très occupé par ses divers projets :il rêve de travailler a l'ONU et s'engage dans beaucoup d'associations ou de petits boulots en plus de l'université.

Seulement,je me sens vraiment mal si je ne reçois pas quelques messages tout au long de la journée, ou si on ne peut pas s'appeler.
Jusqu'a présent il ne m'en a jamais porté rigueur, mais ces derniers jours alors qu'il était très fatigué, je lui ai souvent reproché beaucoup de choses parcequ'il me manquait beaucoup notamment que j'avais l'impression "qu'il s'en fichait un peu de moi quand je n'étais pas avec lui en Corée". Il m'a dit aujourd'hui qu'"il avait l'impression que je ne supportais pas qu'il fasse autre chose que de me parler ."

Et c'est vrai qu'il n'a pas tord, que j'aimerais lui parler plus longtemps chaque jour (mais avec 7h de décalage horaire ce n'est pas tout le temps facile) et que je suis facilement jalouse de tout et de rien alors qu'il n'y a pas de raison, cette jalousie me rend vraiment collante et ça nous fait souffrir tous les deux j'en ai conscience..

J'aimerais beaucoup changé et rendre cette attente plus supportable mais je ne sais pas comment faire, quand on est ensemble on s'entend tellement bien, il est si attentionné que quand je me reretrouve seule, je me sens un peu abandonné, je sais que c'est stupide..

Voila pour mon histoire je précise qu'il va venir s'installer en France en septembre pour ses études mais surtout pour moi et que cette "séparation temporaire" est la dernière à supporter, j'aimerais donc éviter de tout gâcher a cause de ma personnalité

Qu'est ce que vous en pensez? merci d'avance ^^
A
37 ans France 2875
J'aurais pu écrire le même message que toi, et j'y ai d'ailleurs songé pas mal de fois...

C'est jamais évident une relation longue distance, et il arrive à moment où, pour fonctionner, il faut que l'on sache qu'il y aura un rapprochement "définitif".

Géographiquement parlant, nous sommes beaucoup plus près vu qu'il vit à Genève et moi en région parisienne : soit 1h de route pour arriver à la gare, puis 3h30 de TGV, on est loin de vos heures de vol !

Pour autant on ne se voit pas beaucoup. Mes cours et mon stage m'occupent chaque jours de la semaine, lui est thésard, et bosse parfois même les week end. Il a 25 jours de vacances par an, dont 8 qu'il passe avec sa famille en été, et 8 pour les fêtes de fin d'année... Au final, on ne se voit qu'un week end de 3 jours par mois... je rallonge des jours lorsque je suis en vacances et que je peux prendre une journée ou deux à mon stage... et encore, pendant ces jours "en plus", je ne le vois que le soir car lui bosse...

Avec tout ça c'est vraiment pas simple. On n'a pas le désagrément du décalage horaire, donc ça aide déjà pas mal.

Comme tu dis, la distance fait naitre des sentiments que nous n'aurions pas si nous étions plus proches (jalousie, sentiment d'abandon, besoin de l'avoir que pour soi, etc.).
Je n'ai jamais été jalouse auparavant, et je sais que lorsqu'il me manque beaucoup, le simple fait qu'il me parle d'une collègue de travail avec qui il a eu une réunion professionnelle va me rendre jalouse... alors imagine ses amies ! En réalité ce n'est pas de lui que je doute, ou bien de leur relation, pas du tout. Je suis juste jalouse du temps qu'ils peuvent passer ensemble, parce que moi aussi j'aurais aimé passer plus de temps avec lui...
Pareil lorsqu'il me dit qu'il sort. C'est assez rare, je dois l'avouer. Pourtant, systématiquement maintenant, quand il me dit qu'il sort au restau ou boire un verre avec des amis, je fais la gueule. J'essaye de prendre sur moi, mais fatalement, mon ton change et je deviens quasi muette... pas très longtemps, une minute ou deux, mais ça va m'énerver parce que oui, comme ton fiancé te l'a reproché, je ne supporte pas qu'il fasse autre chose de ses soirées que de me parler au téléphone...

Enfin bon, y'a plein d'autres choses comme ça, je pourrais continuer bien plus longtemps sur les exemples... tout ça pour dire que je comprends tout à fait tes ressentis, puisque je vis +/- les mêmes.

Malheureusement je n'ai pas de solution à t'apporter, si ce n'est de prendre ton mal en patience et de te raisonner.
Quand tu sens que tu as du mal à gérer la distance, justement, dis toi bien que c'est la distance qui te joue des tours et que ce n'est pas lui : ni ses sentiments, ni son comportement.

Un jour, au début de notre relation, j'ai vraiment très mal gérer la distance, et j'ai cherché la petite bête sans le vouloir. D'un petit rien je me suis monté un film, j'ai fait des interprétations, tirer des conclusions, etc bien loin de la réalité. Je lui en ai parlé au téléphone, mais j'ai bataillé, parce qu'il ne voulait pas entrer dans MA dispute. Il ne faisait que de me dire "stp, pas maintenant, on parlera de ça plus tard, quand on se verra". Plus il me disait ça, plus je m'énervais... jusqu'au point où il n'a plus pu se contenir et on a eu une très grosse dispute au téléphone... on s'est dit des choses qu'on ne pensait pas du tout, et pas franchement sympathiques (plein de reproches qui en fait n'en étaient pas lol). Bref, au bout d'une heure d'engueulade, on a fini en larmes, à se dire qu'en fait je pétais un cable parce qu'il me manquait trop... et sa réponse a été :
"tu me manques aussi, mais on ne peut pas faire autrement pour le moment. Gérer une relation à distance n'a rien à voir avec une relation "normale". Si tu avais été là, on se serait pris la tête 5 minutes, et le simple fait d'être avec toi, de voire ta petite bouille, aurait fait tomber la sauce, et ce serait passer aussi tôt. Les petites prises de bec comme celle là ne dégénèreraient pas autant si on n'était pas séparé comme on l'est. Seulement voilà, on s'est énervé, du coup j'suis sur les nerfs, en colère, je t'en veux et t'es pas là. Donc non ça ne passera pas en 5 minutes. Oui j'vais ressassé cette histoire après avoir raccroché, et oui il va falloir un moment pour que ça se tasse. La prochaine fois, avant de me faire tout un tas de reproches réfléchis bien. Vois s'ils sont fondés, et pense qu'il vaudrait peut être mieux attendre qu'on se voit pour en discuter".

Je peux te dire que ça m'a servi de leçon. Moi qui suis plutôt impulsive, je réfléchi à deux fois avant d'entamer une discussion de ce genre... Quand j'ai mal pris un truc alors que c'est le manque qui a parlé, je m'excuse une fois que je m'en suis aperçue, et je lui explique.
Quand il me dit qu'il sort, au lieu de lui en vouloir pendant 3 jours, je fais la moue 10 minutes, et je prends sur moi parce que c'est normal qu'il ait une vie de son côté et qu'il sorte.
Quand vraiment je sens qu'il y a un souci plus important, je mets ça de côté, et j'en discute avec lui quand on est ensemble, et ça passe dans une conversation normale au lieu de virer en règlement de compte parce qu'en plus du "problème", le manque parle.
etc etc.

Comme vous vous voyez dans un mois (même un peu moins maintenant), je te conseille de faire pareil. Exprime tes sentiments, ton manque, dis lui que la distance t'es difficilement gérable par moments et que ça s'exprime de telle et telle façon dans ton comportement, dans tes réactions, réflexions. Evite de provoquer ou de rentrer dans le conflit pour le moment, surtout si tu te sens "vulnérable" à ce niveau là, il sera tjrs temps de mettre tout ça au clair dans 3 semaines, face à lui... tu verras que la jalousie sera passée, et que bien des mises au point n'auront pas lieu d'être, simplement parce que tu l'auras retrouvé et que votre relation reprendra "concretement", physiquement, et que les mauvais effets de la distance auront disparus.

En plus tu dis qu'il veut travailler à l'ONU... je connais beaucoup de monde dans ce milieu à Genève, et ils sont tout le temps occupés... ça demande beaucoup d'investissement personnel, professionnel, et ça prend vraiment bcp de temps !

Bon j'ai fait un roman, mais ça m'a fait du bien de poser ça par écrit... la distance me pèse énormément ces derniers jours !!!

Quand c'est comme ça, un truc qui marche bien pour moi : me remémorer notre rencontre, les sacrifices faits par lui pour que notre relation tienne, toutes ses marques d'affection, les preuves de son amour à travers ses petites attentions, etc.... ça me remet les idées en place, je me remémore la magie de notre relation, la force de nos sentiments. Ca aide à tenir, non ? ;)
31 ans 495
Mon fiancé vit loin, également. Bon, moins loin que la Corée, il est français!!! lol, donc je sais que ta situation est plus difficile que la mienne. Mais comme ça fait 2 ans que je suis avec mon copain, nous sommes passés par les mêmes soucis que ceux que tu décris.

Je dirais, même si c'est une banalité, que ta réaction est NORMALE : une grande partie de sa journée t'échappe, il rit avec d'autres personnes, il fait d'autres activités, et tu es un peu jalouse de tout ce qui peut lui procurer de la joie loin de toi. Je connais cette impression, mon copain aussi :lol: ne te sens pas coupable de te sentir mal par rapport à ça.

Mais on s'est rendu compte, avec mon fiancé, que le mal-être augmentait lorsque l'un était très occupé et l'autre moins. L'année dernière, il préparait son mémoire, donc restait la journée chez lui, et moi j'avais beaucoup d'heures de cours en prépa, donc le soir, au téléphone, il était un peu "agacé" contre moi, comme s'il m'en voulait de vivre ma vie de mon côté. De mon côté, quand il sortait le soir, je boudais, faisais des crises parfois.

Cette année, ça se passe beaucoup mieux, car on a ajusté nos emplois du temps : nous sommes tous les deux TREEES occupés lol. Du coup, c'est étrange mais malgré nos plannings chargés, on se parle davantage, et sur un ton plus léger.


1) Le premier conseil que je te donnerais donc, c'est de t'obliger à faire davantage d'activités seule de ton côté : au moins une sortie le soir tous les 15 jours, voir des films au cinéma, lire si tu aimes ça, faire du sport, des balades, prendre des cours de quelque chose.

=> La solitude à la maison en attendant le coup de fil du prince, c'est l'ennemi de la relation à distance.

2) Ensuite, il y a ce que j'appellerais des astuces de couple : écris-lui des lettres ou des mails, en plus du téléphone. Car 1) c'est une façon de communiquer en différé, ce qui te permet de l'attendre patiemment, penser à lui sans qu'il le sache tout de suite, et quand lui sera disponible, il sera content de trouver ton message. 2) à l'écrit, tu pourras prendre le temps de relire, et d'effacer les traces de bouderie et les reproches excessifs ;)

3) Enfin, quand tu sens qu'involontairement, tu recherches le conflit, comme quand tu lui reproche de se ficher que tu ne sois pas avec lui, surtout prends sur toi : raccroche. Prétexte un truc urgent à faire, et rappelle plus tard.

En tous cas, j'espère que ça va bien se passer pour vous deux, et tu verras, quand il sera là, il n'y aura plus de problème :D
5031
j'ai vécu la meme situation mais on a coupé court a ca en emmenageant tres vite ensemble.

c'est détaillé dans ma signature "nous".

comme la ptite miss plus haut (je me souviens plus de ton pseudo :oops: ) mon chéri vivait a Genève et moi en Corse :shock:
on s'est vu 3 weekends puis j'ai tout plaqué pour vivre avec lui à Geneve (au bout d'un mois)
je detestais l'absence et lui aussi et on s est dit "on n'a qu'une vie, il faut la vivre..."


je gere mal la solitude, je m'enfonce a fond dans le travail pour oublier le manque...

je te souhaite tout de bon! :kiss:
28 ans De Lyon a Beyrouth 125
je te comprend vraiment. Mon copain habite a 3500 kilometres...
Courage !
34 ans Orgrimmar 6511
Ce qui est génial c'est que malgré la distance vous vous voyez sur des longues périodes!
Comme ça le jour ou vous emmenagerez ensemble vous aurez moins de surprises...

Pour ce qui est de la jalousie et de la suceptibilité, elle augmente proportionnellement avec son absence, personnellement...
T
30 ans 73
Merci a toutes pour vos réponses ^^

Oui vivre ensemble sur de longues périodes ça permet de voir l'autre sous un autre jour et je dois avouer que ce n'est pas des plus facile à gérer au début mais après tout va mieux

Vous me rassurez car je vois que l'on réagit toutes pareille et que nos hommes aussi finalement
Ce que j'ai fais c'est que j'ai espacé un peu mes messages, quand je l'appelle même si je me force un peu je dois l'avouer, je tente d'avoir l'air de bonne humeur comme ça, ça détend l'atmosphère et puis je sais très bien que mes sentiments sont exacerbé à cause des examens, de son absence, du fait qu'il aye beaucoup d'activités, et moi forcément beaucoup moins

Alors comme d'habitude je vais attendre patiemment que le 29 mai arrive, c'est comme ça que ça marche à chaque fois, j'ai bien peur que nous n'ayons pas de solutions miracles ^^
47 ans Meuse 969
Ben pour moi c'est pareil.. il vit a 1000km de moi et des fois c'est long..

Donc nous avons pris la décision.. je vais le rejoindre en juillet avec juste un aller en train..

On va essayer de voir ce que ca donne car vivre 4-5 jours comme ca ensemble c'est bien mais a long terme je sais pas encore ce que ca va donner.. on va tester..

Mais heureusement qu'internet existe (vive les cameras et les visios... ) c'est comme ca qu'on prend notre mal en patience en se voyant tous les jours en discutant des heures de tout et de rien..

voilou.. vivement juillet..
49 ans Vendée 1478
Coucou tsu,

Je ne dirais pas mieux que les filles, prends ton mal en patience et essaie d'avoir des activités variées pour que le temps aille plus vite.

Tu as déjà de la chance de pouvoir le voir pendant 3 ou 4 mois d'affilé.

Ce qui te rends si impatiente c'est que la fin approche.

Ne gâche pas tout avec tes reproches incessants et continue comme tu as commençé, en ayant l'air détendue et en lui demandant si il a passé une bonne journée.

Prends sur toi, le 29 mai arrive a grands pas et si j'ai bien compris, il revient avec toi.

Keep cool. ;)
47 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
J'ai raccompagné mon mien à l'aéroport ce matin.

Ton tien vient pour de bon en septembre, ohlala c'est bientôt çà ! En plus si tu y vas à la fin du mois, moi je dis qu'il ne te reste pas beaucoup de temps pour préparer sa venue !Moi, j'me suis occupée en refaisant ma piaule et ma cuisine. Ca m'a pris 3 mois !

Nous, on a 6h de décalage. Notre truc à nous, c'est de se réveiller l'un l'autre. Il me réveille, je le réveille. C'est bien les conversations de réveil. C'est léger.

Bon, j'vais pas donner plus de conseils, tout est déjà dit. En plus, il ne te reste plus que 3 semaines...

Profite en pour te faire belle !
Coiffeur, épilation, dentiste (j'ai testé pour vous la rage de dent à l'autre bout du monde, ca craint !), lingerie, plein de mini cadeaux à emporter, et tout çà.

Enfin bon je suis pareille, comme toi, j'suis enormément possessive avec lui, alors que normalement non, j'suis plutot du genre super indépendante. J'ai réussi à discuter de çà avec lui, parce que le jour où on va vivre ensemble ca va lui faire un choc cette différence.

Il m'a caché plein de petits cadeaux partout dans mon appart cette nuit ! Des photos de nous accrochées dans le fond de mes placards de cuisine, des petits coquillages semés partout, une carte d'amour sous mon clavier, des bidules dans mon frigo, et j'n'ai certainement pas encore tout trouvé.

Ah oui, il me donne des missions pour m'occuper l'esprit. Il y a forcément des choses que tu peux préparer pour son arrivée. :)
T
30 ans 73
Pour le réveil, apparemment on a eue la même idée car on fait ça depuis quelques mois ^^

Je ne pensais que tant de personnes étaient dans ma situation, c'est agréable de se sentir compris, car malheureusement mes amis ne prennent pas ma relation très au sérieux et pense que je vais rompre dès que je me lasserais de la distance..seulement ça fait bientot 1 an donc les gens commencent à s'y faire

6h de décalage horaire? on ne doit pas être très différentes niveau distance alors car moi c'est 7h :lol: il est d'ou ton copain? je suis curieuse ^^

Tu as de la chance il est romantique avec toutes ses petites attentions c'est vraiment mignon, nous le jour de son dernier départ, on a failli rater l'avion, c'était pas mal non plus! bon ça doit pas être super facile pour toi ce soir je t'envoie plein de soutien ;)
47 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
Un taiwanais en Amérique ! Plus compliqué, je ne pouvais pas. De l'autre côté quoi... :)

C'est un géant ou quoi ton coréen ? Sur la photo, il a l'air immense. ;)

Bizarrement, nous on a beaucoup de soutien, ses amis, mes amis. Au début, j'm'attendais à ce qu'on nous tombe dessus pour nous dissuader. Mais non... J'aurais pas tenu, je crois sans le soutien vraiment actif de ses amis car en plus il travaille pendant la majorité des heures qu'on "partage".

Ca fait plus d'un an aussi. Je repars la bas pour 17 jours fin juin, mais après on va sûrement entamer la traversée du désert et ne pas se voir pendant 6 ou 8 mois... Pour économiser avant le grand saut... :s Quoique j'ai pas mal de points chez Air France, je risque de craquer.
T
30 ans 73
en fait j'ai été surprise car comparé aux japonais les coréens sont très grand, le mien fait 1m80 donc il est dans la moyenne française ^^

Un Taiwannais en Amérique, c'est pas si compliqué que ça comparé à d'autres histoire :) , non mais je trouve ça génial parceque d'un coté on souffre de ne pas se voir mais après quel bohneur ^^

Je vois que tu prend AirFrance pour le voir, je pense que mon conseil te sera inutile mais pour aller en Corée je prend toujours un vol avec escale et en basse saison les prix sont...très bas (environ 400€)alors que AirFrance se situe toujours à plus de 1000€

Tu sais ça peut paraitre paradoxal par rapport au premier message que j'ai posté et 6 mois c'est pas facile mais on a survécu, je ne l'ai pas vu de aout à janvier et les premiers mois passent vite, finalement on finit par se résoudre au fait de ne pas se voir et puis le temps passe et sans s'en rendre compte on se retrouve

en tout cas ça fait plaisir de pouvoir partager son expérience ^^
47 ans Mont Valérien, ca fait rêver ! 310
Ah bon, c'est juste toi qui est petite alors ! ;)

Air France a incroyablement baissé ses tarifs ! Pour les vols vers les USA, ils se sont alignés sur les vols avec escales. Je prefere sans escale et payer 20€ de plus ca me va encore comme différence. ;) Pour te donner un ordre d'idée, 335€ Philadelphie Paris aller retour, et le moins cher qu'on avait trouvé c'était 315€ avec escale.
Mais c'est quand même moins loin que la Corée.

Si j'ai un conseil, mets des bas de contention pendant les vols, je sais que t'es jeune et tout, mais les long vols a répétition c'est terrible pour les jambes et il y a des conséquences à long terme.

Les coups de blues, c'est très ponctuel en fait. Mais parfois un rien peut nous faire basculer.

Je continue à trouver des coquillages partout. :)
T
30 ans 73
pas du tout je fais 1m70 :lol:
On a pas une si grande différence de taille c'est marrant que tu dises ça ^^

Je dois avouer que je suis jalouse, les prix sont si bas pour l'amérique, 335€ je serais partie plus souvent...pour le double j'ai 15h de vol avec escale a Helsinki ça fait mal

En tout cas je te souhaite de bien profiter de ton voyage en juin il à l'air vraiment adorable avec ses petits souvenirs dispersés dans ton appartement ^^
B I U